Arequipa, la ville blanche

Publiée le 18/10/2014
Le 5 et le 8 octobre 2014 - Arequipa, ville coloniale par excellence, située à 2300m d'altitude. Nous y resterons 2 nuits, entre lesquelles nous ferons le fameux trek du canyon del colca. Arequipa, ville située au pied des volcans, sera une étape agréable de notre aventure. Du chaud, du sec et du soleil !

Arrivée de bon matin

Il est 6h30 environ quand nous débarquons sur Arequipa. En effet, nous avons passé la nuit dans le bus ! Compte tenu de la conduite des chauffeurs de bus au Pérou, nous nous contenterons de dire que nous avons passé la nuit tout court.

Nous chopons un taxi à la gare routière, non sans appréhension compte tenu de la réputation sulfureuse que la ville a obtenu au fil du temps : taxis brigands, rapts, séquestrations, et il paraitrait même qu'on y sert des choux de Bruxelles dans les cantines.

6h45, nous frappons à la porte de notre auberge. Par chance, quelqu'un nous ouvre, à moitié réveillé, et notre chambre est même déjà disponible !

Nous en profitons pour poursuite notre courte nuit, cette fois ci entièrement à l'horizontal.

Première balade dans le centre ville

Mieux en forme, nous partons en quête d'un petit déjeuner. Surprise, un très grand nombre d'établissement sont fermés. Après tout, il est dimanche matin...

Nous prenons notre mal en patience, mais pas trop non plus, déconnons pas ! Nous succombons à une petite collation dans un établissement typique : le mac do du centre ville.

Nous souhaitons faire le fameux trek de 3 jours dans le canyon del Colca, qui est l'attraction phare au départ d'Arequipa. Dans notre routard, nous avons sélectionné une petite suite d'agences à visiter pour programmer notre excursion ; nous prenons le chemin de leur rencontre.

A nouveau, nombre d'entre elles sont rideaux baissés...

Nous comprenons alors qu'aujourd'hui, c'est le jour des élections ! Celles qui nous enquiquinent depuis notre arrivée !

Les élections au Pérou

La vie politique au Pérou prend une certaine allure ! Il nous a semblé que bon nombre de péruviens s'engageaient intensément dans les campagnes électorales. Il faut dire qu'ici, il est obligatoire de voter, sous peine d'amende assez conséquente !

Aussi, le gouvernement a fait interdire toute vente de boisson alcoolisée durant les 3 jours précédents le jour du vote.

Plaza de Armas
La plaza de Armas de Arequipa

Le monastère de Santa Catalina

Qu'à cela ne tienne, nous partons pour une visite d'un monument emblématique de la ville : le monastère Santa Catalina. Pour quelques soles de plus que l'entrée (qui elle est assez chère), nous louons les services d'une guide pour l'heure à venir. Dans ce couvent, seules les femmes peuvent être guides !

Monastère Santa Catalina à Arequipa
Les cours du monastère Santa Catalina d'Arequipa
Les ruelles à l'intérieur du monastère Santa Catalina à Arequipa
Le monastère de Santa Catalina

Santa Catalina, un peu d'infos

Le monastère Santa Catalina est un immense ensemble de bâtisses, véritable ville dans la ville, il fut fondé en 1579. 

A l'intérieur, on y trouve des vastes cours, des orangers, des ruelles ocres. Aussi, les familles riches qui envoyaient leurs filles ici avaient droit à des chambres bien plus spacieuses (on peut dire luxueuses pour l'époque et pour un couvent) pour leurs protégées. Celles ci avaient même le droit à des servantes... Une sorte de prison dorée, car elles n'avaient pas le droit de sortir, et qu'exceptionnellement le droit d'avoir des relations avec l'extérieur.

Aujourd'hui encore se trouvent des nones dans l'enceinte du monastère de Santa Catalina.

Notre guide aime également faire des photos

A table ! Le cochon d'Inde est servi !

Nous cherchions depuis un moment un resto ou nous aurions pu manger (pour pas trop cher) le plat de fêtes par excellence des péruviens : le cochon d'Inde grillé ! Nous demandons à notre auberge où nous pourrions en trouver un bon. Par chance, une autre personne de l'auberge a également prévu d'emmener un ami dans un des restos typiques d'Arequipa. Tous ensemble, nous partons déjeuner.

C'est décidé, ce midi sera le bon ! Le midi où Ronron dégustera le plat tant convoité !

Le Cuy - repas de fête au Pérou - n'est autre que du Cochon d'Inde !

Le cochon d'Inde grillé

Le cochon d'Inde est ici considéré comme un repas de fêtes. La plupart des familles péruviennes en ont chez eux... ce ne sont pas leurs animaux de compagnie, si tu vois ce que je veux dire !

Ici, on appelle ça le Cuy (prononcer "couille").

Le cuy, c'est finalement pas grand chose à manger... une sorte de cuisse de poulet, en plus gras, filandreuse et plutôt difficile à dépiauter. La peau, fine, est un concentré de gras, qu'il vaut mieux éviter de terminer sous peine de sentir tes artères se boucher dans la minute !

Le repas est accompagné de la boisson locale : la Chicha Roja : il s'agit d'un mélange d'eau de cuisson de maïs violet, que l'on fait bouillir avec de la peau d'ananas, du sucre et de la cannelle. Evidemment, aujourd'hui, nous avons droit à la version sans alcool : jour d'élection oblige !

Un coucher de soleil qui transforme la ville blanche en ville rose

Agence de voyage finalement trouvée, qui est de surcroît et par chance une des meilleures de la ville (selon notre hôte), nous profitons de la terrasse située sur le toit de l'auberge pour compléter un peu le blog. La vue est superbe, nous sommes au pied des volcans qui dominent Arequipa.

Les minutes passent et le soleil se déplace jusqu'à l'horizon baignant la ville dans une lueur rose magnifique.

Durant plusieurs minutes, nous savourons cet instant éphémère qui marque la fin de la journée.

Yoyo se repose sur le toit de l'hôtel, vu sur le volcan Misti à  Arequipa
Le volcan Chachani qui surplombe Arequipa
Coucher de soleil coloré  sur Arequipa
Coucher de soleil sur Arequipa

Au lit, comme les poules !

Yohanna cuisine un délicieux festin, aux saveurs raffinées et enivrantes : des pâtes à la sauce tomate. Le départ du trek de demain étant prévu à 3h du mat', il était l'heure pour nous d'aller quémander le marchand de sable.

Jus de fruits au marché d'Arequipa

En revenant du trek, qui fera l'objet de l'article suivant, nous sommes allés faire un tour dans le marché de la ville.

Nous rentrons dans l'enceinte qui abrite les centaines d'étals, où il est coutume de faire une petite prière en entrant devant des représentations très fleuries de la vierge.

Nous déambulons à travers les montagnes de fruits, de chapeaux, ainsi qu'au milieu des centaines de sortes de patates. Le Pérou proposant presque 4000 variétés de pommes de terre différentes !

Parmis les stands du marché, nous en rencontrons un qui mets en avant ses articles de shamanerie... dont les foetus de lamas séchés. Ces foetus sont achetés pour être enterrés sous les fondations des nouvelles maisons, pour conjurer les mauvais sorts.

Pour l'anniversaire de yoyo, nous nous offrons non pas un foetus de lama, mais un délicieux jus de fruits pressés : orange, fraise et maracuya. Une nouvelle fois, c'est un gros litre de jus qui nous est servi pour quelques soles.

En sortant du marché, nous succombons à l'appel des papas rellenas, pommes de terre farcies de viande, légumes et oignons : délicieux.

Les stands de pommes de terre du marché d'Arequipa
Des foetus de lamas dans le marché d'Arequipa
Des montagnes de fruits dans le marché d'Arequipa
Le stand de jus de fruit
Maracuya, un fruit que l'on boit en jus dans les marché Péruviens
Yoyo savoure son jus de fruits pressé
Ronron en quête de "papas rellenas" au marché d'Arequipa

Pas d'anniversaire sans gâteau

Avant de rentrer et de finir la journée, nous nous installons dans une réputée pâtisserie pour s'offrir une part de gâteau d'anniversaire pour Yoyo. Au chocolat bien sur !

Finalement, malgré la réputation difficile qu'a la ville d'Arequipa, nous y avons passé un très beau moment, et nous nous y sommes sentis très bien. Nous aurions presque du y rester un peu plus !

à bientôt !

Joyeux anniversaire Yoyo !
Le délicieux gâteau d'anniversaire !
9 commentaires

rose

photos et commentaires toujours aussi formidables le dépaysement continu .a la prochaine étape.

  • il y a 5 ans
Jean-Pierre

JPP

Bonne atmosphère, belles couleurs (paysages, bâtiments, fruits, chocolat)

  • il y a 5 ans

Sylsyl

hormis l'aspect gastronomique, ça l'air très beau cette ville!

  • il y a 4 ans
Emeline

emelinemgt

Bonjour,
est ce que vous vous souvenez du nom de l'agence pour le trek?
merci d'avance

  • il y a 2 ans
François

RonronEtYoyo

Bonjour Emeline, nous ne nous souvenons plus du nom de l'agence, mais, en vrai, toutes les agences proposent le même tour dans le canyon à quelques choses prêt, n'hésitez pas à faire le tour des agences pour comparer, mais globalement c'est sensiblement la même chose ! Bon trek ;-) ! Vous nous ferez vos retours !

  • il y a 2 ans
François

RonronEtYoyo

Le trek est mieux détaillé dans l'étape suivante ;-) !

  • il y a 2 ans
Emeline

emelinemgt

D'accord parfait! et une reservation la vieille suffit? On y sera le 30 mai la.
Meme question pour le logement, faut il reserver?
Je continue la lecture alors, tres beau carnet de voyage!!

  • il y a 2 ans
François

RonronEtYoyo

Par habitude, nous arrivions dans une ville, et nous zonions dans les rues principales et adjacentes pour trouver un logement, sans réservation, nous nous pointions et demandions toujours pareil : lit double, chambre individuelle, douche privative, petit déjeuner, et wifi ? et nous comparions ;-) !
Pour les tours, c'est possible d'aller voir directement la veille, mais selon affluence, à voir si c'est pas plus prudent de s'y prendre un peu avant ;-) ! à J-2 par exemple !

  • il y a 2 ans
François

RonronEtYoyo

Merci pour le commentaire en tout cas ;-) ! n'hésitez pas !

  • il y a 2 ans
8 Voyages | 63 Étapes
Arequipa, Région d'Arequipa, Pérou
Étape du voyage
Début du voyage : 12/09/2014
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux