77. De Rives-en-Seine à Rouen

Publiée le 06/09/2021
5.000 bornes.

Après l'orage d'hier soir, le temps d’aujourd'hui est à l'inverse un temps bien plus agréable. Au réveil ce matin, le brille déjà et là Seine se cache dans les écharpes de brume qui flottent à sa surface,  lui donnant un air fantomatique. Le pont de Brotone a l'air irréel. En dépit des apparences, il doit cependant être bien solide puisque des voitures y passent.

La journée d'aujourd'hui se passe pour une bonne part au bord du fleuve, sauf quand on coupe un méandre. Ainsi à Jumièges deux options s'offrent pour rejoindre Duclair. L'un des trajets fait 8 kilomètres,  l'autre 22. Au bord du fleuve où sur le fleuve lui-même puisqu'à deux reprises aujourd'hui nous prenons le bac, à Duclair puis à La Bouille pour traverser la Seine.

Après avoir quitté Rives-en-Seine,  nous passons à Caudebecq-en-Caux pour faire les courses puis nous rejoignons la voie verte, créée sur une ancienne voie ferrée,  qui passe par Le Trait et Yainville. Nous la quitons à Yainville quelques minutes, le temps de nous acquitter de la mission que nous a confiée André-Pierre qui, à Dérailleurs,  l'association des cyclistes de Caen, est le correspondant de l’AF3V. Il s'agit de vérifier sur le terrain l’existence d'un accès à la voie verte qui figure sur les cartes établies par la Seine à Vélo.  Comme il l'avait supposé,  elle est erronée,  l'accès à la voie n'est pas à l'endroit indiqué mais 200 mètres plus loin.

Ceci fait nous reprenons la voie jusqu'à Duclair où nous traversons.  Nous prenons notre piquenique sur les marches de la mairie de Bréville, faute d'avoir trouvé un banc. C'est la foire à  tout dans le village et, chose étrange,  on y a reconstitué un camp militaire américain... il y a là tout un tas de gens dont le loisir est de se déguiser en militaire. Les gars se donnent des airs de gros durs. C'est un peu étrange..

Il nous faut ensuite pédaler dur pour rejoindre le bac de La Bouille car son service s'interrompt à 3 heures 20 et nous n’avons pas envie d'attendre sur le quai  sa reprise après quarante minutes de pause.

Nous arrivons précisément au moment où le Bbateau arrive à quai.

Il ne reste qu'à rallier Rouen en passant par Val-de-la-Haye où une colonne commémore le transfert de Sainte-Hélène à  Paris des cendres de Napoléon. 

Les installations portuaire bientôt envahissent les berges du fleuve, mais aussi les châteaux s'y succèdent, magnifiques ou nécessitant de gros travaux,  selon l'état de fortune de leur propriétaire. 

Canteleu puis Rouen où nous arrivons par les docks,  ce qui donne à la ville un aspect très différent de celui que nous lui connaissons en arrivant par la route.

Nous sommes reçus ce soir chez Benoît,  un membre de la communauté Warmshowers qui, après le repas,  nous emmène voir le beau spectacle Cethédrale de lumière.

Aujourd'hui nous avons passé le cap des 5.000 kilomètres. 

Ce matin à Rives-en-Seine.
Le pont de Brotone dans la brume.
La voie vertes qui mène à Duclair,
Le fleuve, vu du bac.
.
.
Sur le bac de La Bouille.
.
La colonne commémorant le retour des cendresde l'empereur.
La Seine à Rouen.
Cathédrale de lumière,.
1 commentaire

ClaudineMichel

Bravo pour les 5000 et leur démonstration !
et bravo pour le picnic sur les marches du ( palais) de la mairie de Bréville .
Lors d'un picnic en Allemagne , ce sont les marches de l'église qui nous ont accueillis .....

  • il y a 3 semaines
1 Voyage | 92 Étapes
Avenue de Caen, Rouen, France
99e jour (05/09/2021)
Étape du voyage
Début du voyage : 30/05/2021
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux