Auckland, en bleu et vert

Publiée le 26/02/2020
Manu ; au 14e étage du 72 Nelson St, App 1405

Nous terminons notre périple néo-zélandais en séjournant 3 jours à Auckland. Nous l'avions entrevue pour le match de rugby à l'Eden Park ; nous y revenons pour la découvrir. Nous logeons au 14e étage d'un ensemble d'immeubles avec une vue sur la baie d'Auckland.

Mosaïque des appartements à la nuit tombée

Des teintes de vert

Il faut savoir qu'Auckland est à cheval sur une zone volcanique qui ne contient pas moins de 50 volcans. Heureusement, ces volcans sont petits en comparaison à la plupart des volcans du monde. Ce sont de petits cônes de moins de 150 m de hauteur. Le Mont Eden/Maungawhau (en maori), à 196 m, est le plus haut volcan sur l'isthme d'Auckland.

Nous l'avons gravi pour mériter une vue sur les faubourgs. De là, l'observation de ces volcans prenait du sens. Nous avons été étonnés par la verdure présente : des arbres partout, des terrains de sport, de petits volcans endormis...

Et comme toujours en Nouvelle-Zélande : de nombreux parcs. Nous avons apprécié l'Auckland Domain et sa magnifique serre, le Western Park pour sa table spéciale devoirs, ses chants maoris enjoués et son toboggan et l'Albert Park et sa statue de la reine Victoria.

Bref une ville verte !

Vue du Mont Eden
Serre de l'Auckland Domain
Trois fleurs...
Même les maisons sont vertes !!

Ancrée/Encrée dans le bleu

Auckland est forcément bleu par l'océan et par le rugby.

Auckland est située sur et autour d'un isthme, reliant la Péninsule du Northland au reste de l'île du Nord, large de moins de 2 km à son point le plus étroit. C’est pour son activité nautique très développée qu’Auckland se nomme la "City of Sails" (la Cité des voiles). La ville compte le plus grand nombre de bateaux par habitant au monde. Près d’une personne sur quatre possède son propre bateau. Plus qu’un sport, la voile à Auckland est un véritable mode de vie, une institution. D'ailleurs, la ville se prépare à accueillir la 36e coupe de l’America en mars 2021.

L'équipe de rugby d'Auckland est surnommée les Blues ;-) Il était donc normal de revenir une dernière fois voir le stade ; cette fois-ci d'un point de vue architectural. Tous les arguments sont bons ;-). Ce qui nous a marqué au-delà de la bâtisse, ce sont les 4 magnifiques sculptures maories (tekoteko) qui gardent chaque entrée du stade. Ils représentent : Tanemahuta, l'esprit de la forêt ; Rongo, le dieu de la paix ; Tumatauenga, le dieu de la guerre ; Tawhirimatea, le dieu du vent. Ces magnifiques tekoteko symbolisent la protection et la place des Maoris à Aotearoa. Un lieu magique...

Bref une ville bleue !

Une partie du port d'Auckland
Le pont du port d'Auckland au petit matin et à la nuit tombée
La prochaine coupe de l'America aura lieu en 2021 à Auckland
L'Eden Park
Mickaël Jones en action
Les gardiens de l'Eden Park

Et puis quelques photos qu'on adore ! Bref une ville multicolore !

Les Néo-Zélandaises, championnes du monde du droit de vote dès 1893
St Kevins Arcade
A l'intérieur de St Kevins Arcade
Petite dédicace
Freyberg Place
Dans les faubourgs du Mont Eden
0 commentaire

1 Voyage | 60 Étapes
Auckland, Nouvelle-Zélande
115e jour (26/02/2020)
Étape du voyage
Début du voyage : 04/11/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux