MALAISIE - Sarawak - BORNEO

Publiée le 05/09/2017
Bornéo nous voilà !

Le voyage

Nous partons des Cameron Highlands en car pour KL comme disent les malaisiens (Kuala Lumpur ). 5 heures dans un car hyper confortable. Une grosse pancarte au dessus du pare brise nous indique que les sacs plastiques sont réservés au vomi! (Voir photo) Ensuite ce sera navette pour l'aéroport puis vol pour Kuching à Bornéo dans la région de Sarawak. Au final, départ à 8 h 30 pour une arrivée à la guesthouse à 20 h...!

Les voyages forment la jeunesse et nous rajeunissons donc chaque jour... 

A l'aéroport de KL, nous examinons les capsules (micro box) pour permettre aux personnes en transit de dormir. Des lits doubles sont vantés pour pouvoir faire des connaissances ? ??

Bus confortable et déco "Désigual"
Ah bon; on va vomir...?
On s'entraîne pour vivre sur la lune dans cet aéroport...!
On aperçoit l'intérieur de 2 capsules (box)

La Guesthouse

Nous découvrons une guesthouse bien sympathique et joliment décorée avec un salon au 2 ème étage et sous les toits un bar - billard - baby foot - fléchettes et hamac ! Maël va approfondir ses connaissances au billard et par la même occasion l'anglais pour trouver des compagnons de jeux ! Nous y resterons 5 nuits.

Notre pièce préférée: petit déj le matin / bar le soir
Son hamac et sa baignoire!
L'accroc du billard c'est lui!
la pièce qui a l'accès WIFI et qui a servi de salle de classe à Maël

Le parc Bako

Nous passons une journée dans ce beau parc accessible uniquement par bateau.

Randonnées, plages isolées et quelques bébêtes:

Quasi invisible dans les feuilles vertes et pas froussard
marche dans la jungle
Désolés, la forêt étant dense, nous n'avons que "l'arrière" de la bête
ça fout les pétoches non?... c'est Jurassic Park?
l'emblème du parc avec des couleurs très particulières
une plage au milieu de nulle part
la même vue d'en haut
les " 2 be 3"
l'heure du bain
la chaleur fait un peu grimacer...
ici le soleil n'est pas toujours ton ami
une autre espèce de singe
un cochon mutant
un 400 000 pattes

Les ORANGS-OUTANS de Sarawak

orang-outan veut dire littéralement “homme de la forêt”. C'est l'animal qui se rapproche le plus de l'homme (96% de gènes communs).

Nous en avons vu en liberté dans une très grande réserve qui recueille les individus blessés et orphelins.
Ils viennent généralement pour manger des fruits distribués en extra même s'ils mangent suffisamment dans la forêt par eux-mêmes. 
Impressionnant 

Voici Ritchi le big boss
A table !
Sous la garde de Ritchi, les femelles arrivent avec leur bébé
une autre

Séjour chez l'habitant à ANNAH RAIS

Séjour de 3 jours chez l'habitant dans une longhouse

Un séjour riche et mémorable. Les longhouses se trouvent en campagne ou dans la jungle. Des familles y vivent en communauté  dans des petites maisons sur pilotis les unes contre les autres et face à face. Au milieu, la “rue” est construite en bambou et également sur pilotis. Notre hôte est d'une gentillesse extraordinaire. Il nous amène marcher dans la jungle, rejoindre des cascades, et nous apprend plein de choses. Il manie la machette avec dextérité et nous fait cuire le poulet dans le bambou...delicious. Le soir il a fait venir pour nous un musicien du village (qui a joué au quai Branly à Paris !) et demandé à sa fille de danser en habit traditionnel.

Le lendemain, construction d'un radeau en bambou (toujours avec la machette) et balade sur la rivière. Visite du village.... ce sont des anciens coupeurs de tête (voir photo).

Nos Hôtes: Ringin et sa femme
Greystoke : baignade dans la cascade
un nouveau chef est né
Voilà le poulet cuit dans le bambou
le coin pique nique : mieux que le club med
la rue piétonne de la longhouse (elle est refaite tous les ans)
Le pont de Brooklyn version longhouse
la lambada asiatique...en moins collé
Cours de musique avec un instrument typique tout en bambou
Départ pour le bamboo raft (Christophe Colomb est un rigolo)
Et que fait on maintenant pour passer ?
La machette bien sûr, c'est si simple !
les rapides mais sans nous. pas capables peut être ?
Sous le déluge, bataille d'eau
Maël et Thierry sont tombés dans le pot du lait concentré sucré.
the head house...on croyait que c'était la maison du chef
Petit déj : noodles et oeufs durs...
petit bain dans des sources d'eau chaude pour finir....

De retour à Kuching

Nous voulons ramener un souvenir de chaque pays. Nous trouvons un grand panier étroit destiné au stockage du riz à l'origine, et pour Maël une sarbacane. Nous les envoyons en France par la poste (by boat). Arrivée prévue dans 4 mois! Bougeons avec la poste… de toute façon on n'est pas pressés. Thierry et Marie, cela va arriver chez vous !! 
Un soir, nous assistons à une cérémonie chinoise dans les rues en l'honneur de l'anniversaire d'un dieu. Ne me demandez pas lequel. C'est génial ! Défilé de chars dans les rues avec les orchestres. Dragons et autres monstres.
Maël et moi (Soiz)  arrivons enfin à manger facilement avec des baguettes.
Ras le bol du riz et des noodles.

T'as de beaux yeux tu sais
une grosse tête de monstre
dans un village culturel proche de Kuching
un guerrier
tir à la sarbacanne

Le mot de Maël

Dans une rivière j’ai fait une balade sur un radeau tout en bambou :  fils, sol, barrière, siège étaient en bambou. Même les instruments de musique étaient en bambou, ainsi que le sol, les murs et les toits.

Quand je suis allé dans les sources d’eau chaude, j’ai pêché avec Riggi dans la rivière .

J’ai adoré notre guide.

A l’hôtel, j’ai aimé jouer au billard et au baby foot avec des gens que je ne connaissais pas ou des professionnels.

J’ai aimé voir plein d’animaux : les singes à long nez, serpent, orangs-outans, sanglier.

J'ai réussi à avaler les médicaments... c'était compliqué au départ, mais après c'est si simple ! Je ne comprends pas pourquoi je n'y arrivais pas.

Enfin, j’ai en marre de travailler pendant les grandes vacances !


radeau et cordes en bambou
le radeau en bambou avec son chef
partie de foot au village
Avec Riggi on a pêché un poisson
J'ai demandé l'addition en anglais
4 commentaires

kathy

merci de nous faire partager vos aventures !!!
En plus les photos sont vraiment magnifiques... j'aime aussi beaucoup le petit mot de Maël ; quelle belle école !
Bises !

  • il y a 2 ans

TERRIEN

Belle escale encore. C'est très verdoyant! Profitez en, la sécheresse va sévir lorsque vous atteindrez notre Territoire.
Merci pour ce beau reportage!

  • il y a 2 ans
Aurélie

aureliethemousse

Coucou Maël, alors pas trop dur ce voyage ? Tu as l'air si malheureux... mon pauvre, comme tu as dû être triste de voir en vrai des orangs-outangs, des crocos, des varans... pffff, Rose Angèle et moi, on te plaint !
Un gros bisou !

  • il y a 2 ans

Mamick

J'apprécie Maël que tu laisses un petit mot pour nous donner tes impressions .sur tout et même sur le travail que tu dois faire , Pauvre de toi !!! Comme je te plains évidemment !

  • il y a 2 ans
1 Voyage | 70 Étapes
Sarawak Malaisie
17e jour (23/08/2017)
Étape du voyage
Début du voyage : 07/08/2017
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux