Daegu

Publiée le 22/08/2016
Nos premiers jours en Corée

19 août : Premier jour en Corée

Après plusieurs heures de vol et un trajet en bus, nous arrivons à Daegu, 3ème plus grande ville de Corée du Sud. A la sortie de la gare, les premières galères linguistiques arrivent en même temps que la sympathie des habitants, en effet nous voulons payer un bus (style RATP), mais nous n’avons pas de monnaie (nous l’avons compris au bout de quelques minutes) et à la seconde même 4 passagers se sont manifestés pour nous aider.
La première chose qu’on remarque dans la ville, c’est la hauteur et le nombre importants d’immeubles. Il existe plusieurs « forêts » d’immeubles identiques toutes plus imposantes les unes que les autres, on pourrait les comparer aux cités de banlieue parisienne. C’est dans une de ces cités que nous retrouvons la famille Cho chez qui nous passerons 3 nuits, le temps de visiter Daegu et ses alentours.
Le soir, M.Cho nous emmène à un marché de nuit, Seomun Market, où nous trouvons un alignement de stands de street food et des concerts. Nous faisons plusieurs fois le tour des stands car nous avons du mal à choisir tellement tout donne envie et au final, nous nous régalons.  Ce lieu est majoritairement fréquentés par des jeunes coréens, donc rapidement nous nous faisons remarquer, des « where are you from ? » et « hello» surgissent, en regardant de plus près, nous remarquons qu’il n’y a aucun étranger ici.

Rouleau de printemps en feu
Seomun market

20 août : Hae-in-Sa et Apsan Park

Aujourd’hui, sur les conseils de M.Cho, nous allons visiter le parc national de Hae-in-Sa qui se situe à 1h30 en bus de Daegu. En arrivant dans le parc, nous voyons que tout le monde est habillé en tenue de randonnée, on comprend très vite pourquoi car il faut monter plus de trente minutes avant d’apercevoir le premier temple. La fatigue laisse place rapidement à l’admiration face aux temples bouddhistes.
Suite à cette randonnée, nous nous rendons dans un restaurant par hasard, personne ne parle anglais mais nous arrivons à avoir un bibimbap. Un plat composé d’ingrédients propres à chaque restaurant servis dans plusieurs petites assiettes. Eh bien pour cette première expérience… C’était loin d’être fameux. Beaucoup d’ingrédients sont des herbes/légumes marinés et fermentés pendant plusieurs mois (années ?) dans des bocaux avec une odeur très forte. Heureusement qu’on a un bol de riz à côté ! Joie vite gâchée lorsque le gérant dans sa bonté (dont je ne doute pas) nous montre comment se mange le plat et mélange le riz avec tous les ingrédients. 

Suite à ce déjeuner et à une autre randonnée, nous retournons à Daegu et décidons d’aller au mont Apsan pour admirer la ville d’en haut sous le coucher de soleil. C’est en regardant le paysage que nous nous rendons compte que Daegu est immense, et que nous comprenons pourquoi il faut 30 minutes pour faire une quinzaine de stations de bus. 

Un temple à Hae-in-sa
Daegu vu du mont Apsan

21 août : Dongwahsa

En route pour un autre parc, le parc naturel de Dongwahsa au nord de la ville. En plus de ses temples et de ses randonées, Dongwahsa est un parc où les habitants de Daegu aiment y passer leur week end. Nous voyons beaucoup de familles dans l’herbe en train de pique-niquer et jouer aux cartes, certaines « plantent leur tente » dans un camping, et d’autres en profitent pour méditer.

Nous profitons de la journée pour visiter et faire une randonnée improvisée (nous montons avec un téléphérique puis nous descendons à pied certes, mais je vous assure en étant pas équipé et sous une chaleur étouffante, ça nous fatigue bien !).
Pour la fin de journée, nous nous rendons en métro à un lac dans la ville. Et là, déception : les gens n’attendent pas que les autres descendent pour monter (alors que les affiches de la RATP sont là pour le rappeler !). J’ai tant entendu du civisme des coréens dans le métro et maintenant le mythe s’effondre. J’espère que Daegu n’est qu’une exception.

En arrivant au lac, un spectacle de plongeons (jusqu’à 10 mètres) est là pour nous accueillir, très sympa et impressionnant. Ensuite une petite balade avant que quelques chanteurs de rue font leur concert pour le coucher du soleil. Agréable mais j’attends toujours la K-Pop !

Plus grand Bouddha du monde, d'après une indication

Quelques photos en plus

Une affiche de la RATP traduite
Une cité de Daegu
Le bibimbap
"Veuillez ne pas faire de prise de taekwondo sur le chauffeur"
A l'intérieur d'un temple de Hae-in-sa
Nous pouvons voir Dongwahsa au loin
Deux des quatre grands rois célestes, gardiens des points cardinaux dans le bouddhisme chinois
La tortue, support du monde dans la mythologie coréenne
2 commentaires

Jamy

Flober

Captivant ! :D

  • il y a 4 ans

nou94

C'est super! Oliver

  • il y a 4 ans