La Serbie

Publiée le 15/10/2015
La Serbie a été une belle surprise . Les très belles villes où il fait bon flaner. un patrimoine architectural exceptionnel (baroque et moderne). Les monastères. La campagne pas encore sinistrée par les remembrements et l'agriculture intensive (pour la partie entre Zvornik et Novi Sad). Une vie culturelle apparemment très riche et des gens accueillants (je comprends de moins en moins cette guerre).

Le Danube est vraiment très grand mais pas vraiment bleu

Une vie d'artiste à Novi Sad

 14 octobre.. Ces deux premières images méritent une explication. J'ai pu rencontrer à Novi Sad (Nord de la Serbie) des artistes qui ont leurs ateliers dans l'ancienne forteresse qui domine la ville et le Danube. Ils sont une centaine installés depuis plus au moins longtemps (le plus vieux 50ans) La ville ne leur demande aucun loyer. Ils contribuent à valoriser l'image culturelle de Novi Sad. On pourrait dire globalement, d'après ce que j'ai pu observer, que certains  font du commercial pour le touriste, d'autres  prennent du bon temps et mènent leur vie d'artiste de façon un peu désabusée et enfin, une dernière catégorie utilise cette opportunité pour réaliser un vrai travail de recherche. La photo d'accueil de l'étape montre les artistes devant leur atelier et  la première image, la vue qu'ils ont sur le Danube de leur terrasse, je me suis simplement retournée pour prendre la photo. Chaque atelier a une terrasse amménagée avec des bancs et des chaises et, à l'intérieur, un coin cuisine et une mezzanine pour dormir.

Zivojina Miskova 50 ans dans la forteresse.
Dusan Todorovic, preparation d'une exposition d'art contemporain.

Dusan Todorovic

L'artiste m'a donné un très beau catalogue. Voici un petit extrait rédigé par Milan Uzelac,  professeur de philosophie à l'Université de Novi Sad : "Dusan Todorovic's paintings are sometimes like graffiti, sometimes just like a trap for the unexpected passer-by, and sometimes represent an image of heaven in which there are no shadows, like in that night when bombs where falling on the city of Novi Sad in the name of higher reality." J'avais oublié que l'OTAN avait bombardé la Serbie pour conclure la guerre du Kosovo. Eux n'ont pas oublié.

Des musées magnifiques....

...dans lesquels il n'y a personne. Pour chaque visiteur, le personnel allume la lumière et accompagne  la visite. Les touristes à Novi Sad ? Ce sont les bateaux de croisière sur le Danube qui les déversent par centaines pour une journée. Les gens paraissaient surpris que je voyage  seule, il m'ont plusieurs fois demandé si je descendais d'un bateau. C'est un peu ça aussi.

Il est 5h30 Petite et grande aiguille sont inversées (pour notre horloger)
Pour nos menuisiers
Pour les filles. Christian Lacroix n'a pas tout inventé!
Petit moment de plaisir

Quand ils ont su que j'étais française, ces musiciens de rue m'ont joué la mélodie "On ira, où tu voudras, quand tu voudras...". J'étais sous le charme.

Au revoir la Serbie, je vais voir du côté de la Roumanie.
1 commentaire

Francesca

Bonjour Rainette
Je t'écris trop tard, je voulais te parler du village de Kusturica en Serbie, j'ai vu un reportage, ça a l'air tellement chouette, mais bon , tu dois être en Roumanie maintenant; C'est super de te lire, d'autant que ton voyage se déroule à merveille. Merci de nous faire rêver , je t'imagine éblouie par ces musiciens qui chantent une chanson pour toi. Ici, l'automne déploie ces teintes avec bcp d'audace, aucune feuille ne lui résiste et c'est magnifique. Continue bien ; Gros bisous; Françoise

  • il y a 7 ans