La Paz, capitale d'exception

Publiée le 21/03/2017
Compteur km : 17382 Et c'est parti pour une semaine de folie avec Ju et Py dans la plus haute capitale du monde (3600m) !!

Quelle ville !

La Paz c'est avant tout une capitale déroutante ! Déroutante par sa localisation et sa géoconstruction (à flan de montagne, entourée de sommets enneigés), sa pollution (que de voitures ! et attention ici le piéton n'est certainement pas prioritaire !!), ses marchés multiples et variés (ici, on peut tout acheter dans la rue ! Besoin d'une perforatrice ?? Pas de soucis, 2 cuadras plus bas en pleine rue, vous trouverez un sympathique petit papy qui vous en vendra pour un honnête prix !).
Bref, ici le dépaysement est garanti ! ( surtout pour nos san franciscains ^^)

Petit déj local
Première journée découverte de la ville
Plaza muzillo
Une des rues les plus touristiques de la ville
Plaza Iglésia San Francisco
Centre historique
Des jus des jus et encore des jus !

Cholitas Wrestling

Le concept est assez simple :  prenez un ring entouré d'estrades remplies de spectateurs, mettez y des cholitas et observez les  se battre, le tout dans un show bien animé. Ajoutez y des arbitres corrompus et un animateur complètement barge dont on comprend un mot sur dix ... Les cholitas font du catch quoi ! Pop corn, sodas et bonne ambiance, là encore on est dans un autre monde, c'est ça le cholitas wrestling :)

Ce show a lieu tous les dimanche après-midi et est très apprécié des locaux, mais aussi des touristes ! Avec beaucoup d'autodérision et en se prettant au jeu, c'était un bon moment :D

Cholitas Wrestling
Cholitas Wrestling
Cholitas Wrestling
Cholitas Wrestling
Cholitas Wrestling

2ème jour : La Death Road

Un incontournable de La Paz !

On démarre à 4700 mètres et c'est parti pour 3h de VTT sur la route la plus dangereuse du monde, pour finir en Amazonie à 1300 mètres d'altitude.
Des paysages superbes !
En vrai, la "death road" était utilisée il y a plusieurs années pour approvisionner la Paz depuis la région amazonienne alentour. Son aspect étroit et sinueux associé à un précipice vertigineux étaient alors responsable de nombreux morts chaque semaine (entre 200 et 300 par an!). Depuis huit ans, une nouvelle route goudronnée a été construite limitant donc l'utilisation de la death road aux touristes VTTistes et à quelques locaux.
A notre plus grand bonheur ! départ dans la brume sous la pluie et la neige, arrivée après quelques cascades et quelques frayeurs en Amazonie sous 30° ;)
Une fois en bas, on se paye un petit extra : une tyrolienne survolant l'amazonie, 3 portions pour un total de 1500 mètres à 80km/h ! On s'est régalé :)

La death road
C'est parti !
La dream team
:)
PY, quel homme !
La death road
En route pour la zipline !
Après l'effort le réconfort
La death road
La death road

Info insolite !

Parlons des cholitas, ces fameuses mamas boliviennes en habit traditionnel : des grosses jupes bouffantes colorées, des petits souliers, des longs cheveux tressés ralongés par des chouchoux extravagants et surtout, le chapeau !

Un chapeau genre charlie chaplin dont la position a toute son importance :

Droit sur la tête : la cholita n'est pas libre !

Penché sur le côté : foncez les gars !!

Visite de la ville

On poursuit notre périple avec une petite visite guidée de la ville. Au programme : marché aux sorcières avec ses foetus de lama séché, marché de fruits et légumes à gogo, anecdotes en tout genre sur le président Evo Morales et sa gaucherie publique ou encore les cholitas et leur costume traditionnel... On adore !
Petite séance culturelle au musée de la coca (on en apprend des choses !) : de la promotion des bienfaits de la coca par Freud jusqu'à la fabrication du coca cola par un pharmacien américain ou encore le processus de fabrication de la cocaïne; sans oublier ses pouvoirs anesthésiants qui ont pu se vérifier par un simple bonbon à la coca nous ayant endormi le palais pendant une bonne partie de la visite ^^

Pour finir, de belles vues panoramiques de la ville depuis le mirador Kili Kili et les téléphériques de la ville (Il en existe 3 et ils permettent de relier l'extrême centre de la ville aux quartiers plus défavorisés en hauteur, 800 mètres de dénivelé en 10min, quand même!)

Mirador Kili Kili
Mirador Kili Kili
Marché aux sorcières
En haut du téléphérique
1 commentaire

Chounet84

Laisser les Lamas tranquille

  • il y a 2 ans