J20 : D'Aire sur l'Adour à Miramond-Sensac

Publiée le 19/06/2022
Environ 18 kms

Vers 18h30 hier, la température à Aire a chuté de 20° en 20 minutes. J'apprends qu'il s'agit d'un phénomène météo de la région. Un vent qu'on appelle "Galerne" et qui vient de l'océan.

Quelle bonheur de retrouver la fraîcheur.

Ce ne sera pas le cas de notre dortoir, les bâtiments ont emmagasiner la chaleur et il leur faudra plus d'une nuit pour redevenir respirable.

Aussi, nous retournons au centre ville d'Aire sur l'Adour pour profiter de la féria.

1 ou 2 rues sont animées, buvette, musique assourdissante. Nous boirons quelques bières avant de rejoindre la chapelle vers 11h00 et rejoindre notre dortoir où les ventilateurs ont à peine rafraîchi l'air. Malgré tout, je dormirai du sommeil du juste.

La canicule est passée mais l'habitude reste ancré pour les pèlerins, les plus matinaux se réveillent à 5h00 du matin au son du réveil de leur portable. Grrrrr, je tourne, retourne et n'arrive pas à me rendormir. Allez debout. Je rejoins la grande table pour le petit déjeuner. L'étape d'aujourd'hui sera courte, Miramond-Sensac se trouve à 18 kms, inutile de se presser, d'autant que le temps est couvert pour une grande partie de la journée. Fraîcheur garantie !

Départ 7h40, je connais l'étape, de long serpents bitumés traversent les champs de maïs à perte de vue. Écouteurs sur les oreilles et marche en mode automatique.

J'arrive à Miramond-Sensac à 11h15, petit tour à l'épicerie. Ce sera sandwich plus Heineken. Je me pose sur un banc près du gîte qui n'ouvre qu'à 14h00.

Je retrouve Edwin qui s'est posé une journée entière. Arrive Clément, Jean-Louis. Bien d'autres arriveront ensuite, entre autres, David, Julie, Lucie, Thorsten, tous moins de 30 ans, l'ambiance de la soirée est assurée.

La petite sieste de l'après midi est également bienvenue.

Je demande des nouvelles de l'abbé Roger à l'hospitalier. En 2014, l'abbé nous avait convié à son presbytère pour un voyage dans le temps, Armagnac de 10, 25 et 50 ans d'âge. Un bon souvenir et un personnage hors du commun et d'une gentillesse à vous convertir sur le champ. Le temps a passé, l'abbé Roger a maintenant 87 ans et suite à un accident qui ne lui permet plus d'exercer son office, il coule une retraite paisible.

La soirée s'éternisera jusqu'à 22h00 sous les coups de tonnerre d'un orage passager.

Sommeil agité et en pointillé.

Les draps en matière plastique ne valent pas le tissu.

Salutations Jacquaires


Départ des Ursulines
En chemin
Un clin d'oeil aux collègues
La paix est possible
En chemin
En chemin
Long long ruban de bitume
La tablée
2 commentaires

Anaticha

Joyeuse fête mon papa !! De gros bisous de toute la petite famille

  • il y a 2 semaines

Don

Comment ca??? C’est ta fete? Bonne fete vieux.

  • il y a 2 semaines