Balade à cheval autour de Tupiza

Publiée le 04/12/2014
Nous profitons d'être sur la ville de Tupiza pour nous offrir une journée de cheval dans les canyons du coin, réputés pour être somptueux. En prime, une façon nouvelle pour nous de raconter cette journée !

Balade à cheval : mode d'emploi

Tu te doutes bien qu'ici, la journée sur le canasson n'a pas été vécue de la même façon... Ainsi, le récit de cette journée sera raconté de façon un peu différente de d'habitude, en différenciant nos deux points de vues sur ces moments passés. Voilà comment nous allons procéder pour cet article... 

Dans la tête de Yoyo ? En gras.

Dans les pensées de Ronron ? En italic.

Une journée à cheval autour de Tupiza

Après une nuit passée à Tupiza, nous nous réveillons de bonne humeur pour aller faire le tour de cheval que j’attends depuis longtemps. A Cusco, je m’étais mis sur les fesses en descendant un escalier, j’avais trainé un mal au bas du dos pendant de nombreux jours, et j’espérais vivement que tout rentrerait dans l’ordre avant aujourd’hui, c’est le cas ! Un belle journée d’équitation nous attend : allons y gaiment !

Bon… Yoyo s’est remise de sa chute sur le derrière, je crois que je ne vais pas pouvoir y échapper. Le cheval c’est pas mon dada (LOL), mais ça devrait le faire. Après tout, n’ai-je pas déjà survécu à une traversée des steppes mongoles l’an passé ? Une longue journée de galères nous attend :   allons y comme on peut, mais on est pas là tous les jours alors profitons !

Nous nous équipons pour cette radieuse journée : il fait très beau alors nous nous coiffons de magnifiques chapeaux de cowboy comme les cavaliers ont l’habitude de porter ici !

Plein soleil et nous allons dans le désert… Normal ! En plus, les chevaux sont super grands, je me demande si je vais me casser la figure avant ou après 20min de balade. Et puis avec ces chapeaux on se croirait à Carnaval ! Les potes vont se marrer en voyant ça !

Selfie pendant une pause

Les paysages sont magnifiques et les chevaux très calmes et bien dressés. Nous profitons du beau temps, des montagnes rocheuses rouges et des rivières rencontrées tout en saluant d’un mouvement discret les autres personnes rencontrées : un vrai bon moment, ça valait vraiment la peine qu’on se donne du mal… au cul, j’ai déjà mal au cul ! Je ne suis pas vraiment habitué à enchainer les heures de cheval sur des équipements de cuir. Même après une heure, c’est difficile pour le derrière ! Les paysages ? J’entrevois quelques rochers rouges de temps à autre, quand je fais le fou et que je prends le risque de relever la tête. Parfois, nous croisons d’autres randonneurs ou cavaliers, que je salue en relevant le devant de mon chapeau avec mon index tout en continuant mes coups de bassin. J’espère ne pas trop en faire !

Promenade à cheval autour de Tupiza
Nos montures pour notre balade à cheval autour de Tupiza

Les rivières à traverser s’enchainent, on en profite pour donner un peu à boire aux chevaux. Aussi, dans les canyons, le vent nous rafraîchi, ce qui n’est pas déplaisant avec cette grosse chaleur ! Ces grands espaces vierges bordés de rocailles ocres : un vrai sentiment de liberté.

1h maintenant que nous longeons une voie ferrée, j’espère qu’elle est comme mes rotules à partir de y'a 2h, c’est à dire hors de fonctionnement.… Mon cheval a compris que je ne suis pas un cavalier aguerri, il en profite pour aller taper des apéros dans les bambous qui poussent sur le bord des routes. Déjà que j’suis pas bien rapide, mais si en plus je prends du retard sur Yoyo car je galère à remettre mon cheval droit sur la piste…

Balade à cheval autour de Tupiza

Ronron se traine un peu, le guide est obliger de passer derrière lui pour faire avancer son cheval. Ce n’est pas sans rappeler nos dernières excursions en Mongolie où Ronron était déjà bon dernier, et déjà encouragé (à coup de badine) par notre hôte de l’époque. Malgré tout il a l’air d’apprécier la balade et de maitriser. Quedal, je maitrise quedal et mon cheval fait bien ce qu’il veut. J’ai mal aux rotules et aux poignets à force de serrer les rênes comme un cinglé. Des fois, j’me demande pourquoi j’ai accepté de faire la journée entière alors que des ballades de 3 ou 5h étaient aussi faisables. Yoyo a surestimé mon niveau en me soutenant le fait que je sois capable de faire ça !

A cheval, nous traversons des rivières

Après 6h de sortie, nous devinons la ligne droite qui sera la dernière de notre journée. Les habitations sur les cotés sont de nouveau légion, les jeunes se promènent et des chiens de ville errent oreilles au vent.

Putain, des clébards ! Ici les chiens sont super gentils et personne ne les chasse, mais ils aiment bien courir après les bagnoles… Espérons qu’ils me laissent tranquille ! Je sers les dents et les fesses en passant tout proche d’eux… Tu parles, tu crois qu’ils m’auraient simplement regardé passer ? Voilà pas qu’ils se mettent à me courser, et que mon cheval envoi le galop le plus fulgurant de la journée pour les semer… (j’me demande même si ça n’a pas fait marrer Yoyo…)

Ronron devant un canyon de Tupiza

Et voilà, la balade est finie ! Nous pouvons dire adieu à nos fidèles montures et rejoindre le centre ville de Tupiza à pied. Nous comptons passer au terminal de bus pour nous renseigner pour les trajets de demain. Oui, demain, nous passons en Argentine !

Un repas bien mérité

Ce soir, nous retrouvons Mathias et Diana, rencontrés dans notre tour pour le salar, avec qui nous décidons de cuisiner un bon plat ! 

Au menu : lasagnes ! Nous traversons de long en large le marché et les différentes rues de Tupiza à la recherche de nos ingrédients. Nous avons du mal à tout trouver, en particulier les laitages (fromage, crême…) qui sont difficiles à dénicher. Pour la viande, tu fais une croix dessus… Quand tu vois la gueule des boucheries du marché, tu te dis que tu vas rester discret sur les protéines ce soir ! Du coup, plein de sortes de légumes pour en faire une bonne sauce, et puis au four ! (Pour info, elles furent succulente !

Nous passons une excellente soirée en partageant une bonne bouteille de vin bolivien avec un monégasque rencontré dans la soirée. Viva Bolivia !

1 commentaire

Jean-Pierre

JPP

:-D Original !

  • il y a 5 ans
8 Voyages | 63 Étapes
Tupiza, Département de Potosí, Bolivie
Étape du voyage
Début du voyage : 12/09/2014
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux