Fenghuang et la muraille du sud

Publiée le 01/10/2019
Gros détour pour aller voir un bout de muraille et une ville sur pilotis. Mais ça vallait le coup !

Fenghuang c'est la ville aux 2 visages.


Une Venise sur pilotis le jour, avec rue pavées étroites sympas, maisons en bois qui semblent tomber dans l'eau, bref proche de la douceur de vivre.

A la tombée de la nuit, toutes les berges se transforment en un enchaînement de bar/boites tous aussi assourdissants les uns que les autres, à grand renfort de karaoké et de néons. On touche du doigt la définition même du tourisme à la chinoise : dénaturer de superbes endroits pour les dédier à la consommation de masse.

Pascaline a su voir le typique caché dans l'absurde, pas moi !

Les berges de jour, c'est beau
Les mêmes berges de nuit, il manque le son pour comprendre.
Par contre une  découverte qui change la vie gustative : les brochettes de lard fumé !
Au choix ! Serpent, poulet ou ragondin ?
Porches d'entrée des bâtiments. Drapeau oblige, bientôt la fête nationale !

Une portion de grande muraille à portée de Mini bus !

Quand on dit grande muraille, on parle toujours de différents tronçons situés au nord de Pékin.

Mais la cousine du sud a été construite quasiment en même temps, une portion de 190 kilomètres. Un bout se visite à 30 minutes de bus du centre, on fonce. 

Et surprise, on était tous seuls, la grande muraille juste pour nous. 

Ok c'est moins impressionnant, mais quand même !

Comme au nord, ça grimpe dur
Mais une fois en haut...
On a marché sur la grande muraille (du sud) !
0 commentaire