La magnifique capitale hongroise

Publiée le 11/09/2021
Budapest est une grande capitale extrêmement agréable à visiter et chargée de l'histoire du dernier siècle de cette partie de l'Europe.

Une capitale à part

Ce qui nous a tout de suite surpris dans ce pays, c'est que sa langue ne ressemble à aucune autre. En Croatie/Bosnie/Serbie certains mots sont identiques et les langues sont très proches, même l'alphabet cyrillique se rapproche du grec. Mais en Hongrie, aucun mot ne trouve ses racines dans les langues latines ou slaves, si bien que les noms sur les panneaux sont imprononçables. De plus, peu de gens parlent anglais. Se faire comprendre fût un défi, mais grâce à notre forfait de téléphone, nous avions internet et le traducteur fût notre meilleur ami!

C'est dans un parking proche du centre ville que nous avons garé Marvel pour les 2 jours qui ont suivi. Cette alternative est le meilleur compromis entre un camping cher et loin de la ville et un parking du centre-ville, limité en hauteur et où il est interdit de rester la nuit. Alexandra nous a donc trouvé un endroit 24h/24, au tarif journalier plafonné, à 10 minutes de tout ce qu'il y avait à voir ici. Bref, idéal.

Comme il pleuvait à notre arrivée en fin d'après-midi, nous ne sommes sortis qu'en fin de journée pour faire un tour des environs de nuit, et c'était une ambiance particulière de marcher au milieu de ces immenses bâtiments judicieusement éclairés pour faire ressortir leurs décorations.

Coucher du soleil au détour d'une rue
Découverte du quartier
Découverte du quartier
La balade du soir
La balade du soir

Une grosse journée sous le soleil

Le beau temps du lendemain nous a incité à prendre de la hauteur sur la ville en allant à la citadelle. Bien qu'elle soit fermée pour rénovation, les points de vue sur les chemins qui y mènent ont permis de prendre de jolies photos! Nous avons ensuite continué jusqu'au château de Buda, en effet Budapest est l'unification de Buda et Pest qui étaient deux villes se faisant face de chaque côté du Danube. Ce château et son district sont magnifiques, on a l'impression d'être dans une ville dans la ville car de nombreux bâtiments emblématiques y sont présents: églises, bastion des pêcheurs, casernes militaire, parcs ou encore restaurants. Malheureusement, l'endroit a été en majeure partie détruit par la dernière guerre, et les troubles qui ont suivi n'ont pas permis de le rénover plus tôt. Ce n'est que très récemment qu'un vaste programme de modernisation de la ville toute entière a été mis en place et c'est pourquoi une grande partie du district est en travaux. La cour intérieure principale est tout de même accessible, et vu la file d'attente qu'il y a pour le musée du château, l'endroit attire quand même les foules!

Après avoir fait le tour de ces monuments, nous sommes redescendus au bord de l'eau, et comme le fameux Chain Bridge, emblème de la ville, était lui aussi en rénovation, nous avons longé le Danube pour revenir au pont que nous avions emprunté à l'aller. Bucky en a profité pour prendre un peu de hauteur et dominer la promenade!

Sur la route de la citadelle on passe devant le marché couvert
La place Fovam
On traverse un pont
Vue pendant la montée à la citadelle
Vue depuis la citadelle
Vue depuis la citadelle
Point de vue sur la route du palais
Point de vue sur la route du palais
Le "Chain Bridge" malheureusement en travaux mais ça ne gache pas la vue !
Arrivés en bas des remparts du palais
Le palais de Budavar
Le palais de Budavar
Le palais de Budavar
Le palais de Budavar
Le palais de Budavar
Le palais de Budavar
Le palais de Budavar
Eglise Notre Dame de l'Assomption de Budavar
Le bastion des pêcheurs
Le bastion des pêcheurs
Le bastion des pêcheurs
Vue depuis le bastion
Vue depuis le bastion
Le bastion des pêcheurs
Bazar du jardin du palais
Bazar du jardin du palais
Sur la route retour
Sur la route retour
Vue depuis le pont

Une météo clémente mais capricieuse

Nous avons bien fait de visiter les monuments les plus loin et les plus en hauteur la veille (le beau temps a permis à Alexandra de faire de jolies photos) car le lendemain, le ciel était gris! Cela nous change des chaleurs de l'azur de l'Adriatique... Nous avons néanmoins suivi le programme de visite en commençant par le musée de la terreur, après être passés par plusieurs superbes édifices de la ville.

Cette fois, c'est moi qui ai visité le musée et Alexandra qui s'est occupée de chouchou. Ce musée est en fait un monument sépulture en hommage aux victimes des violents régimes qui ont ébranlé la ville et le pays au cours de la deuxième partie du XXème siècle. Il regroupe les noms des victimes, les témoignages des survivants, mais également les méthodes d'exécution des bourreaux et les pratiques d'interrogatoires. Ce bâtiment a successivement abrité la police hongroise, les forces nazies puis les milices soviétiques. Il a toujours eu une place centrale dans le gouvernement en place tout comme en ville, désigné comme ''la maison de la loyauté'' par les russes puis transformé en musée de la terreur. Il relate les agissements des forces nazies, nommées les Arrow Cross (croix fléchée) en lieu et place de la croix gammée, pour maintenir l'ordre et les directives de Berlin. Par la suite, à la fin de la seconde guerre mondiale, les communistes russes ont été accueillis en libérateurs, les manifestants scandant ''liberté, liberté'' dans les manifestations lors de l'installation du nouveau pouvoir. Mais très vite la population a déchanté, la police russe ayant pris ses quartiers dans le même bâtiments que les nazis avant eux et faisant régner la même discipline de fer au moyen d'interrogatoires musclés suivis d'enfermement sans nourriture. Et ce n'était là que les actions dans la capitale, mais le pays tout entier a fait les frais de cette politique, les campagnes connaissant les exactions que nous connaissons des régimes totalitaires. En bref, ce n'était pas un musée réjouissant, mais un hommage aux hongrois disparus des mains de leurs oppresseurs.

Une fois sorti de là, un peu ébranlé quand même par la capacité et la créativité de l'homme pour faire souffrir son prochain, j'ai retrouvé Alexandra et Bucky dans un parc à chiens un peu plus loin. Ce chien s'est encore bien amusé!!!

La suite de la visite nous a conduit vers le superbe parlement hongrois dans son style néo-gothique éclectique, c'est également le plus grand bâtiment du pays, et un des plus grands parlements d'Europe. Et il est vrai que l'on se sent tout petit lorsque l'on se tient sur la grande place de cette édifice! Juste derrière, le long du Danube, nous sommes passés par le mémorial commémorant les juifs fusillés par les nazis avant d'être jetés dans le fleuve glacé. Les victimes étaient préalablement forcées de retirer leurs chaussures. Ce sont ces chaussures que l'on peut voir, alignées au bord du quai...

Nous avons ensuite terminé notre déambulation en passant par la basilique Saint- Étienne de Pest.

La grande Synagogue de la ville
Une université
Le musée de la Terreur
Le parlement de Budapest
Le parlement de Budapest
Le parlement de Budapest
Le parlement de Budapest
Le parlement de Budapest
Le musée ethnographique
un petit calin au passage !
Le parlement de Budapest
Vue sur le bastion des pêcheurs depuis le parlement
Mémorial juif "chaussures au bord du Danube"
La basilique Saint Etienne de Pest
Interieur de la Basilique
Interieur de la Basilique
Interieur de la Basilique
Un petit goulash avant de rentrer au camion

Petit moment de détente avant de continuer

Le lendemain matin, nous nous sommes offerts un peu de bon temps dans les plus grands thermes de la ville, qui sont également parmi les plus grands d'Europe. En effet, cette capitale est renommée pour ses eaux thermales naturelles, et nous en avons profité une paire d'heures. Après avoir laissé Bucky dans le camion juste devant le bâtiment, nous sommes allés nous baigner dans les bassins intérieurs et extérieurs de Széchenyi, dont l'eau peut atteindre 38ºC! Ce complexe de style néo-gothique inauguré en 1913 est composé de piscines, de saunas et de hammams comme n'importe quel autre complexe thermal, mais celui-ci possède aussi un beer spa qui offre une consommation de bière illimitée en se prélassant dans un gros tonneau rempli de l'eau du site!!!

Cette expérience était une visite à part entière, autant dans le bâtiment qu'à l'extérieur aux vues du cadre qu'elle offrait!

Les thermes de Széchenyi
Les thermes de Széchenyi
Les thermes de Széchenyi
Les thermes de Széchenyi
Chateau de Vajdahunyad
Chateau de Vajdahunyad
Chateau de Vajdahunyad
Chapelle Jaki
Chateau de Vajdahunyad
Place "Hosok", place des héros
Musée
Musée
Grand parc à coté des thermes
Les thermes de Széchenyi
0 commentaire

1 Voyage | 50 Étapes
Budapest, Hongrie
85e jour (23/08/2021)
Étape du voyage
Début du voyage : 31/05/2021
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux