ARGENTINE - Iguazu

Publiée le 12/04/2018
Une beauté de la nature

Nous nous envolons de Bariloche pour Mendoza, ville d'argentine, au milieu des vignobles. Nous n'avions pas prévu cette étape d'une journée, mais c'était le passage obligé pour aller voir les fameuses chûtes d'Iguazu à un prix intéressant. En effet, j'étais trop contente d'avoir trouvé des billets d'avion pas chers, moins chers que le bus. Une compagnie low-cost vient de s'implanter en Argentine depuis janvier 2018 et les prix sont imbattables.

un volcan vu du ciel
Toujours vue d'avion. Ce doit être une grande fromagerie car il y a plein de camemberts !
Seul et unique photo de Mendoza

Puerto d'Iguazu en Argentine

Nous avons trouvé sur booking la perle rare, si bien qu'on se demandait où était le vice caché en arrivant. Et bien, aucun vice. Une maison pour nous 3, avec 2 chambres, une immense cuisine (avec le barbecue pour faire la parilla).

La grande cuisine - salle à manger sur laquelle donnent une salle de bain et 2 chambres
et la piscine ! Yes, yes , yes !

En route pour les chûtes côté argentin

Comme Mr météo prévoit un temps superbe, nous commençons par le côté argentin. Il est beaucoup plus aménagé avec plusieurs kilomètres de passerelles : pour voir les chûtes d'en bas, d'en haut, sur le côté, de l'autre côté (ah, non, là il faut aller au Brésil). Les chûtes font 2,7 kms de long sur 80 m de haut. Elles sont au cœur de la forêt tropicale avec une végétation exubérante. Les cascades, en étage parfois, se jettent les unes dans les autres et percent au milieu de la verdure. Elles grondent et le tout est absolument impressionnant. Nous nous sommes sentis bien petits dans cet amphithéâtre naturel.

Moi, devant un léopard, je ralentis si je suis en voiture et j'accélère si je suis à pied
D'habitude la panthère c'est Soiz. ..
L'ASM (Agent Secret Militaire) déguisé en gardien du parc (chut, c'est une couverture...)
Voici le joyau de la nature.  A gauche le Brésil et à droite l'Argentine.
Pour compléter ce tableau idylique, un condor au dessus de nous
Majestueux !
Moïse ? ou  le pote de Jesus marchant sur l'eau ?
De jolis oiseaux; ici un geai acahé.
The place to be !
Après le parcours inférieur, nous faisons le parcours supérieur tout autant impressionnant
Des arcs en ciel en pagaille, pour le plaisir...
Mais où est donc ma panthère ?
Un coati ( ressemble un peu à un raton laveur)
animal au flair redoutable
On ne s'en lasse pas, c'est fascinant !
Balade un peu en amont des chutes pour se rendre au clou du spectacle...
D'énormes poissons chat d'un mètre de long remontent le courant
Un joli papillon est tombé amoureux du sac à dos rouge de Soiz
Plus d'un cinquantaine de papillons se regroupent au sol dans un étrange ballet
Les ASM (Agent Secret Militaire) toujours en escorte dissimulés autour de la dame panthère
Et le voici le clou du spectacle: La "Garganta del diablo" (la gorge du diable)
Nous en prenons plein les yeux et plein les oreilles !
Ben ouais, nous sommes émerveillés ...
Allez une petite dernière car ça me rappelait les vieux films de Tarzan dans la jungle
Mais qui peut lui résister ?
Mais elle est où, elle est où ?
Même ce petit diable la remarque.
Moi quand je mange mon yaourt je ne vois rien
Quelques essais avant l'installation du toboggan sur les chutes d'Iguazu
Essai poids plume
Essai en position de plongée

Les chûtes côté brésilien

Le lendemain, nous prenons le bus pour voir les chûtes côté brésilien. Et oui, quand on aime, on ne compte pas. Et puis, on n'a pas fait ce grand déplacement pour rien. Les 2 côtés valent le coup : les chûtes sont principalement côté argentin, mais le côté brésilien, moins aménagé et moins sauvage, offre une plus grande vision panoramique..... Bon, faut-il avoir du beau temps..... et ces derniers temps, depuis la Nouvelle Calédonie, nous avons un peu la pouasse côté pluie.

Le trajet est un peu long : il faut descendre du bus pour passer la frontière côté argentin, attendre quelques coups de tampon sur nos passeports (ils vont finir par être pleins !) reprendre le bus, redescendre pour la frontière brésilienne, et encore des tampons. Et là, nous arrivons dans un lieu qui ressemble à un hall de gare ! un monde fou. Heureusement, on arrive à prendre nos tickets  à une caisse automatique, mais c'est sans compter la longue queue qui nous attend pour prendre un bus qui nous amène à l'entrée du parc. Et il pleut des cordes !

Attention traversée d'animaux inconnus
Bon, le toboggan, on l'installe où ?
Un toucan se place devant nous. C'est bien fait la visite. ..
Encore notre copain le petit coati
On est vraiment sous l'eau
L'emplacement semble pas mal pour installer notre toboggan, ça va déchirer !
Les services techniques valident: le toboggan sera placé ici !...

Le mot de Maël

Après la Patagonie, nous sommes allés à Iguazu pour voir les plus belles chûtes du monde. Nous avons vu aussi des coatis, un toucan et le dernier dinosaure qui existe encore (un gros lézard de 50 cms). Le lendemain, nous sommes retournés aux chûtes mais du côté du Brésil. Et vu qu'il pleuvait, nous nous sommes pris une saucée et quand nous sommes rentrés nous étions trempés. Nous sommes dans une très grande maison, où il y a une piscine et j'ai enfin ma propre chambre.

2 commentaires

Mamick

c'est trop beau, même sous la pluie !

  • il y a 3 ans

michouAVS

Que d'eau ! C'est magnifique et je vous envie d'avoir vu ce site exceptionnel . J'en rêve . A l'école nous avons été ravis de pouvoir faire un échange vidéo avec Maël . Il a fait des envieux parmi les copains . Bonne continuation .

  • il y a 3 ans
1 Voyage | 70 Étapes
Chutes d'Iguazú, Province de Misiones, Argentine
231e jour (25/03/2018)
Étape du voyage
Début du voyage : 07/08/2017
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux