San Pedro, le désert d'Atacama

Publiée le 26/02/2017
Compteur km : 15738 Le désert le plus aride du monde on nous avait dit .... ! Ah oui vraiment ??!!

Bienvenidos

Nous quittons Santiago sous 41° de température pour nous diriger vers le Désert Atacama. Ras le bol des bus de plus de 20h et grâce à l'organisation de Camille (c'est elle qui s'occupe de nos destinations au chili), nous prenons l'avion pour quasi rien..

1h40 plus tard nous atterissons à Calama, à environ 2h de San Pedro de Atacama. Nous nous attendions à un grand ciel bleu et une température encore plus élevée... Et bien râté ! C'est avec un ciel nuageux grisou et une pluie diluvienne qu'on nous souhaita la bienvenue dans l'hiver boliviano  :S

Info culture !

Hiver Boliviano :

Le phénomène climatique que nous avons rencontré est rare dans cette région et est secondaire aux masses d'air humides venant de l'Amazonie où la saison des pluies sévie.

Pour vous résumer la situation : matinées éclaircies suivie progressivement de l'arrivé de nuages de plus en plus gris puis pluie puis orage en fin de journée.. SU-PER :D

San Pedro de Atacama

San Pedro est un petit village perdu dans le désert d'Atacama, à 2400 mètres d'altitude.

Une véritable oasis dans ce désert réputé pour être le plus aride au monde !

San Pedro c'est aussi le ciel le plus étoilé au monde  (enfin, quand on est pas en plein hiver boliviano ...)

En parcourant les jolies petites ruelles, on se heurte à de nombreuses agences de voyages. Parce que oui, San Pedro, c'est avant tout le départ des excursions pour le désert !!

Difficile de choisir parmi cette panoplie de découvertes proposées, tout semble magnifique (et au vu des prix, on ne peut pas tout faire malheureusement!) : des lagunes, des geysers, des volcans, des salars ...  bref, un vrai petit coin de paradis !


San Pedro de Atacama et ses ruelles
Eglise Saint Pierre

Excursions

C'est avec une petite agence chilienne que nous décidons de faire nos trois premières excursions. Totale immersion dans le mode de vie chilien puisqu'il n'y y'a que des chiliens avec nous ! Il semblerait en effet que cette agence soit prisée de la jeunesse chilienne en vacances ici à SPA. De belles rencontres avec qui nous partageons donc plusieurs journées, l'occasion de parler politique entre autres (Michelle Bachelet, et "François", comme il l'appelle). C'est étonnant de voir comme les chiliens semblent particulièrement au courant de ce qui se passe en France !


Vallée de la Luna

Comme vous l'aurez compris, nous sommes arrivés dans la période la plus redouté des touristes, l'hiver Boliviano. Et pas n'importe lequel à priori vu comment les locaux semblent s'étonner de l'intensité des pluies actuelles. Après une déception initiale, nous rechargeons les batteries et prenons exemples sur nos amis chiliens. En effet, c'est extraordinaire de voir autant de pluie dans ce désert, il s'est déjà passé 27 années sans une seule goutte de pluie (voir 300 ans selon certaines recherches scientifiques).

Nous découvrons donc ces paysages magnifiques avec une singularité pour le moins inhabituelle.. C'est notre album photo qui va être content.


Pour cette premiière excursion, nous nous dirigeons en direction de la Vallée de la Lune et sa cordillère de sel. Pour la petite anecdote, toute la zone était recouverte d'eau de mer dans une époque lointaine. C'est avec l'évolution des plaques tectoniques et l'apparition de 2 cordillères (Domeyko et les Andes) que fut emprisonnée cette zone. Avec l'évaporation progressive, il ne reste plus que ces paysages lunaires à couper le souffle et ces massifs autrefois sous l'océan.

Elément encore plus intéressant, les cristaux de sel habituellement cachés par la poussière et la terre nous ont fait le plaisir de se découvrir grâce aux sessions de pluie actuelle.

Cordillera de sal
Pas mal ce nouvel appareil hein ?!
Vallée de la Luna

Piedras rojas

Pour cette deuxième excursion, en route vers le site des piedras rojas ou "pierres rouges" avec un départ à 6h du matin !

La couleur rouge des roches est due à l'oxydation de la composante ferrique des roches volcaniques.

Après une arrivée sous la pluie, le site se découvre progressivement et nous profitons d'un délicieux petit déjeuner chilien préparé par nos guides cataménos ! Apparemment, les chiliens raffolent du gacuamole, à n'importe quel moment de la journée mais surtout au petit déjeuner avec une bonne tranche de pain grillé ^^

Piedras Rojas
Piedras Rojas
Petit déj
On se réchauffe comme on peut dans ce désert...
On the road

Les Geysers del Tatio

Pour cette fois, le départ est programmé à 5h du matin ! Ouch

Après une sieste dans notre van, nous découvrons avec extase cet artifice de fumées et de jets d'eau, à 4320m d'altitude (et pas la moindre douleur à la tête, merci les granules de coca :D).

La raison d'un réveil si matinal (en dehors du sadisme de notre guide) ?? Tout simplement parce que les geysers sont plus actifs le matin, lorsque l'amplpitude thermique est la plus grande entre l'eau souterraine, au contact des roches volcaniques, et l'extérieure (-1° ce matin là).

Après ce chouette spectacle, nous avons même eu le droit de nous baigner dans une therme naturelle.

Les geisers de Tatio
Les geisers de Tatio
Les geisers de Tatio
Les geisers de Tatio
:)
Grand soleil, pause petit déj
Geisers
Sources chaudes
Jumping style ;)

The last but not the least : le salar de Tara !

C'est en compagnie d'un guide franco-chilien, Santiago, que nous effectuons cette dernière sortie. Dans le van avec nous, que des couples de vieux !! Mais très bonne ambiance ;)

Direction le salar de Tara, 4830 mètres d'altitude !

Rien que la traversée du désert est magique, avec des paysages plus surprenant les uns que les autres.

Après avoir dépassé les cathédrales de Tara, nous voilà face au salar et quel spectacle ! Entre nuages, orage et ciel bleu....

Quelques minutes pour déjeuner face au salar avant de se faire rattraper par la pluie et la grêle; au plus grand bonheur de notre chauffeur Gabriel qui, n'ayant pas d'essuis glace fonctionnels, a effectué une bonne partie du chemin retour la tête par la fenêtre !

(ça va pas rassurer les parents ça :D)

On the road, dans le désert ...
Salar de Tara
Flamants roses !
Laguna de cristal
Salar de Tara
Lui, on l'appelle le gardien du salar !
Seuls au monde...
Les Cathédrales du Salar
Salar de Tara
Superbe

C'est parti pour la Bolivie !

Demain matin, nous passons la frontière bolivienne et partons pour un trek de 3 jours en 4*4 dans le Sud-Lipez et le salar d'Uyuni.

Pas de wifi donc pas d'inquiétude !

Que les vaya bien ;)

PS :

Laure, Anais et Math, les geisers c'était CARREMENT mieux que Yellowstone !!

;)

5 commentaires

LSD

Grosse menteuse !!!

  • il y a 8 mois

Chounet84

Heureusement que vous aviez la chaleur des chiliens. C'est un fait , ils aiment bien notre pays.
Je m'en souviens bien

  • il y a 8 mois
François

RonronEtYoyo

Bonne continuation en Bolivie ! Sans vous spoiler, la Bolivie est le pays que nous avons le plus apprécié de toute l'Amérique du sud. Dépaysement assuré ;-) ! Hâte de vous lire !

  • il y a 8 mois

GENE

Bon voyage pour la suite de gros bisous

  • il y a 8 mois

Lionne

Je continue le voyage avec vous après une pause à Bandol. Superbes ces photos comme toutes les autres d'ailleurs mais ce désert c'est superbe et tellement dépaysant.

  • il y a 7 mois