Un sens à sa vie / A meaning to our life

Publiée le 14/06/2016
Mieux qu'un long discours ....

De vraies histoires ....


Zebravous

En plein Corfou, les scouts ont créé cet arbre contre un mur avec des mains en signe de dons permettent de donner des sacs de nourriture et ainsi assurer un repas pour les sans-abris.
Lorenzo (journaliste de guerre) tourne un reportage (finance par un crowdfunding) sur la situation des réfugiés aux portes des frontières de toute l'Europe. Voir son blog sur notre page facebook
Des milliers de chiens abandonnés. Des associations tentent d'intervenir sur le terrain mais c'est quasi impossible car ils sont de plus en plus nombreux (affamés, malades). Nous achetons des croquettes et nous leur en distribuons ...

Max & Moritz

C'est l'histoire de 2 chiens abandonnés et blessés sur la plage de Kalamisti. La fin de la saison approche, plus de touristes, restaurants fermés; ils étaient condamnés à mourir sur la plage. Pendant quelques jours, nous les avons eu à nos cotés, on leur a donner à manger et de l'affection. Ils se trouve que 3 Allemands (Maria, Kristiana, Oliver) ont été touchés, comme nous, par ces 2 chiens. Ils ont decidé de les adopter et de les ramener en Allemagne. Mais avant cela, ils les ont amené chez un veterinaire, ont acheté des cages pour l'avion et puis hop ! go pour une nouvelle vie dans une famille pleine d'amour pour les animaux. Imaginez ce changement en quelques jours (c'est le Pere Noel qui est passé par là !).

Il y avait un troixieme chien à leurs cotés, le sosie d'Elton (Notre bouvier Bernois disparu il y a 1 an et demi). On souhaitait l'amener dans une association pour l'heberger (il y en a plusieurs dans les grande villes). Avant d'agir nous avons fait une enquete pour savoir s'il avait un proprietaire. Par bonheur, il appartenait à un berger (chevres) plus haut dans les montagnes. C'est seulement l'été qu'il vient chercher de la nourriture aupres des touristes. Le chien est sauf et peut passer l'hiver. On peut partir tranquille .... A moitié car on va en trouver d'autres dans la meme situation. Plus le temps avance plus l'on se dit que peut etre plus tard, à nos vieux jours, on sera destinés à s'occuper des animaux abandonnés (c'est trop dur de voir de telles choses se passer dans un pays qui fait partie de l'Europe à deux heures d'avion de la France)

Max & Moritz
Maria, Kristina & Oliver, les nouveaux proprietaires de Max et Moritz
Sosie d'Elton .... sans les taches marron !
Une nuit au chaud, pour ces nouveaux chiens, avec nous dans la Zebramobile ...
Que faire ? Ils sont des centaines !!!!
Certains ont droit à la baignade et au bronzage ..... Si on veut bien leur donner du temps !
Zaphiris, encore un chien abandonné qui vient nous demander de la nourriture. Ce que nous avons fait tous les jours durant 3 semaines. Mais on ne pouvait pas le toucher, ni l'approcher. Surement qu'il a été battu !!

Koukla ..... En Grec : Poupée !

Arrivée sur une des plages de Sarti, tous les chiens du quartier se retrouvent à notre porte pour avoir à manger. Aussitôt dit, aussitôt fait …. Il faut savoir que, durant l’été, tous ces chiens errants profitent des nombreux touristes pour quémander nourriture ….. mais aussi et surtout …. affection. Le problème durant l’hiver : plus un touriste !, c’est là que commence leur calvaire : trouver à manger. Avec un peu de chance, si certains restaurants restent ouverts,  ils peuvent profiter des restes ….. Mais ce n’est pas le cas pour tous. Certains meurent dans la souffrance durant l’hiver. On apprend même, que durant l’hiver certains Grecs leur mettent du poison dans la nourriture pour ne plus en entendre parler. Venons-en à Kougla, petite chienne de 8 mois environ, pleine de vie et de câlins. Elle a vite compris qu’avec nous ce ne serait pas difficile … On s’est pris d’affection pour elle, à tel point qu’elle ne nous a pas quitté pendant 3 semaines, dormant et mangeant dans notre Zebramobile. Elle nous a même obligé à repousser notre départ vers Thessalonique. Impossible de partir sans avoir trouver quelqu’un pour l’adopter. Nous voilà en quête : recherche, discussions, coups de téléphone, mails etc. Avec chance, on a rencontré Karolina (Jeune Allemande, venue en vacance avec sa mère et qui a décidé de rester pour s’occuper des chiens errants, elle en a 20 aujourd’hui + 5 chevaux !) qui avec bonheur, a, comme nous, craquer sur ce « bout de choux ». Seul problème, elle n’a pas assez d’argent pour nourrir tant de chiens. On s’est proposé de lui acheter des sacs de croquettes pour 6 mois au moins, plus collier et laisse. Avec un grand sourire, elle a saisi l’occasion de lui donner une nouvelle chance. Reste juste à pouvoir la stériliser ! On va voir si on peut l’aider dans les mois qui viennent. Il faut savoir que certains vétérinaires le font pour 150€ au lieu de 300€ (gros chiens). C’est une somme, mais cela reste la seule solution pour arrêter cette hémorragie de chiens errants. L’état ne prenant pas ses responsabilités (crise oblige !)

 

La mère de "fortune" ....
Philippe s'est endormi avant Koukla !!!
Une tortue en plein milieu de la route !
Et "hop" elle va retrouver son milieu naturel ...
Voir details de cette belle histoire, qui se finit bien, dans "Turquie"
Encore une belle rencontre! Une association à Antalya qui s'occupe des chiens errants! Vous pouvez les aider: www.altinkurdele.com, avec peu vous ferez beaucoup
Une après midi que l'on voudrait oubliée !!! Sur la route vers la Cappadoce, au bord de route une quinzaine de chiens errants, certains malades, tous apeurés à notre approche.
Pourquoi ca ????? Ils se battraient les uns contre les autres juste pour quelques croquettes !!!
Meme des bébés chiens sont dans cette "galere" !!!
Heureusement des associations sterilisent les femelles (piercing à l'oreille) et installent des mangeoires pour l'eau et nourriture.
Notre nouveau compagnon du moment tous les matins à Uchisar (Turquie) ! Encore un qui a eu droit à une nuit au chaud dans le camper!
Qui a dit qu'il stressait !
Un centre équestre prêt de Goreme .... des randonnees a La semaine à travers les vallées de la Cappadoce
Selfi : Eva et un nouvel ami !
Les chiens ne sont pas des Animaux de compagnies en Iran !
Ils sont aussi affamés qu'en Grèce et en Turquie !
Partage des valeurs du voyage dans le monde avec enfants du monde entier ... un régal !
Parc de Guala Gandah en Malaisie
Suite ...
Suite ...
Pima

Une bien belle histoire ...

Pima (Indonesien de Sumatra) est un enfant de 11 ans qui ne sait ni lire, ni lire et ni compter. Son père est parti à sa naissance, sa mère seule et pauvre l’ a confié à une famille. Celle ci ne s’en occupait pas. Rius proprietaire d’une Guesthouse sur l’ile de Banyak l’à prit sous son aile. Il essait de lui donner une éducation, de lui apprendre les bases du travail dans la Guesthouse en attendant qu’il puisse trouver une famille pour aller à l’ecole. Malgré tout c’est un enfant intelligent, plein de potentiel qui chante et joue de la guitare. Nous nous sommes pris d’affection et Sam est devenu son ami pour toujours. Nous sommes allés  (nous, Sam et Nelly) lui acheté quelques vêtements (il en avait gravement besoin) + un peu d’argent pour s’acheter des bonbons. C’est peu mais plusieurs “peu” peuvent faire beaucoup !

Daniel à Jakarta en Indonesie
Une histoire belle et triste en même temps !
L’orphelinat géré par Jimmy, Ingrid et Gaby de Sumba

Le moment des adieux et du ressenti !

Voilà... dans 2 jours nous allons quitter Sumba (direction Sulawesi). Mais, surtout, nous allons quitter l’orphelinat de Waingapu. Cela va être un crève cœur !!!! Quelle claque nous avons pris ! quelle leçon nous avons pris mais surtout quelle fraîcheur de vie nous retiendrons !!!!

Quand on connaît les histoires personnelles de chaque enfant. La cruauté qu’ils ont subis (physique et/ou psychologique), le manque et d’education parentale etc on ne se remet pas de les regarder vivre. Une force de vie, un optimisme débordant, une envie d’apprendre, une éducation stricte reçu mais vécu avec bonheur et sourire, des rires, des regards profonds, un cœur abîmé mais énorme. Mais surtout des enfants qui avec une simplicité s’émerveillent d’un petit rien !!! Comme des jeux que nos enfants occidentaux trouveraient “ringard” maintenant : une partie de pétanque, une balle au camp, les chaises musicales, des jeux de sociétés, dessiner etc. Pas de portable, de tablette de vêtements de marque, de scooter, de gourmandise .... mais malgré tout des enfants qui s’emerveillent de profiter de ses petits rien avec un soutien entre eux grandiose ! . Debout à 5h du matin tous les jours ! Prière, ecole et collège, devoirs, travaux de la maison (jardin, linge, cuisine etc) et re prière puis temps libre pour jouer !! Voilà le quotidien de ses enfants qui ne rechignent jamais. Avec un respect de l’autorité et des anciens ... ouah !

Des enfants à qui vous demandez “aimes tu l’ecole ? » et qui vous répondent un grand « oui on adore, on veut devenir médecin, infirmière, instituteur ou pasteur » (des métiers tournés vers les autres)

Alors à tous ses enfants qui ne cessent de nous dire MERCI, nous leurs disons nous MERCI. On ne les oubliera jamais. Merci encore pour la leçon qui nous a fait prendre conscience qu’ils ne faut jamais se plaindre de nos petits “bobo” de la vie !!!


Yanto a Sumba en Indonesie
l’orphelinat de Balikpapan à Kalimantan (Indonésie)

Une famille dévouée aux chiens délaissés...

Voilà une famille, le cœur énorme, a Kuching en Malaisie. Ils recueillent les chiens abandonnés ou égarés. Ils le leurs rendent bien .., 15 chiens dans une petite maison ... des Rois après avoir été des errants. Le seule problème le manque d’argent pour la nourriture. Alors le quartier les aident. La solidarité en fait, c’est si simple !

C’est pas l’appel à la prière mais l’appel de l’heure des gourmandises !
15 chiens dans une maison !
Le dernier né...
Il suffit de voir leurs regards pour comprendre !
Centre Sang Riang a Trieng en Malaisie
Les donateurs ...
La construction d’un centre ouvert aux personnes cherchant un gîte pour quelques jours !
Un centre de dialyses  financé par les donations!
De nouveaux lits pour les enfants
Une salle de prière Bouddhiste neuve !
Appartement pour prêtres, Imams et Monks ... tout ensemble !
Leur réfectoire .. toujours ensemble ! Mixité quand tu nous tient !
Les peintures sur le mur !

Les chiens .... encore les chiens ...

Matinée étrange !

Sur la route de Kho Chang un chien nous interpelle !

Hyper maigre, affaibli, envahi de tiques et puces, les yeux touchés 

On décide de s’arrêter pour voir

Les proprios qui normalement en prenne soin ne peuvent rien faire faute d’argent (les vétérinaires sont beaucoup trop cher). On décide de le prendre pour aller voir un veto. On voit que les proprios sont soulagés.

Le veto nous explique qu’il a de la fièvre, anémiée, envahi de parasites. Ce qui l’empêche de manger et boire et donc il maigrit à vue d’œil. Il lui font une piqûre, lui mette des antiparasites sur la peau et une crème. Ils nous explique qu’il lui faudra bien 4 jours pour se remettre! On décide donc de se poser tranquille dans un coin durant 4 jours pour en prendre soin avant de le redonner à ses proprios. Même si ce n’est rien, si un peut échapper à la mort dans ce pays envahi de chien de rue où le covid n’a pas arranger les choses (cause pépettes !!!) c’est toujours un de sauvé!

Une matinée étrange ...
Suite ...
Suite ..
Suite ...

Brownie ... suite ...

Après 4 jours de soin, d’alimentation et d’eau notre petit chien va de mieux en mieux ... mais la question est quoi faire. Le remettre dans la rue ? On a décidé de l’amener dans un refuge pour q’il soit pris en charge car il lui faudra quelques semaines avant de se remettre complètement ... alors nous voilà parti pour 100 Kms avec notre protégé sur les genoux et nous voilà arrivé à Dog Rescue Thaïlande tenu par une Chinoise mariée a un Suédois et vivant en Suede (180 chiens récupérés dans la rue) Nombreux avec de grave blessures ou maladies comme des cancers ... Un groupe de jeunes étudiants dont le but est de devenir assistant vétérinaire nous accueille et immédiatement lui apporte des soins et prise de sang avant d’en savoir plus. Les gérants nous demande s’il on peut en partie les sponsoriser. On leur propose de les aider tous les jours, attendre de voir l’évolution de “Brownie” (le nom qu’on lui a donné) et payer les soins. Mais de voir qu’il nous reconnaît, remue la queue, mange et boit nous ravis et nous rend optimiste !


PS : si des amis locaux veulent l’adopter, on s’occupe de tout ...

Après 4 jours ...
Suite ...
Suite ...
Suite ...
Suite ...
Un chiot dont on devine la tristesse ...
Suite ...
Perte d’une patte avec infection ...
Suite ...
Cancer du vagin !
Eva au boulot ... si l’on peut dire ça !
Ils le rendent bien ...
Snif Snif
Suite ...
Les aurevoir !!!
Dur dur !
1 commentaire

Fajac

eh.... bonjour

  • il y a 4 ans