LAOS - Paksé

Publiée le 09/11/2017
Road trip en moto sur le plateau des Bolovens

Test du bus couchette laotien

Réveil à 0h30 du matin pour se préparer à partir à 1h. Nous trouvons le gérant qui dort sous sa moustiquaire derrière le comptoir. Voyant que nous sommes prêts,  il finit par appeler le bus au téléphone et nous comprenons qu'il n'y a pas d'arrêt prédéfini à Thakhek pour ce bus; c'est à la demande. Ceci explique donc le fait que nous n'ayons pas réussi à le réserver à la station de bus: c'est un arrêt confidentiel à la discrétion des guesthouses. Peut être un peu de black monnaie là dessous. .. Après avoir attendu encore à la guesthouse, nous partons en tuk-tuk jusqu'à un parking improvisé.  Nouvelle attente puis un beau bus arrive. Belle surprise nous avons 1 couchette pour Soiz et Maël et 1 pour moi tout seul. Climatisation, drap, couverture et voyage OK. Arrivée vers 7h: test satisfaisant. ..

La suite de la reine
La chambre du roi avec le prince qui s'est invité

Le palais

Nous avons profité d'une promo sur booking.com et nous avons eu une superbe chambre avec vue sur le Mekong et la ville. Nous avons quand même eu l'impression d'être des pouilleux avec nos fringues de routards et nos sacs à dos dans le magnifique hall envahi par des personnes vraiment bien habillées.  Malgré tout l'hôtesse en chef à été très gentille et prévenante avec nous , allant jusqu'à nous surclasser un peu. Nous avons profité de la grande piscine dans laquelle nous étions seuls (hors vacances oblige) toute l'après midi

Après une douche nous prenons possession du palais
Vue depuis notre chambre

Le marché pour les locaux

On a déjà fait quelques marchés en Asie mais celui-ci fait partie du podium.

On l'a trouvé en cherchant à manger sur le pouce le midi de notre arrivée à Paksé. On a d'ailleurs mangé dans une petite gargote parmi les odeurs de tous "poils". Après avoir visité le marché pendant  plus d'une heure et demie, nous n'arrivions plus à supporter les odeurs du côté alimentaire. Voici quelques extraits en images

Rayon bidoche et abats : Soiz commence à se boucher le nez
Le cochon nous fait son plus beau sourire histoire de nous détendre un peu
Les poules s'y mettent en nous proposant une partie de pattes en l'air
direction la marée quitte à avoir l'estomac qui s’agite
Les poissons qui sèchent à la poussière et au gaz d'échappement
Une pause banane
Un dernier petit coup d’œil avant de partir

La fête des pirogues

Des équipages d'une vingtaines de rameurs par bateau s'affrontent sur la rivière. A priori c'est important de gagner. Il doit y avoir un problème d'égo la dessous...

Cherchez pas les photos; on a loupé les courses...

A la place des pirogues, on vous a mis plein de moines
Et puis une procession aussi
Et puis un joli bateau sur l'eau avec plein de lampions

Le plateau des bolovens en road-trip

Nous avons loué des scooters chez un belge qui nous a donné de précieux tuyaux sur la boucle à faire. Nous avons laissé les gros sacs chez lui et c'est parti mon kiki pour 3 jours

Première étape: Tad Lo
Balade dans les cascades
Visite d'un village reculé
Petite scène de vie
S'il n' est pas trognon celui là  je veux bien être une pomme
Maison traditionnelle en bambou
Séchage du piment
Maison de village
Parce qu'on l'aime trop
Toujours le village
La cascade le long du village
De plus près
Notre copain chien que Maĕl à surnommé Black (ben pourquoi Black?)
De retour dans notre guesthouse où DOUDOU discute avec Beth
Les enfants de la guesthouse qui ont invité Maël à voir la télé
Tout le monde peut aider à préparer le repas
Même Maël  participe à la préparation  (moi je me repose...)
Le repas  convivial et pantagruélique est partagé avec la famille

La fête des lumières

Nous avons été invités à participer à une fête religieuse avec les enfants. 

La fin du carême bouddhique marque la clôture de la retraite des moines. les fidèles portent de nombreuses offrandes aux temples. A cette date est célébrée aussi la fête des lumières. Après avoir prié les pieds dans l’eau, les fidèles offrent leurs petits radeaux chargés d’offrandes aux esprits des eaux afin d’implorer leur pardon et leur protection.

Préparation des offrandes par les enfants de la guesthouse
Elles sont pas jolies les petites de la guesthouse ?
Procession avec les moines autour du bateau factice
Les bougies des offrandes sont alors allumées
Voici vos aventuriers convertis...
On a pris notre pote Batman avec nous
Nous aussi on a fait un voeu (des fois que ça marcherait. ..)
Le lendemain balade sportive à la cascade de je ne sais plus quoi
nous trouvons une petite piscine à débordement
à débordement ?
oui oui à débordement !!
Et il vaut mieux pas déborder !!!

2ème etape: la plantation de M. Vieng

Un jeune a repris l'exploitation familiale pour faire la culture du café vraiment bio.  Il nous a donné beaucoup  d'informations sur les différentes variétés de plants et les méthodes utilisées chez lui. Très intéressant. 

M. VIENG au centre droite
Les grains de café à différentes étapes
Les fourmis rouges qui attaquent les plants de café
Pour les aider, j'en ai mangé quelques unes
La femme de M. Vieng qui tisse de très belles étoffes et bracelets
Les filles avec leur petit air espiègle

3 ième étape: la communauté animiste de Captain HOOK

Nous sommes allés dans un village géré par M. Hook. Les membres sont animistes et croient donc aux esprits qui animent tous les êtres vivants mais aussi le soleil, le vent, les objets... Ils ne croient pas que la terre est ronde, ne savent pas parler laotien (ils ont leur propre dialecte), marient leurs enfants vers 8 ans, n'utilisent pas l'argent mais font des échanges d'unités de riz. Lorsqu'une personne meure par accident, sa famille doit s'exiler dans la forêt sans aucun contact pendant 5 ans afin de ne pas attirer les mauvais esprits sur le village. Les membres sont en communion avec la nature et savent énormément de choses permettant d'exploiter de façon bio les ressources naturelles. Voici pèle-mêle autant d'idées surréalistes pour nous que nous a contées M. Hook. Ce dernier et les jeunes s'ouvrent davantage au monde extérieur et ce mode de vie va probablement devoir évoluer différemment.

M. HOOK nous a également expliqué comment il cultivait son café et tous ses atouts insoupçonnés pour notre santé.

Vous l'avez compris nous avons rencontré un personnage hors normes, très intéressant et surprenant

Captain Hook qui fume le bambou
Le village
Une maison
Les enfants de M. Hook
d'autres...
Quand on aime, on ne compte pas !
sa femme qui fait chauffer délicatement le café pour extraire la peau en soufflant dessus

4ième étape: retour à la ville en passant par les cascades

Nous avions prévu de passer une nuit supplémentaire sur la route et de partir très tôt le lendemain matin (6h) pour ramener les motos et prendre le bus pour les "4000 îles". Mais la route en cours de travaux était dans un état lamentable avec des trous et de la poussière stagnante dans l'air. L'environnement étant pourri (n'ayons pas peur des mots) nous avons tracé directement à Paksé malgré la nuit et la visibilité difficile. 

Un pompiste a tenu à se faire photographier avec Maël et moi
2 cascades pour le prix de 1
Cherchez la zipline (tyrolienne)
1 commentaire

Mamick

Voilà une étape bigrement intéressante et qui décoiffe aussi !! Sûr , vous en apprenez des choses ... et nous aussi du même coup ! Les enfants sont adorables ...

  • il y a 2 ans
1 Voyage | 70 Étapes
Paksé, Province de Champassak, Laos
58e jour (03/10/2017)
Étape du voyage
Début du voyage : 07/08/2017
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux