Et le paradis s'ouvrit à nous...

Publiée le 07/12/2021
Bye Bye Cancun, bonjour Mérida et l'état du Yucatan...

Détour par l'aéroport...

Avant de partir prendre notre bus, nous avons tenté de récupérer notre valise...en deux fois...Julien bien décidé à ne pas repartir de Cancun sans un bagage, c'était lancé le défi d'aller à la recherche du sac...En véritable Dupont, il fonça tête baissée dans le terminal 4...pour en sortir brocouille... Notre super chauffeuse de taxi depuis 2 jours Tere, véritable Baracuda du volant, ne l'entendait pas ainsi...Elle mit ses lunettes et son masque et dit ; "Rouliane, Vamos", le tout en se remontant les manches...Autant dire que le gars du guichet a passé un sale moment... Nous avons pu appeler la compagnie...Notre sac était bien là, mais récupérable à 14h...hic, notre bus pour Merida partait à 11h40... Le choix était fait, la compagnie était responsable de ce retard à elle, d'acheminer le sac...

C'est donc après un petit détour par la lagune de Cancun, que nous avons mis fin à notre première étape.

Lagune de Cancun

ADO, le Cruz del Sur du Mexique...

Nous avons donc pris notre bus pour Mérida, à 11h40, pour une arrivée à 14H40 (heure de Mérida, et oui nous nous éloignons un peu plus de la France...une heure de décalage en plus). Le voyage s'est super bien passé, il faut dire que voyager dans des fauteuils ultras moelleux, avec écran plat, clim, wifi, bouteille d'eau fraiche est assez facile...C'est vraiment le tout grand confort...et ça nous a rappelé le Pérou...

ADO bus...
Estebanou

Au paradis...

Mérida, nous voilà,..en arrivant , nous avons une grande pensée pour Maria l'ancienne Nounou de Matis au Canada et son mari Antonio... Et le moins que l'on puisse dire, Merida ressemble au Canada... ses routes, ses magasins, ses restaurants...un Canada en plus chaud...

Au moment de récupérer la voiture, on a pu voir le doute dans les yeux de la belle Laura..."Doudou, tu vas être capable de conduire ici..."Sans doute eut elle oublié que son Doudou a conduit dans le passé une Kiki Car sans frein ou qu'il a remonté la 5éme Avenue dans Manhattan un matin de printemps... 

C'est donc serein que nous avons quitté Merida pour le petit village de Chicxulub et notre petite maison de campagne...toute rose...La Casa Rosada. C'est notre hôte Annie qui nous a accueilli sous les yeux ébahit de toute la famille...Matis a même poussé, "c'est le paradis"...Oui effectivement c'est un réel petit coin de paradis... Nous sommes donc heureux d'avoir posé nos valises ici...Et nous parlerons plus en détail de nos hôtes qui nous ont rempli le frigo avant notre arrivée...bieres, oeufs, pain, fromage...La toute grande classe...

Voila il est l'heure d'aller se coucher..Esteban nous aura bien fait rire à jouer avec les fourmis dans la maison...Nous reviendrons également sur le petit village ou nous sommes...Le nom ne vous dit rien...et pourtant si nous sommes là (je parle de vous et moi) c'est en parti par ce qu'il s'est passé ici il y a quelques années...on parle de millions...

Matou...
Romanou
0 commentaire