A la découverte de la ciudad "Amarilla"...

Publiée le 12/12/2021
Une grosse journée pour nos voyageurs, récompensée par de belles images et beaux moments...

Petit problème de GPS...

Nous sommes donc partis à la découverte d'Izamal, la ville jaune...L'itinéraire est prêt, nous décollons...les pancartes indiquent bien Izamal...puis le GPS, nous fait sortir...pas inquiet je me dis, qu'il a sans doute un meilleur trajet à nous proposer...eh bin non...je n'avais pas réactualisé mon itinéraire...j'avais laissé celui des cenotes...programme de l'après midi... A-D-A-P-T-A-T-I-O-N, maitre mot pour tout voyageur... Alors au lieu de démarrer notre journée par une visite culturelle, nous avons commencé par le divertissement...


Cénotes d"Uman

Ahhhhhh comme tout semble bien organisé...Le GPS nous amène pile poil devant... un dos d'âne..Là aucune cenote en vue, juste des "guides" locaux...nous refaisons deux fois le tour pour voir si elles ne trouvent pas à proximité...Rien, nada... Et là, comme par magie, un petit jeune en moto nous aborde...Vous voulez aller aux Cenotes, suivez moi c'est gratuit, vous donnerez ce que vous voulez...Bon bah, pas le choix...Nous suivons notre jeune guide (une quinzaine d'année qui nous amène à la Cenote d'Uman...Trés différente de notre première cénote mais très atypique...Imaginez une citrouille dont vous enlèveriez un chapeau et vous la creuseriez...Bah voila, c'était exactement ça..Une grande cavité où  une petite partie du plafond s'est écroulée et où vivent des chauves souris... Nous avons donc passé notre matinée à explorer les fonds marins...Ah oui, j'oubliais, gilet obligatoire...Donc pour plonger, pas cool...

La cenote
Laura et Esteban
Vue panoramique
Cenote
Eau turquoise

Vous reprendriez bien une petite cenote?

Apres cette nouvelle expérience, les dames qui louaient les gilets, nous invitent à découvrir la cénote voisine...Allons-y...Bon il faut l'avouer la seconde cenote n'était pas terrible...Le seul avantage c'est qu'avec nos gilets, nous avons pu faire nager le petit Esteban...

Esteban et son papa
seconde cenote

Izamal, la ville jaune...

Izamal est connue dans le Yucatán comme la « ville jaune » car la plupart des maisons de cette bourgade coloniale sont recouvertes d'une peinture de couleur ocre. Les Espagnols édifiérent un important monastère franciscain sur l'acropole. Il fut dédié à Saint Antoine de Padoue. Achevé en 1561, l'atrium du monastère était le second en taille après celui du Vatican.

Une ville très riche d'histoire, très jolie, qui en cette veille de fête à la Vierge Guadaloupe vivait pleinement. Il y avait du monde, beaucoup de monde. Et pas qu'à Izamal...mais également sur les routes...Pour demander santé, prospérité, chance, les Mexicains, en famille ou entre amis, encadrés par deux voitures,  effectuent une course de relais ( à pied ou à vélo) pendant plusieurs jours. Le tout sous les yeux de la Vierge, bien fixée sur une des voitures... De notre vision de petits Français, nous avons trouvé ça vraiment courageux et tellement représentatif de leur foi...surtout sous de telles chaleurs...C'est une tradition assez forte ici, très ancrée..Nous en verrons un peu plus demain...

Photo de famille
Rue d Izamal
Photo de famille
Le monastère
L'entrée du monastère
Une arche
Coqueta
Le petit Bidou en prison...

Fin de journée...

Nous avons décidé de finir la journée les pieds dans l'eau...Avec un beau couché de soleil...

Les 3 aventuriers
Le clown
Romane la pirate...
0 commentaire