Arrêt au stand à Québec

Publiée le 08/06/2016
Quelques jours de repos dans la capitale de la Nouvelle-France.

Nous commençons notre périple québécois à Québec City, chez des amis français qui s’y sont installés il y a plus de deux ans. Les deux premiers jours s’écoulent tranquillement dans un brouillard épais causé par le décalage horaire. Notre pote prend les choses en main et nous mène à travers la ville voir les beaux endroits : château Frontenac, Petit-Champlain, chute de Montmorency, chute Jean-Larose... On se laisse guider avec plaisir par quelqu’un qui connaît l’histoire de sa nouvelle vi(ll)e sur le bout des doigts et les meilleures adresses gastronomiques (Saint-Hubert, pour les connaisseurs).

Tonio et son ami d’enfance – Afin de respecter l’anonymat des personnes, nous avons rendu cette photo plus kawai.
Chute de Montmorency
Vue sur le château Frontenac

Nos premières impressions : une ville typiquement nord-américaine, grosses voitures et petits trottoirs. Mais surtout une douceur de vivre et un accueil chaleureux, où que nous allions. La ville nous semble immense et le choc est assez rude après l’Islande, mais la verdure et le calme ambiant nous rendent les choses beaucoup plus faciles.

Après les 4000 km de route en Islande et les 5h30 de vol, la pause est très appréciable et appréciée. Le temps de retrouver le rythme habituel des apéros, de goûter au homard local (assassiné avec talent par notre hôte), d’acheter des jumelles pour observer les photos et de récupérer notre véhicule de location (un charmant Toyota Rav4 tout en délicatesse, que nous baptisons d’emblée « le Veau »), et nous voilà prêts à partir sur la rive sud du Saint-Laurent, direction la Gaspésie !

1 commentaire

cougarmardi

Coucou Fabrice,
Morgane m'a laissé ce lien, je suis avec elle tes péripéties !
J'ai un très bon ami à MONTREAL, au cas où car je ne sais pas vraiment où tu en es ?
je te fais de gros gros bisous et pense bien à toi
Catherine H.

  • il y a 6 ans