Fakarava, la vie sur un atoll

Publiée le 12/03/2020
Manu ; dans la pension Vekeveke à Fakarava

Un atoll est un type d'île corallienne basse des océans tropicaux. Les atolls se composent d'un récif barrière, d'un ou plusieurs motus formés par accumulation de sable à l'arrière de ce récif, et entourant une dépression centrale. Le processus de formation d'un atoll peut durer 30 millions d'années. Le corail colonise le pourtour d'une île et forme une frange. Avec l'enfoncement du plancher (refroidissement de la croûte océanique, cette île plonge progressivement sous l'eau et la ceinture de corail semble se détacher de l'île (récif barrière). À terme, l'île disparaît sous la surface océanique ne laissant qu'une ceinture corallienne entourant un lagon ouvert ou fermé.

Fakarava est un atoll de l'archipel des Tuamotu, situé à 450 km au nord-est de Tahiti (60 km de longueur et 21 km de largeur maximales pour une superficie des terres émergées de 16 km²). Tuamotu signifie en tahitien "les îles au large". Son lagon est le 2e plus grand de toute la Polynésie et s'étend 1 121 km². Il est accessible par deux passes, hauts lieux de plongée de renommée mondiale. Pour cette fois, nous profiterons de son lagon, pour la plongée dans les passes... nous allons être obligés de revenir !

A gauche atoll de Niau ; à droite la partie nord de Fakarava
Le ponton de la pension Vekeveke
Un coucher de soleil sur un lagon transparent
Waouh...
Un moment magique à 2
Une belle vue de notre bungalow pour rédiger cet article
Accueil traditionnel avec des colliers de fleurs !
Lagon vite adopté

Durant ces 2 jours, nous nous sommes vraiment sentis loin ! Nous étions 8 dans la pension (nous 4 et un groupe de 4 plongeurs). Thierry le propriétaire, la soixantaine tout juste est affable : il nous raconte sa 1ère vie de banquier, sa 2e vie dans une ferme perlière, sa 3e vie comme propriétaire d'une pension. Il nous raconte des anecdotes de voyage vers Papeete avec sa carte Marama ("ancien") avec son humour, ses premiers pas dans le tourisme avec le premier club de plongée, la protection de son île contre les hôtels mais aussi quand même l'accueil (lucratif) des bateaux de croisière il y a quelques années. Il nous parle de ses 2 filles et de ses 2 petites-filles qui ont 2 mois d'écart ! Il y a aussi Judith, la cuisinière talentueuse. Comme à Maupiti, nous étions en demi-pension (c'est souvent le cas sur les petites îles). Salade de thon cru aux légumes et au lait de coco, thon grillé sauce vanille et frites de taro, crêpes beurre sucre le premier soir ; carpaccio de thon rouge, daurade et aubergines, choux à la crème pour le deuxième soir. Je sais que certain(e)s saliveront à la lecture de ces lignes !

Nous avons parfait également notre tahitien : tama'a maita'i (bon appétit), manuia (santé) !

Deux jours d'exploration du lagon (dont un requin nourrice et deux requins pointes noires vus depuis le ponton), de bons repas, de lecture dans un cadre vraiment idyllique que nous n'avions jamais vu avant...

Le navigateur Bernard Moitessier qui connaît bien la Polynésie pour y avoir vécu de nombreuses années rappelle dans son livre Tamata et l'Alliance la définition d'un atoll de Jean Bluche, navigateur également : "Ni tout à fait la terre, ni tout à fait la mer, mais une union des deux comme offerte au marin dans un écrin d'azur entouré d'immensité."

Massage entre soeurs avec le Monoï de Tahiti
Détendues...
0 commentaire

1 Voyage | 60 Étapes
Fakarava, Polynésie française
129e jour (11/03/2020)
Étape du voyage
Début du voyage : 04/11/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux