Un peu de culture à propos de Lima

Publiée le 17/09/2014
Visite du centre historique le 15 septembre 2014 - Après 2 jours passés à Lima, nous en savons désormais un peu plus sur cette ville. Cet article sera un petit documentaire sur la capitale péruvienne, les photos ne sont pas folichonnes mais je suis sûr que tu apprécieras les quelques anecdotes contées ici !

A propos de Lima, la mal aimée

Lima est la capitale du Pérou. Elle abrite près de 10 millions d'habitants, soit plus du tiers de la population du pays. Du fait de sa bruine constante, Lima donne l'impression d'être toute grise. Elle n'est pas particulièrement appréciée des touristes, qui ne s'y arrêtent que pour un transit international.

Cette ville est tentaculaire, elle s'étend sur plus de 100 kilomètres ! Pour la traverser, j'te raconte pas la galère, il y a de très nombreuses lignes de bus, mais pas encore de métro. Il y a l'équivalent de 42 arrondissements (appelés "districts" ici). 

Lima, la ville grise

Concerto pour Klaxon en Ré mineur

Une chose ne peut pas t'échapper quand tu passes par Lima : les incessants klaxons venant de la circulation.  A coté une victoire de l'Algérie en football c'est de la rigolade... A Lima, on klaxonne pour tout et n'importe quoi, pas vraiment comment en France où l'usage du klaxon reste quand même restreint. A Lima, c'est presque l'équivalent du Poke sur Facebook : un peu tout le temps, avec tout le monde, pour toutes sortes de raisons...

Une petite avancée vers plus de silence

Depuis peu, Lima semble prendre conscience de la pollution sonore qui frappe la ville. Des campagnes d'informations commencent à demander aux gens de ne plus klaxonner pour tout et n'importe quoi... Cependant, les élections approchent, et ces campagnes semblent plus être un coup de com' qu'une réelle volonté.

Lima est très polluée

L'air de Lima semble très chargé en CO2. La grande quantité de véhicules et de bouchons urbains n'arrangent rien... Semble t-il que l'état n'a pas encore pris conscience de ce problème... Les bus rejètent une quantité vraiment dingue de fumées noires, et les véhicules de tous les jours ne semblent pas vraiment se diriger vers de l'hybride...

A Lima, le marché de la sécurité doit bien se porter

Quelque chose de frappant quand on se promène dans Lima, c'est la protection des bâtiments. Une énorme part des immeubles sont complètement clôturés (barbelés, clôture électrique, murs...) : des fois, on dirait que des habitations sont tout simplement imbriquées dans des cages de métal.

La police est omniprésente, au moins dans les quartiers touristiques, ceux que nous avons traversés. Des compagnies privées assurent la sécurité des commerces (bars, hôtels, bureaux de change...). Je ne sais pas dire si cela est rassurant... Toutes ces protections ne sont pas là par hasard...

Malgré toute cette méfiance, nous n'avons eu aucun problème : les taxis sont réglos, les resto ne nous la font pas à l'envers sur la note malgré notre pancarte "TOURISTE" sur le front, et les Limenos ont été très patients par rapport à notre espagnol bancal !

Un appart' de Lima bien protégé !
la police est omniprésente dans le centre historique

Le centre historique de Lima

Les tremblements de terre n'ont pas fait de cadeau à cette ville de Lima... A plusieurs reprises, les séismes ont fait de très gros dégâts... Le centre ville est fait de nombreux styles différents, on trouve des façades pas très sexy (presque crasseuses) entre deux bâtiments coloniaux majestueux...

L'activité dans le centre est très forte, il y a du monde de partout (je ne parle même pas de la circulation et des klaxons) et il y a de quoi voir un peu de partout.

Comme dans de nombreuses villes péruviennes, il y a une place centrale : la Plaza Major. Sur cette place se trouvent souvent les bâtiments les plus importants de la vie politique et culturelle. A Lima se trouvent une cathédrale mais aussi la mairie ainsi que la résidence du président péruvien (Palacio de Gobierno). Des vautours planent au dessus des clochers de la cathédrale présente sur la plaza major, c'est assez atypique pour le signaler !

La cathédrale
Une tour de la cathédrale (repère des vautours) et le haut de la fontaine de bronze
Des marchands sont présents à chaque coin de rue
Des façades aux balcons de bois sculptés dans les rues du centre de Lima
De façades de Lima aux balcons de bois sculpté
Petite photo sur la plaza Mayor
Aldebert devant le Palacio de Gobierno
Les rues colorées du centre de Lima
Des vendeurs  de fruits ambulants
Basilica y convento de Santo Domingo
Les oiseaux (et vautours) autour des clochers de la cathédrale de Lima

Les catacombes et la basilique de San Francisco de Asìs

C'est un des bâtiments coloniaux les mieux conservés de Lima malgré les forts séismes. Cette basilique est constamment en restauration du fait de la forte humidité présente à Lima et qui a tendance à altérer les oeuvres  présentes au sein de ce monument. Des moines franciscains vivent encore, nous en avons même croisé quelques uns (ils sont facilement reconnaissables par leurs toges et leur tonte crânienne si originale... même Benzema ne l'a pas encore tentée celle là).

La visite de la basilique inclue également un tour dans les fameuses catacombes, ce qui nous a semblé le plus intéressant (et le plus glauque aussi)... En effet, ces catacombes servaient autrefois de fausse commune pour les habitants de Lima. Elle ont été découvertes en 1943. On peut encore y observer les ossements de plus de 25000 personnes... Etrange... d'autant plus que les archéologues ont classé l'ensemble des os par type : on retrouve donc des tombes entières de fémurs, de crânes...

L'église San Francisco sous laquelle se trouvent des grandes catacombes
La basilique San Francisco

Une mauvaise répartition des richesses

Comme dans chaque ville, des quartiers sont plus touristiques et plus riches que d'autres. Lima ne fait pas exception. Les quartiers de Barranco ou Miraflores sont les quartiers chics et sécurisés, mais de nombreux quartiers sont bien plus pauvres (pour ne pas dire dans la misère) et l'insécurité y est très présente. Il est formellement exclus, pour un touriste, de se rendre dans certains quartiers de Lima après le coucher du soleil.

Le centre demeure assez riche, par rapport à la périphérie où la vie semble infiniment plus rude. Il arrive, depuis le centre, d'avoir des points de vues sur les monts rocheux qui bordent Lima. Il est triste de constater que des bidons-villes immenses crépissent ces flans de montagnes. Ces constructions de fortune ne sont pas sans rappeler celles d'Oulan Bator en Mongolie ou les Favelas de Rio au Brésil.

Les périphéries rocheuses de Lima, ses quartiers pauvres
Cireurs de souliers en plein centre de Lima

Anecdote féline : Le parc Kennedy

C'est un parc que l'on trouve dans le quartier de Miraflores où vivent en paix une bonne centaine de chats en liberté. Le gouvernement ayant été débordé par les premières portées sauvages de chats errants dans le parc, a décidé de soigner (et probablement de stériliser) ces dizaines de chats qui sont désormais une véritable attraction pour les limenos. 

Ces minous, nourris et logés, ne s'éloignent donc pas du parc Kennedy !


2 commentaires

Jean-Pierre

JPP

Très instructif. Merci

  • il y a 4 ans

kaetjbperoubolivie

Salut les voyageurs ! merci pour votre commentaire! c'est quand j'ai vu votre blog que j'ai décidé de faire le mien sur blog trotting !!! J'ai déjà pris note de pas mal de chose avec vos articles. on commence seulement nos recherches mais je reviendrais surement vous poser quelques questions !!!! je suis preneuse aussi de bonnes adresses pour loger :-) je vous dis à bientôt en espérant lire vos prochains voyages prochaine

  • il y a 3 ans
8 Voyages | 63 Étapes
Lima, Région de Lima, Pérou
Étape du voyage
Début du voyage : 12/09/2014
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux