Arrivée en Colombie : découverte de Bogotà

Publiée le 18/02/2022
A la découverte de la capitale colombienne

L’arrivée en Colombie

Après un long périple de près de 19h dont 10h d’avion (un jour on voyagera en business, un jour….) nous voilà en Colombie, et plus précisément sa capitale : l’immense Bogotà.

Par où commencer ? Pour nous la première approche de la ville se fait à bord d’un taxi pour rejoindre notre hôtel : heureusement que nous avons vécu à Marseille pendant presque 2 ans avant d’arriver ici, le choc est moins intense ! Autant dire que l’ulcère nous guette si on regarde la route. Puis vient le moment de payer la course et là deuxième élément marquant : les prix ici sont loins, très loins de nos habitudes européennes.

Pour notre première journée, nous partons en direction de la vieille ville coloniale, le quartier de la Candeleria et la Plaza Bolivar (du nom du célèbre ”libérateur” du pays). Nous flânons dans les jolies rues colorées et déjeunons dans un café bien sympa. L’après-midi sera consacré à la découverte du Museo del Oro, pour admirer d’innombrables et inestimables objets d’or datant de l’époque préhispanique et des anciennes cultures et tribus du pays : magnifique. Puis vient le repos du guerrier : le décalage horaire et la fatigue du voyage nous ont bien achevés, on ne sort même pas dîner !

Pour notre deuxième journée, c’est l’ascension du Monserrate, le sommet d’une colline (à 3150 mètres quand même), du haut de laquelle un sanctuaire domine la ville. Le funiculaire pour s’y rendre est bien raide, et la vue une fois en haut est littéralement à couper le souffle (rapport aux 3150m d’altitude….). La ville à nos pieds est d’une immensité folle : 11 millions d’habitants vivent à Bogota et sa banlieue (en comparaison, Marseille et agglomération : 1,6 millions). Et à la fois les montagnes autour de nous présentent une végétation luxuriante. C’est je pense l’image la plus marquante qu’on gardera de notre passage ici :)

Le reste de la journée sera consacrée à d’autres découvertes culturelles (maison de Simòn Bolivar, Museo National) et à une jolie balade dans les rues de la Candelaria avec ses magnifiques murales (fresques street art).


Après cette première entrée en matière, nous avons hâte de découvrir un nouvel aspect de la Colombie, moins bruyant et plus calme, plus de nature quoi :)

Quartier de la Candeleria
Musée del Oro

Autres infos

Les transports : Nous faisons tous nos trajets en taxi, sachant qu’il y en a énormément, tout le temps et partout, et que les tarifs sont incroyablement bon marché. Mais c’est la surprise à chaque trajet : vétusteté de la voiture (aie mes vertèbres dans les nids de poule) et la débrouillardise du chauffeur (bon ben on va sortir Waze pour le guider !).

Le Point Météo : Bogotà est à 2600 mètres d’altitude et même si c’est l’été dans cet hémisphère, les températures tournent autour de 15/20 degrés. Nous avons de la chance : beau temps le matin puis ça se couvre les après-midi. Me concernant, je ressens pas mal les effets de l’altitude sur ma respiration et le manque d’oxygène à chaque petit effort, surtout avec le masque.

La langue : Notre espagnol est un peu rouillé quand même, mais on s’en sort pas trop mal (puede repetir por favor ?), ça ne devrait que s’améliorer au fur et à mesure des jours :)

Côté nourriture : pour le moment, on commence tout juste notre découverte. : chocolat chaud, pains au maïs, avocats… L’objectif de Simon : avocado toast à tous les repas… à suivre 

Quartier de la Candeleria
Au sommet du Monserrate
1 commentaire

mariemetayerherr

Solène, c'est un plaisir de te lire, tu as une belle plume! En plus d'être agréable à lire c'est instructif et immersif : presque comme si nous étions dans ta valise ;). Je t'embrasse, et coucou Simon !

  • il y a 6 mois