Poingam et le nord-est

Publiée le 19/04/2019
La deuxième partie de notre périple sur Grande-Terre : de la pointe nord à la côte est.

En route vers l’extrême nord de l’ile, avec une halte dans une forêt.
La jungle au bord d’une rivière.

Plus on avance vers l’extrême nord, plus le paysage traversé est sauvage, du maquis à perte de vue sur les collines et les montagnes.

Lorsqu’on arrive au relais de Poingam en milieu d’après-midi, le ciel gris s’est transformé en ciel de plomb avec de grosses averses.

Une éclaircie peut-être ?...
Il suffit d’un tout petit rayon de soleil... et c’est beau ?
Soleil doux du matin.
.
Le lagon est tellement peu profond...
Trouvée et identifiée par Maël : une étoile de mer rhinocéros.
Autres trouvailles.
Les bungalows sont entourés de cocotiers bien garnis...
... gare à celles qui tombent !...
Le relais de Poingam est réputé dans toute la Calédonie...
Un crabe de palétuviers... belle bête..

Car il faut prendre des forces pour l’après-midi : presque 4h de route, dont beaucoup de virages, 

Mais une route magnifique, traversant les montagnes et des champs entiers de niaoulis...
... sorte d’eucalyptus local, dont le tronc noueux perd son écorce en grandissant.
New-caledonian road trip!

Sur la côte est, le climat est radicalement différent : les montagnes descendent abruptement vers la mer, et les nuages qui s’accrochent aux sommets donnent beaucoup de pluie. La route est bordée d’une végétation luxuriante, avec palmiers, bambous, lianes, fougères arborescentes... 

Des fougères arborescentes.

Il y a aussi de grandes cascades. La route est parsemée de petits ponts à une seule voie et dans rebords pour franchir toutes les rivières. Il ne faut pas quitter la route des yeux !

Juste avant d’arriver à Hienghène, une large rivière ne se traverse pas avec un pont, mais avec un bac qui fait l’aller-retour. Sauf que lorsqu’on arrive, il est 18h, il fait nuit noire et de l’autre côté de la rive, on voit les phares arrières d’une voiture qui s’éloigne... Le passeur qui rentre chez lui ??!!

Ouf, non, c’était la voiture précédente ! Le bac vient nous chercher...

Nous arrivons à Hienghène juste à temps pour le dîner. Merci le service public !

1 commentaire

chatomuk

Merci pour ces images de cette nature si belle du Nord et de la côte Est. Quand James Cook s'est arrêté sur la plage de Manate en 1774, les montagnes peu élevées et couvertes de landes des alentours de la plage lui rappellent les paysages de son Ecosse natale et il nomme cette terre New Caledonia. Et vous, vous trouvez une ressemblance avec l'Ecosse ?

  • il y a 3 ans
1 Voyage | 100 Étapes
Relais de Poingam, Nouvelle-Calédonie
100e jour (16/04/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 07/01/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux