VIETNAM Sud - Cài Bè

Publiée le 16/11/2019
Nous avons quitté ce matin l'agitation de Saïgon pour rejoindre la sérénité de Cài Bè au sud de la capitale économique du Vietnam

Nous dirons que tout s'est à peu prés bien passé. Nous avions demandé à notre hôtel de Saïgon de réserver nos tickets. Nous avons pris le taxi pour nous rendre au point de ralliement de la compagnie de bus. Là nous avons mangé tranquillement.

La cuisinière
Notre délicieux repas

Puis un minibus est venu nous chercher pour nous conduire à la station de bus.

La gare de bus, un joyeux bordel🤣

Là nous avons attendu patiemment😁

la preuve par l'image... pas de stress👍

Et la p'tite surprise 😜 Voyage en bus... couchette! On n'en croyait pas nos yeux 😆 en fait, peut-être, enfin... on n'en sait rien parce qu'on ne comprend vraiment pas tout, que lorsque le voyage est un peu long il se fait dans des conditions maximales de confort? peut-être que ce bus allait loin? en tout cas c'est vraiment reposant et je propose aux compagnie de bus françaises d'importer ces bus car les voyageurs que nous sommes apprécient vraiment ! Brive-la-Gaillarde Paris dans ces conditions je le fais toutes les semaines avec OUIBUS!!!!

Le bus couchette 😁

Donc nous partons, la route était très encombrée. Nous avons eu la sensation de ne pas avoir quitté Saïgon, les villes se succèdent et la circulation est dense en permanence. Nous avons mis 3 heures pour faire 104 km! Mais là où nous avons commencé à nous inquiéter c'est lorsque Jean a vu sur son téléphone que nous avions passé l'embranchement de Cài Bè. Nous avions pourtant demandé au "co-conducteur" de nous prévenir lorsque nous arriverions à cet endroit car nous savions que le bus n'allait pas jusqu'à cette petite ville...Ce monsieur ne parlait pas anglais... Et nous pas le vietnamien... Donc nous avons quand même eu une chance: le bus a fait un arrêt pipi/ravitaillement. Nous avons obtenu avec difficulté en raison de problèmes de communication uniquement avec les mains que le chauffeur passe un coup de fil à notre hôtel qui nous a expliqué comment faire, puis un agent sur le quai nous a appelé 2 motos taxi et en route!

Je reconnais il manque la tête🤣 j'ai pris la photo à un stop... pas facile!
Voilà la tête! avec le casque obligatoire🤣😂🤣😂 Un vrai GI😂

A 18 heures nous étions dans notre maison d'hôte à écouter les cigales, enfin une bestiole qui a un chant similaire, le coq et les grenouilles. Loin de nous les bruits des scooters de Saïgon!!!! Que du silence (bon il y a bien un scooter qui passe de temps en temps...)

The  Dorian Lodge at Mekong
Nous allons nous reposer! Ça devenait nécessaire !

Jusqu'au XVIIème siècle le delta du Mékong était peuplé en partie de Khmers. Aujourd'hui il en reste environ 300 000, ils sont nommés les Khmers Krom (Khmers de l'aval). Ils sont vietnamiens.

Habitante du delta

Cài Bè est à l'ouest du delta du Mékong, c'est une petite ville surtout connue pour son marché flottant de vendeurs en gros, essentiellement les fruits des vergers qui recouvrent tout le district. Levés trop tard nous ne sommes pas allés au marché. Nous avons profité de la quiétude de notre lodge. Puis nous sommes partis pour une ballade en vélo de 3 heures au milieu des vergers. L'eau est présente partout ici et la végétation luxuriante. Les touristes sont peu nombreux,  ils vont plutôt sur Vinh Long et Can Tho, un peu plus loin. De ce fait ici, peu de vietnamiens parlent l"anglais, ça réduit encore plus les possibilités de communication. De toute manière c'est simple: qaund ils parlent anglais ils ne comprennent pas mon accent et moi je ne comprends pas le leur 🤣🤣 . Notre ballade a été cependant ponctuée de "Hello" très sympathiques.

Jack fruit
A ne pas confondre avec le durian
Papaye
Bananier
Longan, en Thaïlande nous l'appelions l'oeil du dragon
La noix de bettel
Une belle récolte
Le Mékong à Cài Bè
Le Mékong et ses barques de commerçants
Un bateau = une famille.
Par exemple le commerce de bonzaï 😉
Transport de coques de riz

L'après-midi nous avons repris nos vélos pour nous promener vers la ville et approcher le fleuve. Il est très pollué et les vietnamiens commencent à s'inquiéter. Actuellement la prise de conscience est faible et les habitants du fleuve continuent à l'utiliser pour leurs eaux usées et les poubelles qu'ils lestent lourdement y compris les matériaux de construction souvent toxiques ou les produits chimiques. La montée des eaux due au réchauffement climatique provoque la pénétration d'eau de mer à l'intérieur du delta ce qui va remettre en question les cultures. D'ici 20 ans cette partie du Vietnam ne pourra plus produire l'alimentation dont elle a besoin pour sa population.

Un des innombrables canaux

Autre problème les multiples barrages en amont qui  perturbent la marée. le Mékong prend naissance dans l'Himalaya, au Tibet Oriental, il traverse la Chine, la Birmanie, le Laos, le Cambodge pour finir dans la mer de Chine méridionale à 100km de Cài Bé.

La vie sur le Mékong

Le Mékong couvre 12% de la superficie du Vietnam mais assure actuellement la quasi totalité des besoins en riz du Vietnam avec 3 récoltes par an.

Mékong

Revenons vers la ville😊

Notre petite trace
Temple boudhiste
La maison de Monsieur Ba
Un intérieur luxueux!
Les anciennes réserves d'eau
Tissage de la jacinthe d'eau
Jean fait le malin🤣
Vendeuse de fruits sur les quais

Demain matin nous quittons Cài Bé à l'aube pour revenir vers Ho Chi Minh en bus où nous prendrons l'avion pour Danang (où nous ne resterons pas car c'est une grande ville sans grand intérêt), nous rejoindrons Hoi An à 29 km au sud. Nous avons réservé un transport en taxi par Get Your Guide.

Crépuscule sur le Mékong
1 commentaire

sarailler

ben alors, on n'envoie rien le dimanche ?!
superbes reportages que vous nous donnez. Bises à vous deux, A&A

  • il y a 4 semaines