Popayan et San Agustin

Publiée le 18/03/2022
2 jours de voyage et une étape à Popayan pour rejoindre San Agustin et son fameux site archéologique.

Popayan, la Ciudad Blanca

Suite à notre belle étape à Salento, nous avons repris la route pour se rendre à Popayan, un peu plus au sud de la Colombie. Nous avons à nouveau passé la journée dans des bus, en passant notamment par Cali, 3ème ville du pays. Le trajet était long et nous avons eu chaud (au sens propre cette fois) mais dans l’ensemble il s’est assez bien passé en ce dimanche d’élections.

Nous arrivons en soirée à Popayan, nous avons seulement le temps de prendre possession de notre logement (un super studio, très agréable, on s’y sent bien) et d’aller dîner. Nous avons plus de temps le lendemain pour se promener dans cette ”ville blanche”, qui contrairement à la Colombie colorée que vous avez pu découvrir dans ce blog, présente des façades blanchies. C’est une journée à la cool, surtout que la ville n’a rien de remarquable, bien que sa place centrale dotée de hauts arbres soit particulièrement sympa. À 15 heures nous rentrons nous reposer au studio et ô chance, un orage s’abat sur la ville dans les 5 minutes suivantes. Moi qui espérait un après-midi de repos, nous passons finalement des heures à planifier nos prochaines étapes en Colombie. Avec les temps de trajets, les recherches d’hébergement, ce n’est pas forcément évident et ça demande des choix et de la réflexion.

Comme nous sommes dans un studio, nous avons pu préparer notre repas. Je vous laisse deviner… ça implique un fruit vert typique…

La journée du lendemain sera dédiée au voyage vers notre prochaine destination. Et quel voyage ! Encore un trajet mémorable… Déjà le bus est parti avec quasiment 1 heure de retard, le temps de faire je-sais-pas-quoi à la gare routière, puis faire le plein, puis attendre une passagère (?). La route s’avère ensuite très belle, et assez peu fréquentée par rapport à d’habitude, ce qui est agréable car on évite de doubler des camions à fond sans visibilité. Mais on finit par comprendre pourquoi, quand la route se transforme en … piste (!) totalement défoncée. On se fait secouer comme des cocotiers pendant 2 heures (estimation de Simon). On n’en voit pas la fin. Et quand on pense qu’on a retrouvé le bitume, 1km après, ça recommence. Alala, une fois encore, quand nous atteignons notre destination, on se félicite ! On y est wouhouuu, après un total de 7 heures de trajet !

Popayan
A la cool sur les hauteurs de Popayan

San Agustin

C’est donc épuisés que nous arrivons à notre hôtel de San Agustin : un magnifique écolodge, situé en pleine nature, en surplomb du Rio Magdalena. Nous sommes dans un petit bungalow fabriqué en matériaux naturels, notamment avec une structure en bambous. Magnifique !

Nous ne pouvons cependant pas profiter de la vue avant le lendemain matin (il fait nuit), mais par contre du restaurant de l’hôtel où l’on se régale.

San Agustin est une petite ville située au sud, aux abords du Rio Magdalena, qui forme un magnifique canyon vert, et qui est alimenté de nombreuses cascades. Mais le village est surtout connu dans toute la Colombie pour son incroyable site archéologique. En effet, il y a plus de 2000 ans, vivait ici une communauté dont on ne sait pratiquement rien, pas même son nom. Elle aurait ensuite disparu aux alentours de 1350, donc bien avant l’arrivée des conquistadors*. Les seuls éléments qu’ils ont laissé derrière eux, sont ces incroyables statues de pierre représentant des personnages, portant parfois des attributs d’animaux (crocodiles, jaguar, singes, etc.). Ces statues seraient liées aux monuments funéraires, car la majorité sont proches de tombeaux également en pierre. 

Comme les archéologues n’arrivent pas à se mettre d’accord sur les explications et interprétations liées à cette communauté, on s’accorde le droit de faire notre propre interprétation des statues en pierre volcanique. Il en existe plus de 500 ! Elles sont dans un état de conservation particulièrement impressionnant. On remarque également de véritables sarcophages. Cela me fait méditer sur les rituels liés à la mort qui existent dans toutes les cultures du monde, et également sur les similitudes avec les rites funéraires égyptiens que j’observe.

Nous restons près de 4 heures sur ce site qui comporte plusieurs clairières abritant les vestiges. Le parc, en pleine nature, est particulièrement agréable et bien aménagé. Nous y passons un très bon moment en toute tranquilité (le privilège des lèves-tôt !).

Nous déjeunons en vitesse au village avant de reprendre notre périple dans les environs. En route vers une rando de quelques kilomètres pour rejoindre d’autres vestiges, dont la Chaquira (aucune référence à la célèbre chanteuse du pays…) qui est une gravure sur une pierre au niveau d’un magnifique mirador. Balade bien sympathique, on rentre à pied à l’hôtel pour une bonne douche (bien chaude !)  une partie de billard (note à moi-même : envisager une thérapie pour lutter contre le syndrôme du mauvais perdant (oui c’est une pathologie c’est pas ma faute!!!)) et à nouveau une bonne truite au resto de l’hôtel.


*NDLR : Ce qui explique aussi sûrement pourquoi on n’a pas d’informations sur ce peuple, car les conquistadors ont beaucoup documenté par écrit ce qu’ils ont trouvé, contrairement aux indigènes qui ont une culture orale, Ceci est seulement une déduction de ma part, à prendre donc avec des pincettes

Musée du parc archéologique
Statues gardant les tombeaux
La plus haute statue du parc. Combien de Simons de haut ?
Aigle et serpent. Mon coup de coeur !
Les jolis chemins du parc
Statues du parc archéologique
Rando vers la Chaquira dans le canyon du rio Magdalena
La Chaquira
🐶

Jour 2 à San Agustin

C’est parti pour une nouvelle journée bien remplie ! 

Au programme, une excursion en groupe dans les environs (de 8h30 à 18h) : vues sur d’immenses et impressionnantes cascades, d’autres sites archéologiques tout aussi agréables que le grand parc de la veille. Mais aussi déjeuner en groupe et échanges sur nos expériences de voyageurs (notamment avec un Suisse francophone - ça facilite les discussions !). 

Encore une super journée colombienne, on rentre à nouveau bien fatigués pour profiter de notre dernière soirée à l’écolodge.

Cascade - salto de Mortino
Dobleyo del alto de las piedras
Les seules statues identiques
Cascade - salto de Bordones, impressionnant et vertigineux ! 400 mètres de hauteur
Tombeau au Alto de los idolos
Alto de los idolos (site archéologique)
Impressionnant tombeau en forme de crocodile
Je ne peux m'empêcher de voir un parallèle avec les tombeaux égyptiens...
Une dernière pour la route...
Au bord du rio Magdalena

Fun facts

  • Vous vous souvenez de la visite de la finca à Salento ? À ce moment-là nous nous sommes faits dévorer par des insectes, dont les piqûres nous ont ensuite démangé pendant des jours (et surtout des nuits). Lors de notre trajet vers Popayan, notre bus a fait une pause pour le déjeuner à la gare de Cali. Mettez-vous dans la peau d’un vendeur de la gare routière avec en face de vous, 2 gringos, les yeux hagards, ayant l’air de chercher de quoi manger, se frottant violemment et frénétiquement les bras, disant ”no gracias” à tout va... 2 fous qui paraissent totalement perdus… 
  • Lors de notre première journée à San Agustin, au village, Simon se fait embarquer par un colombien qui nous emmène dans un bar et nous montre toutes ses photos, et un livre qui contient des témoignages d’européens ayant fait appel à ses services de guide depuis… les années 80 ! Très gentil, mais un peu long les 3 albums photo…
  • Comme partout en Colombie, on croise des chiens errants (et chats) partout ! Lors de notre randonnée à la Chiquirra, une adorable chienne a fait TOUTE la rando avec nous. Comme dit Simon, ici on a tous les avantages d’avoir un chien sans les inconvénients !
  • Durant notre première soirée à Popayan, nous avons remarqué (c’était difficile de faire autrement) une excentrique Américaine, du genre à en faire des tonnes, parler et rire très fort, bref qui ne passe pas inaperçue. Quelle surprise, 2 jours plus tard à la gare routière : la voilà ! Et devinez qui va faire le trajet avec nous pendant 7 heures ? Elle aussi est choquée de la route (assise à côté du chauffeur évidemment) et à la fin elle se retourne, s’accroche à son siège et me dit en me regardant dans les yeux ”HO-LY SHIT” ! J’en ris encore. Bien entendu, vous savez qui on a croisé au parc archéologique ? Puis le lendemain à une cascade ? Et qui était amie avec notre compagnon Suisse de voyage ? Qui parie qu’on la retrouve sur notre prochaine destination ? 



Tarzan le retour
Photo de famille
Levé de pleine lune 🌝
Notre chambre
Masaya hotel
Un peu de faune locale pour finir ! Merci de votre lecture !
7 commentaires

Pikachu

Culture si différente suivant les endroits,non? C est très enrichissant et de nouveau merci pour l évasion...

  • il y a 5 mois

MaudusChampa

Alors, tu l'as vu Shakira ??
Très belle étape, historique et naturelle, ca a l'air top, merci pour ces récits qui nous font un peu voyager par procuration ;)
Bisous !!

  • il y a 5 mois

Cradal

Encore une étape riche en activités ! Super que vous découvriez tant de choses différentes ! Je vous souhaite que la ricaine passe son chemin ailleurs et que vous continuez a rencontré plein de chiens pour vos rando 😘

  • il y a 5 mois

Zizou

Toujours aussi passionnant et plein d’expériences diverses!
Merci pour ce dépaysement 👍

  • il y a 5 mois

Biscuit

On s'évade toujours en te lisant et ça depuis le début de votre voyage. Merci pour ça, et le ver il se mange ? Un peu gluant mais très appétissant.

  • il y a 5 mois

Fenouille

Du coup les avocats sont ils meilleurs chez vous que ceux que l’on mange chez nous?

  • il y a 5 mois

mariemetayerherr

J'adore les fun facts, je ris à chaque fois!

  • il y a 4 mois