Le lagon de Bora Bora

Publiée le 13/07/2018
Voici un petit patchwork de ce qu'on a pu voir dans le lagon durant nos 11 jours sur Bora.

Bora Bora c'est un peu le Saint Tropez de la Polynésie: tout y est beaucoup plus cher qu'ailleurs... Une rando en montagne passe de 4500 xpf à 10000 xpf, un tour du lagon avec visite aux raies et pique nique sur un motu passe de 6000 xpf (à Maupiti) à 9000 xpf minimum par personne... Du coup on a pas fait d'excursion, nous avons enfourché les vélos ou fait du stop pour aller découvrir les merveilles du lagon de Bora avec nos masques et tubas, un plan beaucoup plus économique! 

On vous livre tout ça en vrac. 

La vue devant chez nous
La plage Matira
Raie léopard peu farouche
Première tortue de Bora
*-*
escadron de raies léopard
*-*
C'est l'heure de la baignade pour Mr Chien aussi!

Après cette belle baignade nous allons admirer le coucher de soleil depuis le quai de Vaitape. 

On profite au passage du spectacle des rameurs qui s’entraînent pour les futures compétitions de Va'a. 

...
...
...
La fine équipe
Petite vahine admirant le coucher de soleil
...
...
*-*

Nous avons fait un tour au jardin de corail situé vers un motu. On a pris un kayak pour y aller. Ce jour là le temps était plutôt mitigé, mais lors de notre départ le soleil brillait bien, même si le lagon était plutôt agité. On rejoint les bateaux de touristes (forcément le jardin de corail fait parti des excursions ) et on découvre une foule de poissons qui se balade juste sous les bateaux... Rapidement on se rend compte qu'ils ne sont pas là pour rien: tous les touristes ont un bout de pain dans la main et les "guides" lancent des morceaux de poisson dans l'eau. Mr Gnougnoux repère même un gros morceau d'os au fond de l'eau... 

En bref ces poissons sont nourris avec tout et n'importe quoi. Certes le spectacle est beau mais à quel prix pour la santé des poissons? Et on rigole bien en visitant le "jardin de corail": aucun coraux de vivant dans les environs, tout est envahit par des algues... 

"Mais non il va faire beau!"
interlude banc de poissons flute

En nageant un peu plus loin on trouve quand même de beaux coraux et de beaux bancs de poissons. Il y a beaucoup de courant et les nombreux bateaux qui passent à côté de nous font de grosses vagues: on est ballotés dans tous les sens! 

On fini par remonter sur le kayak, opération retour au bercail avant de se prendre l'averse du siècle... Échec total de la mission: on a pu admirer le nuage de pluie qui s'approchait de nous sur le lagon à vitesse grand V, avant de bénéficier d'une bonne douche... ça aurait pu être agréable si la pluie ne nous avait pas fouetté tellement elle tombait fort! 

On arrive à rejoindre la bonne plage, bizarrement désertée par ses occupants. Une fois le kayak au sec on se met à l'abris en attendant que ça passe... 

...
Disparition d'un motu sous un rideau de pluie
Petite averse tropicale...
"Mais non il ne va pas pleuvoir!"

Nous avons aussi tenté une traversée à pied de la pointe matira jusqu'à la barrière de corail. Le temps s'était amélioré,nous étions optimistes...

Trop de soleil!

On marche dans le sable (Mme Gnougnoux a même faillit marcher sur un poulpe!) mais le courant est très très fort... Dès que ça devient trop profond pour marcher c'est foutu, on est entraîné gaiement vers d'autres horizons sous marins... 

Du coup on abandonne et on se laisse emporter tranquillement. Le début de notre balade aquatique était bien peu intéressant (juste une ou deux raies pastenagues perdues dans une immensité de sable blanc)  mais on fini par arriver au bord d'un gouffre de sable. Une sorte de "tombant" de sable blanc peuplé de petit poissons flutes (ils sont partout ceux là!) Une raie léopard vient nous saluer, une pastenague passe par là accompagnée par son copain gros poisson qui la suivait partout... C'est chouette! 

raie pastenague et son copain poisson
raie léopard devant le tombant
On se laisse porter par le courant, à la cool!
étoile de mer

On s'est bien amusés à se laisser porter, mais arrive le dur moment du retour: dehors il fait tout gris, un vent bien frais s'est levé... Impossible de sortir de l'eau, il fait trop froid dehors! Nous marchons donc dans l'eau à contre courant jusqu'à rejoindre notre point de départ. 

Les Gnougnoux en pleine forme

Arrivés sur la plage publique de Matira, juste avant de sortir de l'eau, Mme Gnougnoux passe encore à 2 doigts d'écraser un poulpe! On reste un petit moment à l'admirer. 

petit poulpe de Matira
coucher de soleil nuageux

La suite en vrac: 

...
belle grosse murène un peu énervée
le retour de la tortue
...
un vrai "aito" ce Mr Gnougnoux!
*-*
Le retour du Windstar
Bar mythique de Bora Bora
On assiste aux répétitions du Heiva (concours de danse ayant lieu en juillet)
1 commentaire

Herve

hvl

Super Bravo

  • il y a 2 ans
1 Voyage | 55 Étapes
Bora-Bora, Polynésie française
58e jour (29/06/2018)
Étape du voyage
Début du voyage : 03/05/2018
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux