1er WWOOFing: Whangarei

Publiée le 06/11/2017
1er WWOOFing, première immersion néo-zélandaise, première expérience dans une ferme, où il y a notamment des chevaux, enfin, je vais pouvoir m'immerger dans la culture néo-zélandaise....

Voyage

Je glandouille le matin à l'auberge, dis au revoir aux backpackers rencontrés, suis jalouse de ceux qui partent sur Waiheke aujourd'hui car il fait un grand soleil. grrrrrrr.

Le trajet se fait en bus, je pars à 13h d'Auckland, avec mes 20kgs sur le dos et un cornet de frites avalé en vitesse juste avant le départ.

Fidèle à moi-même, je m'endors, jusqu'à ce que dans un sursaut je me dise "mais oh là Adeline, c'est la Nouvelle-Zélande, tu sais, ce pays où il y a plein de beaux paysages!!!!". Alors j'ouvre les yeux, et effectivement, suis assez impressionnée par ce que j'aperçois à travers les vitres du bus! Malheureusement, je ne résiste pas au sommeil, et n'en profite qu'une grosse heure sur les 2.5de trajet.

La fille de Vikki, mon hôte, m'attend à a sortie du bus, elle est en tenue d'infirmière et on passe chez elle avant d'aller à la ferme. Elle habite une petite maison qu'elle a entièrement retapé avec son mari, ils ont un petit jardin, mais c'est bien trop petit pour elle, qui est une fille de la ferme. Quand je lui ai dit que moi je vivais dans un petit appartement, elle m'a un peu regardé avec des grands yeux, en mode "c'est possible? et tu survis?".

Très sympathique, on a parlé chevaux tout le long du trajet. Bon à un moment elle m'a perdu quand elle a décrit le caractère de deux chevaux, son rythme s'est accéléré et je n'avais probablement pas le vocabulaire.... m'enfin, c'était fort agréable.

Après 30 minutes de trajet sur une route sinueuse, on arrive à la ferme,

äuse au milieu du trajet
Sur le chemin

La ferme

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, mais à la fois pas du tout à ça et complètement à ça. Un terrain immense, avec une grosse centaine de vaches, une quinzaine de chevaux, des paturages partout, et la "maison" un peu au milieu de tout ça (sauf qu'on ne voit pas où s'arrêtent les prés, donc c'est pas forcément au milieu au sens géométrique du terme. Bref). La maison ressemble plus à une grande cabane. Pas vraiment en préfabriqué, pas vraiment en dur non plus, elle n'est pas très grande, mais largement suffisante.

On m'offre à manger quand j'arrive (une quiche à 16h avec un thé, normal), on m'explique qu'on ne fait la vaisselle qu'une fois par jour, probablement à cause de l'eau chaude, mais en fait je sais pas trop pourquoi. Un peu plus tard j'apprendrai que le seul moyen de chauffer l'eau est de faire chauffer un poêle relier au réseau d'eau. Et oui. J'ai vu fonctionner un poêle.

2 autres wwoofers sont également présents. Un allemand t un canadien. Ce dernier a un acent super fort. Autant je comprends plutôt bien les kiwis, à part quelques mots qu'ils prononcent top bizarrement. Autant cet accent canadien là, j'ai vraiment du mal. Les deux gars n'ont pas beaucoup bossé aujourd'hui, ils avaient leur journée off. Mais c'est une ferme, et il y a toujours du travail, du coup on va nettoyer les boxes des chevaux (ou abris sommaires, rien à voir avec ceux de nos centres équestres), planter quelques clôtures (fil et piquet en queue de cochon, c'est vite fait), nettoyer les allées, tailler les sabots d'un poney (enfin un, j'ai regardé faire pour les 3 autres), faire un paddock pour les poneys, et vérifier que les vaches sont heureuses en allant faire un tour en quad dans leur pré. Trop mimis les vaches!!! il y a plein de petits veaux, parfois deux par vache, ils se mettent à galoper au passage du tracteur. Trop choupi. Je vole une photo rapidos, je suis pas très stable, installée de manière précaire à l'arrière du quad.

Une soirée déjà bien chargée et riche en découvertes, le cadre est extraordinaires, je suis perdue au milieu de nulle part, enfin non, au milieu des vaches, des chevaux, des collines et de la mer. Je respire un bon air pur, je vais probablement traire des vaches, faire du yaourt avec le lait du jour, et bref, voilà, vivre à la ferme. Attendons de voir la suite!!

Ce sera juste difficile de faire du tourisme, et il faudra probablement que je me réserve quelques jours, plus tard, pour faire le northland vraiment comme je veux.



Les vaches sont-elles heureuses?

1er jour

Aujourd'hui commence mon vrai premier jour de WWOOFing. Réveillée avec le soleil du matin arrivant droit sur mon oreiller, je somnole encore jusqu'à 7h30, heure du petit dèj. Je saute dans mes vêtements et déguste mes céréales avec du yaourt préparé la semaine dernière. La journée commence avec le repas des animaux. C'est assez vite fait, 4 balles de foin pour les vaches et leurs veaux, 3 pour les taureaux à côté, le grain et l'eau pour le cochon, l'eau pour les poneys, refaire un nid douillet pour les poules et leur donner envie de pondre, on en profite pour ramasser les œufs... les autres animaux se  nourrissent essentiellement d'herbe, c'est facile!

Vikki va chercher dans un pré plus loin d'autres vaches e leurs veaux. L'une a un comportement bizarre, elle se demande si elle n'a pas un veau mort dans le ventre. Commence alors l'examen de la vache, Vikki veut vérifier si le veau est encore là, et s'il est encore vivant. Donc c'est bon tout va bien! et elle nous fait tous palper le veau. Concrètement ça veut dire quoi? tu enfonces ton bras dans les fesses de la vache, oui oui, par là ou sort la bouse, et oui oui, elle fait pendant que tu as le bras dedans. oh, c'est chou et c'est mou à l'intérieur! ah oui, c'est de la bouse. Mais finalement on arrive à sentir le veau. Plus ou moins. Moi je ne l'ai pas senti bouger. D'autres si. Bref. Aujourd'hui j'ai mis mon bras dans le cul d'une vache.

En sortant de la maison
Repas des vaches
Transfert des vahces

Première excursion

L'après-midi c'est free time, après avoir préparé le pain.

Avec Mike, l'allemand, o va visiter les abbey caves, réputées pour leurs vers luisants. Taylor, le canadien, va à la plage, Alice, la plus jeune fie de Vikki reste travailler les chevaux, et Vikki part travailler, elle s'occupe d'un monsieur qui a besoin de soins intensifs (mais ils sont beaucoup à se relayer).

Les abbey caves ne peuvent se visiter que s'il n'a pas trop plu récemment, sinon elles sont inondées. une lampe torche est indispensable, heureusement Mike en a une!

C'est une véritable aventure. Les grottes ne sont pas spécialement entretenues pour le public, c'est donc à nos risques et périls que nous nous y aventurons. Les roches sont facilement glissantes, on n'y voit rien, et finalement, on est obligés de marches dans l'eau, je suis trempée jusqu'à mi-cuisse, et garderai les pieds mouillés jusqu'au soir. Mike, qui avait pris des bottes exprès, n'est pas plus ravi car ses bottes ne sont pas assez hautes... Mais franchement, c'est extraordinaire. Les vers luisants recouvrent les parois et les voutes. C'est magique. Une vraie nuit étoilée. Je n'en ai rien à faire d'être trempée et pleine de boue, de toute façon il n'y a pas si longtemps j'avais le bras recouvert de bouse de vache, alors bon, je suis plus à ça près!

Il y a trois gouttes à visiter en tout, la première et la troisième sont les plus intéressantes, avec des passages un peu techniques, j'ai l'impression de faire du canyoning, mais oui, c'est un peu ça, puisque c'est de la spéléo pure et dure.

Très belle expérience dans ces grottes!

On continue notre après-midi en allant voir les incontournables Whangarei falls, elles valent le détour, c'est vrai, puis une réserve d'arbres kauri où on a également vue sur une cascade, et pour finir, les tahere falls, chutes d'eau conseillées par Vikki, le point de vue est extraordinaire, ce sont les chutes les plus sauvages. On rentre vers 20h au bercail, Alice a préparé à manger, Taylor a mis le pain à cuire, Vikki n'est pas encore rentrée. on dine, le pain est très bon, on s'amuse avec Elton, l'oiseau domestique qui adore grignoter mon collier et imiter les sifflements des gens, puis hop au lit!!!

c'était une belle journée :)

Entrèe de la première grotte
Au bout de la deuxième grotte
Tahere falls

7-9 novembre

Chaque jour commence par faire le tour des animaux, les nourrir et leur donner de l'eau, ramasser les œufs des poules, avec quelques variations parfois sur les quantités de foin à distribuer. Ensuite, les activités à la ferme changent d'un jour à l'autre: vaccination des vaches (on les fait pas toutes d'un coup, il y en a une grosse centaine quand même!), des veaux, si ce sont des mâles, il faut les castrer. Cela consiste à placer un anneau autour de leurs parties génitales, et attendre.... visiblement, ils ne souffrent pas trop. Les vaches ont besoin de changer de pâture de temps en temps en temps, on s'en occupe en quad, à pied, ou.... à cheval!!!!! Il faut souvent réparer quelques petites choses, des clôtures, des barrières.. Vikki a quelques ruches également, et comme il n'y a pas forcément assez à manger car il il y a une grosse exploitation d'abeilles pas très loin, Vikki leur donne en plus du sucre liquide. J'ai donc également eu un aperçu d'apiculture! Et puis il y a des activités moins drôles comme laver le camion, nettoyer les boxes, les allées, etc.... Bref, on ne manque pas d'occupation, et chaque jour est l'occasion d'apprendre de nouvelles choses!

J'ai donc trait une vache avec mes petites mains, vacciné une vache, monté à cheval (enfin!)!!! La première fois, mercredi (8 novembre), on avait tous notre cheval, Maik et Taylor montaient plus ou moins pour la première fois, et on est allés déplacer les vaches d'un pré à l'autre!!! c'était incroyable, je n'aurais jamais pensé faire ça un jour dans ma vie! même si c'était pas très compliqué hein....

Et Vikki a décidé que je montais suffisamment bien à cheval pour travailler les chevaux, donc jeudi (le 9 novembre), j'ai travaillé deux chevaux.. trop cool!! il n'y a pas vraiment de carrière ou de manège, on monte au milieu d'un pré pour les vaches... c'est assez extraordinaire!

Les loisirs varient aussi. Mardi après-midi, on s'est simplement posés à bouquiné/faire la sieste, mercredi il a plu des cordes toute la matinée donc on n'a rien fait, et jeudi on est allés faire du kayak, c'était super joli, mais j'ai pris des coups de soleil!!! Le soleil est très vicieux en NZ, il brûle vite la peau, le mieux est de rester couvert. Visiblement un floridien de Miami aurait dit à Maik que à Miami, il commence à bronzer en 3 minutes, et en NZ en 45 secondes.... chapeau toute la journée et crème solaire si en T-shirt!

Nous avons fait chaque jour du pain, rien de très original dans la recette, en revanche, le mode de cuisson varie énormément! la première fois, nous l'avons fait cuire dans un poêle, c'était très bon, mais le pain était très dense. La deuxième fois, sur le feu de camp, mais en laissant des flammes, du coup le fond à brulé, le pain était bon mais un peu sec. La troisième fois, à nouveau sur le feu de camp, mais en faisant plus attention, le pain a pu bien lever, il était aéré et léger, délicieux! et la quatrième fois on l'a fait au fous, il était à nouveau assez dense, mais avec une croute bien croustillante, délicieux. J'aidais Maik à la préparer, maintenant je vais m'y mettre toute seule!

On a mangé deux soirs près du feu de camp, c'est fort agréable, mais on ne voit pas grand chose, et dès qu'on s'éloigne du feu, il fait frais. Le ciel reste assez nuageux, et je n'ai pas encore vu de beau ciel étoilé. En revanche, les couchers de soleil sont à couper le souffle!!!

Mercredi, le jour pluvieux,  on a reçu la visite de Chris et Erin. Chris a une énorme ferme encore plus dans le nord, et Erin a une maison sur sa propriété je crois. Chris est le fermier néo-zélandais typique. La peau brûlée, un accent hyper fort (j'ai rien compris à ce qu'il racontait), il s'y connait en animaux et en ferme. Il s'y connait tellement, que c'est lui qui a dressé les animaux pour le seigneur des anneaux et le Hobbit, si si!!!! Ils m'ont proposé de venir dans leur ferme si je voulais. J'y songerai, après la réserve naturelle, peut être passer 2-3 jours là bas (parce que bon, si je comprends rien à ce qu'on me dit, je vais pas aller très loin).


Bref, la vie est belle à la ferme, j'ai encore plein de choses à apprendre. Maik est parti ce matin, nous ne sommes donc plus que deux woofers! Ca va être différent, mais je vais probablement avoir plus de trucs à faire.

Les chevaux dans un de leur pré
Pause jeu avec les chiots!!! ils sont juste trop mignons
EN mode cow boys !!!
beautiful sunset;;;;
Des chevaux devant ma chambre. Le bruit de leur galop m'a réveillée cette nuit!!
kayak!!!!

La fin

Une semaine et quelques jours se sont encore écoulés tranquillement.

Le travail des chevaux est devenu mon activité principale, avec en général deux chevaux à monter par jour, et parfois un autre à longer. Mais attention, si de temps en temps je fais mes petits exercices dans le pré, le plus souvent, on part faire de grandes ballades, les vaches étant souvent un bon prétexte!

Ainsi, lors d'une simple promenade de routine pour vérifier que les vaches étaient heureuses, nous avons grimpé en haut d'une colline depuis laquelle la vue sur la mer était époustouflante. Mardi 14 novembre, Tina, la fille aînée de Vikki, était de passage avec Cassady, sa fille, et nous sommes toutes allées faire une ballade sur la plage: Vikki sur son jeune quarter horse Cobra, Alice sur sa jument favorite Suzy, moi sur Archie, un beau cheval gris que je monte tous les jours, c'est devenu mon meilleur copain, Cassady sur Gipsy la ponette trop choupie, et Tina tenant Gipsy en longe. Bah oui Cassady n'a que deux ans, pour rappel. Ce fut une magnifique promenade, la plage est époustouflante, j'ai pu filmer avec ma go pro (film à venir). On est rentrées épuisées, mais ça valait le coup :)

Jeudi, on a nouveau escaladé la colline, plus pour la promenade qu'autre chose, et j'ai enfin vu les moutons de Vikki, mais de trop loin pour prendre des photos. Et vendredi 17, on a remis ça pour cette fois-ci pousser les vaches du bas de la colline vers l'autre versant. Tina était à  nouveau là, cette fois-ci elle montait Flag, le premier cheval que j'ai monté, un vieux papy de 24 ans, que Vikki a complètement dressé, et qui sait faire plein de trucs. C'est donc Vikki qui s'est occupée de tenir Cassady en selle sur son brave destrier! Encore une matinée bien sportive, la pause déjeuner à 14h30 était plus que bienvenue.


En dehors de ces folles chevauchées, je monte souvent avec Vikki le soir au coucher du soleil pour travailler rapidement Holly, l'autre jument qui m'est attribuée, ou juste aller faire un tour dans le pré des vaches. C'est toujours l'occasion d'observer des couchers de soleil époustouflants.

Quant aux autres activités, depuis lundi je suis la seule wwoofeuse restante, Taylor est parti explorer le reste du northland. Je nourris donc tous les animaux la matin, les chevaux, les poules, cochon n°1 qui va bientôt être mangé, les taureaux, cochon numéro 2 qui est encore tout petit et trop mignon. Les chiots se précipitent sur moi dès que je sors, les chevaux hennissent, les poules piaillent, les cochons grognent, les taureaux accourent, tout ce petit monde est content, c'est fort agréable.

Autrement il faut réparer des clôtures, débroussailler pour qu'aucune plante ne touche les clôtures électriques et ne provoquent de court-circuit, bouger des vaches, les vacciner, faire monter un veau dans le camion pour le vendre, vendre les chiots (8 quand je suis arrivée, ils ne sont plus que deux!), et..... chercher une voiture!!!

Eh oui, Vikki s'est proposée de m'aider dans la recherche de la voiture idéale pour la suite de mon périple. Je ne redoute en effet qu'une chose, c'est de devoir retourner plusieurs jours sur Auckland pour trouver un véhicule.... Samedi 18, j'ai donc essayé ma première voiture, une toyota chéplukoi de 1997 automatique. Bon, j'ai du conduire 5 minutes, mais c'était quand même une grande étape, première voiture automatique, et première fois à gauche!!! ça n'a pas raté, j'ai déclenché les essuies glaces (ça va il pleuvait...) à la place du clignotant que j'ai ensuite mis dans le mauvais sens... Mais je vais m'en sortir! La voiture est vendu par un monsieur habitant dans une cabane au bord d'un port, assez étrange comme emplacement, mais pas désagréable, sa maisonnette, sorte de hangar/loft qui je suis sure ferait fureur auprès des bobos, ne donne non pas sur un jardin ou un garage, mais sur un bateau... surprenant!

J'ai également eu l'occasion de passer un peu de temps sur la plage jeudi après-midi, l'eau était encore bien trop fraiche pour se baigner, mais c'était chouette.. Lundi 13, après avoir déposé le veau et Taylor (pas au même endroit!) j'ai passé la journée à Whangarei, "en ville" (c'est à dire à une demi-heure de route de la ferme, oui, on est vraiment paumés), ville un peu moche comme toutes les villes occidentales non européennes (comment ça je généralise?), mais avec une proximité de la nature impressionnante! en une demi-heure à pied du centre, j'étais dans la forêt profonde. Après avoir acheté des bottes en caoutchouc à farmland, le truaffaut des fermiers, une lampe torche frontale, et une carte de la nouvelles Zélande, j'ai retrouvé Vikki à son travail du lundi consistant à s'occuper de John, un monsieur handicapé ayant besoin d'assistance 24h/24 suite à un accident de voiture survenu il y a 12 ans. Un monsieur très gentil, qui s'est beaucoup intéressée à moi, mais visiblement un peu grincheux!

Sinon je me repose, je bouquine, et je profite juste de l'atmosphère de cette ferme, des bruits des animaux, les hennissements tout proches, les beuglements un peu plus éloignés, les abeilles qui bourdonnent juste à côté, parfois le bruit des chevaux mâchant l'herbe sur le pas de la porte, les chiens qui aboient pour un rien, petit piggy qui réclame à manger... Un vrai paradis, un havre de paix, où la routine s'est finalement installée pour laisser passer le temps vite, vite, trop vite, et voilà que déjà, il est temps de partir.

Mon dernier jour à la ferme vient de s'achever, un dernier yaourt se prépare, j'ai fait un dernier pain hier, plutôt réussi, ainsi que du miel de citron (eh oui, il pleuvait, il fallait bien s'occuper). Les enfants, quand je rentre, je vous préviens, je fais à manger! (il serait temps, diront certains)

Je ne vous ai pas parlé des repas, toujours très bons, parfois en mode dinette/salade/tartines de pain frais, de Elton, la perruche australienne qui vient grignoter mon collier tous les matins pendant que je petit-déjeune et qui adore quand on siffle, des oiseaux si différents ici, le tui, si caractéristique par son caquètement, le fantail, petit moineau à la queue en éventail, le pukeko, qui se promène un peu partout dans la ferme, un oiseau bleu aux longues pattes, le pigeon néo-zélandais, que je n'ai vue qu'à Auckland et qui est une espèce protégée, on dirait qu'il porte une salopette, et tous les autres que je n'ai pas encore repérés. Je ne vous ai que peu parlé des chiots, ces petits êtres pourtant si présents dans la vie de la ferme puisqu'ils nous courent après dès qu'on sort. C'est incroyable comme ils sont mignons et patauds, j'ai l'impression de regarder les 101 dalmatiens à chaque fois que je les vois, sauf que ce sont des border collie, mais ils ont les mêmes gestes. Je ne vous ai pas parlé des possums, ces gros rats très moches qui ont infesté la NZ et que l'on cherche à exterminer. Sur la route, il faut chercher à les écraser, et Vikki en ramène régulièrement des morts pour donner aux chiens. Je ne vous ai pas dit que Vikki élève ses vaches pour la viande, non pour le lait. Mardi, juste après mon départ, le boucher va venir pour tuer une vache. Vikki sait dépecer les carcasses des vaches mortes, tues les agneaux elle même (j'en ai mangé pendant tout le WE. Bon il a été tué bien avant mon arrivée hein?), bref elle sait y faire. Je ne vous ai pas non plus dit qu'à la base, Vikki est une cavalière hors pair, qu'elle a fait des shows médiévaux, monté en amazone, et galopé debout sur deux chevaux en même temps. J'ai probablement oublié encore plein de choses, mais j'espère que vous avez ainsi un bon aperçu de ce qu'ont été ces deux dernières semaines


Je vous laisse regarder les pêle-mêle que j'ai fait, eh oui, étant limitée en nombre de photos, je préfère vous livrer tout plein de clichés en une seule image. deux thèmes: les animaux, et les paysages. Régalez vous, autant que moi je l'espère, cette ferme va me manquer, mais j'ai encore plein de choses à découvrir! Un peu nostalgique de partir, mais il est temps, je ne veux pas que la routine s'installe trop,


Selfie dans la forêt devant Whangarei
collage animaux en entier
collage paysages en entier
13 commentaires

elarquet

Magnifique Blog, j'en prends plein les yeux et plein la tête. Où sont les cheveaux et les moutons ? Continue à nous faire réver comme cela et fait attention aux Hobbits, aux Trolls et aux Gobelins ! Bisous, Eric

  • il y a 3 mois
Catherine

Cathadam

Ah ma fille, Le bras à l'intérieur d'une vache, je n'aurais pas imaginer cela. Finalement tu aurais dû être véto. Tu commences fort aussi avec les vers luisants... J'admire. Bonne nuit, mais là je sais que tu dors déjà car je vais aller déjeuner... Ici un soleil, une vache, 2 ânes, 2 poneys, des paons, des canards, des oies, des cygnes, des chèvres, des faons, des poules, des perruches et une tit' tête de chien flaireuse ... Pas mal, isn't it ?

  • il y a 3 mois
Jeanne André

jeanneandrelefur

Ce que je découvre en te lisant , me fige littéralement,je t'imagine très bien dans toutes les situations que tu dois accepter, vivre, solutionner, , le voyage inter ventral reste très original, et m'a fait sourire!!!!!!!!

  • il y a 3 mois
Patricia

patadam

moi j 'attends avec impatience les recettes pain yaourt de la vraie ferme !!

  • il y a 3 mois
Jeanne André

jeanneandrelefur

comment sèchent les vêtements tu dois apprécier le confort de ton duvet pour faire un gros dodo

  • il y a 3 mois
Lucie

LucieA

euh.. t'avais des gants pour la vache ? (tout le monde se pose la question, non ?)
Bon en tout cas, j'ai l'impression que ça correspond bien à ce que tu espérais :) Trop chouette tout ça soeurette. Et les grottes pleines de vers luisants, ça doit être magique :O

  • il y a 3 mois
Catherine

Cathadam

Le bonheur est donc au rendez-vous,. Tu commences fort et quelle faculté d'adaptation. Bravo pour tout ma fille chérie.

  • il y a 2 mois
Jeanne André

jeanneandrelefur

ton blog ,'est un roman passionnant où je guette les faits et gestes de ma vedette!!!!!!et je savoure- ça y est !!!!!!tu es dans le bain , Merci et bon courage

  • il y a 2 mois
Perrine

Perrine29

J’adore suivre tes aventures au jour le jour! C’est chouette que tu ais pu travailler les chevaux! Vivement le prochain article!

  • il y a 2 mois
Jeanne André

jeanneandrelefur

Avec grande impatience j'attends ( moi et tous les autres) tes récits et là je trouves que tu nous gâte beaucoup , comment peux-tu trouver ce temps que tu nous consacre?????Mille merci ma chérie d'amour- A.B adoré!!!!!!!!

  • il y a 2 mois
Patricia

patadam

ah je me disais pas trop de news !! bon tu repasseras pour la recette du pain, entre stouff et brulé, je vais continuer comme avant alors ;-)

  • il y a 2 mois
Catherine

Cathadam

ET bien moi, ça me donnerait envie de rester dans un cadre pareil avec des gens si dépaysants. On a l'impression d'être au cinéma. Tu as commencé fort et mis haut la barre. Sur une échelle de 1 à 10 quelle note donneriez-vous à ce woofing ? Disons 10/10...

  • il y a 2 mois
Jeanne André

jeanneandrelefur

Là nous sommes gâtés!!!!!!!je lis une première fois, relis et relis encore, mon imagination me renvoie de belles images fruits de tes descriptions!!!!!!!!!Je sens que tu vas quitter cette ferme avec qq regrets, , en laissant un très bon souvenir de ton séjour partagé avec Wiki à.qui sans doute tu vas manquer-Mes pensées te poursuivent pour la prochaine étape.-Tu es debout ,moi je vais sous ma couette
G.B.

  • il y a 2 mois