Le parc Carara versus Manuel Antonio

Publiée le 23/07/2018
Deux parcs, deux écoles. Préférez vous ne rien voir dans une nature préservée où être entouré d'animaux dans un parc d'attraction ?

Les quelques jours avec Marie Mathilde et Mathias sont passés très vite. J'aurais pu les suivre bien plus longtemps si le temps me l'avait permis. Je m'amusais à me moquer de leur trentaine révolue. Mais très honnêtement j'espère garder la même indépendance et mentalité, après l'épreuve du feu, celle de l'entrée dans la vie active ! Bonne route et ne changez rien !

Ils me déposent sur une station essence, et je leur fais mes adieux tout en me dirigeant vers le bord de la route pour tendre le pouce. Je regarde leur voiture s'avancer sur le bitume, mais elle n'a pas le temps de s'engager qu'un chauffeur s'arrête déjà pour me prendre. Ça n'aura pas duré longtemps ! Ils me font des grands signes et klaxonnent en guise d'encouragements, et je cours vers la voiture, claque la porte : je suis déjà ailleurs. Je rejoins Jaco, ma prochaine destination en 3 voitures. A croire que c'est plus efficace que le bus !! Chaque chauffeur s'arrête sur les plus belles plages de la côte pacifique pour me montrer avec fierté la beauté de leur pays. Forcé d'admettre que c'est pas trop mal...

En 2 jours je ferai 2 parcs nationaux.

Le premier est le parc Carara. Très peu connu et hors des sentiers battus. On navigue dans la forêt isolée sur un parcours balisé mais non aménagé. Voir un animal est une récompense tellement rare que l'on déguste chaque rencontre durant plusieurs minutes. Des singes secouent les branches pour faire tomber du bois mort et me lancent des fruits pourris. Je rigole de la situation, mais eux pas du tout ! Ils sortent les canines et secouent les branches avec encore plus de vigueur. Je suis ici chez eux et je ne m'attarde pas plus longtemps. Les cris des aras rouges résonnent près de la rivière, des toucans passent en rase-motte sur mon chemin. C'est excitant ! Sur la route du retour je m'arrête observer du haut d'un pont une vingtaine de crocodiles américains se prélassant au soleil. Certains font plus de 5 mètres ! On comprend pourquoi cet animal est au cœur de bien de mythes...

Le second parc est d'un tout autre style. Manuel Antonio. Tous ceux qui ont mis un pied au Costa Rica savent de quoi je parle. Le Disney Land centre-américain. Une petite réserve naturelle aménagée pour le tourisme de masse. Des guides et des vendeurs dans tous les sens. Des sentiers bétonnés et larges de plusieurs mètres. On rentre au milieu des groupes organisés où les chemins se remplissent de monde. Ici il y a tellement d'animaux que je ne prends même plus la peine de lever la tête pour les voir. Un paresseux ici, des singles hurleurs par là. Les singes nous attendent carrément sur la  route et se baladent entre les touristes, essayant de voler le moindre objet qui dépasse. C'est épatant l'adaptation qu'ils ont développée dans ce parc. Deux capucins exécutent une chorégraphie pour distraire les touristes qui sortent leurs appareils photos pendant que deux autres passent derrière pour extirper des sacs un peu de nourriture. Ils savent même comment ouvrir et boire une brique de jus d'orange ! C'est effrayant ! Ce parc est à la réunion de deux zones climatiques distinctes, et au fur et à mesure que l'on s’enfonce, les paysages changent. Au début de la forêt, puis de la mangrove et enfin de la plage. Un zoo à ciel ouvert... Je réussis à trouver un peu d'intimité dans les sentiers les plus loin de l'entrée afin de me jeter dans les vagues pour me rafraîchir. J'ai bien aimé ce parc même si il me laisse un arrière goût très étrange. Véritable paradis écologique ou attraction touristique ?  J'ai ma petite idée !

Carara : singe capucin
Carara : Grenouille camouflage
Carara : crocodiles américains
Carara : au mileu des bananiers
Manuel Antonio : l'océan vu du mirador
Manuel Antonio : Le paresseux
Manuel Antonio : Le singe écureuil
Manuel Antonio : le singe hurleur
1 commentaire

EmmaM

merci pour tout ce partage Léo . Vas-tu continuer ton blog en Thailande ?
Bises

  • il y a 1 an
1 Voyage | 45 Étapes
Parc national Manuel-Antonio, Puntarenas, Cantón de Aguirre, Costa Rica
223e jour (16/07/2018)
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux