Mont Temehani

Publiée le 21/06/2018
Aujourd'hui on randonne à la journée sur le plateau Temehani. C'est l'occasion de voir le dernier pied officiel du Tiare apetahi, une fleur malheureusement en voie de disparition.

On se lève de bonne heure car Thierry notre guide passe nous chercher à 7h45. En route pour le point de départ on récupère un autre couple. Une fois sur place le troisième couple nous y attend. Nous serons donc 7 pour cette randonnée. 

Le chemin commence au bord du lagon sur la cote Est de Raiatea. Nous démarrons par un sentier de 4x4 bien tracé. Thierry nous explique que sur la randonnée, nous allons traverser le terrain de 10 propriétaires (c'est la particularité de la Polynésie, toutes les terres sont privés donc il faut vite beaucoup d'accord pour faire des randonnées).

Le chemin monte tranquillement, on commence à voir un peu de lagon et une partie de Bora Bora. 

Premier point de vue
en route la troupe!
...

Le chemin monte dans une foret de pins (plantés initialement pour fournir du bois, mais c'est moins cher de l'importer que de le produire sur place, cherchez l'erreur!) puis nous quittons l'ombre des sous bois pour arriver sur la crête. Il fait très chaud, heureusement qu'un vent bien frais souffle autour de nous. La vue est vraiment top: à gauche toute Maupiti (un peu petit pour les photos) puis la belle Bora Bora, puis Tahaa. Les couleurs sont splendides, on se régale. 

On fait pas mal de petites pauses pour que Thierry nous raconte des anecdotes ou nous présente certaines plantes. Il nous fait goûter de délicieuses petites baies noires (dont on a forcément oublié le nom).   

délicieuse petite baie
Tahaa et Bora Bora au loin

Nous arrivons sur le "plateau" (pas tout à fait plat mais on ne va pas chipoter). Le chemin était plutôt bien dégagé jusque là. On poursuit en zigzaguant entre différentes plantes feuillues plutôt basses qui fouettent bien les chevilles, j'aurais dû mettre mon pantalon!

Nous croisons aussi de petits pandanus endémiques à ce plateau. Une personne mal intentionnée s'est d'ailleurs amusée à en couper des centaines alors qu'il s'agit d'une espèce protégée... Personne ne comprend pourquoi il a fait ça... 

...
...

On arrive enfin sur une grande dalle où la vue sur Raiatea est vraiment sublime. On savoure le paysage. 

Nous sommes à 700m d'altitude, le vent est bien bien frais. 

...
...
Huahine
...
...

Nous mangeons nos casses croûtes sur la grande dalle en admirant le paysage. Il fait très vite très froid avec le vent et les nuages qui nous cachent le soleil. 

Deux polynésiens qui travaillent avec Thierry viennent nous rejoindre: ils passent la semaine sur le plateau, dans un campement. La journée ils arrachent les plantes invasives qui empêchent les plantes endémiques de proliférer. C'est un véritable travail de titan! 

Après le repas nous faisons un petit détour pour aller voir un gouffre de 20 m de profondeur, creusé par le ruissellement d'une toute petite rivière. Le long de la paroi des abeilles ont commencé à construire une ruche... Elles peuvent être tranquilles, personne ne viendra leur piquer leur miel ici! 

Gouffre de 20 m de profondeur
Des abeilles ont élu domicile dans le gouffre
...
...
...
interlude petite plante mignonne

Nous allons voir ensuite le dernier pied de tiare Apetahi, une plante qui ne pousse que sur ce plateau et uniquement sur cette île. Toutes les tentatives d'implantation ailleurs ont échouées. La fleur est très jolie, elle est composée de 5 pétales qui s'étalent en un demi cercle. 

La légende raconte que c'est une femme qui aurait donné naissance à cette fleur. Elle aurait vu depuis le haut du plateau son mari en train de la tromper. Éperdue de chagrin elle s'est donnée la mort en se coupant la main. De là serait sorti de terre le premier pied de tiare Apetahi. 

Thierry nous raconte qu'il y a encore une cinquantaine d'années le plateau était recouvert de ces fleurs blanches. Mais avec l'explosion du tourisme, de nombreuses fleurs ont été cueillies et les plantes ont été abîmées. Le temps que quelqu'un se rendent compte qu'il fallait faire quelque chose et c'était trop tard... Désormais le dernier pied est entouré de grillage. Thierry et son équipe en ont replanté beaucoup mais seulement quelque uns ont poussé, et ils vont les planter dans des endroits tenus secrets pour essayer de sauver cette espèce. 

fleur de tiare Apetahi
protection rapprochée!
Le dernier plan officiel de Tiare Apetahi dans tout l'univers

On repart ensuite, un peu triste pour cette pauvre plante victime de son succès... Nous savourons la vue panoramique durant la descente. 

...
...
des algues oranges qui poussent dans la montagne... Normal!
...
...
Le bain de la Reine
Dans les pandanus
La perle du pacifique
...
interlude jolie fleur (mais espèce invasive, c'est le mal!)

Nous rentrons ensuite en jeep avec Thierry.

Mme Gnougnoux tout à fait fraîche après 6h de rando

Arrivés au camping: surprise! nous avons des voisins... On avait bien investit les lieux comme si on était seuls au monde, nous rangeons honteusement notre bazar, mais Jade et Lorenzo sont plutôt hyper cool. Ça nous fait plaisir de passer la soirée à papoter avec eux, ils nous ont bien donné envie d'aller en Patagonie faire des randos (dans quelques années hein, il parait que la vie est très chère là bas aussi). 

La pluie se joint à nous, on s'en serait bien passé mais quitte à choisir, autant qu'il pleuve la nuit! 

Demain matin nous prenons le bateau pour rejoindre notre prochaine étape: l'île de Tahaa, située dans le même lagon que Raiatea. Nous aurions vraiment aimé rester plus longtemps à Raiatea, nous n'avons même pas eu le temps de faire le tour de l'île... 

1 commentaire

MarieFilleduVent

Bonjour à tous les deux, merci pour votre blog qui m'aide bien à organiser notre voyage en polynésie pour septembre. Petite question: pourriez vous me dire quel tarif vous a proposé le guide pour la randonnée au mont Temehani? et éventuellement les coordonnées de votre guide? merci d'avance!

  • il y a 7 mois
1 Voyage | 55 Étapes
Mont Temehani, Polynésie française
42e jour (13/06/2018)
Étape du voyage
Début du voyage : 03/05/2018
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux