20/02 - CHILI - Ile de Pâques

Publiée le 20/03/2018
Mais en février pas à Pâques ! Ouaahh l'humour. ..

Rana Pui

Au moment de définir nos billets tour du monde, on souhaitait s'arrêter à Tahiti puis direction Santiago. J'ai posé la question à Zipworld si c'était envisageable de s'arrêter à l'île de Paques et quelle ne fut pas notre joie d'avoir une réponse positive car l'escale était de toute façon obligatoire ! C'était donc la cerise sur le gateau : visiter l'île la plus éloignée de toute terre et une des plus mystérieuses du monde! Car "isla del Pascua", c’est bien ça!

C’est un bout de terre de 25km de long pour 12 de large qui est perdu en plein milieu de l’océan Pacifique… Imaginez vous, Tahiti et le Chili sont à 4000 kms ! L'ile habitée la plus proche, Pitcairn (tout juste 50 habitants descendants des révoltés du Bounty) est à 2000 kms. Rapa Nui est son nom officiel, en polynésien.

Car si Rapa Nui appartient au Chili, nous ressentons l'influence polynésienne.

Les premières personnes à avoir foulé le sol de cette île perdue seraient arrivées probablement en canoé (et donc à la force de leurs biceps) des iles marquises entre les années 300 et 800. … quand on sait qu’il n’y a rien à 2500km à la ronde… Chapeau messieurs! 

A voyager en Océanie, on se rend compte que les polynésiens étaient de grands navigateurs, à migrer d'archipels en archipels, dessinant un territoire immense entre Hawai au nord, la Nouvelle Zélande à sud-ouest et l'île de Paques au sud est.



Arrivée à l'aéroport
La plage du village

Les Moais

Bon alors, ces statuts, on en parle un peu ? Il y en a près de 900 sur l'île.

Les polynésiens commencèrent à sculpter des statues géantes qu’on appelle les moais, symbole de force et de protection. S’en est suivi une compétition féroce entre les tribus pour avoir le moai le plus grand et le plus beau… 

Ils les fabriquèrent dans un volcan, dans le tuf volcanique directement dans la roche avant de les extraire,,puis les déplacer et les ériger. Simple non ? quand on sait que le plus grand jamais dressé pèse 74 tonnes. 

Pourquoi font-ils cela ? pour tuer le temps et s'occuper ? pour se protéger des dieux ? une compétition entres les tribus ?

Le Site du volcan Rano Raraku

Aucune idée pour la signification profonde du nom de la bête. C'est le 1er site que nous découvrons : exceptionnel ! C'est le volcan qui servit de carrière aux Moais de l'île. La roche faite de tuf et de cendres  est un excellent matériau pour la sculture. Nous marchons le long des flancs du volcan, il y a des statues de partout; inachevées, abandonnées en cours de transport, cassées, mais la plupart intactes. 

Un chemin.de ronde pour découvrir les têtes de nos nouveaux copains
Hubert au centre, Gontran et Gertrude de chaque côté
Maël de Pâques s'est figé
Y en a plein qui font les malins
Le  Moai géant qui était en cours de réalisation.
Vue sur le prochain site
Voici le seul Moai à genoux et avec une barbe

Le site de Tongariki dit "les 15 Daltons"

le plus important site de Moais sur l'île. 15 statuts géantes sur un ahu (stelle) long de 200m et surelevé en son centre de 3m. 

Majestueux et très impressionnants
Un seul a gardé son pukao sur la tête
Derrière la mer est belle et impressionnante de puissance
Parmi eux se trouve le plus gros Moai de l'île

La plage d'Anakena

La plus belle

La plage se cache derrière un grand parc arboré
A 100 m  en retrait de la plage sont érigés de très beaux Moais
Et voici enfin la belle crique et son sable blanc
Moai et Toai pour la vie !
La fraîcheur de l'eau nous permet de mieux supporter la chaleur
Le grand Ninja en action
A l'intérieur des terres, on rencontre des paysages valonnés

Site d'Ahu Akivi

Ces 7 Moais ont la particularité d'être tournés vers la mer mais personne n'en connait vraiment les raisons? Il n'y a que de multiples hypothèses. ..

Après une journée pleine de Moais, de beaux paysages et de soleil, on est heureux !

Site de Tahai au coucher de soleil

Tout près du seul village de l'île: HANGA ROA

Communion entre les Moais et le soleil couchant
On aperçoit encore les yeux en corail blanc et les iris rouges en tuf volcanique
Yeeessss... on ressent une telle quiétude qu'on dort mieux après

A l'aube

De retour sur le site majestueux de Tongariki

le volcan Rano Raraku
Toujours nos 15 Dalton mais avec le soleil se levant sur la mer
Ça vaut bien un lever avant 6h du mat...
Ils n'ont pas tous le sourire facile...
Sunrise on the sea
Un peu plus tard, un peu plus loin
Le bleu du Pacifique (une  des plus belles couleurs naturelles ...)
Grotte de Te pahu
Vue sur le village Hanga Roa

le volcan Rano Kau

Nous partons visiter la dernière partie importante de l'ile et une autre page de l'histoire pascuane : le volcan Rano Kau et l'ancien village d'Orongo. Nous montons sur une route sans apercevoir le volcan, tout juste à se demander si nous sommes bien sur le bon chemin  ! Nous croisons un parking où il y a quelques voitures, Nous nous arrêtons pour jouer les curieux comme tout le monde. On monte sur un petit talus et surprise : sous nos yeux se dévoile l'immense cratère du volcan. Un sentiment de vertige mêlé à  de la fascination nous submerge. C'est tout simplement beau ! La caldeira, parfaitement ronde est large de 1600m et se creuse sur 200m de profondeur. Au fond, des dizaines de petits lacs. Au loin, la mer, où une brèche se dessine. Dommage, on ne peut plus descendre à l'intérieur.

Voici la chose...
Le lac dans le fond du cratère
Mélange de couleurs telle la palette du peintre
Il nous manquait 2 stroumphs sur la photo...

l'ancien village d'Orongo et le culte de l'homme oiseau

Un peu plus loin du volcan, nous découvrons un des sites les plus fascinants de l'ile de Paques. Cet ancien village restauré, se dessine au bord des falaises de 300m tombant dans le pacifique et de l'autre côté la descente vertigineuse du cratère du volcan. Ce village était en fait un village cérémoniel lié au culte de l'homme oiseau. 

C'est quoi ce culte ? car si en effet, on parle très souvent des Moais de l'ile de Paques, je n'avais personnellement jamais entendu parler de ce moment de l'histoire qui se déroulait entre le 17 et 19ème siècle.

Après quelques centaines d’années et quelques famines ou autres maladies, les habitants ont commencé à se dire que ces moais sensés les protéger ne servaient pas à grand chose finalement. C’est là qu’a commencé le culte de “l’homme oiseau”! Chaque année, une compétition se tenait entre les tribus de l’île pour élire le fameux “homme oiseau”. Les champions de chaque tribu devaient descendre de la falaise, nager jusqu’à un petit ilot munis d'un peu de victuaille quand même, pour récupérer des oeufs d’oiseaux. L'attente pouvait durer des jours voire plusieurs semaines. Une fois le précieux trophé récupéré et attaché au front, il fallait revenir en escaladant la falaise la plus impressionnante de l’île. 

Le premier à arriver au sommet avait évidemment gagné, apportant par la même occasion à sa tribu le pouvoir pendant un an ! Cette cérémonie a permis d'introduire une rotation du pouvoir temporel et spirituel entre les tribus, auparavant toutes soumises à une même lignée.

Pour avoir vu la falaise de mes propres yeux, je peux vous assurer que les champions n’étaient pas des mickeys… Bon, beaucoup d’entre eux sont quand même morts des suites d’une chute.

Le type d'inscription taillée dans la pierre
vue du village vers la fameuse île (la plus loin) où récupérer les oeufs
Un homme oiseau (c'est marrant on a la même musculature...)
les habitations balayées par le vent sont  construites enfouies pour partie dans le sol
Une habitation dont le toit n'a été que partiellement reconstruit pour montrer l'intérieur
De véritables hiéroglyphes Pascuans sur le site de l'homme-oiseau
Gravure
Au bout du village, le volcan, la brèche et la mer
Pareil mais qu'avec le volcan et moins coincés. ...
Quand on est content avec Maël, on saute en l'air. ..
le seul Moai de l'ile à avoir ses yeux (en corail)

Et la suite de l'histoire après l'homme oiseau ?

Ensuite, au 19ème siècle, les explorateurs du continent sont arrivés en amenant avec eux l’esclavage et la tuberculose… Suite à la disparation des dépositaires du savoir, la tradition orale se perd et la mémoire de l'île est presque anéantie.... 

Il subsiste un tas de mystères sur cette île qui fait fantasmer nombre de scientifiques et qui stimule notre imaginaire. 

Voilà, vous l'aurez compris, l'île de Paques nous avons ADORE. Il y a plein de choses à faire en plus des sites tous spectaculaires, des volcans, des randonnées, de belles plages. Nous serions bien restés plus longtemps. 

3 commentaires

Mamick

Super! Je ne savais pas qu'il y avait autant de Moais ( et en plus j'ai enrichi mon vocabulaire!)

  • il y a 3 ans
Sandrine

Sand34

Bonjour, Comme vous nous sommes actuellement en tour du monde avec de grandes similitudes sur les pays visités sauf que nous ne sommes partis que pour 6 mois. Nous sommes actuellement en NZ et nous attendent Tahiti, l'Ile de Paques et l'Amérique du Sud. Petite question : comment avez vous gérer l'ile de Paques au niveau pratique ? Nous serons en camping. Etait ce votre cas ? La vie est elle aussi chère qu'on le dit ? Les déplacements ? Enfin, comme je suis très curieuse, quels sont les pays encore prévus, vous rentrez en aout ? Peut être nous croiserons nous. Merci d'avance pour vos réponses.
Sandrine (3allerssimples.blogspot.fr)

  • il y a 2 ans

SoizetThierry

Salut Sandrine. Nous avions réservé une cabañas par Airbnb. Nous ne sommes restés que 3 jours. Nous avons loué une voiture pendant 2 jours. C'est suffisant pour avoir un bon aperçu. De mémoire on a du payer environ 40 € par jour pour une petite voiture. La vie est chère comme à tahiti et NZ. Le Chili et l'Argentine sont moins chère sauf la Patagonie qui n'est pas une destination bon marché. Nous sommes aujourdhui 22 mai en Bolivie et vers le 15 juin nous irons au Brésil pour rentrer en août en France

  • il y a 2 ans
1 Voyage | 70 Étapes
Île de Pâques, Chili
198e jour (20/02/2018)
Étape du voyage
Début du voyage : 07/08/2017
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux