Les Estables - le Kamtchatka

Objectif, rencontrer des artistes dans un pays en pleine mutation. L'art contemporain en Sibérie. Filmer. Première étape 15 septembre -30 octobre. Départ en voiture par la Biennale de Venise, Sarajevo; Les Carpates. Odessa Poltava en Ukraine. Deuxième étape 1er novembre fin décembre : Poltava chez Veronica pour améliorer mes connaissances en langue russe. La voiture reste en Ukraine pour être récupérée au retour. 3eme étape Janvier février Transsibérien Moscou Pekin jusqu'en Mongolie. 4ème étape Mars La Mongolie avec p'tit Pom 5ème étape avril Le lac Baïkal où les Establains sont invités à mon rejoindre (je leur préparerai le campement) 6ème étape Vladivostok chez Tamara Journaliste amie de longue date. 7ème étape juillet août le Kamtchatka
Début du voyage
15/09/15
Durée
Une année
Participants
Seul
Les Estables, France
JOUR J-20 Derniers contrôles mécaniques avant le départ : la pompe de direction est à changer. Marion, expert automobile, intervient efficacement en bloquant quelque peu la circulation dans la rue principale du village, mais personne ne songera à s'en offusquer...Alors pourquoi quitter ce village ?
Lire la suite
Départ en catastrophe sous une pluie battante. Merci à Lily,Simone et Andrea, les fées clochettes. Passage à Grenoble pour l'achat des chaussures qui doivent se transformer en bottes de 7lieues (le serveur du "Vieux campeur" est resté perplexe sur l'exigence technique mais il a été parfait et je suis ravie). N'ayant pas pris de carte de France je me suis perdue entre la Maurienne et la Tarentaise (bon début!) pour finalement trouver la frontière à Modane.
Lire la suite
Venise, Italie
Après m'être égarée sur internet ma décision est prise : je vais camper. Sans carte et sans boussole j'ai atterri au Camping Venetia à Mestre que je recommande vivement au globe trotter. 5 nuits pour 98 euros. Venise à 10mn en bus et des sanitaires dignes du Carlton. L'emplacement des tentes est le coin des amoureux et des nomades on peut y faire de belles rencontres. Pour Venise, j'ai choisi les chemins de traverses, fui la place Saint Marc et dévoré la Biennale (2jours entiers, il aurait fallu un troisième)
Lire la suite
Croatie
Partie d'Italie sous un ciel bleu. Envie de plus de bleu. Direction la côte de Croatie. Quelle Déception ! Quel gâchis ! Ce devait être un pays magnifique avant le tourisme de masse. Apparemment de septembre à mai aucun camping n'est ouvert et les villages grossis de leurs constructions neuves, à perte de vue, sont désertés. Il y aurait de la place pour des milliers de réfugiés. Des gamins en vélo et du linge aux fenêtres cela ferait du bien.
Lire la suite
Sarajevo, Fédération de Bosnie-et-Herzégovine, Bosnie-Herzégovine
Le 3 octobre. arrivée depuis 2 jours à Sarajevo. Le temps étant plus clément (beau et froid), j'ai pu à nouveau planter ma tente dans un camping que je conseille aux voyageurs. Au terminus de la ligne de tramway (n°3) qui conduit au centre dans un grand parc et à deux pas des stations de ski en haute montagne. Premier jour consacré à la découverte de la ville, toujours sans carte ni boussole. Assez désespérant. Randonnée dans les montagnes pour le 2ème jour. Ressourçant. Demain je tente un nouvelle incursion dans la ville, trop de questions sont restées en suspens.
Lire la suite
Zvornik, République serbe de Bosnie, Bosnie-Herzégovine
Vous ne trouverez pas dans les guides touristiques Zvornik ((Est de la Bosnie), , et pour cause. D'un côté du pont qui enjambe la Drina c'est la Bosnie de l'autre c'est la Serbie. J'ai appris à mes dépends ce qu'est physiquement une frontière, chose que naïvement j'avais oubliée en traversant l'Europe. Les habitants de Zvornik ont l'habitude d'aller faire leur marché de l'autre côté du pont. Ils ont une carte et il y a deux guérites avec un contrôle de police à chaque entrée. Seulement le système ne fonctionne que pour les locaux, mais pas pour les touristes (de toutes façons il n'y en a pas). J'ai passé sans encombre le contrôle bosnien (sourire des douaniers) et présenté pattes blanche en Serbie (photocopie recto verso de la carte d'identité). Au retour, les bosniaques n'ont jamais voulu me laisser passer pour rejoindre ma voiture qui était à une centaine de mètres. Rien à faire. résultat un détour de 6km pour revenir au point de départ.
Lire la suite
Serbie, Novi Sad, Voïvodine
La Serbie a été une belle surprise . Les très belles villes où il fait bon flaner. un patrimoine architectural exceptionnel (baroque et moderne). Les monastères. La campagne pas encore sinistrée par les remembrements et l'agriculture intensive (pour la partie entre Zvornik et Novi Sad). Une vie culturelle apparemment très riche et des gens accueillants (je comprends de moins en moins cette guerre).
Lire la suite
Cluj, Roumanie
De Novi Sad à Cluj dans le nord de la Roumanie (Transylvanie), un voyage sans encombre? avec une étape à Timisoara. Un centre ville magnifique, mais pour y arriver...Flore m'attendait à Cluj, de pied ferme, pour m'installer dans d'excellentes conditions. Cluj est étonnante de dynamisme, que de jeunesse, que de fraîcheur. 400 000 habitants, 200 000 étudiants ! une vie culturelle intense. J'ai du grain à moudre.
Lire la suite
Poltava, Ukraine
Le 9 novembre, Stefan mon hôte de Cluj m'a tracé le chemin jusqu'en Moldavie. Il fait régulièrement ce trajet pour l'Institut Français. J'ai traversé la chaîne des Carpates par les vallées étroites pour déboucher sur la plaine et m'arrêter à la frontière (350km de petites routes rapiécées dans la journée d'hier). Je compte traverser la Moldavie tout droit. Je n'ai pas la carte, mais la boussole de Lily fera peut-être l'affaire, et puis je pense (j'espère) que les Moldaves parlent russe. A la lecture de leur histoire, il devrait y avoir de bons restes. En route pour la Bessarabie puis les grandes plaines d'Ukraine jusqu'à Poltava. Veronica commence à s'impatienter.
Lire la suite
Je me pose pour deux mois en Ukraine. Hébergée chez une amie qui vient régulièrement en France et plus particulièrement à Yssingeaux (la diaspora russe en France). Elle habite depuis plus de 40ans à Poltava. Elle a programmé quelques jours à Kiev début décembre. J'ai prévu de progresser en russe avec cet excellent professeur.
Lire la suite
On prend des habitudes, puis ont les perd pour partir ailleurs et en prendre d'autres, si le temps le permet. C'est ça le voyage. En tous cas à chaque fois, avant le départ, c'est le stress et plus particulièrement pour cette nouvelle destination. J'abandonne ma voiture, mes bagages (la tente, le matériel de camping...) pour ne garder "que" le sac à dos et la valise à roulettes. Il faut sélectionner l'essentiel pour la traversée de la Sibérie jusqu'à Vladivostok sur 3 saisons, l'hiver, le printemps et l'été sans oublier l'ordinateur, la grammaire de russe, les crayons de couleurs, la caméra et son pied... enfin comme disent les russes "Kochemar". Mais pour me donner du courage, j'ai eu, avant de partir, une merveilleuse surprise
Lire la suite
Moscou, Russie
Une dizaine de jours à Moscou, dans des conditions idéales. Je ne pensais pas m'arrêter dans cette ville immense qui me faisait un peu peur. Sur mon chemin j'ai rencontré.... et voilà. Pendant que Laure et sa famille font de la planche à voile (sur un lac des Alpes avec le réchauffement climatique) je "touriste" à Moscou. C'est une période très russe : les fêtes de fin d'année. Une énorme agitation et des lumières partout. Le réveillon ? Je m'achèterai un belle pomme et je croquerai dedans. Le matin du 1er janvier, il ne devrait pas y avoir trop de monde à l'Hermitage... et puis je penserai à vous tous.
Lire la suite
Vladimir, Oblast de Vladimir, Russie
L'affaire paraissait simple au début. Moscou est circonscrite par neuf gares et chaque gare gère le trafic en fonction de sa position : est, nord est, ouest, sud ets, sud...ça c'est la synthèse du guide touristique (ne jamais suivre le guide!) En fait c'est beaucoup plus compliqué. D'après "lonely planet" pour ne pas le citer, les trains pour Vladimir partiraientt de Iaroslavski. Rien de plus facile. Iaroslavski est à deux stations de métro de l'appartement. Je vais donc prendre mon billet,(en profite pour prendre aussi celui de Perm )et me présente à l'heure dite au départ... sauf qu'il n'y avait pas de train pour Vladimir et que l'on me fait comprendre que je devrais savoir que les trains pour Vladimir partent de Kourski, et qu'en plus c'est écrit sur mon billet. Penaude, Je me rends donc à Kourski avec mon bagage lourd et encombrant et présente mon billet au guichet pour un échange, puisque j'avais manqué mon train. On me propose de repartir à Iaroslavki pour prendre un train une heure et demi plus tard et... en dernier ressort, la guichetière me précise, qu'au bout de la gare, il y a l' "electritchiski" , le quai d'où partent les trains de banlieue et qu'il y a régulièrement pour Vladimir. Je n'avais pas envisagé les trains de banlieue puisque Vladimir est à plus de 200km de Moscou. C'est vrai qu'en Russie tout a une autre dimension et j'imagine que la banlieue de Moscou s'arrête là où le fuseau horaire change !
Lire la suite
C'est Laure, mon hôtesse de Moscou, qui m'a dirigée vers l'anneau d'or, un lieu emblématique de l'histoire russe. Les tsars avaient choisi Vladimir et Souzdal avant Moscou. On peut se rendre à Vladimir en train (on l'avait compris) mais seulement en bus jusqu'à Souzdal qui est une petite cité campagnarde avec plus d'églises que de maisons.Le temps que la famille franco moscovite déballe ses bagages et je retournerai à Moscou pour par partir pour le Far-East.
Lire la suite
Perm, Krai de Perm, Russie
14 Janvier2016; Les russes ne comprennent pas vraiment l'engouement des français pour le transsibérien. Je saisis un peu mieux pourquoi. En fait de nombreux trains traversent la Sibérie et l'on peut aller de ville en ville en achetant son billet dans n'importe quelle gare . Le tain que j'ai pris pour Perm allait jusqu'à Tchita, au delà du lac Baïkal, en 5 jours et 5 nuits (Perm 24H). Il y a effectivement 2 ou 3 trains qui ont l'appellation transsibérien (en russe "Maguistral") mais je ne suis pas sûre qu'ils soient vraiment différents . Peut-être sont-ils un peu plus confortables et roulent-ils un eu plus vite, et encore, je n'en suis pas sûre. En tous cas les trains "ordinaires" en 3e classe sont très économiques (30 euros environ de Moscou à Perm pour 1500km). On pourrait s'imaginer que l'on traverse des paysages exceptionnels. Erreur :tout au long du trajet entre l'Oural et Vladivostok le paysage est toujours le même (excepté à proximité du Baïkal): la taïga, des villages de loin en loin et les grandes villes. Ceux du transmongolien, jusqu'à Beijing, sont, paraît- il ,sublimes. Le train traverse les steppes en Mongolie et le désert de Gobi. Quel intérêt alors? Evidemment les gens avec qui l'on partage un moment de vie et puis le temps qui prend le temps.
Lire la suite
Iekaterinbourg, Oblast de Sverdlovsk, Russie
Une ville absolument étonnante. Tout est démesure. Le territoire qu'elle occupe est immense, aux portes de la Sibérie, la ville a donc pu prendre ses aises.
Lire la suite
Irkutsk, Oblast d'Irkoutsk, Russie
Partie d'Ekaterinbourg à midi le lundi 8 février, suis arrivée à Irkoust le mercredi 10 février à 21h. 7h de décalage avec la France. Tous les horaires des trains, jusqu'à Vladivostok sont calés sur l'heure de Moscou
Lire la suite
Irkutsk, Oblast d'Irkoutsk, Russie
Non je n'ai pas acheté de minibus et ce n'est pas celui qui filait sur la glace du Baikal, mais j'aime bien le rose et le gris. Chez Galina, je me repose. Je crois que j'en avais besoin.
Lire la suite
Baïkalsk, Oblast d'Irkoutsk, Russie
Listvianka, au confluent de la rivière Angara et du Baïkal à 60km d'Irkoust, est située au sud de Baïkal dans la partie la plus accessible du lac. C'est le lieu le plus touristique du Baïkal (avec l'île d'Olkhone bien sûr). C'est la sortie du week-end pour les habitants d'Irkoust.
Lire la suite
Oulan-Oude, Bouriatie, Russie
Tchut, tchut sur la partie est du lac BaÎkal. Après 6h de voyage le train se dirige vers l'est le long de la rivière pour atteindre Oulan-Oude 8h plus tard. Oulan-Oude, ville principale de la Bouriatie, est un mix d'ex URSS et d'Asie.
Lire la suite
Sukhbaatar District Tax Office, Oulan-Bator, Mongolie
La Mongolie ? En février le vent balaye la steppe et les conditions sont extrêmes. Alors pourquoi? Tout simplement pour des raisons de visa il me faut sortir et re-rentrer en Russie.. La Mongolie est limitrophe et il n'y a pas besoin de visa...Enfin c"est ce que je croyais..
Lire la suite
Oulan-Bator, Mongolie
La ville d'Oulan-Bator est conforme, au premier abord, à ce qu'en disent tous les guides touristiques. Pourtant le voyage en bus me permet de penser autrement. Dans une ville il y a autre chose que des monuments. Il va falloir découvrir la face cachée.
Lire la suite
Pause pendant le mois de mars et peut-être avril. Dans les steppes de Mongoliie, il n'y a pas internet, mais il y a d'autres choses. Pas d'inquiétude à avoir, nous sommes deux. Je serai heureuse de vous retrouver sur la route de Vladivostok.
Lire la suite
31 mars, ce qui devait est arriver est arrivé : j'ai laissé mon sac dans un taxi. Plus de passeport, plus d'appareil photo, , plus de téléphone, plus le petit carnet rouge avec tous les contacts du voyage...
Lire la suite
Khovd, Mongolie
Y arriverai-je jamais? pourtant le billet de bus est pris pour cette lointaine province située dans l'Altaï à 1500km à l'ouest d'Oulan Bator. Là-bas les sommets enneigés (montagnes à 4000m) et la culture Kazake .Je devrais être attendue.
Lire la suite
Imaginez un camping de 35000 habitants. Au centre les bâtiments administratifs et quelques immeubles autour desquels rayonnent les emplacements de yourtes.
Lire la suite
Ulaangom-Tes, Tes, Uvs, Mongolie
20 avril. Mes pas me conduisent vers un petit village situé Tout à fait au Nord près de la frontière russe au bord du lac Uvs Nuur, le plus grand lac d'eau salé De Mongolie. Il y a 15 jours, je ne connaissais pas. geolocalisation impossible.
Lire la suite
Davstsum
J'arrive pour 15 jours pour enseigner les arts plastiques à l'école. 200 élèves en tout, dont 120 à l'école primaire. Les enfants des yourtes sont en pension dans un bâtiment à côté de l' école.Je vais vivre avec eux.
Lire la suite
200 élèves à l'école. 120 à l'école primaire. 80 au collège. Les élèves commencent à 8h Le matin et ils ont 7h de cours de 40mn chacun avec une coupure de 15mn de 10h10 a10h 25. Les classes se definissent par grade, du 1e au 9ème grade.
Lire la suite
En dehors du dortoir, de l'école, qu'y a t'il à Davst Sum? Des merveilles aussi bien dans la nature que dans la population. Je n'en saisis que des bribes.
Lire la suite
Oulan-Bator, Mongolie
Il ne reste plus qu'à rentrer à U.B pour récupérer mon passeport qui est arrivé à l'ambassade et demander mon visa pour la Russie. J'ai choisi de repartir en bus par le Nord puisque j'étais arrivée par le sud. L'affaire paraît simple. Elle va s'avérer un peu plus compliquée.
Lire la suite
corée du sud
J'ai atterri hier 16 mai à l'aéroport de Séoul pour un temps de transit d'un mois avant l'obtention de mon visa russe. Tamara, à Vladivostok se démène avec les services de l'immigration. En Corée, resterai-je en ville? Irai-je à la campagne? L'histoire reste à écrire.
Lire la suite
Busan, Corée du Sud
Une douzaine de jours "en extérieur"(ne suis je pas dans un film?). Je quitte la ville en direction du sud où se trouve plusieurs petites îles à découvrir. Non ce n'est pas un remake de Robinson Crusoé. La nature, comme partout,est un grand jardin!
Lire la suite
Gyeongju, Gyeongsang du Nord, Corée du Sud
Gyeongju est à 100 km au nord de Busan et à 28 km de la mer du Japon.La ville a été la capitale de la Corée pendant plus de 1000 ans. La province concentre le plus grand nombre de tombeaux, de temples. de statues, de pagodes de toute la Corée du sud. Seulement Il faut s'y retrouver!
Lire la suite
Je n'y croyais plus. J'ai mon visa pour la Russie. Malheureusement, il n'est d'une durée que de deux mois. il va donc falloir faire vite. J'ai perdu le rythme à force de musarder. De retour à Séoul pour 4 jours. Je pars sur le Ferry dimanche, j'ai mon billet.
Lire la suite
Vladivostok, Kraï du Primorie, Russie
Tamara journaliste a Vladivostok, rencontree en France, est une amie de longue date. Elle m`accueille comme une princesse, mais aussi comme une heroine, alors que l`heroine c`est elle. Elle a battu le pave 5 jours de suite dans les bureaux de l`immigration pour obtenir l`invitation.
Lire la suite
Novosibirsk, Novossibirsk, Oblast de Novossibirsk, Russie
6 heures de vol au-dessus de la Sibérie pour arriver à Novosibirsk, capitale de cette même Sibérie. Une nuit dans une auberge de jeunesse, un peu surprenante; un petit tour de ville, un peu intriguant et un départ pour un voyage en train de 28 heures pour Perm, sans doute un peu fatiguant.
Lire la suite
Perm, Kraï de Perm, Russie
C'est en ouvrant ma messagerie le vendredi 15 juillet, à10h30 (heure de Moscou) dans le hall de la gare de Iekaterinbourg ( 7h30 en France) que j'ai appris l'effroyable nouvelle de " l'attentat " de Nice. Le voyage n'a plus été le même après. Dans quel état vais-je retrouver mon pays ?
Lire la suite
Je m'étais déjà arrêtée à Perm en janvier dernier. Marina, Directrice de l'Alliance Française et Michael, galiériste, m'attendent pour monter cette semaine le projet de résidence artistique à Perm dans une "dacha "pour l'été 2017. Une belle aventure , d'un autre ordre, commence.
Lire la suite
Une journée supplémentaire à la dacha pour définir le projet de résidence de 2017. Avoir des idées c'est essentiel, mais il faut aussi les moyens de les réaliser.
Lire la suite
Moscou, Russie
Un voyage de 28h "très chaleur" puisqu'il n'y avait pas de clim dans le wagon. 35 degrés . La nuit un peu moins , mais elle est très courte car le soleil se lève à 3H30 du matin. Toujours de très belles rencontres : Irina, Iouria et Daria.
Lire la suite
24h à Moscou, c'est un délice. En été les filles sont jolies, les rues colorées et les terrasses des cafés ombragées et fraîches malgré la chaleur écrasante. J'ai pu enfin voir les fameuses icônes d' Alexei Roubliev à la Tretiakov. ça, je l'avais réservé pour le dessert.
Lire la suite
Kharkov
Dernière étape en train, puisqu'à partir de Poltava je reprendrai ma voiture. Un brin de nostalgie. Ces voyages dans le plaskart sont des petits fragments de vie : ils arrivent, on mange ensemble, on dort ensemble, puis les draps ramassés, la banquette est vide, ils ne sont plus là.
Lire la suite
Poltava, Ukraine
Une semaine à Poltava. C'est un peu le retour à la maison après avoir passé presque deux mois en novembre et décembre chez Vika. Il faut récupérer la voiture, faire des conserves chez Nadyia et regarder les cartes (celles des voyantes aussi!)
Lire la suite
Je voulais revenir par le sud pour traverser des pays tels que la Macédoine, l'Albanie et le Kosovo mais il fait trop chaud. Il fait plus de 30° en Ukraine et je n'ose pas penser ce que cela doit être dans le sud. -40° oui, +40° non. Donc je prends la route de la Hongrie et de la Slovénie.
Lire la suite
L'heure du départ a sonné. La voiture roule bien, les papiers sont en règle et la conductrice en forme. Une étape de 550km jusqu'à Lviv qui est une ville située à l'extrême ouest de l'Ukraine à 250km de la frontière avec la Hongrie. Tout est prêt.
Lire la suite
Une étape laborieuse. Au lieu de 300km, j'en ai fait 400 après m'être trompée deux fois. S'est enchaînée une embrouille avec la police , mais comme dans les films américains, la fin est heureuse.
Lire la suite
Je tombe des nues. Je n'ai jamais vu autant de touristes. Festival de musique et des arts du spectacle + les touristes du mois d'août, c'est une pure folie. Les hongrois récoltent cette manne avec le sourire et malice. Les consignes de sécurité n'existent plus. Pourtant on est en Europe!
Lire la suite
Zagreb
Je suis revenue. Fini les autoroutes défoncées vides et gratuites. La surface goudronnée est lisse et brillante et les bouchons s'enchaînent, alors j'ai quitté l'autoroute.
Lire la suite
L'italie, vous connaissez, ce n'est pas la peine de s'y arrêter et me voilà arrivée dans notre beau pays : la France.
Lire la suite
OUI, Oui, je suis bien arrivée à destination. Je sais que tous se posent la question. Que d'émotion! Les Estables, ne serait-ce pas mon Kamtchatka?
Lire la suite