BOLIVIE - Sucre

Publiée le 25/06/2018
La ville blanche

La fin de l'Altiplano

Après plusieurs semaines passées entre 3000 et 5000 mètres d'altitude, nous redescendons dans la vallée.  Finis les petits ennuis liés à  l'altitude: tout d'abord le froid (surtout la nuit), le manque d'oxygène qui fait que l'on s'essouffle facilement (il est souvent nécessaire d'hyper-ventiler pour reprendre une respiration normale),  un sommeil de moindre qualité, une gorge continuellement sèche, quelquefois de petits maux de tête et une oreille bouchée pour Soiz. ...  

Nous arrivons donc à  Sucre, la capitale constitutionnelle de la Bolivie qui est une jolie ville coloniale classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Nous avions hésité à venir à Sucre car elle est souvent le lieu de tensions importantes avec le gouvernement de gauche en place. Nos amis tourdumondistes d'Annecy ont d'ailleurs été bloqués plusieurs jours dans cette ville sans pouvoir en sortir. Finalement, le blocus qui aura duré plusieurs semaines, s'arrête. Nous y voici et voilà !

Le style néo colonial autour de la place
Quelques beaux patios
Comme partout en Amérique du sud, la place principale est immense et arborée
Les boliviens adorent les bons gros gâteaux bourrés de crème.
Heureusement, les phamacies sont nombreuses et très bien achalandées. .. en sucreries...!!

Le parc Cretacico

Un endroit unique car on peut voir des empreintes de dinosaures sur un mur qui fait 115 mètres de haut et 1.5 km de long !!      

A l'origine c'est le fond d'un lac dans lequel 8 espèces différentes de dinosaures ont laissé leurs empreintes (plus de 5000 quand même ! ). Ce mur s'est retrouvé à la verticale lors de la formation des Andes.  Ce mur a été découvert en 1994 par hasard sur le site d'une cimenterie, créée spécialement pour la reconstruction de la ville après un tremblement de terre dévastateur. 

Des maquettes de dinosaures sont reproduites en grandeur réelle
Les maquettes sont étonnantes de réalisme
Anquilosaure: un herbivore impressionnant de 4m
Le carnotaurin:  8 m de long avec ses belles cornes (carnivore of course....)
Un autre carnivore qui chassait en bande
Et voici le célèbre Tyrannosaure : le prédateur ultime
Une partie de ce mur gigantesque  ....
Ça,  c'est pour notre collection de panneaux " Attention  animal "
L'explication permettant d'identifier les empreintes
On voit très clairement les cheminements des dinosaures
Là, on voit mieux la taille des empreintes de sauropode
Voyage dans le temps de notre viking
Les ASM (Agent Secret Militaire) ne loupent jamais une occasion de s'entraîner durement..

RETOUR AU  21ème SIÈCLE 

Reprise de la visite de la ville

Le chocolat de Sucre

Un habitant de Sucre rencontré dans le bus, nous a conseillé le meilleur chocolatier de la ville: "Parati" (littéralement  "pour Toi"). C'était boooonn !!

Le musée du Trésor : superbe exposition de pierres précieuses. Maël est aux anges !

Un français nous a fait une visite vraiment très intéressante et vivante: comment les mines d'argent étaient exploitées et la façon d'extraire l'argent de la pierre, les mines d'or, les bijoux fabriqués par les  incas, et bien sûr... les pierres. Nous apprenons la différence entre l'or blanc, l'or jaune, l'or vert et l'or rose. D'où proviennent les pierres semi-précieuses, comment elles se forment dans la lave (bulle de gaz) et comment elles peuvent changer de couleur par la présence d'autres substances...

Nous découvrons la Bolivianite et son unique mine près de la frontière brésilienne : La "bolivianite" est une pierre qu'on ne trouve qu'en Bolivie et qui est un mélange d'améthyste et de citrine (pierre violette et jaune). Nous en achetons une pour la collection de Maël. Ça commence à faire lourd dans le sac !

La plus grande course urbaine d'automobiles d'Amérique du Sud
Nous passons l'après midi dans un parc pour enfants
Oui pas que ...!!!!
On se marre bien  ....
On est monté sur la tour Eiffel. ..
Les ASM (Agent Secret Militaire) au sommet de la tour Eiffel !
Notre super auberge de jeunesse decorée avec goût
Et la célèbre douche électrique qui fait peur !

Le départ de Sucre

Nous avons bien profité de la course automobile et nous y avons même mangé sur le pouce le midi. (Quand je dis sur le pouce ce n'est pas un euphémisme : nous avons dû manger notre poulet-frites avec les doigts, assis sur un rebord de fenêtre ). Seulement nous ne savions pas qu'il serait impossible de sortir de la ville avant la fin de la course ! Nous avons cherché un taxi à  la sortie de l'auberge mais pas une voiture ne circulait. Gros moment d'angoisse qui a généré un peu de friction dans notre groupe... On nous a finalement expliqué que la route n'ouvrirait qu'à 17h - 17h30 ce qui équivalait à rater notre avion...!   Un taxi nous a pris à son bord et nous avons attendu "patiemment" que la course finisse. Après, le taxi a foncé aussi vite que lui permettait son véhicule un peu fatigué. Nous avons eu notre avion car ce dernier a été retardé,  très probablement à cause de cette course de grande renommée.  Ouf, tout est rentré dans l'ordre et nous avons décompressé. .... Viva Bolivia !!

1 commentaire

Mamick

bonne mise en valeur par la Bolivie de leur incroyable découverte et le reportage est bien intéressant

  • il y a 2 ans
1 Voyage | 70 Étapes
Sucre, Bolivie
298e jour (31/05/2018)
Étape du voyage
Début du voyage : 07/08/2017
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux