Rencontres / Meetings

Publiée le 31/05/2016
Des rencontres éphémères mais inoubliables !

A bientôt .....

Zebravous !

Merci ... les amis !

18 Grece : Tassos, Katerina, Toni, Alexandro, Babis, Ike, Kosta, Thomas, Markis, Anna, Georges, Charlie, Marilou, Mostaki, Karin, Stephanos, Tsouris, Meni.

1 Albanie : Eddy.

28 Allemagne : Peter, Karolina, Luthais, Yohanna, Bastian, Yvonne, Maria, kristiane, Oliver, DJ Green, Christiane, Michael, Kathleen, rené, Frank, Anke, Gert, Tino, Stephan, Susi, Leo, Sebastien, Katy, Mat, Renate, John, Yasmina, ami Toni

1 Ecosse : Brian.

2 Bresil : Anna Luiza, Conceicao.

8 Autriche : Tanja, Stephan, Sabina, Erika, Fritz, Gerald, Jutta, Wolfgang.

8 Belgique : Nathalie, Caroline, Francois, Denis, Christophe, Amandine,Tim, Celina.

6 Espagne : Silvia, Paloma, Lolo, José, Ana, Antonio.

19 Pays - Bas : Susanne, Roel, Niels, Martin, Andrew, Martine, Margareth, TJ, Rogier, Joris, Laurette, Jasper, Peter, Sylvia, Natacha, Arjan, Anicia, ami Toni, Mark

1 Algerie : Samir.

2 Portugal : Margarita, Vasco.

2 Slovenie : Danilo, Jelka.

1 Slovaquie : Veronica.

15 Angleterre : Ray, Julian, Claire, Dominic, Richard, Danielle, Peter, Dan, Patricia, Line, Gary, Carl, Theresa, Yannick, Charlotte.

3 Hongrie : Edith, Ako, Suzie.

4 Afrique du Sud : Faith, Peter, Vanessa, Doris.

1 Republique Tcheque : Guy.

2 Croatie : Fortress 1, Fortress 2.

1 Macedoine : Angelica.

1 Bosnie : Mari.

17 Russie : Serguei 1, Serguei 2, Serguei 3, Olga, Alex, Nastya, Vera, Yvan, Elena, Katerina, Gregorii, Bothman, Kirill, Sacha, Svetlana, Ivan, Tatiana.

18 Italie : Lucas, Marco, Sylvia, Giovani, Laura, Mathilde, Gemma, Sofia, Gianluca, Lorenzo, Mateo, Anna, Alecio, Max, Paola, Federico, Francesca, Marco.

6 Etats - Unis : Hellas, Benjamin, Dresde, Felix, Jordan, Bogdan.

29 Turquie : Abdoul, Harun, Selam, Kaleder, Vahdi, Miktad, Ahmet 1, Ahmet 2, Mustafa, Sisik, Ismael, Mehmet, Getin, Deniz, Apo, Yashar 1, Yashar 2, Suzanne, Cemille, Salih, Muharrem, Perihan, Murat, Fatma, Yasmine, Ersin, Muhammed, Erme, Eda.

117 France : Guillaume, Yann, Dominique, Carole, Coline, Bertrand 1, Bertrand 2, Chantal, Geoffroy, Brigitte, Gerard, Alain, Julien, Cecile, Florence, Rabah, Dalia, Cyril, Lucas, Hugo, Elodie, Corentin, Murielle, Laurent, Oceane, Yvan, Elise, Simon, Claire, Arnaud, Marie, Florian, Bernard, Bernadette, Philippe, Celine, Aubin, Helene, Jessica, Geoffrey, Celine, Nathalie, Marie-José, Jean-Paul, Camille, Mickael, Olivier, Mourad, Xavier, Sarah, Mathieu, Viset, Gaelle, Arthur, Romain, Bruno , Teo, Camille, Julien, Paul, Youri, Marine, Arnaud, Christine, Jose, Claudine, Loic, Mariam, Edrian, Maelia, Ntyale, Cecile, Nelly, Sam, Gene, Philippe, Michel, Annick, Jean Claude, Jean Pierre, Dany, Perine, Jean Yves, Mireille, Stephanie, Philippe, Yan, Christine, Pyt, Raphael, Lucille, Camille, Xavier, Andre, Max, Marie, Jerome, Gilles, Patrick, Enola, Christine, Arnaud, Magalie, Brice, Hugo, Ophelie, Corine, Patrice.

2 Irlande : Ton, Tony.

58 Iran : Aref, Ezatin, Jatil, Said, Jahan, Nasrim, Elham, Asal, Delbar, Nima, Sina, Leila, Reza 1, Reza 2, Reza 3, Saeed, Shahin, Hassan, Angele, Mohsen 1, Mohsen 2, Moha, Fettah, Mahmood, Medhi 1, Medhi 2, Zohre, Amir 1, Amir 2, Mohammad 1, Mohammad 2, Mohammad 3, Mohammad 4, Ata, Hamid, Hossein, Saeed, ali, Ayan, Maryam, Sattar, Fereshte, Askan, Samin, Naimé, Arman, Hessam, Morteza, Sanam, Nazi, Amir Hossein, Bohere, Abdohamid, Maryam, Khalid, Zahra, Samira, Adel.

1 Armenie : Master Vahik.

7 Emirats : Omar, Humaid, Abdullah, Ahme, Saeed, Essa, Mohammed.

13 Oman : Saeed, Abdullah, Raed, Aymen, Assad, Malik, Ahmed, Mohammad, Khalfan, Hossein, Habbib, Jim, Raiya.

4 Bangladesh : Sahadat, Sunny, Shakel, Musa.

1 Jordanie : Yussouf.

2 Ouzbeskistan : Samad. Tatiana.

1 Kirguizistan : Bayansuluu.

2 Pologne : Lucas, Ewelina.

2 Maroc : Jacques, Mohamed.

8 Suisse : Marco, Nadine, Marion, Loris, Marthilde, Merlin, Ronny, Lise.

8 Kazakhstan : Talgat, Alisher, Adil, Berik, Bakhtiyar, Nursultan, Aibek, Dauren.

1 Nouvelle Zelande : Julia.

17 Mongolie : Rahcyy, Selenge, Ika, Daulet, Batmunkh 1, Batmunk 2, Ariumtuya, Anouka, Osohbayr, Gandavaa, Ganbaatar, Nyamsuren, Otgonsuren, Munkhtulga, Anar, Ganbat, Tsegui.

4 Canada : Sophie, Anne-Claire, John, Carolyne.

1 Cuba : Waldo.

9 Japon : Kanako, Yuto 1, Yuto 2,Todani, Yasushi, Chieko, Yazuyuki, Mori, Akiko.

2 Corée : Lee, Jung.

3 Australie : Colin, Taylor, Jenny.

2 Roumanie : Mihai, Roxana.

7 Philippines : Elena, Pet, Marie Antoinette,Vicky 1, Vicky 2, Kato.

1 Norvege : Jason.

3 Argentine : Andres, Elina, Yacinta.

1 Venuezela : Cecely.

1 Finlande : Sarah

105 Malaisie : Masnah, Zaidi, Vino, Aniq, Aqif, Faiz, Hashim, Haslina, Zulkifli, Nazri, Kalib, Ono, Rani, Patye, Austin, Steven, Tan, Chen, Tea platation, Natsumi, Meng, Yati, Au, Erin, Bibik, Qistina, Zara, Ana, Nisa, Mohamad, Shah, Nazri, Tan Sri, Sakthi, Khalil, Rai, Mark, Mohamad, Paul, Wan, Towfflek, Michele, Magok, Alex, Eno , Emily, Colin, Law, Niki, Billy, Jackson, Jack, Evelyn, Colin, Hui Fong, Dharween, Miena, Gun, Sharvin, Kusal, Jeffrey, Ling, Fong, Chen, Kien, Aee, Ping, Ping you, Hock, Choo Kar Seong, Tee Chee, Siong, Sim, Chua Yin Shya, Euno, Hao Ze, Ee Kai, Deroy Tee, Jun Yee, Jun Jing, Choo Wen Qi, Choo Qian Hui, Denise Tee, Zack, Zubir, Barney, Chin, Jia Je, Jia Yun, Alyna, Atek, Satren, Kevan, Ramy, Shams, Aideel, Indra, Kumaran, Fafa, Veera, Eddy, Jesly, Awin, Andy.

1 Singapour : Geraldine.

1 Myamar : Minnbo.

17 Chine : Benny, Jack, Dragon, Pong, Sarah, Jason, Vennesse, Xu, Jiunn, Vincent, Joyce, Long, Sha, Hillar, Qing, Joon Loh, Shan Shan.

2 Uruguay : Eugenia, Faco.

4 Inde : Bruno, Marie, Gregory, Vanessa.

1 Pays de Galles : Kelly.

1 Finlande : Markus.

2 Urkraine : Olga, Sergei.

379 Indonésie : Dennis, Amelia, Tita, Shereen, Roby, Indina, Sirius, Pima, Amantiru, Oncy, Merri, Dwiko, Ical, Nova, Aan, Melga, Novell, Monik, Oldi, Vigi, Hasbi, Hussain, Alesha, Malaika, Junaidi, Maria, Tarissa, Helvi, Manda, Rifky, Adele, Maya, Susan, Ani, Roni, Anita, Arina, Daniel, Bernard, Pak, Yadi, Hamengku, Icha, Julius, Badi, Agus, Ikam, Ocid, Yudi, Aan, Heru, Hari, Bambang, Andy, Eka, Adin, Ang, Darta, Tiwi, Herman, Yanie, Lilik, Fendi, Kim, Nyoman, Ryan, Juli, Vincent , Indra, Doody, Ryco, Ciste, Anna, Alex, Dyah, Nya, Baudi, Maulene, Emy, Robin, Lukman, André, Gede, Lya, Waisly, Julius, Zul, Alvin, Rahman, Cahyo, Hauwke, Felicia, Laurent, Kuswanto, Sunny, Chandra, Alex, Filamon, Michele, Tridarma, Edo, Amos, Maya, Lutfi, Ago, Cipit, Hasan, Husein, Arya, Arief Yahya ministre tourisme, Maria Selena, Putri, Mel, Brian, Yuda, Ushin, Maria, Andy, Dikhie, Arman, Nunno, Dito, Carlos, Angelina, Roni, Grace, Jimmy, Ingrid, Aldi, Erwin, Chelsea, Ridho, Riko, Gaby, Yudi, Audrey, Jonathan, Unga, Andrew, Sony, Mario, Yanto, Anton, Sean, Jimmy, Annie, Joel, Diaz, Yohan, Fira, Nazradin, Iqbal, Yan, Haji, Handito, Rikaa, Laras, Ika, Ester, Linda, Totot, Franck, Obex, Ali, Edwin, Ketty, Dora, Haris, Arhmad, Tony, Jengkar, Rudy, Gifta, Yuli, Puguh, Ari, Daudy, Bocke, Rully, Dini, Nizar, Maryjane, Macky, Estu, Harry, Opik, Didi, Yuli2, Vonny, Isa, Ima, 80 employés dandito, 70 enfants orphelinats balikpapan, Gideon, Nining, Flo, Agung, Reni, Ian, Izul, Ituy, Nussy, Mickey, Irara, Ratih, Citra, Anna, Widyantari, Vomo, Bagus, Karma, Made, Harry, Gede, Made 2, Kope, Daniel, Shaman, Wawan, Putu archi, Peter, Michele,

42 Thailande : Ting, Porn, Samak, Yan, Bier, Max, Pai, To, Pong, Nae, Lisa, Na , Ni, Lum. Nori, Wewat, Nattha, Thonahorn, Joe, Tannate, Qwanrithai, Krist, Bhavit, Aey, Korn, Lek, Char , Ploy, Paolo, Weerraa, Theresa, Doa, Nurse, Ho, Horn, Larissa, Ariya, Noon, Joey, Tat, Ink, Chai.

TOTAL : 1129/ 62

Nous avons rencontré Zebrakid lors de notre voyage en France!

Croatie & Slovénie

Nos rencontres ...

Une tradition en Slovénie!
Nous avons passé une partie de la journée avec Mari (bosniaque): jolie rencontre!
Serguei (russe) et Angelica (macédonienne), propriétaires d'une cave à vins
"Fortress" ...les musiciens
Vasco & Margarita (portugais).
Eva & Margarita (trop mignonnes!!)
Niels & Philippe... à la bière !
Eva a trouvé son clone . Le gros chien s'appelle..... EVA!!
Guy, de République Tchèque

Un sens a sa vie …

 Guy, né en Repuplique Tchèque, parcourait l’Europe afin de préparer sa thèse d’Histoire.

Nous l'avons pris en auto-stop en Albanie. 

Quelqu’un d’hyper interressant au niveau discussion et opinion. Passionné de politique et religion ...

Son objectif ... devenir Professeur d’Histoire en lycée, des l’année prochaine.


Il voyait dans ce voyage, la possibilité de se faire une idée réelle de la situation des migrants en Europe (principalement d’Afrique).

Et l’envie d’intégrer le sujet dans son programme scolaire afin que les jeunes élèves puissent se faire une opinion croisée (réalité du terrain et chaînes d’information quotidienne plus ou moins politisées)

Grèce

Nos rencontres ...

katerina (grecque) + Tanja (Autrichienne) .
De nouveaux amis: Markis (Grec) & Sylvia (Espagnole)... tellement drôle!!!
Avec Katerina : coucher de soleil, transat et mojitos .... Quoi d'autre?
L'anniversaire d'Ana, Allemande avec sa mère Grecque. Une super soirée avec barbecue local
Un selfie entre un Français et un Allemand.....!!
Markis (grec) essaye de m'expliquer l'origine des danses grecque ...
Une Italienne Américaine mariée à un Italien ....
Une rencontre avec un couple grec ...
Une belle rencontre avec Johanna (Allemande).
Eva avec sa "sœur de cœur" (Katerina, notre amie)

Katerina

Katerina, une femme grecque née aux USA – célibataire sans enfant – 39 ans – Actrice. 

Une rencontre hasardeuse et chanceuse dans un bar sur la plage d’Almyros.

Pour résumer Katerina, au-delà d’être une jolie fille, disons juste qu'elle est la meilleure pour connecter les gens du monde entier et de tout horizon, qui pourraient avoir certaines similitudes pour ensuite créer des relations de confiance amicales (ça nous est arrivé durant 4 semaines). 

Elle se faisait fort de mettre en contact, tous les jours, les voyageurs qui venaient dans son bar de plage si elle sentait des intérêts commun.

Nous ne sommes pas prêt d’oublier nos rencontres, nos fêtes, nos discussions sans fin. 

Nous avions prévu de rester 2 jours sur cette plage, nous sommes resté plusieurs semaines ...

La seule difficulté est qu'elle souhaitait partager avec nous ses croyances religieuses.

« Mon Dieu » comme elle dit (une dédicace personnelle!!!). 

Durant les dernières semaines, elle est devenue tellement proche d'Eva que notre départ a été un vrai <<crève cœur» pour toutes les deux. 6 ans après nous sommes toujours en contact ...

Ce qui montre bien que, parfois, il ne faut pas longtemps pour créer de forts liens!.

Si vous recherchez un agent, Katerina est la bonne personne! (nous avons ses coordonnées…..). Un grand merci à elle!

Et merci pour le message nous concernant, qu’elle a posté par la suite. 

Cela nous a beaucoup touché !

Nos Italiens coquins (voir rubrique " nos favoris"!)
Une belle soirée avec de bons moments
Le jour où nos amis Italiens sont partis...
Le barman grec du "Ginger" bar
Même une rencontre avec un couple Belge flamand, qui a eu l'avantage de parler un peu Francais. Pour l'histoire, tellement ils aiment cette île depuis 4 ans, ils ont décidé de s'y marier en 2017 ...
Katerina + Brian et Luthais, un couple adorable avec qui on a passé des soirées "inoubliables". A tel qu'ils nous ont hébergés une nuit car on avait plus d'électricité la nuit.
Notre Ami trés special ...

Tasos (diminutif de Anastasio)

Grec – Célibataire et sans enfants – 42 ans - études à Londres en Politique & Communication – Dirigeant de la radio Kiis FM. Une rencontre surprenante tellement on s’est vite lié à travers des points communs sur la vision de la société, de la politique d’aujourd’hui mais surtout comment prendre sa vie en charge en remettant en cause « le didact » des valeurs de notre société actuelle, privilégiant la liberté et la qualité de vie plutôt que celle qui nous guide souvent, commune à tous, comme le confort, l’argent, la sécurité, la non-prise de risques, les habitudes. Lui-même au risque de regretter de ne pas s’être exilé dans le cadre de sa profession, il a fait le choix de rester libre au niveau de sa vie privée mais aussi sur le choix de son activité (activité avec des risques d’échec) mais surtout en refusant de participer à la corruption du pouvoir (il refuse de payer les taxes exorbitantes pour son entreprise) Pour lui le pouvoir a cédé à l’emprise de l’Union Européenne et notamment de l’Allemagne qui la dépouille de sa matière grise et la tient par les « c……s avec des crédits dont ils ne pourront au mieux que rembourser les intérêts. Sa vision de la crise n’est, pour lui, pas celle que les télés nous transmettent. Il s’est engagé en politique par le passé, aujourd’hui il adopte le personnage du désabusé et égoïste (c’est malheureusement, le choix de beaucoup).Après quelques jours d’échanges sur Almyros, il nous a invité pour une semaine chez lui à Corfou, pour nous faire découvrir l’ile d’une autre manière mais surtout la vie de ses habitants. Au-delà de cela qui est bien sérieux, nous avons surtout apprécié sa générosité, sa gentillesse et sa disposition, mais aussi sa chienne Briza !!!. Il a même apprécié la musique de Julien Granel dont Eliott (le fils de Philippe) a fait le clip. Pour preuve il le passe sur les ondes de Kiis FM dans toute la Grèce. Merci encore pour tout cela !

Une rencontre exceptionnelle, juste par hasard, des Sud Africains de Cap Town : Faith, Ike, Vanessa, Peter. On est invités à venir chez eux quand on veut! De plus Peter travaille pour des réserves Africaines et La Défense des animaux, type rhinocéros.
Un couple d'Allemands intrigue par notre Worldtrip ! Donc photo !
On retrouve nos Sud Africains avec un cousin Grec, une nouvelle fois !!! L'accueil grec !!!! Ce cousin nous a invité à dîner chez lui et regarder un match de foot (en l'occurrence Réal. Dortmund)
Pour de vrai il s'appelle : Georges Mostaki (un voisin  qui est venu pour voir le match)
Yann, a côté de philippe, autre baroudeur qui fait le tour  du monde mais avec une bête comme engin de route
Modele iveco sur-equipe et 4x4 .....
Un hongrois (Akos), retraité qui fait le tour de l'Europe en camping car ..... seul !
Un couple atypique Slovène ..... aujourd'hui de vrai amis !

Jelka et Danilo

De nouveau, une heureuse rencontre, Jelka (66 ans) et Danilo (63 ans), un couple Slovène qui a pour habitude, hors de la saison touristique, d’aller passer quelques mois en Grèce et en Turquie, avec leur camping-car, vieux de 30 ans. Lui, assistant chercheur en biologie marine à la retraite, elle, ancienne employée de Banque se sont rencontrés il y a 10 ans avec un passé totalement opposé. Lui, issu de l’époque « hippie », elle plutôt d’une vie rangée, bourgeoise, divorcée avec enfants. Sa rencontre avec Danilo a complètement changé sa façon d’apprécier la vie. Avec simplicité, humilité, sans regrets. En vrais Epicuriens, nous avons passé ces 3 semaines, de manière complice. On s’est, de suite, compris sans se parler. Notre façon d’entrevoir la vie …. autrement est devenu une évidence pour nous, a leur côté. Que de moments complices, passés ensemble : repas, barbecues, champignons, apéros ….. Même badminton, cartes et pétanque ! De vrais « gamins » et des discussions sans fin sur nos passés, notre opinion sur la  structure familiale, les problèmes de santé, nos opinions politiques et sociales, la situation des chiens errants etc... Ils nous ont fait découvrir ce lieu magnifique que sont les plages du nord de Sarti. Danilo, un ami idéal pour Jean Claude et Christian (clin d’œil !). Jelka une vrai candidate au « chambrage ». Tout cela avec un handicap et pas des moindres, Philippe avec un Anglais plutôt approximatif et Jelka ne parlant seulement que Slovène. Merci à Danilo et Eva pour leur patience ! Bon on s’est promis de s’améliorer pour l’année prochaine (on espère se retrouver …. ailleurs). Encore une fois, les larmes ont coulé ….. Surtout Jelka et Philippe (les points communs sur leur passé …. sûrement !)

Jelka, Danilo, Edith et Kosta au moment des "aux revoir"
Bastian, Yvonne, Jacek, Tarek et le chien Lucifer ! famille d'Allemand qui parcourent toute l'Europe en famille et ce depuis des mois. Leur blog de voyage : das-ziel-ist-weg.net
Suzanne et Roel (Hollandais). Ils ont fait toute l'Afrique de l'Est en passant par le Moyen Orient (1 an). On se croise a leur retour et leurs conseils nous sont precieux car on part dans la direction inverse !!

Turquie

Nos rencontres ...

Mustafa : ancien Imam, rencontré à Ephese
Murat : Un Resto routier (rencontré sur la route de la Cappadoce)
Ömer : Un drôle de hasard (apéro oblige) a fait qu'après s'etre rencontre sur une route en montagne, on s'est retrouvé dans une meme station service à 50 Kms !!!!
Mr Patate chaude .... du matin ! (rencontré dans notre futur Q.G)
Nos rencontres du matin .... au cafe local : blague, the et carte !!
Toute la famille de notre ami Yashar !
Avec notre ami Miktad! Notre cuisto préféré! Toujours la pour nous aider!

Le "Club des Six" : Miktad, Vahdi, Jashar, Sisic, Ahmet, Ismail ….. Des amis qui vous veulent que du bien !


Résumé ces 6 personnages suffit en 2 mots : « Gentillesse » et « Générosité ». Chacun à sa manière n’ont cessés de nous aider, nous faire profiter de leur repas, de leurs familles et de leurs amis. A chaque fois se posait un problème, soit technique, soit de choix de visite, soit de découverte des coutumes et traditions du pays …. Ils étaient là. On a été invité plusieurs fois, Ils ont résolues tous les problèmes inhérents à notre séjour (eau, gaz, électricité, administratif etc.). Ils ne nous ont ni considérés comme de simple touristes ni comme de simple expatriés. Ils ont de suite perçus que notre « envie de découverte » était réelle et fondée. Ils ont apprécié que l’on aille vers eux sans a priori, ils ont apprécié que l’on s’intéresse à leurs coutumes, leurs traditions sans jugement purement « occidental ». Ils ont apprécié que l’on souhaite mieux comprendre, de leurs propres bouches, les faits divers du moment (Réfugiés, P.K.K, attentat, Président critiquable, relation avec l’Europe etc.). En retour, nous n’avons eu que gentillesse et générosité de leur part. Malgré leur côté « bourru-macho » nous avons décelé chez eux du « cœur » mais avec modestie et pudeur. Le mot « argent » a de suite était banni de nos échanges. Ils nous ont beaucoup donné alors que l’on ne pouvait rien leur donner en retour, si ce n’est que notre respect, notre écoute et notre curiosité « maladive ». Merci encore à eux. Merci pour ces cadeaux nombreux durant 4 semaines (objets, nuits d’hôtels, invitation, repas et plein d’autres choses encore ….. comme le thé !)

Un couple de Singapour .... Musulman .... qui était en voyage de noce .
Notre ami Ismail .... qui nous a fait visiter sa maison troglodyte ! Magnifique
Celine et Salih .... notre rencontre "musicale"
Muharrem  avec qui nous avons bien rigolé !!!! Raki aidant !
Ahmet et Getin
Yashar et Suzane
Une belle histoire .... voir plus bas

Suzan et Yasar

Une apres midi .... "coup de cœur" avec nos 2 "tourtereaux"

Nous avons décidé de passer une nuit dans le « Cratère d’un Volcan » éteint depuis 1500 ans » dans la Cappadoce …..Surréaliste !!


Vers 16H, un tout jeune couple Suzan (18 ans - voilé de haut en bas) et Yashar (24 ans - parle un peu Français car il a passé 2 ans en France pour le travail et il est devenu gendarme à son retour au pays) nous aborde. On leur propose thé ou café dans le « camper » car il fait très froid. Un jeune couple pauvre et très religieux. Durant trois heure, on eu des échanges merveilleux pour finalement découvrir qu’il venait de faire leur mariage civil quelques heures avant, et que Suzanne était enceinte de 1 mois. Il nous livre ces informations comme si nous étions des proches depuis toujours. On s’est senti privilégié et ému. Cette leur journée !  Et ils venaient de la passer avec nous ... Un couple « mignon, le bonheur sur leurs lèvres ». On est mutuellement tombés en affection. Ils étaient obligés de partir manger chez les parents mais nous promette de revenir après. Vers 22H, on tape à la porte, et revoilà notre jolie couple avec des paquets achetés plein les mains (fruit, légume, sirop, noix et fromage). On leur avait préparé des petits cadeaux en retour (parfum et bijoux) L’émotion nous a emportée à tous les 4. Philippe qui, religion oblige, ne s’était jamais adressé directement à Suzanne. L’envie, au moment du depart, était de les prendre dans les bras comme si c’était nos enfants. Mais on a pas osé. Un “hug” plein de larmes avec Yasar. Un simple “aurevoir” avec Suzanne. Et là surprise .... tout d’un coup Suzanne revient en courant et nous prend tous les deux dans les bras avec un “Y love you” venu du cœur. Larmes ... on est sous le choc ! (juste pour rappel elle était voilé de haut en bas !).

Depuis 3 ans, nous recevons messages vocaux (des “I love you et I miss you” et photos du bébé). Elle dit prier à la mosquée pour nous ...

La morale de cette histoire : quand l’émotion est trop forte, la nature des sentiments l’emporte .... la religion s’incline ! et puis elle reprend sa place par la suite. Le voyage c’est ça avant tout ... l’émotion des rencontres plus que les paysages ...

Toute la famille de Vahdi ....
2 jeunes étudiants qui nous ont fait découvrir le vrai Kebab !!
Muhammed qui voulait me convertir à l'islam et m'ôter mes piercings !!

Iran

Nos rencontres ...

Famille d'Aref : les femmes !
Les frères d'Aref : les hommes !
Aref et son Harem !!!
Sina notre petit "futur Français"

Sina and family

L’ingénieur en charge de la réparation du chauffage de notre camper ne parlant pas Anglais a fait appel au fils d’un ami : Sina (jeune de 20 ans qui parle 5 langues et fait des études en Médecine). Le courant est de suite passé, du fait qu’il est sous le charme de la France. Il connaît bien la culture Française, la musique classique, le luxe et la mode Française, la langue et la cuisine Française. Son rêve est de poursuivre ses études en France mais vu l’embargo qui existe entre l’Iran et les pays étrangers, cela lui est difficile. De plus c’est un gros budget pour la famille. Il espère … 

Pendant ce temps, l’ingénieur détecte plusieurs pannes (fissure sur le carter, problèmes sur la carte mère et un des 2 brûleurs). Cela prend du temps et Sina se propose de nous héberger durant les travaux. Mais la réparation se complique et donc ce n’est pas une journée mais plusieurs jours qu’il faudra. En attendant on sera hébergés comme des «rois». Repas spécial, chambre spéciale, activités, présentation de toute la famille etc. Leila, la maman de Sina, et Eva deviennent de vraies complices (sport, repas, shopping, cours d’Anglais …). L’amitié et la complicité s’installent jours après jours. Cela nous permet de voir la vie au quotidien d’une famille typiquement Iranienne, qui regrette l’époque du Shah d’Iran (Comme de nombreux Iraniens !!). Sina en profite pour se confier à nous … il vit son oppression Iranienne de manière plus forte que ses amis … son homosexualité (visible), ajouté a son envie de liberté engendre chez lui l’obligation de quitter le pays. Sa maman nous demande souvent notre avis !

Nous sommes bien embêté face a ses questions … Le problème des jeunes Iranien c’est qu’il se fond une idée de l’occident, voir des États Unis bien trop édulcorée … pour résumé l’occident c’est la richesse et la liberté ! Quand nous leurs expliquons qu’il y a aussi du racisme, du chômage, des sans abris, de l’injustice etc, ils refusent de l’entendre. Pour eux, le monde occidental c’est plus celui des clips musicaux Américains, voir du cinéma de Brigitte Bardot, Belmondo et Delon.

Voir cette génération attendre et espérer que les Américains viennent a leur secours … nous attriste !

On connaît la réalité ! l’Irak, la Libye en sont des preuves. Nous nous efforcont de les convaincre que leur salut ne peut exister que grâce a cette nouvelle génération. Un souffle de renouveau existe et il faut le poursuivre, aux risques des nombreux morts qui deviendront des martyrs  …

Mais surtout de ne rien attendre des États Étrangers. 

Pour revenir sur ce séjour de plusieurs jours dans la famille de Sina, une chose nous aura marquée !

3 generations (Sina, sa maman et sa grand mère) avec des vécus et des opinions complètement paradoxales.

Sina (environ 20 ans) : en rejet complet de son pays et de l’Islam avec des rêves de « pseudo modernité occidentale »

Sa maman (environ 45 ans) : en lien complet avec l’Iran d’aujourd’hui. Très croyante et pratiquante. En respect avec la mémoire de l’Ayatollah Khomeini (elle n’a pas de souvenir de l’epoque du Shah) 

Sa grand mère (environ 65 ans) : en rejet complet de l’Iran d’aujourd’hui, croyante et pratiquante mais sans exes, mais surtout en regret de l’Iran du Shah qu’elle décrit comme une époque plus libre et moderne.

En conclusion, une maman tiraillée entre l’envie d’un ailleurs de son fils et le passé embellie de sa mère. 

Les larmes ont coulées quand nous nous sommes tous quittés mais avec l’espoir que leur avenir s’embellira grâce a la nouvelle génération qui n’est ni dans le passé, ni dans le présent

Les parents de Sina : Leila et Resa (La main sur le cœur avec nous !!)
Leila .... La maman de Sina et sœur du moment d'Eva !
Hassan, un ingénieur intelligent et mystique ....
The Team au complet qui nous a ... enfin .... rèparer notre chauffage
Mahmoud et sa femme Zohre + Meddhi et son epouse : Des "tronches" !!
Moha, Resa et Fettah au Resto dans Kashan : fou rire en perspective !
L'agence de voyage qui nous a aidé pour l'extension du visa (gratuit)
Une bonne bande de copains pour des soirées .... interdites !
La famille de Hossein et Sattar ... que de souvenirs !!

Sattar et Hossein

Hossein et sa maman Fereshte nous ont accueilli comme des membres de leur famille (11 jours). Hossein étant étudiant en Médecine, a profité de ses vacances pour nous faire découvrir la ville d’Ispahan et nous aider à trouver un garage compétent pour faire la révision et changer la courroie du ventilateur de notre Zebramobile. Mais surtout, il nous a aidé à faire un transfert de « cash » via la France (Western Union) car nous avons décidé de prolonger notre visa d’un mois. Comme beaucoup de jeunes Iraniens, nombreux sont ceux qui souhaitent partir vivre à l’étranger. Seul le statut d’étudiant le leur permet. Pour Hossein son souhait est de prolonger ses études de médecine en Australie

Sattar et son papa Mohsen, nous ont, eux aussi, accueilli comme des membres de leur famille (9 jours). Tous les 2 tiennent un magasin de cosmétique (très bon « business » en Iran !). On y a passé de nombreux après-midis de délires à regarder les « Zebra » transformées en « Barbie Girl » (nom de code entre nous pour nommer les filles). Nous avons aussi passé des soirées « privées » dans des lieux isolés …où il n’est pas bon d’être découvert par la police locale. On ne rentrera pas dans les détails au cas où le gouvernement Iranien regarde notre post ! Ah Ah Ah. Mais surtout une réelle amitié s’est installée avec Sattar … Les larmes ont coulé le jour de notre départ. 

Sattar et Hossein, nous ont permis de découvrir une jeunesse Iranienne avec une énergie incroyable ! Une réelle volonté de changement. Nous les avons découvert grâce à une vie nocturne complètement incroyable … 

Il y a deux vies en Iran … la vie au quotidien en journée et en extérieur (sérieuse et triste)… et la vie a l’intérieur au sein des familles (fête et humour)… mais que dire des nuits ! 

Comme les « chants révolutionnaires » orchestrés (en secret) par les femmes sous les ponts de la ville d’Ispahan.

Que dire de ses filles « blonde platine, sein et nez refait » caché derrière leur Hijab et tiraillées par deux mondes que tout oppose.

Il nous faudrait des heures pour raconter tous les moments surréalistes que nous avons vécu au quotidien grâce à eux. Ce moment reste, encore a ce jour, un des grands moments de notre voyage.

Son prénom c'est "Spring" en Anglais (printemps). Calligraphie Perse .
3 jeunes Iranien apprentis guides spécialement pour nous !

Des guides improvisés…

 Parfois lors d’un voyage, il est nécessaire de prendre un guide ; soit parce que c’est obligatoire (désert, jungle, parcs nationaux etc), soit parce que l’on veut mieux comprendre l’histoire ou la culture du pays.

Nous ne sommes pas véritablement demandeur sur ce sujet … Nous aimons rester autonome et libre dans le temps …

Mais parfois des locaux s’improvisent guide à nos cotés et c’est un vrai bonheur que de partager ces moments là ensemble sans contrainte mercantile !


L’Iran fut, a ce niveau là, très riche en visites accompagnées. 

Shiraz, la ville de culture, de poésie et de littérature par excellence, nous aura offert deux jolies histoires pour nous en faire la démonstration.


Nous nous baladons dans la ville sans but précis, si ce n’est pour flâner dans les ruelles ombragées de la vielle ville. Une jeune femme nous aborde, nous discutons 5 minutes et nous voilà invité chez elle pour boire le thé. 

Elle nous raconte un peu sa vie mais surtout sa passion pour la calligraphie Perse qu’elle apprend dans une école spécialisée, en plus de son métier d’aide soignante …

Son nom est Bahareh mais son surnom est « Spring ». 

Un air de printemps en quelques sorte car elle porte tellement son sourire comme une belle robe sur une belle femme …

A ses cotes et avec son aide, nous allons découvrir une partie de la ville (son marché local, une expo sur le thème de l’écriture ancestrale Perse etc). 

Merci à toi Spring pour ce court mais jolie moment ensemble …


Le lendemain, de la même manière, trois jeunes garçons nous abordent. Ils sont étudiants en Ingénierie. Leurs noms : Arman, Hessam et Morteza

Ils nous proposent de dîner ensemble avant d’aller nous faire découvrir un lieu plein de mystère et de magie ! Pourquoi pas ?

Le soir venu nous nous dirigeons vers un parc ou trône au milieu le mausolée d’un grand poète Iranien disparu. Il s’agit d’ Afez ….

Jusque là rien d’exceptionnel, si ce n’est la confirmation d’un pays « erudi » dans son histoire.

Mais la magie s’opère quand nous découvrons des dizaines de personnes s’approchant du mausolée, déposant des bougies et surtout lisant a voix haute et a tour de rôle des poèmes de ce poète tant respecté en Iran. 

C’est juste beau en plein milieu de la nuit … Ils nous confirment que c’est comme cela tous les jours de l’année … 

Ouah ! Merci a cette jeunesse pleine d’énergie et de respect envers son histoire.

La famille de Reza ... Quel accueil !!!

Reza et les siens ...

Nous voila parti vers le Sud de l’Iran … il se fait tard.. Suite a des pluies diluviennes les eaux de la rivière que l’on suit, montent a la limite des routes. Nous sommes bloqués a l’entrée d’un pont, avec plusieurs voitures. Tous les chauffeurs des autres voitures s’inquiètent pour nous. Tous nous proposent l’hospitalité pour la nuit, qui arrivent rapidement. Situation « loufoque » … Nous devons choisir chez qui aller !

C’est Reza qui fait notre faveur … il nous dit ne pas habiter très loin et qu’il vit avec son épouse et sa fille unique. Nous le suivons donc … nous roulons, nous roulons… deux heures, 100 kms !!!! heureusement que ce n’était pas loin !!!

Et là, c’est pas deux personnes qui nous attendent … mais toute la famille. Oncle, tante, cousin, cousine. Non seulement, ils sont là mais il est très tard et le repas est prêt pour notre venue.

WELCOME en Iran !

Seulement, dés notre arrivée, j’ai une embarrassante impression : Peut être que nous dérangeons l’epouse de Reza, qu’elle accepte mal de ne pas avoir été prévenu.

Mais je suis rassuré rapidement quand je constate que le courant passe bien avec Eva (elle fume le narguilé toutes les deux). Le problème, s’il y a ! … est plus avec moi ! Pourtant je suis très attentif a mon attitude dans la mesure ou elle est Musulmane (pas de touché, pas de regard appuyé etc).

Je me dis que cela va passer, c’est peut être que de la timidité ...

Il est prévu d’y passer la nuit, mais vu l’accueil « énorme » se sera 3 jours. L’insistance de rester et la peine affichée est tels que nous ne pouvons pas refuser.

C’est une fois de plus, encore en Iran, trois jours d’hospitalité … incroyable ! Mais nos sommes obligé d’annoncer notre départ au petit matin malgré l’insistance de Reza.

8 heures du matin et là c’est le choc … toute la famille qui nous avez reçu a notre arrivée est là … mais pas seulement ! Tous arrivent avec des cadeaux fabriqués … durant la nuit !. Les enfants se sont des tableaux et cramiques, les tantes des chaussons et écharpes tricotés !!! 

Les larmes coulent des deux cotés … mais vient le moment de dire aurevoir à Reza et son épouse.

Reza c’est simple … on se « huge » avec tendresse ! Mais que faire avec son épouse. Finalement je ne tente rien … un simple signe de la main.

Mais là stupéfaction ! Elle s’approche, me prend la main droite, et l’embrasse on me disant « I love you ». Ouah … je suis déstabilisé dans un premier temps mais s’ensuit des sentiments contradictoires : de la gêne et de la fierté !

Pourquoi a t’elle fait cela alors que depuis trois jours j’avais l’impression de la déranger, tellement elle me « zappait ». Cette attitude peut être résumée en quelques mots simples : respect de l’age et admiration de étranger. Pour l’islam, il est essentiel de respecter les anciens, c’est un devoir. Pour des Iraniens, tant decriés, c’est un remerciement d’être venu a eux, qui plus est … après un long voyage en van. Ils ont une admiration de étranger qui vit « libre » sans en connaître le revers de la medaille ! La perte de valeurs, telles qu’ils nous l’offrent depuis deux mois : hospitalité, respect, ouverture d’esprit, empathie etc


Merci à vous tous pour la leçon ... 


En conclusion, le risque de vivre de telles histoires peut nous laisser croire que nous sommes « importants », que notre « ego » l’emporte sur notre volonté de « simplicité et humanité ».

C’est le but de notre voyage, continuer d’ecouter, de regarder et d’apprendre. Nos ne donnons pas de leçons, nous en recevons ...

Khalid ...

Et quelle leçon !!!


Avant de shipper le véhicule de Bandar Abbas (Iran) pour Sharjah (Dubai), nous décidons de trouver un garage pour faire la révision et changer les plaquettes de frein. Mohamed, le patron du garage, nous reçoit avec toute l’hospitalité Iranienne que nous avons vécu durant notre périple sur place...pendant les travaux, il nous invite à manger avec lui et des amis. 2 heures plus tard, notre Titine est prête et même passée au Karcher. Au moment de payer, Mohamed nous dit que c’est cadeau « welcomed to Iran! »..on a beau insister pour payer au moins les pièces mais rien à faire!! 

Au moment de se quitter, il nous propose de nous faire accompagner par Rhalid, un de ses employés, pour aller faire tous les documents au port. Durant 4 heures, ce sera un parcours du combattant avec photocopies, documents à remplir dans différents bureaux, etc....Merci Rhalid pour sa patience!

Fait qui prendra son importance plus tard...il nous demande d’écrire notre numéro WhatsApp sur une des photocopies de nos passeports; photocopie qu’il garde précieusement dans son portefeuille.

On se quitte avec tristesse...pour notre trip de 3 mois à Oman et aux Émirats..

3 mois plus tard, à notre retour dans le ferry Emirats-Iran, nous rencontrons José, un biker espagnol qui a des problèmes avec sa moto..À notre arrivée à Bandar Abbas, nous lui proposons de l’accompagner au garage Peugeot qui nous avait aider 3 mois plus tôt pour réparer sa moto. Arrivés au garage à l’heure du déjeuner, nous patientons jusqu’à l’ouverture. Et là, tout à coup, quelqu’un nous appelle par nos prénoms...nous reconnaissons la voix mais, honte à nous, nous avons oublier son prénom...c’est Rhalid! Celui ci nous prend dans ses bras et nous dit avec fierté qu’il ne nous a pas oublier, en sortant de son portefeuille, qu’il tient près de son cœur, la photocopie de nos passeports...nous nous retrouvons honteux face à cette situation et comme si cela ne suffisait pas...il nous invite le soir même à dormir chez lui, dans une pièce libre. 

Toute la journée, tout le monde se met en 4 pour aider notre ami José, et le soir, nous voilà en train de boire une bière tous ensemble avec José et Rhalid, dans une pièce avec comme seul meuble une carpette au sol; il nous dit vivre à côté avec sa femme et son bébé..

Le lendemain, le hasard a voulu que l’on doive repasser chez lui avant de partir et là, on se retrouve dans la pièce où nous avions dormi, avec cette fois ci des meubles, son épouse et son bébé...il avait, en fait, vider la pièce et quitter les lieux avec sa femme et son bébé, pour nous accueillir... en réalité cette seule pièce était son appartement.

La morale de cette histoire est que nous avons pris conscience que de donner son numéro de tel n’est pas anodin et signifie énormément pour certains. Nous y prêtons très attention dorénavant! Encore plus avec des pays comme l’Iran où les gens sont tellement heureux et fiers d’accueillir des étrangers tant ils savent le discrédit qui est jeté sur eux!

Enfin des Français "voyageurs" dans l'âme :  Rabah, Dalila
Stephan et Sabine (Autrichien) avec leur camion de pompier aménagé !!
Des Iraniens ... encore et encore !

Émirat

Nos rencontres ...

Andrew et Martine, une rencontre trop courte malheureusement ...
Guillaume (notre petit Français) qui nous a hébergé ... Merci le Wifi
Margareth et Eva ont trouvé un point commun ... les animaux !
Jeune groupe d'Emiratis (riche !)

Oman

Nos rencontres ...

Saeed

Après un mois passé dans les Émirats, nous voilà a la frontière d’Oman. Un tout autre décor et une toute autre atmosphère … A peine passé les douanes, nous demandons à un passant la direction d’une station service. Celui ci, immédiatement, nous en indique une … mais aussi rapidement, il nous invite le lendemain au mariage de sa sœur. Bienvenu, une nouvelle fois dans un pays Musulman ! Ou le maître mot est HOSPITALITÉ !

Cet homme, c’est Saeed, une trentaine, il nous explique qu’il a trois métiers : Policier, Fermier et Étudiant.

Le lendemain, à peine arrivé, toute la famille nous accueille avec une gentillesse sans égale, notre repas est prêt, tout a était anticipé pour nous préparer pour la cérémonie …

Des vêtements traditionnels nous sont proposés (on découvrira a notre départ, que se sont des cadeaux offerts!). La robe d’Eva est magnifique (broderie fait main, perle etc).

Les femmes, nombreuses, prenne soin d’Eva … habillement, maquillage, coiffage, bijoux et henné sur les mains.

Le programme effectivement est différent de notre culture. Pour résumer, Eva va passer une soirée surréaliste … et pour mon cas se sera plus spécial dirons nous !

Une fois préparée, Eva nous quitte avec toutes les femmes et va a une « party  - femme ».

Une tente, environ 500 femmes, avec Eva comme « Star », et surtout comme seule femme, sans Hijab sur la tête. Elle sera la curiosité, l’admiration toute la soirée. Ses yeux bleus et ses cheveux blonds font un « carton ». L’attention sera si grande qu’elle sera parfois embarrassé … mais quel accueil, quelle générosité et qu’elle ouverture d’esprit. Une nouvelle leçon dans des pays Musulman décriés!


On a cherche des intégristes … niet ! « don’t watch the T.V » et profitons, réfléchissons pourquoi notre communauté Musulmane Française est partie en « sucette». Les réponses sont faciles si l’on veut bien se rendre humble, prendre du recul et accepter notre part de responsabilités sur évolution de nos pays occidentaux. 50 ans résumé par : la colonisation, des émigrés que l’on fait venir et que l’on ne veut plus faute de crise, une Afrique que l’on dépouille de ses richesses, des milliers de civils mort dans nos guerres stupides pour du pétrole (900000 civils ont laissés leurs vies en Irak), des migrants de pays ou l’on n’a crée le chaos (Irak et Libye par exemple …).

Petite anecdote … le frère de Saeed a sur la coque de son portable … le portrait de Saddam Hussein ! Il m’explique que même s’il pouvait être classé comme dictateur, son peuple avait du travail, un toit et de la nourriture … maintenant se ne sont que des ruines, de la misère et des intégristes au pouvoir (la dictature religieuse a remplacé la dictature Militaire). La Libye a maintenant la Charia dans sa constitution, alors qu’auparavant le pays était quasi laïque.

Revenons sur la France, ne parlons pas d’un racisme assumé et montant dans « les volumes »

Oui il y a une minorité de racailles, oui il y a une montée de intégriste, oui il y a une jeunesse d’origine Algérienne qui provoque, oui il y a une minorité qui profite du système social en France, oui il y a des attentats aux titres de réponses et revanche … mais c’est la facture que l’on paye !

On parle de racisme anti blanc, mais on voudrait qu’ils nous disent « merci » et qu’ils nous « aiment ».

Imaginons que « le blanc » vive cela pendant 50 ans, connaissant son caractère « révolté permanent » … qu’en serait il ?

Et s’il vous plaît l’argument « chez nous se ne sont pas les mêmes ». C’est d’une absurdité !

Allez au Maroc, en Tunisie ou en Algérie … Ils ne se sont pas métamorphosé dans l’avion de l’immigration !

A chacun sa réponse … moi j’ai la mienne depuis toujours ! Et le voyage n’a fait que me donner des arguments plus probants.

A tous ses Français qui admire Zidane, rit aux blagues de Djamel et Omar Si, mange et adore le couscous et vont en vacance a Marrakech … mais qui s’affichent comme « racistes assumés » je leur dit «vous avez détruient ce qui faisait l’admiration de notre pays dans le monde entier ». Maintenant notre image est écornée et cela me désole !


Après 4 ans de voyage je ne sais pas si lors d’un séjour en France, je pourrai , comme par le passé, prendre du recul et tenter d’amener des arguments pour expliquer à ses Français, qu’ils se trompent de combat … ma colère risque de m’emporter. Oui nous aimons les Musulmans et de manière assumé et nous resterons leur défenseur alors que je ne partage pas leur culture et leur religion sur tous les points … mais au moins, moi, je lis le Coran, visite les mosquées et parlent avec des femmes voilées … cela semble le minimum avait d’affirmer ses opinions, parfois nauséabondes (Zemour en est un exemple flagrant) !


Bon j’arrête là cet aparté (c’est plus fort que moi!), je reviens sur mon histoire, bien plus positive.

Pour ce qui est de ma soirée, ce ne fut pas la même atmosphère … je suis resté avec une vingtaine d’hommes, plutôt âgés, ne parlant pas Anglais, et comme animation, a défaut de DJ et champagne … ce fut « tête de mouton et riz » … 3 repas en quelques heures !

Inutile de dire que je comptais les heures en attendant le retour d’Eva.

Le lendemain, ce fut travail à la ferme avec des fou rire. On a vite compris que c’était le ridicule de la situation qu’il voulait. On a joué le jeu !

Saeed a profité de ce moment pour se confier a nous … il nous explique être triste de ne pas arriver a avoir d’enfant. Qu’il est amené a faire des examens avec son épouse. Il doute que le stress, la fatigue de ses trois activités nuisent a leur désir d’enfant. On est a la fois fier et embarrassé de se confidences. Surtout Eva qui est une femme !

Le départ, fut vécu avec la même émotion que notre rencontre … Merci Saeed et toute ta famille. Tu resteras dans notre mémoire a toujours.

Le sourire est là !
Une partie de La famille (les hommes !)
La maman et sœur de Saeed en tenue spécial mariage
Gerard et Brigitte .... Des Français ! L'esprit ouvert
Wirlfried (Allemand) et Gwenaelle (Suedois) un exemple ! (Voir "Oman")

Une vrai leçon de Travellers expérimenté !

Nous arrivons sur un parking d’un Wadi … et là, nous découvrons un engin de fou, immatriculé en Allemagne ! C’est un Unimog Mercedes super équipé.

Nous nous approchons et là, des dizaines et dizaines de drapeaux de pays ornent le véhicule … Des drapeaux que personne ne peut traverser aujourd’hui … Comme la Syrie, l’Irak et des pays Africains devenus infréquentables et dangereux !


Notre curiosité est mis a rude épreuve ! Nous décidons d’aller à la rencontre des propriétaires. Nous apercevons le propriétaire à la fenêtre. On le salue mais l’accueil est froid et bref (Nous comprendrons, plus tard pourquoi …)

Tant pis nous insistons ! Quelques mots et l’ambiance se détend et ils finissent par nous inviter a boire le café.


Nous vous les présentons : L’homme Allemand … 75 ans, son épouse Suédoise … 74 ans !

Leur Tour du Monde a commencé il y a 22 ans ! Je dis « Tour du Monde » … non ! c’est trois fois le tour de la terre, plus de 140 pays visités … et certains plusieurs fois !

22 ans … Nous pouvons mieux comprendre pourquoi le premier contact fut distant (ce ne doit pas être l’unique fois  que des voyageurs les abordent)

La première … la plus stupide … (Nous comprendrons pourquoi plus tard avec l’expérience) !

Nous nous sentons tout petits, nous qui sommes des débutants (Nous sommes parti il y a 8 mois) et nous avons envie de leur poser mille questions.

« Quel est le meilleur pays pour vous ? »

La réponse fuse : « Impossible de répondre , tout dépend de ce que vous recherchez dans le voyage »

Alors nous modifions notre question : « Le pays ou les habitants sont les plus accueillants, chaleureux et généreux ? »

La réponse est immédiate : « Tous les pays du Moyen Orient, sans hésitation . Y compris les pires décriés aujourd’hui, comme la Syrie, l’Irak ou l’Afghanistan … »

Nous qui pensions qu’ils auraient dit : « L’Asie du Sud Est ou Amérique du Sud » 

Nous leur confirmons que d’être resté 2 mois et demi en Iran nous a bouleversé (Nous avons pleuré quand nous avons quitté ce pays tellement les émotions avaient été fortes) … mais de là a ce qu’ils nous disent tous les pays du Moyen Orient, il y a un gouffre.

Cela nous confirme, que nous ferons tout pour y retourner plus tard et tenter de visiter le maximum de pays possible du Moyen Orient, aux risques pour certains, que se soient difficile …


La deuxième question : « Quels conseils donneriez vous à des voyageurs, qui envisagent un tour du monde d’au moins cinq ans ? »

La réponse semble logique mais surtout impérative pour vivre et profiter a fond de cette expérience

« Ne cherchez pas a tout visiter du pays, laissez vous aller aux rencontres, au diable les autres régions … Ne soyez pas obséder par le pays suivant, la dernière semaine suffira … ne donnez jamais l’impression d’être pressé par le temps, seul les visas peuvent vous y obliger »

Nous tiendrons, à l’avenir, exactement ses prérogatives, car nous allons vite se rendre compte que se sont les rencontres qui donnent les meilleures émotions …

« La plus belle plage du monde, reste une plage … la plus belle montagne, reste une montagne … les plus beaux volcans, restent des volcans … Mais les rencontres restent UNIQUES ! »

C’est cette rencontre qui nous amènera a décider de faire notre Tour du Monde en 10 ans, plutôt que 5 ans, de rester dans un pays le plus longtemps possible, au maximum des visas (nous sommes les tortues du voyage), d’accepter toutes les invitations et selfies sans à priori (se donner le maximum de chance pour vivre des rencontres extraordinaires) et parfois de ne visiter qu’un tiers du pays.


Voila, le moment de se quitter, et notre dernière question fut : 

« Et maintenant, qu’elle est votre prochaine destination ? »

La réponse fuse : « Notre arrêtons, ce mois ci, notre voyage … non pas par souhait mais tout simplement parce qu'à nos ages (plus de 75 ans), plus aucune assurances ne veulent nous prendre en charge … alors destination l’Afrique du Sud pour y finir nos vieux jours »


Merci a ce couple … qui a modifié notre vision du voyage et nous a confirmé que notre choix était le bon !

Une aide bien précieuse pour avoir de l'eau (2 Indiens)
Abdullah, Raed, Ayren 3 jeunes .... comme les nôtres !!!!
Youssouf et un ami ... Jordanien. Discussion intéressante
Bangladesh : Voir colère dans "Oman" !
Notre quotidien !!! Idem Turquie et Iran !
Visite de notre Zebramobile, discussion et selfie !
Mohammad : Funny Man !!!

Un drôle de personnage …

Il est venu à notre rencontre sur la plus belle plage que nous avons découvert depuis 7 ans … Au sud de la ville de Salalah, à la frontière du Yémen. Un vrai paradis sauvage ….

Surnom qu’il se donne c’est « Free Style ». Rien d’étonnant, plus libre il n’y a pas ! 40 ans, pas d’enfant, aimant les femmes étrangères, l’alcool, la fête, de l’humour à revendre, sa religion en pointillé … mais un cœur énorme ! 

On a passé 4 jours étonnant avec lui, découvrant des lieux, des gens que seuls nous n’aurions pas pu voir et rencontrer. 

Il a dormi avec nous dans notre Zebramobile comme un membre de notre famille. 

Lui-même en a fait autant, sa famille nous a reçus comme un des leurs et couvert de cadeaux. Un vrai personnage « Atypique » comme nous les aimons dans nos rencontres.

Mais de cette rencontre je retiens un moment particulier qui m’aura vraiment bouleversé … tellement c’était inattendu !

Je m’explique … nous sommes invité pour deux jours a son domicile ou vit sa maman, sa grand mère et sa sœur. Après des selfies comme d’hab’ … Eva est invité dans la chambre de sa maman pour faire des essais de bijoux et vêtements (en cadeau …).

Mais la surprise … je suis appelé a les retrouver dans la chambre…

Imaginez un homme invité dans la chambre de la maman de Mohammad au milieu de 4 femmes. Ce ne doit pas être une pratique courante dans une famille Musulmane pratiquante !

Assis au bord du lit, je suis invité à choisir un bijoux dans une belle boite en bois familiale !

Se sera une bague en argent serti d’un onyx. 

Un beau cadeau dans un moment déstabilisant et émouvant.

Jim & Raiya avec qui nous avons passe une soirée à La belle étoile

Turkministan

Nos rencontres ...

Voir cette histoire dans « coups durs »

Ouzbekistan

Nos rencontres ...

Samad et son fils au resto (voir details dans "Ouzbékistan")

Kazakhstan

Nos rencontres ...

Nos apprentis "baroudeurs" Hollandais : Rogier et Joris ... Adorable !
Lucas (Polonais) étudiant (foret) en sac à dos dans les pays en "Stan"
Lucas (Kazakh). Son rêve ... faire le tour du monde !
Cyril ... le Français ... peut être pour quelques mois ensemble !

Kirghiztan

Nos rencontres ...

Lucas (Français) et Suzie (Hongroise) en stop le temps d'un échange !
Marco et Sabine (Suisse). Rencontre trop courte !!!!
Étudiants en médecine qui nous ont aidé  pour le WIFI

Russie

Nos rencontres ...

Alex et Nastya (Russe de l'Altay) : auto-stop, avec nous 2 jours ...
Vera chanteuse pop ... de profession
Bernard et Bernadette (voir "Russie")
Une belle rencontre du hasard ...

Olga & Serguei

Décrire Olga et Serguei, c’est comme parler de l’eau et du feu. Serguei c’est une boule d’énergie plein de folie (d’où son admiration pour Jim Carey) et Olga plus discrète et là pour apporter l’équilibre nécessaire à une vie de famille. Notre rencontre (comme souvent) s’est faite par hasard. Ils se sont arrête en moto (toute neuve …) lorsque l’on prenait de l’eau à une fontaine et l’on ne s’est quasiment pas quitté durant 4 jours. Bivouaquant sur le parking de Leroy Merlin pour de petits travaux, nous avions droit à nos visites quotidiennes pleines de générosité et d’humour. Mais c’est lors de notre deuxième visite (voir détails dans « Russie surréaliste ») que l’on a réellement découvert ce couple. Leur appartement nous a été grand ouvert (même en leurs absences …) et leur volonté de nous aider et de nous sortir de ce cauchemar ont été très touchant pour nous car c’est clair que c’est ce qui caractérise le plus Serguei, c’est cette volonté d’aider … dans l’épreuve. C’est sûr que l’on a rencontré de vrais amis, que l’on a quitté avec peine. Merci à eux pour ces bons moments passés malgré les circonstances difficiles que l’on vivait à leurs cotés.... à si j’oubliai ! Merci pour s’etre occupe de mon dos douloureux (kine Russe !!! Pas Thaï!)

Ivan ... le scientologue !
Boastman de la communauté des "Defender" !
Elena ... coup de foudre avec Eva !
La team de Serguei et Olga et notamment Vera qui va nous héberger !
Serguei ... le "nounours" tendre !
Une rencontre de demi-heure ! Résultat : pleins de cadeaux !!!
Tino, Allemand : à vélo Autriche - Vladivostok = 9000 Kms en 3 mois !
Et un selfie de plus avec un Russe (patron du lavage de notre camper)
Sacha et Svetlana (amis de Serguei) : super soirée!!!

Mongolie

Nos rencontres ...

Corentin (Français) et Julia (Neo-Zelandaise) avec nous 2 jours
Papa Mongol et ses enfants le temps ...d'une Vodka !
Mongolie et Israël réunis !
Murielle, Laurent et Oceane
Batmunkh et toute sa famille
Slovaquie, Afrique du Sud, Allemagne et France réunis !
Ivan, Ana, Jasper et Laurette (voir bivouac dans "Mongolie")
Toute l'équipe de notre trip vers les Tsaatan (voir "Mongolie")
Florian, Français vivant à Londres, féru de voyages...
Sophie Canadienne, qui baroude toute seule. Rdv dans 8 ans au Canada !

Corée du Sud

Nos rencontres ...

Sur le Ferry : Allemand, Français, Coréen .... du Sud !!!!

Japon

Nos rencontres ...

Yuto et Yuto
La famille zuzuki ! C’est pas une blague (adorable avec leurs enfants)
20 minutes sur un parking et nous voilà avec plein de cadeaux !
Bivouac avec Érika, Fritz, Colin, Yasuyuki (3 nationalités)
Mori et son épouse qui prépare leur grand voyage ... aussi !

Corée du Sud

Nos rencontres ...

Helene et Aubin ... Français de Paris (voyage 1 an en WW T4)
Jung un vrai « gentil »

Jung

On l’avait rencontré sur le ferry Russie - Corée (il revenait de Mongolie en 4 x 4. Il espérait nous revoir dans son pays. Chose promis, chose faite. C’est 6 jours ensemble pleine d’humour et de chaleur humaine. Il s’est mis en 4 pour nous aider (bouteille de gaz, administratif pour les Philippines etc). Il adore cuisiner et manger, donc 6 jours resto, cuisine dans le camper. On repart bien nourri avec quelques kilo en plus. En février il part durant 1 an pour parcourir l’Europe avec un minibus qu’il fait aménager en camping car (le grand luxe). L’annee Suivante il projeté les USA. La raison : trop de boulot, trop de stress, une vie de famille cahotique, un AVC. Donc on s’est compris sans beaucoup de mots ! Depuis quelques jours il ne cesse de nous envoyer des messages nous disant "vous me manquez !". C'est plus que touchant ...

Philippines

Nos rencontres ...

Mihai, Roxana (Roumanie) et Carolyne (Canada) durant quelques jours à Cebu
Danielle (Anglaise) et Taylor (Canada) a minuit le 31 décembre 2017 (Aeroport de Manille)
Celine & Joffrey
Ewelina (polonaise) et Francois (Belge) font le tour du monde en sac à dos (durée : 2 ans)
Ana Luiza (Brésilienne) ... 69 pays a son compteur !!!

Malaisie

Nos rencontres ...

Après notre déception du Japon, on retrouve ce que l’on aime : les rencontres !
La curiosité du Camper nous amène que des rencontres sympas !
La gentillesse tout simplement !
Nos amis Elina et Andres (Argentin)
Toute la famille de Nazri (voir dans « Malaisie »)
Les rencontres se succèdent tous les jours
Margaux (Française)
Marie Jose et Jean Paul …

Jolie rencontre …

 Une histoire légère et jolie …

Notre Camper Van garé au centre de Georges Town en Malaisie, nous décidons de parcourir a pied cette belle ville coloniale.

A notre retour , en fin d’apres midi, on découvre un petit message accroché au pare-brise de notre véhicule.

Un couple de Français intrigué, nous communique leur numéro de téléphone afin d’échanger et pourquoi pas se rencontrer.

Nous sommes tellement peu habitué a cela de la part de Français qui nous croisent … (soit ils nous snobent ou soit ils feignent de nous voir mais bon …c’est un autre sujet) que l’on s’empresse de les contacter et de dîner ensemble.

C’est un couple Marie Jo et Jean Paul (la soixantaine environ …) en vadrouille durant deux mois sur toute la Malaisie.

Ils nous invitent dans un restaurant local Indien (réputé dans la ville de George s Town).

On va passer a super moment d’echange … mais cerise sur le gâteau ils sont venu avec un bon fromage Français en cadeau….

Inutile de vous dire notre bonheur … le lendemain se sera la course au pain frais dans une boulangerie de la ville.

Merci a eux pour leur attention … et surtout leur ouverture d’esprit. 

Les voir « liker » des posts de notre page Facebook des années après nous confirme que cette belle rencontre était fondée….

Patye (d’origine Chinoise et Catholique) et Rani Indonésienne
Steven (retraité et ancien patron d’une petite entreprise de construction)
Chen (avec les lunettes) et ses multiples amis à qui il va me présenter.
Jack et tous ses amis Chinois (voir « Malaisie »)
Rencontre Franco - Chinoise (voir “Malaisie”)
Suite ...
Encore ... des visiteurs Malais !
Au, Irwin, Bibik, Qistina, Zara, Ana et Nisa
Shah ... passionnante !
Xavier et Sarah ... Français (féru de voyages en mode Backpacker)
La visite du camper par une famille Chinois Malais .. adorable !
Serti : Indou - Malais
Des voisins de sa boutique
Khalil : un homme surprenant (plus Musulman que lui tu trouves pas !)
Ah les selfies !
Rai et Peter
Bruno, Marie, Gregory et Vanessa : famille Indienne de Malaisie (très Catholique)
1h mais qu’elle rencontre !
Un couple Chinois - Malais qui rêve de faire pareil que nous !
Un couple Chinois - Malais qui a déjà fait l’Australie en Camper
Une chanceuse rencontre ... Qk Long

Joyce … la main sur le cœur !

Une nouvelle fois le hasard des rencontres frappe à notre porte …

Nous sommes a Johor en Malaisie pour profiter de cette ville avant de nous rendre sur Singapour quelques jours.

Nous profitons de ces quelques heures pour refaire des clefs du camper dans un petit shop local. 

Joyce, une jeune femme nous aborde, elle est Chinoise Malais.

La suite est une nouvelle fois surprenante, tellement nous avons conscience que ce qui va nous arriver ne peut être imaginable en occident !!

Elle nous invite à manger dans un resto local Chinois. Et là les discussions s’enchainenet avec toujours les mêmes questions : Pourquoi êtes vous parti de France ? Pour combien de temps ? Qu’avez vous appris depuis toutes ces années ? Etc etc ...

Nous sommes habitués mais sa gentillesse ne va pas s’arrêter là …

Au cours du repas, elle nous propose de nous prêter un studio tout neuf dans un condominium (on va apprendre qu’elle est agent immobilière …). Et c’est donc, dans ce studio, tout neuf avec piscine privé sur le toit … que l’on va séjourner quelques jours. 

Et tout cela gratuit avec aucune attente en retour et surtout aucune méfiance de sa part …

On se retrouvera tous les jours pour déjeuner ensemble dans des restos locaux du quartier.

Mémé si depuis des années nous nous sommes habitués a l’hospitalité, la tolérance et la gentillesse à travers des pays comme la Turquie, l’Iran, la Malaisie et l’Indonésie, il n’empêche qu’a chaque fois nous sommes partagés entre la reconnaissance infinie mais aussi la « gêne » pour ne pas dire « la honte » de constater que nos pays occidentaux se sont enfermés dans la peur de l’autre … surtout quand il est différent.

C’est une nouvelle fois une grande leçon que nous prenons en pleine face …

Merci Joyce pour tout ...

Joyce ... Chinoise - Malais
Sebastien et Léo... Allemand
Mateo et Anna ... Italien ... un vrai coup de cœur en quelques heures !

Indonesie

Nos rencontres ...

Toute la famille de Dennis à Jakarta. 3 jours passes chez eux. Adorable !
Notre première visite de France (amis) ... Nelly et son fils Sam

Nelly & Sam

C’est pour la première fois, après 3 ans de voyage, qu’une de nos amies Française décide de venir nous voir durant 3 semaines.

Nelly et son fils Sam (de Bordeaux), souhaite venir passer des vacances en Indonésie.

Son souhait est double …

Lassée de vacances « tout inclus avec pour confort : hôtel, resto et sorties organisées», elle souhaite profiter de ce moment pour vivre, avec nous, un séjour dans un esprit « nomade » … c’est à dire sans confort, sans certitude …. mais avec la conviction de vivre des moments exceptionnels en terme de rencontres et de dépaysement. Comme ce qui nous motive depuis 5 ans … c’est s’efforcer de sortir de sa zone de confort ! Même si ce n’est que pour 3 semaines.

Deuxième objectif et pas des moindres, c’est de faire vivre à son fils Sam un séjour totalement différent de ce qu’il vit habituellement en France. Comme tous les jeunes occidentaux, il fait parti de cette génération « absorbé et formaté » par les réseaux sociaux, le téléphone portable, les marques etc Et surtout qui n’ont pas la moindre idée de comment cela peut se passer ailleurs dans des contrées lointaines et retirées.

Cela nous met une certaine pression, car même si nous vivons des moments extraordinaires et parfois surréalistes, il y a aussi, bien entendu, des moments plus «ordinaires». C’est le hasard du voyage qui en décide. Ne pas savoir ou vous serez le lendemain, ne pas savoir si vous allez faire de belles rencontres dans les jours qui viennent. Ne pas être sur que les jours qui suivent vont nous offrir des instants ou nous allons être submergé par des émotions. C’est la définition même de notre liberté.

Alors « go » pour 3 semaines. Et sans trop nous avancer, nous retiendrons trois moments « phares » qui ont permis a Nelly d’atteindre son souhait.

* Le premier c’est 5 jours passés dans l’archipel des îles Banyak au nord-ouest de Sumatra. Au delà de l’eau translucide, du snorkeling et du bronzage, ce moment nous aura permis, dans un confort spartiate, de faire une belle rencontre ...

Pima (Indonésien de Sumatra) est un enfant de 11 ans qui ne sait ni lire, ni écrire et ni compter. Son père est parti à sa naissance, sa mère, seule et pauvre, l’ a confié à une famille. Celle ci ne s’en occupait pas. Rius propriétaire de la Guesthouse ou nous séjournons l’a prit sous son aile. Il essai de lui donner une éducation, de lui apprendre les bases du travail dans la Guesthouse en attendant qu’il puisse trouver une famille pour aller à l’école. Malgré tout c’est un enfant intelligent, plein de potentiel, qui chante et joue de la guitare. Nous nous sommes pris d’affection et Sam est devenu son ami, plutôt « un grand frère ». Nous sommes allés lui acheté quelques vêtements (il en avait gravement besoin) plus un peu d’argent pour acheter des bonbons. Sam, peu habitué, lui a fait cadeau de sa casquette fétiche. C’est peu mais plusieurs “peu” peuvent faire beaucoup !

* Le deuxième c’est un moment surréaliste … Nous roulons et nous apercevons, en bord de route, au milieu d’un village reculé, une cérémonie pour un mariage. Je stoppe et propose de s’en approcher et de laisser faire le hasard et la surprise. Nous serons « gâté » au-delà de nos espérances. Nous voila accueilli tel « les Rollings Stones ». Se sera « podium, discours, danse, repas et selfies, selfies et encore selfies !!

Pour Sam, toute les filles sont sous son charme. Tels des fans des «  2Be3», il sera sollicité pour poser comme un couple de marié.

Nous sommes , malgré tout, embarrassé par cette situation… mais que dire des mariés !

L’espace d’une heure nous prenons toute la lumière. Même si ce moment pour nous est hyper agréable et surréaliste il nous faut partir et relaissé la place à ceux qui le mérite … les mariés !

* Le troisième, se fut la décision d’aller passer trois jours dans une tribu reculé sur l’île de Siberut ou vive les Mentawai (dit « homme fleurs »).

Rien de notre vie contemporaine, ni électricité, ni téléphone portable Se sera découverte de la chasse, préparation des flèches empoisonnés, barbecue de larves etc etc. En fait leur vies au quotidien). Mais c’est la rencontre avec Amentiru, à la fois notre hôte et chaman récent (transmis par son père). Un homme plein de simplicité, plein d’humour et un bonheur qui se lit sur ses lèvres. Encore une fois c’est une relation toute fraternelle qui va se créer entre Amentiru et Sam


Voilà le moment est venu de se quitter avec l’impression d’avoir rempli notre mission. Celle d’avoir permis a Nelly et Sam de vivre des moments différents de notre vie quotidienne occidentale. Après plus de 2 ans, nous en parlons encore … c’est un signe

C’est avec bonheur, que nous les accueillerons dans une autre contrée lointaine (pourquoi pas l’Inde, l’Afrique ou l’Amérique du Sud). Merci à eux ...

La famille Paten à Sumatra en Indonesie
Eda (Franco - Turque) et Katy (Allemande) étudiante en médecine et en mission en Indonesie
Arthur, Romain, Markus, Kelly et Dan qui parcourent le monde en « byciclette »
Dwiko de Jakarta que l’on a surnommé Obama (pour sa ressemblance)

Dwiko : Plus occidental que lui y'a pas !

On aurait envie de dire la rencontre d’Indonésie avec grand R, mais c’est vrai qu’elles ont été nombreuses avec, aussi, autant d’émotions. 

Un ami, un frère ...! C’est vrai que son esprit occidental (style, musique, mentalité etc...) ne nous a pas laissé indifférent. 

On pourrait écrire des lignes sur Dwiko … comme parler de sa générosité, de son humour, de sa sensibilité, de son charisme mais aussi de sa vie personnelle. 

Nous sommes l’épaule qui le soutient, le conseillé et l’ami dans ses inquiétudes…

C’est le moins que l’on puisse faire, vu tout ce qu’il fait pour nous. 

Comme nous héberger pendant 1 mois et demi durant lequel il cherche maintes solutions pour réparer notre Zebramobile. 

Et cela ne se résume pas qu’à cela !

Lorsque nous visitions Sumatra et que nous avions dû changer des pièces sur notre Zebramobile, de Java il nous a aidé, envoyé des pièces de rechange et par la suite invité chez lui et sa famille. 

Sur Jakarta il a fait un check-up complet de notre Camper dans son garage, nous a présenté à tous ses amis du club Land Rover de Jakarta dont il en est un des meilleurs représentants. 

Il nous a mis en liaison avec tous ses amis d’Indonésie qui possèdent des Guest House, comme Heru, ses amis de Club Land Rover de Bali à Flores. 

Un véritable « attaché de presse ». et pour finir grâce à lui nous serons présents pour l’événement Land Rover de l’année : I.L.R.U, un festival de 3 jours sur Java qui réunira près de 600 véhicules. Nous en serons la mascotte, voir des V.I.P … un peu gêné de tant d’attention!!!. 

Merci Bro’



Daniel … un ami de Dwiko … une belle histoire …

 Lors de notre séjour chez Dwiko a Jakarta, il a organisé une rencontre avec plusieurs membre des clubs de Land Rover de Java. A cette occasion, nous avons rencontré Daniel qui prolonge la passion de son papa pour Land Rover … Une belle histoire a son actif !

Le lendemain, à notre belle surprise, il revient nous voir avec un dessin de notre Zebramobile qu’il a fait dans la nuit à partir d’une photo prise la veille !

Ouah … nous adorons !

Quoi faire pour le remercier ? Nous décidons de faire des Tee-Shirts avec son dessin en impression !

Il serviront de cadeaux lors de nos rencontre à venir …

Trop fier de partager ce dessin qui nous a touché !

Un binôme serviable et plein de cœur !

Heru ... Personnage enigmatique

 Nous l’avons rencontré dans un garage Land Rover sur Jakarta.

Nous avons découvert un homme avec un cœur énorme malgré l’apparence d’un homme peu loquace , peu bavard et peu enclin aux sourires. Un personnage énigmatique …

Malgré tout cela, il n’a cessé de nous venir en aider. 

A la retraite, géologue dans des compagnies pétrolières, plutôt dans la catégorie des gens aisés en Indonésie et surtout propriétaire de 5 Land Rover (une habitude en Indonésie …). 

Il nous a offert 5 jours (nuits, repas et même visites et taxis!!) dans sa Guest House dans le sud de Java. 

Il nous a confié à son manager, Hari, qui à l’inverse de Heru, est un homme plus charismatique . 

Il nous a permis de découvrir la ville, les ateliers de teck (sa passion) etc. 

Mais comme si cela ne suffisait pas … Après ILRU (evenement Land Rover sur 3 jours), nous avons passé une semaine chez lui a Bogor pour réparer notre camper et lui apporter des améliorations

Et bingo … une nouvelle fois !!!!! travaux offert, dons de matériel et mise a disposition d’un logement gracieusement !

Il faut faire un aveu, si Heru n’était pas un ami de Dwiko (ami sur Jakarta) nous n’aurions pas osé aller à sa rencontre car l’approche n’est pas facile, au-delà de la langue ! 

Une leçon de vie, encore une fois, que nous pouvons retenir : 

Ne pas juger les gens au premier abord !!!

Passé cette aparté, merci encore à Heru et Hari pour cette générosité et cette chaleur humaine. Nous ne vous oublierons pas …


Aan

Aan : Le hasard fait toujours bien les choses ! encore une rencontre fortuite ...

Nous trouvons un bivouac prêt du temple de Borobodur dans le Sud de Java. 

C’est un moment privilégié que nous vivons avec les parents venu nous retrouver pour 2 mois en Indonésie.

Notre emplacement est face à une Guesthouse qui nous interpelle...

Le concept est de récupérer matériaux et maisons traditionnelles de Java. Une réplique parfaite faite avec goût et respect du passé. Piscine etc, rien ne manque pour s’y sentir bien. 

Une nouvelle fois nous echangeons longuement avec Aan le propriétaire sur son projet ainsi que sur notre voyage, et tout cela devant une flûte de Champagne, les pieds dans l’eau …

Par la suite, Aan, possesseur aussi d’un Land Rover, nous invite gracieusement a dormir et profiter du confort de sa guesthouse. Le lendemain se sera la rencontre avec ses parents qui possède un grand hôtel a quelques kilomètres mais aussi un musée de Marionnettes Indonésienne. 

Qu’en conclure ? 

Comme à l’accoutumée on retrouve l’hospitalité, la tolérance, la générosité et la gentillesse Indonésienne, et ce depuis notre arrivée sur l’Indonésie. 

Nos parents on du mal a s’en remettre depuis leurs arrivées  … 

La question qui revient tout le temps : « Mais qu’attendent ils en retour ? »

Rien … justement  !!c’est ce qui est beau et incroyable !

Aujourd’hui, autant que l’Iran, c’est notre coup de cœur grâce à ces valeurs. Merci encore a Aan pour son accueil. Nous n’oublierons pas ces 3 jours passés à ses côtés


Un groupe de jeune Indonésien : au programme rigolade et cadeaux mutuels !
Putu un homme de cœur !
Et toute sa famille ...

Putu : un homme sensible ...

 C’est sur Facebook que nous nous sommes contactés. Et comme d’habitude, il s’est montré très enthousiaste de pouvoir nous rencontrer sur Sanur dans le sud de Bali. Pour l’anecdote, il est venu avec un Land Rover équipé haut de gamme mais avec une plaque Française et la conduite à gauche. Devant notre étonnement, il nous explique que c’est une famille Française de Toulouse qui lui a demandé de le garder mais aussi la possibilité de s’en servir durant 6 mois. Comme il le dit « je suis chanceux car je ne possède plus de Land Rover depuis 3 ans ». Nous avons par la suite découvert que sa vie avait basculé il y a 3 ans. Suite à de mauvais investissements, un partenaire peu scrupuleux il a tout perdu (maison, voiture etc) en plus des dettes. De plus ses parents l’ont suivi et se retrouvent dans la même situation. Ils ont retrouvé une vie plus que simple et surtout ils ne se sortent pas de multiples problèmes. c’est avec déchirement qu’il s’est séparé de son Land Rover. Leur histoire nous a touché. Malgré tout cela, la religion Hindou leurs permet de rester positif, tenace, souriant et blagueur dés qu’ils le peuvent. Des parents charismatiques que l’on a adoré nous ont amené à rester plus longtemps à leurs côtés. Par chance ou malchance des problèmes mécaniques sont survenus pendant cette période et encore une fois, préoccupés par ces problèmes il n’a pas cessé de rechercher des solutions. En vain car Land Rover à Bali n’a pas de compétences en matière d’électronique. Donc ce sera retour vers Jakarta dans les jours qui suivent. Nos parents présents durant cette période les ont adoré ainsi que les plats typiques du Warung des parents (ancien prof de cuisine dans les grands hôtels d’Asie). Le hasard a fait que Philippe s’est trouvé de nombreux points communs. Putu Andy est designer, passionné d’architecture, avide d’aventure et de voyages. Comme Philippe, il ne cesse d’avoir de multiples projets. Pourquoi pas un projet ensemble dans le futur ?. Comme il le dit si bien, sa priorité est de sortir de ses problèmes .. La suite est pour plus tard. Putu Andy est désormais un ami, un frère ! Nous l’avons soutenu comme nous avons pu et ne cesserons de le faire tellement notre relation fut intense. Et petit clin d’œil à ses 3 enfants et ses 3 chiens qui, par leur présence, nous ont permis d’oublier un peu nos soucis mécaniques !



Lilik ... un trio de cœur !

Lilik : Bis repetita, la générosité nous accompagne durant notre voyage

 Lors d’un bivouac, avec nos parents, sur une plage de Sanur à Bali, une nouvelle fois un homme s’approche de notre Camper (encore un fan de Land Rover). Celui ci, est accompagné de son épouse et d’un couple d’amis. Rapidement et naturellement c’est café, discussion sur notre voyage et sur la communauté Land Rover d’Indonésie. 

Lilik, de son surnom, nous invite, avec ses amis, àdîner dans l’un des ses restaurant favoris. 

Et là, surprise, ce n’est pas un simple Warung mais un restaurant reconnu sur Bali. Plats succulents etc... la note sera à la hauteur des mets, pour 9 personnes. 

Nous découvrons, lors du repas, que Lilik est un homme plutôt aisé, travaillant dans différents business,  comme propriétaire de plusieurs hôtels et villas en Indonésie. 

Comme si l’invitation (avec sa carte Gold …) dans ce restaurant Italien ne suffisait pas , il nous montre des photos de villas de son Hôtel-Villa au centre de Bali. 

Nous demande si cela nous plaît … Que dire sur la comparaison avec le confort de notre Zebramobile ! A part « oui ». 

Aussitôt dit, le voilà qui nous offre quelques jours (nuits, repas et personnel) dans ce complexe.

Nous sommes embarrassés devant tant de générosité mais notre désir d’accepter prend le dessus. Ce sera une semaine de rêve avec nos parents. Comme tous les Land Rovermaniaque ! c’est la phrase habituelle : « Vous faîtes partie de notre communauté, et donc c’est cadeau ! ». 

A la fin du repas, il nous communique son numéro personnel et insiste sur le fait de ne pas hésiter à le contacter si nous avons besoin d’un service en Indonésie (mécanique, hébergement mais aussi administratif …) ;

Nous sommes d’ailleurs toujours en contact après de nombreuses années ...

Notre Zebramobile, depuis le début de notre voyage, est une vraie carte de visite pour aller à la rencontre des locaux. Mais plus que tout, nous avons eu la confirmation, que nous sommes perçus comme des traveller’s, chanceux mais surtout respectables. Alors qu’en France, voir en Europe, nous sommes, trop souvent, perçus comme de simple « Gypsies » insouciants ! ». 

Pour revenir sur Lilik, nous aurons la confirmation plus tard, que c’est « un business man » reconnu en Indonésie. 

Collectionneur de voitures anciennes, possesseur de villas et guesthouses ne sont que des hobbies ! En fait c’est un « grand patron » des Télécommunications et aussi fabricants de Satellites …

Il fait parti des grandes fortunes du pays d’une part mais aussi un proche des décideurs politiques d’autre part (ami proche du Ministre du Tourisme en autre …).

C’est une des rencontres, parmi tant d’autres, qui nous interpelle car plutôt invraisemblable ailleurs …

Ce n’est qu’une confirmation après avoir vécu desrencontres « surréaliste s » avec le Ministre du Tourisme, le Maire de Manado, la famille du gouverneur de Malaka, voir le Roi de Sumba Est. 

Rassurez vous !!! nous restons lucide … C’est plus notre « Histoire et notre Camper » qui interpellent que nos personnes … « la grosse tête » c’est pas pour nous !

Mais si je me suis attardé sur cette histoire c’est plus pour faire un parallèle avec les pays occidentaux …



Imaginez cette histoire :



Des étrangers bivouaquent sur une plage des landes avec leurs parents et leur vieux Camping Car …

Un homme s’approche avec son épouse et des amis. C’est Bernard Arnault !

Celui ci s’invite au café assis sur une chaise de camping …

Une heure a discuter de la vie tout simplement sans jamais faire allusion a son statu …

Par la suite, il les invite dans un restaurant étoilé de Bordeaux (9 personnes) !

Durant le repas, simple et convivial, celui leurpropose de mettre à disposition une de ses nombreuses villas sur l’île de Ré (personnel et repas inclus) et ce pour une durée indéterminée !

C’est une bien belle histoire n’est ce pas ? Mais ce n’est qu’une « fiction »

C’est toute la différence avec l’Indonesie …



En conclusion : L’idée que nos décideurs (politique ou grands patrons) sont déconnecté de la réalité du peuple n’est pas un vain mot !


Ryan ... le fils (riche ....) d’un collectionneur d’ancienne Voitures !
Adel (Iranien) et Natacha (Hollandaise) en voyage de noce  ...
Encore des amis à Dwiko !
Des potes d’eliott ... le fils de Philippe ! ((Julien et Paul)
Doddy : nouveau Mecano pour réparer notre ECU de notre Zebramobile
Des amis de Heru ...
Nyah, une famille extraordinaire !
Pour Eva ... les chiens sont des rencontres !
Dyah et ses amis : 2 jours chez elle ... super cool !
Gede ... cousin de Putu a Semarang
Des amis de Gede ...
Rencontre avec toute l'equipe de l'agence qui prepare un documentaire sur notre trip
Suite ...
Suite ...
Alvin
Et putty, son epouse
Grace à Alvin de l'agence de Jakarta nous allons faire une incroyable rencontre !
Le père de Hauwke ... 93 ans en pleine forme (voyage et golf !!!)
Un grand moment d'emotion !
Toute l’equipe du documentaire en Indonesie
Le ministre du tourisme et miss Indonesie
Le motard est de retour ... rencontré il y a 3 mois lors de l’evenement ILRU Land Rover
Retrouvaille avec Roy et Suzan rencontrés il y a 2 ans en Grece
Les enfants ... toujours !
Une rencontre unique !
Des groupes d’ecoliers apres nos interventions en classe
Next ...
Nos deux jeunes “influenceurs” lors du doc en Indonésie (Adil et Aqil)
Encore un jeune à Florès (Yuda) que l’on adore pour sa gentillesse et son respect !
On ne s’en lasse pas : Philippe les “boys”
Eva : les “girls”
Un classique ... les visites d’enfants en Indonésie
Gaby et son boyfriend Aldi à Sumba
Sumba : Chelsea, Rido et Rico et leurs visites journalières...

Chelsea et Ryco

Nous avions trouvé un super spot sur une plage au nord de Sumba (Indonésie) afin de pouvoir aller a l’orphelinat de Gaby et ses parents (celui se trouvant a une centaine de mètres).

Nous avons eu droit à notre visite « bonheur » quotidienne ... tellement l’émotion était présente au fil des jours.

Grace à deux petits enfants (frère et sœur) prénommés Chelsea et Ryco, venus du village voisin en vélo.

Sourire aux lèvres, rires a la demande et cœur sur la main furent notre quotidien avec eux !

La surprise fut qu’un matin, peu avant notre départ, ils sont arrivés les bras chargés de cadeaux : coquillage, dessin et surtout sac à main et robe pour Eva. 

Comment ne pas être embarrassé quand on sait qu’ils vivent dans la précarité ... C’est moments sont compliqués pour nous. 

Refuser ... pas possible, ils seraient vexés ! Accepter ... sentiment de culpabilité ! Il faut juste se dire que cela leur fait plaisir !

Avoir une petite fille comme Chelsea … le rêve de Philippe !

Un exemple des cadeaux offert !
Le style !!!
Suite ...
Patricia (Anglaise) : l’evidence d’une rencontre !
Une rencontre magnifique (voir dans “donner à sens a sa vie”)
Une rencontre, des cadeaux et des numéros échangées... un classique (stefani à Sumba)
Un groupe d’etudiants qui prépare les fêtes du jour de l’Independance de l’Indonesie
Diaz et toute sa petite famille à Surabaya (Java)
Johan de Surabaya à Java (Indonesie)
Toute la communauté Land Rover de Makassar à Sulawesi (Indonésie)
L’épouse et fille de Haji de Makassar qui nous hébergeait durant les travaux
Une partie de l’équipe de Walhi
Christine ... la Francaise qui vit à Londres !
Marion (maman), Lauris (Papa) et Mathilde, Merlin les “mioches” !!!!
Ester et Linda
Ahrmad de Palu a Sulawesi

Une histoire pleine de sens ...


Nous avons rencontré Ahrmad (25 ans - Musulman) gardien du parking de l’aéroport de Palu à Sulawesi. Celui ci n’a pas cessé de nous proposer son aide durant une semaine. Sans jamais se plaindre de son sort !

C’est le dernier jour que nous avons appris son histoire !

Petit, son père a quitté épouse et enfants. Ahrmad a pris cela en pleine face et lui a donné beaucoup de colère et de rancoeur. Il a fait le choix de changer d’île pour travailler et commencer sa propre vie. Mais face à la dureté de la vie les démons du passé ont ressurgies. Il a commencé à prendre des produits interdits, de l’alcool et s’est fait des tatouages (tout cela étant interdit dans l’Islam). Quelques années après il a eu un acte de colère, de dépression mais aussi de vengeance envers lui même. Avec un fer à repasser il s’est bruler les bras pour effacer ses tatouages ! 

Comment trouver un sens à sa vie pour repartir sur une nouvelle et belle direction ...

Certains font du sport, de la musique, du yoga ou de la méditation ... lui a trouvé la paix avec la religion. Aujourd’hui c’est un bon Musulman pratiquant qui cherche son destin ... en paix !

Pourquoi je raconte cette histoire ? Je suis athée et n’aurai jamais de religion (j’aime trop ma liberté). Depuis 3 ans nous parcourons de nombreux pays Musulman. Même si je ne partage pas l’ensemble des pratiques ... je ne peux constater que parfois la religion si elle est bien pratiquée peut sauver des âmes perdus. Cela m’attriste mais je suis malgré tout admiratif. En fait peu importe ... le plus important c’est d’être en paix et heureux (chacun son destin). Le seul risque pour de tels gamins fragiles c’est qu’il soit happé par des sois disant “enfants de dieux” pour des actes qui ne sont en rien dans le Coran. Certains recoivent ‘l’éducation des parents, d’autres par le biais de la religion mais force est de constater depuis 3 ans que nous voyageons, pour nous : Islam = respect des anciens, tolérance, ouverture, hospitalité et compassion ! N’en déplaise à Mr Zemour, le Pen et toute la clique !

Et je suis sûr que nous ressentirons la même chose en Amérique de Sud avec les Chretiens pratiquants. C’est juste dommage que l’Homme Seul oubli trop souvent les les belles valeurs !

Rudy et sa famille de Balikpapan a Kalimantan (Indonésie) ... un personnage

Rudy and Family ...

 Quelle rencontre ! Un mois passé ensemble … 24/24 !

On décide d’aller faire la révision et la réparation de la boite de vitesse de notre Zebramobile dans un garage de Balikpapan (Indonésie). Toni, le propriétaire (Indonésien Chinois) souhaite nous faire découvrir la spécialité de Kalimantan … Le crabe, mais pas n’importe où !

Le restaurant le plus connu en Indonésie : « Dandito Restoran ». C’est l’adresse favorite de nombreuses personnalités comme Jokowi (Président d’Indonesie) ou des stars de la télévision et de la chanson. A 20€ l’assiette cela se mérite !

Une fois arrivés, effectivement c’est plein (100 personnes environ) et des photos partout du proprio avec des VIP. La curiosité aidant, Philippe aperçoit le propriétaire des lieux, son look l’interpelle (Chapeau, lunettes façon Zanini … Jazzman Français). On décide d’aller l’interpeller … C’est Rudy… Affable, souriant, musicien, chanteur et surtout amoureux de la France (Surtout le Moulin Rouge et les Folies Bergère !!!). Il a monté une boulangerie – patisserie à côté de son restaurant qu’il a appelé « Boulangerie Parisienne ». Visite des lieux, cigare offert, nous voila partis dans une discussion pleine de surprises. Il nous propose son hospitalité pour les quelques jours de notre séjour sur Balikpapan.

On restera chez lui plus d’un mois !!!!

Promesse tenue … le lendemain il nous installe dans une de ses chambres d’amis. Durant ce séjour, le petit déjeuner (Avec croissants!), le déjeuner et dîner nous serons offert gracieusement tous les jours … Avec sa fille Gifta (25 ans) il va nous faire découvrir la ville et les alentours (Crocodiles, Orangs -Outans, Ours et Tribu des Dayaks). On passera au marché local et …. repartirons couvert de cadeaux locaux (Vêtements, bijoux etc).

Mais au-delà de cette hospitalité, de cette gentillesse ce qui nous marquera c’est son histoire personnelle et l’absence de son épouse au début !

Rudy, is