La Fortuna - Volcan Arenal

Publiée le 13/02/2022
La Fortuna - Volcan Arenal et son Parque Nacional

J1 : Prendre nos marques

Après avoir pris un bus depuis San Jose pour quelques heures, nous voilà à La Fortuna.

Sur recommandation de notre appart'hotel, nous mangeons à Casa de la Hormiga  un bon casado et un cordon bleu avec frites. Il faut se faire plaisir des fois, surtout que leurs cordons bleus sont maison et délicieux !

Ce sera ensuite courses puis terrasse de notre hébergement avec vue sur le volcan.

Casado et boisson « tamarindo »
Croquetas de pollo et papa frias
Oiseau bleu à notre auberge
Vue depuis la terrasse de notre hébergement

J2 : Parque Nacional Arenal

Pour profiter de La Fortuna et ce qu'il y a autour, il faut vraiment avoir une voiture. Les tours organisés sont partout pour faire accéder à différents endroits mais à 75$ le tour, nous passons notre tour...

A la place, nous prenons un bus à 8h direction Tilaran qui nous dépose à 2km de l'entrée du parc. Le parc est relativement petit mais les sentiers sont très agréables. On commence à y voir de beaux points de vue sur le volcan malgré quelques nuages.

Trajet en bus
Urubu à tête rouge (Turkey vulture)
Vamos !
Oiseau inconnu
Antbird ocellé
Hypophylax tacheté
Vue sur le lac Arenal

Le volcan Arenal est le plus jeune du Costa Rica et l'un des plus actifs. Il culmine à 900m au-dessus du lac Arenal et 1700m au-dessus du niveau de la mer.

En 1968, un séisme a provoqué une éruption après 450 ans de somnolence. Depuis, le volcan est actif de manière quasi-continue. On peut marcher sur d'anciennes coulées de lave sur différentes propriétés et celle de mars 1992 dans le parc national.

Volcan Arenal
Coulée de lave de 1992

Après avoir fait quelques miradors, nous faisons marche arrière mais prenons rapidement un chemin qui s'enfonce plus dans la jungle dense. On y verra un grand hocco puis une grande famillle de grands hoccos avant de croiser le vieil arbre de ces lieux : "El Ceibo".

Grand Hocco
Tête de Grand hocco (femelle)
El Ceibo
Cime des arbres
Fleurs duveteuses
Fleurs ou fruits exotiques
Papillon
Libellule

L'entrée comprenant également une autre partie du parc plus éloignée (La Peninsula), nous nous y rendons grâce à deux nouveaux petits kilomètres. Cette partie est encore plus petite car c'est un chemin de 2km en aller-retour mais avec une possibilité de variation sur quelques centaines de mètres. Cette partie est beaucoup plus aménagée. On y trouve plusieurs belvédère et un mirador de 12m pour avoir une vue magnifique sur le volcan, les nuages continuant à partir peu à peu mais ne laissant jamais le sommet à découvert.

Aigrette bleue femelle
En face de l’entrée de La Peninsula
Premier belvédère
Organiste olive
Le volcan Arenal dans toute sa splendeur
Vue depuis le lac
Coati

Après avoir bien profité de ce lieu, nous sommes ramenés par deux costaricains en vacances qui nous avaient proposés de nous prendre en photo sur le mirador une heure avant. On leur demande conseil sur les spécialités culinaires à tester avant de partir.

Cette dernière partie du parc est connu pour ses motmots mais nous n'en avons pas vu aujourd'hui. Quand on cherche quelque chose, on ne le trouve que rarement mais on découvre la plupart du temps quelque chose d'autre pour nous émerveiller.

Église du village
Fruits frais et smoothies maison
Caimito en vente
Dégustation d’un nouveau fruit : caimito
Deuxième fruit testé : le guanabana
Guanabana

Journée 2 : Prendre du temps pour soi

Programme de la journée : aller aux sources chaudes gratuites de La Fortuna. En effet, le volcan Arenal encore actif permet d'avoir des bains chauds dans plusieurs établissements type spa mais l'accès peut aller jusqu'à 45$ par personne... Mais il existe un endroit connu de la plupart des touristes au niveau de Tabacon où l'on peut accéder à un cours d'eau chauffé. De la route, on ne voit rien si ce n'est le grand nombre de voitures garés au même endroit sans raison apparente. En reprenant le bus de 8h direction Tilaran, on nous dépose au niveau du pont et c'est parti pour plusieurs heures à discuter dans une eau à la température parfaite et avec peu de gens vu que nous sommes tôt.

Agathe dans son bain chaud
Un peu plus de monde à 11h lorsque nous partons

Après avoir bien profité, nous reprenons la route mais cette fois à pied car il est 11h et le bus passe à 14h. Après une heure à marcher avec le volcan se découvrant peu à peu à nos côtés, un taxi s'arrête près de nous et, par flemme (et faim), nous le prenons pour accélérer notre retour vers le Soda où nous voulions manger. Mais ce &#$! nous entube en nous faisant payer 4'000 colones après nous avoir dit 4$ (ce qui fait normalement 2'500 colones) mais avec la faim, le cerveau fonctionne moins bien... Avec ce taxi, nous arrivons donc rapidement au Soda El Turnito.

Deux nouveaux refresco testés : le cas et le chan.
Olla de carne
Chifrijo
Tamal de cerdo
Riz au lait offert par la gérante

En sortant, il se met à pleuvoir. Nous prenons le bus qui passe vers 14h pour rentrer sans se faire tremper et après une petite halte dans une boutique souvenir pour un écriteau qui nous avait fait de l'oeil, nous rentrons nous reposer dans notre appartement pour être bien en forme le lendemain.

Jour 3 : Le jour 100% chance

Aujourd'hui, étant toujours un peu fatigué, nous décidons de ne pas faire de rando mais de faire le conservatoire de papillons dont nous avons entendu beaucoup de bien. Mais cela se trouve à 10km du croisement où s'arrête le bus... Nous commençons donc les 2 premiers km rejoignant le parc en compagnie d'un belge assez politisé. Agathe repère un toucan dans les arbres et commence à le photographier en oubliant totalement que c'est une route... Benjamin lui indique donc quand bouger ou non en fonction des voitures et l'une s'arrête à sa hauteur pour demander ce qu'elle photographie. Après un rapide échange, Agathe tente sa chance et demande où ils vont. Réponse : El Castillo, l'endroit où se trouve le conservatoire ! Ils voient à nos têtes que nous serions extrêmement heureux d'être déposés et hop, nous voilà dans la voiture !

Toucan à carène

Arrivé à 9h20 et le conservatoire ouvrant à 10h, nous restons à proximité à observer les oiseaux et le volcan Arenal. 

La pendule d’or ou Cassique de Montezuma
Volcan Arenal
Colibri en vol
Grand jacamar de dos
Grand jacamar de face
Benjamin toujours à se faire des copains

Pendant que nous attendons, nous faisons la rencontre d'un groupe de 6 Français. Ils prennent leur place ou plutôt montre leur réservation pré-payée pour les entrées et un tour privé avec un guide. Seulement, le guide ne parle qu'anglais ou espagnol et les personnes du groupe ne parlent que français. La réceptionniste est alors bien embêté et nous demande si nous parlons bien anglais. Benjamin fera donc la traduction pendant la visite guidée où nous nous incrustons. La visite est très intéressante avec la guide. Sans guide, on passerait beaucoup plus rapidement et on louperait énormément de choses...

Heliconius ismenius
Zingiber spectabile ou Bee Hive Ginger
Papillon Siproète Epaphus, aussi connu sous le nom de Cappuccino.
Papillon hibou
Papillon hibou avec les ailes légèrement écartées
Mimosa Pudique
Papillon Blue waves
Colibri
Chrysalide
Oeuf de Blue Morpho
Blue Morpho posé au sol
Blue morpho
Blue Morpho avec les ailes fermées
Fruits de Psychotria elata (ou "Hot Lips")
Papillon (nom oublié)
Raquel notre guide et Benjamin le traducteur non officiel
Papillon aux ailes de verre ou Greta oto
Deux papillons aux ailes de verre en train de s'accoupler
Fleur
Thunbergia mysorensis, la Liane de Mysore
Papillon zèbre

Il y a également une partie avec des grenouilles dans des vivariums. Cela nous permet de revoir des grenouilles déjà vues dans la nature et d'en découvrir de nouvelles.

Rainette aux yeux rouges
Smilisca phaeota ou Masked tree frog
Brilliant forest frog
Blue jeans frog ou grenouille fraise
Dendrobates auratus
Petite tortue alligator

A la fin de la visite, l'un des français nous donne discrètement des dollars pour remercier Benjamin de la traduction en nous disant "Vous prendrez un coca de notre part !". Ils nous avaient également proposés de nous déposer où nous voulions car ils savaient l'endroit assez inaccessible. Mais nous avions déjà en vue un petit restaurant juste à côté du conservatoire avec une vue magnifique sur le volcan. Nous y découvrons qu'ils nous ont donné 10$ et prenons ce budget pour le repas du midi qui sera délicieux...

Peu à peu les nuages se déplacent et nous aurons même le droit au Volcan Arenal entièrement visible. L'unique fois de notre séjour à La Fortuna.

Nachos au porc, tomates, avocat
Volcan Arenal
Burrito au poulet
Heureux de cette journée si « facile »

Notre ticket nous permettant de refaire un tour au Conservatoire, nous y retournons rapidement pour faire le chemin de 20 minutes autour de la propriété et repasser dans les serres à papillons.

En sortant, nous remarquons deux Français sortir du restaurant et aller à leur voiture. Ils n'ont pas résisté à nos têtes suppliantes... et nous voilà à l'arrière de la voiture direction le centre de la Fortuna avec un couple en lune de miel !

Oiseau
Fleur ou fruit étrange
Autre couple en pleine affaire

Etant rentrés en 20 minutes au lieu de 4h à pied, nous avons donc le temps pour aller à El Salto. C'est un endroit de la rivière avec un grand trou d'eau où une corde style Tarzan a été installée. Après avoir vaincu l'entrée dans l'eau gelée tous les deux, Benjamin fera deux sauts avec la corde sous les yeux d'Agathe. Une bonne fin de journée sous le signe de la chance !

Agathe gelée

Jour 4 : Relier Santa Elena

Cette fois-ci, c'est avec nos backpacks que nous prenons le bus vers Tilaran. En effet, la manière la plus rapide est le jeep-boat-jeep (bus jusqu'à l'embarcadère sur le lac, bateau puis nouveau bus) mais aussi la plus onéreuse : 25-35$/personne. Notre choix s'est donc porté sur le bus local La Fortuna - Tilaran (≈4€/personne) puis Tilaran - Monteverde (≈2€/personne) pour un départ à 8h de La Fortuna et une arrivée à 15h à l'auberge Casa Tranquillo.

Lac Arenal depuis le bus
Arrêt à Tilaran
Bus pour Monteverde/Santa Elena
1 commentaire

oliv58

Magnifique !!! Nous n'avions pas pu voir le volcan qui était resté caché dans ses nuages !!🤩🤩

  • il y a 5 mois