J11 : De Lascabanes à Lauzerte

Publiée le 11/06/2022
Environ 24 kms

Bien dormi sous la tente malgré la fraîcheur de la nuit 

Petit déjeuner à 7h30

Je pars du gîte le dernier vers 8h30. Françoise s'active déjà dans les dortoirs pour la prochaine fournée de pèlerins.

En passant à la p'tite pause, je passe chez Yahn, le renard vagabond, Poupette, sa compagne m'annonce qu'il dort du sommeil du juste après sa journée de travail à la malle postale. Poupette se chargera de lui passer les salutations de la part du pèlerin inconnu. Je tenterai à mon retour de le rencontrer.

Belle journée qui s'annonce, le ciel est d'un bleu parfait.. Au bout d'une petite heure je rejoins Sylvie. Sa cheville malgré le strap posé par Claudine lui fait toujours mal. Nous convenons de nous retrouver à Montcuq, 6 kms plus loin. 2 kms avant Montcuq, je m'arrête aux abords d'une maison. Une table est dressée. Thé chaud, petits gâteaux sont mis à disposition des marcheurs,. Je fais la connaissance de deux sœurs accompagnées de leur père. Ils sont originaires des Deux Sèvres. Viendra ensuite Alexandre et son chien Cosmo. Alexandre a bivouaqué dans une chapelle et a pris froid. "Pour une fois c'est le chien qui est en meilleure forme que moi", me dit-il. Sylvie arrive enfin. La douleur persiste. Arrive une dame marchant le buste totalement penché  de côté. Son sac n'est pas adapté à sa morphologie, son dos la fait souffrir horriblement, impossible de se tenir droite. Elle ne souhaite pas faire d'arrêt de peur de ne pouvoir repartir. Je tente d'ajuster correctement son sac, en vain.

Je lui propose de porter son sac en ventrale jusqu'à Montcuq. Arrivée à Montcuq, je m'installe à la terrasse d'un bar pour attendre Sylvie et la dame.

1/2 heure plus tard, tout le monde est arrivé. Sylvie décide de sauter 2 étapes et de se rendre à Moissac dans l'après-midi.

La dame se prénomme Brigitte, elle me remercie et m'offre une bière.

Le temps passe, il est 13h00, la chaleur augmente et il me reste une bonne quinzaine de kms. Heureusement que je n'ai pas de bobos. Je repars, musique dans les oreilles, J'arriverai au gîte des Figuiers à Lauzerte vers 17h00. Damned ! Le gîte est fermé. Il me faut monter en haut du village. J'essaie chez Anna du gîte Tambaki qui ne peut m'accueillir, elle m'offre un sirop bien frais, passe quelques coups de fil et me trouves un hébergement à "L'abeille Lulu" situé à 5 minutes. Je me retrouve seul dans un dortoir de trois places. Je vais pouvoir ronfler sans retenu, le grand luxe.

Rituel agrémenté de petites crêpes suivi d'une bonne douche. Nicole ne proposant pas le repas, je file manger une bonne pizza.  C'est curieux et agréable de retrouver un peu de solitude. Je quitte le resto à 20h30 et trouve le courage de monter vers la place médiévale et prendre quelques photos. Les terrasses sont remplies, je retrouve Brigitte et son ami, elle sont venues en voiture jusqu'à Lauzerte, Brigitte a vu un médecin. Il lui a prescrit une ceinture dorsale et du repos. Elles prennent un bus demain matin pour Moissac pour rentrer ensuite à Clermont Ferrand. J'aperçois d'autres pèlerins attablés avec qui j'irai discuté.

Il est 23h00 quand je rentre au gîte.

Salutations Jacquaires


Au petit matin
Une cazelle
Petite chapelle
Alexandre et Cosmo
Petite bière à Montcuq
Sylvie, Brigitte et son amie
Je pars, il fait trop chaud dans Montcuq 🤣
Insolite sur le chemin
Ces abris sont une bénédiction pour les pèlerins, merci à ceux qui les font vivre
En chemin
En chemin
Miam
Vue de Lauzerte
Lauzerte
Lauzerte
Curiosité
Lauzerte
2 commentaires

Don

Bonne marche Olivier.

  • il y a 2 semaines
Olivier

Peregrino

Merci Don
Tu vas être content, 30 kms aujourd'hui 🤪

  • il y a 2 semaines