19/04 - CHILI - San Pedro de Atacama

Publiée le 13/05/2018
le désert le plus aride du monde

Le voyage

Nous quittons pour la dernière fois l'Argentine. Nous avons adoré ce pays, aux paysages fabuleux et si diversifiés et aux habitants si gentils. Un vrai coup de cœur. Et maintenant, en route pour le nord du Chili. Encore 10h de bus et la frontière à traverser. Là, nous sommes habitués. Mais en prime, nous allons découvrir des paysages magiques. Et bien sur, nous poursuivons notre voyage avec nos potes.

Aux premières places pour voir le paysage
Nous traversons à nouveau des salars ( désert de sel)
doudou à la frontière Argentine / Chili

Pour une fois, à la frontière, il n'y a qu'un bâtiment réunissant les 2 pays. D'habitude il y a au moins 1 km séparant les 2 avec un no man's land entre les 2.  Est ce l'altitude qui les a fait se réunir pour faciliter nos démarches ?  Nous sommes quand même à 4300m ! Cependant, c'est toujours aussi long. Dans la file d'attente pour faire tamponner nos passeports, une jeune fille tombe comme une masse du fait de l'altitude. Nous voyons 2 autres personnes se sentant mal et aller à l'infirmerie. Et nous attendons inlassablement que des chiliens viennent fouiller nos sacs... ce doit être l'heure de la pause déjeuner, il n'y a personne  pour fouiller nos sacs, tandis que ceux préposés aux tampons ne font rien et pianotent sur leurs portables ! Au bout d'une heure, ils arrivent à 4 et c'est partoche  pour la fouille. Nous n'avons pas le droit de rentrer au Chili fruits, légumes, tout ce qui est à base de plantes... Mais là, ils sont particulièrement vicieux et fouillent tout. Nous y échappons par une fouille très sommaire. Est ce plutôt les argentins ou chiliens qui sont visés ?  Ils leur demandent des factures sur tout. Au final, nous devrons encore attendre plus d'une heure avant de repartir. C'était peut-être pour s'habituer à l'altitude...

Des paysages multiples se déroulent devant nos yeux: ici terre et sable sur l'azur du ciel
Là, l'eau et le sel font dancer de nouvelles images avec des touches de vert
Un volcan enneigé vient apporter sa majesté à cet univers  surprenant
Magique...
Pour couronner le tout, nous montons plus haut que le Mont Blanc qui est à 4810 M.
Même Doudou n'en peut plus.
Allez encore un petit coup de désert. ..
Et puis un autre de volcan parce qu'il le vaut bien  !...

Notre hostal

San Pedro est une ville touristique, et au Chili tout ce qui est touristique est cher. Nous trouvons quand même un hostal sympa, avec douche privée (n'oublions pas que nous sommes dans le désert), cuisine, terrasse et ...piscine (oui, je sais, là ce n'est pas très écolo). Bon, c'était trop beau pour être vrai, c'était sans compter les travaux juste à côté ! On y restera quand même, malgré les réticences de Thierry. Il s'est rallié à l'avis général du groupe !

L'eau est très fraîche à cette saison mais c'est bon quand même
Il y a des volcans partout. Les levers et couchers de soleil sont "classes".
Dès que les hommes ont le dos tourné,  les femmes boivent...et elles ont l'air d'aimer !
Les moustiques devant le drapeau chilien (pendant que les mamans boivent ....)

Soirée astronomie

Le ciel ici est réputé être parmi les plus clairs au monde. Il suffit de lever les yeux au ciel pour comprendre.. C'est magnifique. Un français est installé ici, photographe astronomique devenu astronome, découvreur d’astéroïdes et de 2 comètes. Il propose des tours de découverte de notre ciel en français et possède le plus grand parc de télescopes public en Amérique du sud. Nous n'aurions manqué cela pour rien au monde. Nous n'avons pas été déçu. Tout y passe avec bon nombre d'anecdotes : la rotation de la terre, la différence entre étoiles et planètes, l'astronomie et l'astrologie,et même la religion, les signes du zodiac dans le ciel, les calculs en année lumière, et bien sûr reconnaître les astres dans le ciel. Ensuite, nous regardons au travers chaque télescope la lune, Jupiter et ses satellites, Orion, une nébuleuse... Nous avons passé une soirée fabuleuse et nous nous sommes bien marrés.

Devinez ce que c'est. ...
Oui vous y êtes !

Randonnée en VTT dans la Quebrada del diablo

Nous louons des VTT pour l'après midi afin de nous rendre dans ce canyon tout tortueux dans lequel on se faufile littéralement. Un régal !

Petit message de Cedric pour avertir qu'il a été chercher le pain ce matin
Est ce le ciel ou la montagne que nous voulions photographier ?
Les Power Rangers en route pour la grande aventure
Nous sommes prévenus : nous entrons dans le désert  !
Ce qui ne nous empêche pas de traverser une rivière !
Bon ici, il y a déjà moins d'eau. ...
Ça y est, nous entrevoyons le côté obscur et isolé de notre escapade
Heureusement,  les agents de la DDE veillent sur nous....
Ouaaah, le giga terrain de cross....!
Gigantesque même !
C'est sympa de faire du vtt sur Mars...
L'équipe des globe-trotters au complet

Le village de San Pedro de Atacama

Bien que très touristique, nous avons bien aimé ce village. Au milieu du désert et lové au cœur d'un oasis, on a l'impression que le temps s'y est arrêté : les rues sont poussiéreuses et la plupart des bâtiments en adobe (briques de terre crue et séchées au soleil). En toile de fond, il y a le volcan Licancabur qui culmine à 5920m. Et pour finir, les restaurants sont très bons !

Les rues sont en terre et les constructions en adobe
Toute l'église est faite en Adobe et en bois de cactus. Magnifique
Le portail est lui aussi en bois de cactus
Au petit matin, les rues sont désertes mais très vite bondées en journée et soirée
Rouge et bleu, le beau mariage du sang de la terre et du ciel. ...

Et maintenant, surf dans la vallée de Mars

Si, si , du surf....

Un petit aperçu de la vallée de Mars appelée aussi "vallée de la mort"
La dune que nous dévalerons bientôt....
Les ASM (Agent Secret Militaire) sont toujours prêts pour les sports extrêmes ! !!
Échauffements avant le saut dans le vide....
Le viKing est lancé
Le 2ème ASM (Agent Secret Militaire ) s'est élancé sans peur lui aussi
Soiz fait reporter photographe car son entorse l'empêche de faire du surf

Visite des alentours

Nous louons une voiture (un monstre) pour faire les geysers du Tatio et en profitons pour sillonner dans le coin.

Nous avons loué un pick-up pour toute la smala. Le beau chauffeur est là à titre gracieux!
En route pour le coucher de soleil sur des paysage lunaires
Balade sur la fin du monde
Maël et Loïs qui continuent à sauter et courir partout....
Les ombres s'allongent sur la planète rouge...
Toi, moi et l'immensité
Une famille autour du monde....
Une famille dans l'instant envoûtant du crépuscule
Les montagnes et les volcans s'endorment doucement

Les geysers du Tatio

Sur les conseils de Lucho le proprio de l'hostal, nous partons à 4h30 du matin. Les geysers sont à 100  kms d'ici mais surtout parce que c'est à l'aube qu'ils sont les plus visibles : ils se réveillent en raison de l'amplitude thermique entre la température de l'eau, très élevée, et la température extérieure, encore bien froide le matin. On trouve ici une quarantaine de geysers, soit 11% des geysers de la planète.

Se lever à 4 h du matin, nous, ça nous rend dingues !!!
Frais comme des gardons !
En effet, nous sommes vraiment arrivés trop tôt
Ça fume,  ça frissonne. ..
Ça crachouille,  ça gargouille. ...
L'aube se lève et l'étendue des geisers se voit mieux
Il a fait froid jusqu'au lever du soleil: -4° à notre arrivée ! ....
Nous sommes allès dans une piscine naturelle pour nous réchauffer
La panthère et le viking dans la baignoire
Ça caille, caille...
Blue eyes in the blue sky ....
Formez les rangs pour la photo !  Rompez !
Allons nous voir des condors ?
Là, on peut parler de grands espaces ...!!
Avec un peu de verdure, c'est encore mieux  !
pique-nique en pick-up

les lagunes d’Escondidas

Ce sont des petits lacs d'eau salée. L'eau y est d'une transparence exceptionnelle. Et surtout, on peut s'y baigner. Sensation garantie ! mais un brin irritante.

Transparente ...
Bleue ...
Insubmersibles ....
Essaye de faire ça dans la piscine ou dans ta baignoire pour rigoler un bon coup
Allez hop un petit ballet aquatique. Trop facile !
Mais ça rend un tas de choses possibles en terme de positions....!

la vallée de la lune

elle porte bien son nom. la vallée s'étend sur 12 kms dans des paysages étranges et somptueux.

En route pour nulle part...
Au milieu de nulle part
L'amphithéâtre de la vallée
Dans le camp d'une ancienne mine, nous découvrons un filet de volley ...en métal. ...
Une immense dune d'où nous assisterons au coucher du soleil
Ça y est: le soleil couchant embrase la vallée dans un ultime souffle
Du souffle, il m'en reste pour éteindre mes "52" bougies
Repas à notre hostal
Les enfants vendent dans la rue de notre hostal des bijoux qu'ils ont fabriqués
Maël court après un vieil homme à vélo pour lui vendre un collier
Le sourire et la ténacité des enfants payent: les ventes vont bon train...
Célébration en commun des anniversaires des enfants et de votre serviteur
C'est le moment d'ouvrir les petits cadeaux

Visite du musée de la météorite

Un chasseur de météorites travaillant avec la NASA s'est installé ici, à San Pedro, où il a exposé 80 météorites. Elles viennent toutes du désert : il n'y en a pas plus dans ce désert qu'ailleurs, mais d'une part elles sont beaucoup plus facilement trouvables dans un désert qu'au milieu de la végétation, et ensuite, elles se conservent plus dans une zone aride.

Des météorites trouvés dans le désert
Des exercices pratiques sont là pour savoir reconnaître une météorite

Comment reconnaitre une météorite d'une pierre selon Mael ?

Une météorite est très lourde et magnétique. Pourtant, une pierre peut l'être aussi,mais la météorite est plus difficile à détacher de l'aimant qu'une pierre..

Elle a aussi des petites cratères qui correspondent aux traces de frottement lors de son l'entrée dans l'atmosphère.

Est qu'il en tombe souvent ? 

Oui, il en tombe tous les jours, mais des toutes petites car elles se cassent dans l'atmosphère.


Au final et après négociation, nous avons acheté pour Maël un tout petit bout de météorite pour sa collection de pierres. Il était super content.

1 commentaire

Mamick

des paysages grandioses et des souvenirs fabuleux .

  • il y a 2 ans
1 Voyage | 70 Étapes
San Pedro de Atacama, San Pedro de Atacama, Chili
256e jour (19/04/2018)
Étape du voyage
Début du voyage : 07/08/2017
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux