PEROU - la vallée sacrée des incas

Publiée le 03/06/2018
*

De retour à Cusco, nous décidons de louer une voiture sur 2 jours pour faire la vallée sacrée des Incas. Des agences proposent bien sûr le tour, mais en une journée, et toujours au pas de course. De plus le prix de la voiture pour les 2 jours revient presque au même que le tour pour nous 3.

Oui, mais on n'avait pas pensé à la conduite folle des péruviens ! La sortie de Cusco était chaude, tout comme le retour. Ici, ils ne se font aucun cadeau, c'est un rapport de force permanent entre les conducteurs. Nous n'avons toujours pas compris le système des priorités (je pense que le plus fort gagne ou celui qui klaxonne le plus). Quant aux feux, ils sont en hauteur au milieu du croisement, donc tu ne les vois pas toujours et tu n'as pas le réflexe de t'arrêter à temps.

Une fois sortis de la ville, c'est plus calme, heureusement.

Le sanctuaire d'animaux blessés

Une association récupère des animaux ne pouvant pas survivre seuls dans la nature ( blessés,  trop vieux...). Ils les soignent et certains sont ensuite relâchés.  Nous avons pu ainsi voir les 2 animaux emblématiques du Pérou :

Un inca un peu vieillissant?
Le condor vient de changer sa photo de profil sur Facebook
Le célèbre vol planant du condor
Profil Facebook du Puma
Imagine toi face à lui dans une grande plaine nue. Tu dois faire de l'huile. ..!
On retrouve les mêmes tuktuks qu'en Asie

Pisaq

Nous y avons mangé une vraie salade composée dans un restaurant tenue par une allemande. Ça paraît anecdotique mais quand tu manges du poulet, du riz, des pâtes et des frites pendant des semaines, un repas européen devient un événement dont tu profites en fermant les yeux.

Encore une jolie fresque murale

les ruines de Pisaq

La vallée sacrée était le grenier des incas, ils y cultivaient le maïs sur d'innombrables terrasses dont on retrouve les tracés vertigineux. Les ruines de Pisaq situées à 3250m d'altitude en sont le bon exemple. D'emblée, un saisissant panorama s'ouvre sur la vallée, avec de larges terrasses construites par les incas. Nous montons très haut à flanc de montagne. Mieux vaut ne pas être sujet au vertige. A cette altitude, on s'essouffle vite. Nous resterons 2 heures sur ce site tellement nous sommes saisis par sa beauté. 

Photo saisie
Ces trous dans la roche servaient de tombes !
Le village de Pisaq tout en bas
Nous traversons même un tunnel construit dans la roche
pour découvrir le lieu des cérémonies
Le temple du soleil avec la pierre centrale servant certainement aux sacrifices
Notre petit soleil à nous !
Cool ce canapé en pierre. S'ils le font couleur orangée, j'achète pour le salon ....
Un ASM (Agent Secret Militaire) est toujours prêt pour la bagarre
Protection rapprochée dans les ruines
Il y a comme un air mystique ici ...
Le retour fut beau mais un peu long (il faut dire qu'on s'est un peu trompé de chemin ...)

le village d'Ollantaytambo

Nous choisissons de dormir dans ce village, situé au bout de la vallée, car c'est le seul du Pérou qui ait conservé intact son plan inca. Les demeures coloniales se sont appuyées sur les soubassements d'origine sans modifier le tracé des ruelles toutes encore pavées. On y découvre encore les rigoles originelles d'évacuation des eaux (scultées dans les pierres bien sûr).

Le stand du marché où nous avons pris notre petit déjeuner
Et la Mama bien sympa !
Le marché est l'endroit idéal pour prendre des photos sur le vif
Les jeunes enfants passent beaucoup de temps enveloppés sur le dos de leur mère
Ici pas de folklore mais des traditions vestimentaires bien ancrées
J'adore ce petit jupon qui évase la robe et double le volume des anches des femmes. ...

La forteresse d'Ollantaytambo

Cette forteresse surveillait le chemin du Machu Picchu et domine 3 vallées. Ce fut un centre religieux et résidentiel avant que l'empereur inca ne lui donne une vocation plus militaire pour lutter contre les espagnols.

Impressionnant et prometteur d'une rude montée
Les ruines dominent le village
une salle de cinéma ?
Thierry rève d'un mur comme celui là !
les formes trapézoïdales sont pour des raisons antisismiques.
Costaud les incas, il fallait les monter ces blocs !!!
En bas la rivière que les blocs devaient traverser pour venir depuis la carrière
Les ruines continuent encore sur la droite mais nous n'en pouvons plus...
Ollantaytambo comporte de très nombreuses rue pavées très anciennes
Avec des portes de l'époque Inca
Une rigole d'évacuation
Beaucoup de vente d'artisanat local car Ollantaytambo est un lieu très touristique
Il subsiste d'antiques cabines téléphoniques incas.
T'as de beaux yeux, tu sais ?! Et un sacré sourire !!!
Maël est accroc à la gélatine. ...
Un spectacle doit avoir lieu plus tard mais la concentration de locaux invite à la photo
Et de 1
De 2
Et de 3 avec cette magnifique grand-mère
De 4 pour le rose et la variation de couleurs sur les sacs
Et de 5 pour la jolie jeune fille portant son foin....
Un petit pose pour moi mais demande aussitôt une pièce; un des revers du tourisme...
Le paysage alentour

Las Salineras

Un site étonnant  : au détour d'un virage, nous découvrons ces salines en terrasse, en pleine cordillère des Andes. Quelques 3900 bassins sont taillés sur le flanc d'une vallée où s'écoule une rivière salée. Les plus anciens datent d'avant même l'époque inca. Ce sont des familles qui détiennent en moyenne une quinzaine de bassins et les exploitent

Une vue incroyable
Un torrent salé irrigue les bassins de façon très rudimentaire mais efficace
Nous nous sommes baladés entre les bassins
Les ASM (Agent Secret Militaire) en sortie culturelle  (mais oui, ils se cultivent aussi)
Le proprio pilonne son terrain lorsqu'il est sec afin qu'il soit bien plat

Le site de Moray

Un système de terrasses incas en amphithéatre creusées dans 3 petits cirques naturels. Ce site a été découvert en 1930. C'était, semble-t-il, pour cultiver à différentes températures : le climat en bas étant plus chaud qu'en haut. Ce procédé a été découvert par le jardinier de Louis XIV mais quelques siècles plus tard....

Le plus grand et le plus avancé en terme de rénovation
Il a une forme phallique, symbole de la fertilité pour les Incas
Un deuxième dont on appréciera l'environnement
Et enfin le troisième
1 commentaire

Mamick

une étape très instructive et ... magnifique ! Les condors, j'adore ! L

  • il y a 1 an
1 Voyage | 70 Étapes
Ollantaytambo, Pérou
278e jour (11/05/2018)
Étape du voyage
Début du voyage : 07/08/2017
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux