Prešov, Slovakia

Publiée le 29/05/2017
https://www.youtube.com/watch?v=wycjnCCgUes

Salut les enfants,

 

Le soleil se lève sur le lac. Le panneau de stationnement du parking indique que celui-ci devient payant à 08:00. Alexis, horloge humaine, déplace le van sur un autre parking, histoire que ces deux amis les marmottes puissent tranquillement continuer à ronfler. Le vrai réveil aura lieu vers 10h ce jour-là. Ce matin, c’est direction Presov par la route des collines.

Au détour des villages s’élèvent de petites collines, souvent agrémentées de fortifications. Nounou (Nicolas) pose son dévolu sur l’un deux, dont nous ferons la visite. Il a le compas dans l’œil, on est tombé sur le plus beau. Le château domine un petit village fermier, dont les maisonnettes ont été transformées en mini-musée, relatant la vie et les coutumes de l’époque. Parmi ces vieilles fermes et moulins se cache une église en bois debout, bien typique de ces régions. Le bois debout est une technique de construction. L’agencement des planches est dans le sens inverse par rapport aux bâtiments en bois que nous connaissons. Le bois est traité et enduit. Les spécificités qui en découlent sont la réalisation du bulbe et du toit, entièrement en bois debout. L’intérieur de l’église s’apparente aux églises orthodoxes : sobres mais contrastées grâce à un panel d’icônes. Le château, garde-frontière entre Pologne et Slovaquie, fût autrefois le haut-lieu d’une bataille entre seigneurs et roi  polonais (encore sous l’influence des Habsbourg d’Autriche). Une première partie de la forteresse date du moyen âge, riche en batailles contre les tatares (barbares venus de l’Est). Vient ensuite l’évolution structurelle, de la création des maisons de garde au renforcement des  fortifications. 1er Stop, Check ! Le temps devient plus orageux, il est temps de repartir.

Presov sera la ville-préfecture de la région slovaque nord-est. Parking qui nous assure que pour 60cts d’euro, nous pouvons rester jusqu’au lendemain. Si on commence à faire rentrer ces sommes dans nos comptes entre amis, on n’est pas sorti de l’auberge… Le centre-ville n’est pas très grand, mais principalement piéton. Etrangement, pas de piétons à cette heure-ci, pourtant il est 17h. Et les capsules sautent ci-et-là. Petite pause bière pour rincer le gosier ! On se répète souvent qu’il faut s’adapter à la culture locale, nous sommes obéissants…

Un bon coin pour la nuit ? Direction les collines à mi-chemin entre Presov et la frontière hongroise. J’ai repéré un superbe lac, qui vaut le détour. Effectivement, arrivés à destination, chaleur continentale habituelle (cuits comme des agneaux dans leur jus), le lac est bien là. Et une marre de déchets. « Cool ! On va pouvoir se baigner avec des lave-linge rouillés ! », « Bah oui ! Quitte à boire la tasse, autant donner à sa descendance tout le fer dont ils ont besoin ». Rires, questionnement. Que fait-on ? Ou plutôt que fais-thon ? 6km en amont, un « petit ruisseau » attire notre attention. Le débit est bon. Je pense que ça peut passer pour le rafting. Le décrassage se fera à la fontaine. Le moral est bon. Les habitants sont accueillants et renseignent vite. Très peu de jeune pour le moment, seul regret.

Allez bisouille !

Chouchou, Loulou & Nounou

Eglise en bois debout
Intérieur de l'église
Coucou Alexis
Vue de la tour du château
1 commentaire

herve

Coucou les Chouchou, Loulou & Nounou,
C'est Poupou au clavier ! Merci pour vos bonnes nouvelles et le partage sur vos perigrinations. Une semaine pratiquement sans nouvelles, c'est looooong,.. we miss you guys !
Pensez a nous donner les noms des lieux & eglises visitees sous les photos !
Et pourquoi pas, partagez vos sentiments, ou vous en etes, vos reflexions sur l'aventure, ce que tout ca reveille et interpelle "au niveau de votre vecu" comme on dit...
Arrivez vous a rentrer en contact avec la population ? En prenez vous le temps, malgre la barriere initiale de la langue ?
On vous embrasse !
C&H

  • il y a 2 ans