Coup de coeur pour Barichara

Publiée le 23/02/2022
Au sommet d’une colline se dévoile le pittoresque village de Barichara, qui nous enchantera par son décor et son architecture…

Une journée de trajet à destination de Barichara

Il est 6h30 ce dimanche matin quand nous arrivons à la gare routière de Villa de Leyva sous une pluie fine. Plusieurs chauffeurs de bus nous sautent dessus, nous sommes un peu désorientés par cette attitude mais finissons par nous décider pour suivre l’un d’entre eux. Nous sommes déposés une heure plus tard à la gare routière d’un autre village, puis après une attente d'1h45, nous montons dans le bus de San Gil. A ce moment-là, nous n’avons pas encore pris la décision de notre étape finale : la ville de San Gil connue pour ses activités à sensations fortes ou Barichara, petit village colonial ? Après les 4 heures de bus au travers de magnifiques paysages me rappelant les montagnes de mon enfance en été, nous nous sentons d’attaque pour attendre le bus de Barichara et faire 1h de trajet supplémentaire pour y rester 2 nuits. 

Et quel bon choix ! 

Nous avons adoré Villa de Leyva ; Barichara, pour sa part, est un véritable coup de cœur ! Le village est disposé sur une colline surplombant le canyon del rio de Suarez, les vues depuis les miradors sont spectaculaires ! Ses rues en pente, pavées, sont bordées de maisons coloniales aux murs blanchis et aux portes colorées. L’artisanat est à l’honneur et les boutiques rivalisent de beauté.

Mais c’est d’abord sa place centrale qui nous a charmés : un jardin bordés de bancs, sur lesquels les habitants se retrouvent à l’ombre des grands arbres et près de la fraîcheur de la fontaine centrale. Ensuite, la majesté de sa cathédrale en pierres orangées ne peut que nous séduire. Nous déambulons émerveillés dans les ruelles, toutes aussi belles les unes que les autres. Je dois me faire violence pour ne pas prendre chacune des façades de maison en photo ! Tout est tellement pittoresque et photogénique.

Parlons maintenant de notre auberge : nichée dans un jardin fleuri et arboré (manguiers, frangipaniers, orangers…), elle est disposée en plusieurs niveaux. Notre chambre est comme un petit bungalow, avec une petite terrasse (vue sur les collines alentours et les toits de Barichara). Petite anecdote : il n’y a pas de toit au-dessus de la douche (ni d'eau chaude!).

Durant nos 3 jours sur place, nous allons parcourir le village en large et en travers, sans jamais se lasser !

La place centrale
Les rues
Cathédrale
Calles
Épiceries

Camino Réal et Guane

Mais les aventuriers que nous sommes, ne se sont pas contenté du village ! Nous avons profité de notre présence ici pour parcourir le ”camino real” : un chemin reliant le village de Guane, à 6kms de là. Départ à 8h pour éviter la chaleur (le soleil tape fort ici), pour 2 heures de marche sur un chemin fondé par un Allemand autour de 1860 : tous nos sens sont en éveil lors de cette randonnée. Nous observons de nombreux oiseaux aux couleurs flamboyantes et aux chants inédits. Nous constatons que les lits de rivières sont asséchés en cette saison. Les vues sur le canyon et le Rio Suarez sont magnifiques. Et nous admirons le travail fourni pour construire ce chemin pavé et bordé de murs en pierre.

Puis une fois notre destination atteinte, nous sommes une nouvelle fois enchantés par cette découverte. Un tout petit village, qui conserve son âme authentique, pourvu d'une architecture tout autant agréable.

Un coca pour se requinquer après cette belle rando et une heure à découvrir le village avant de rentrer en bus pour Barichara.

Camino real
Village de Guane

Nos petits plaisirs à Barichara

  • Passer des heures dans les hamacs de l'auberge
  • Admirer la force des fourmis rouges super grosses de la région
  • Chercher des fossiles sur le camino Real
  • S'installer sur un banc de la place principale à l'ombre des arbres pour se reposer
  • Chercher à tout prix à manger de l'avocat !!
  • Se faire adopter par un chien errant (Towbby !)
  • Prendre le petit dej sur la terrasse de l'auberge avec vue sur les toits 
  • Finir par s'habituer (toutes proportions gardées) aux douches froides avec vue ciel
  • Toujours réussir à manger bien et pas cher
  • Visiter une fabrique artisanale de papier
  • Résister à la tentation de prendre un tuktuk pour les montées abruptes du village
  • Déguster encore des jus de fruits con leche
  • Essayer de comprendre le paradoxe des conducteurs de scooters (cf photo), on veut vos avis !

Danger COVID ... paradoxe ?
Dej dans ce joli patio
Notre chambre en contrebas
Notre chien 🐶
Felicidad !
Les coulisses du blog ! MERCI BEAUCOUP pour vos commentaires ❤️
4 commentaires

Cradal

youpi un nouvel article !!!! je suis bien jalouse comme jaja, profitez les amis, toujours un plaisir a lire . Ca me donne des idees pour nos prochains voyages. Bisous a tous les 2

  • il y a 4 mois

MaudusChampa

Trop chouette ce blog, je suis tombée dessus par hasard, j'adore la prose de la bloggeuse !!

  • il y a 4 mois

MaudusChampa

trêve de plaisanterie, ca à l'air top, je me demande comment vous trouvez le temps de chiller dans des hamacs et de faire autant de trucs, en 1 semaine !!!

  • il y a 4 mois

mariemetayerherr

Vous nous avez fait trop rire avec vos petits plaisirs !! On a beaucoup aimé cette rubrique :)

  • il y a 4 mois