Petit tour des alentours de Budapest

Publiée le 15/09/2021
Avant de rejoindre l'Autriche, nous avons visité plusieurs cités hongroises, regorgeant toutes de curiosités locales.

Szentendre

Notre première halte fût Szentendre (prononcer Saint-André car il s'agirait en effet de la déformation du nom de ce saint patron).

C'est un petit village pittoresque aux rues pavées, avec une avenue principale, bordée de boutiques d'artisanat local et de cafés, et avec plusieurs églises dédiées aux différents cultes catholiques et orthodoxes. La place centrale était agréable avec ses restaurants autour de la fontaine, et les façades colorées des rues adjacentes donnent à cette ville une ambiance chaleureuse et tranquille.

On s'est mangé une petite averse mais pas de quoi nous décourager à finir notre tour de cette petite cité!

Quartier résidentiel
Une des nombreuses églises de la ville
Un théatre
Les rues remplies de commerces à l'entrée du centre ancien
Rue du centre ancien
Place principale
Rue du centre ancien
Rue du centre ancien
Façades du centre ancien
Rue du centre ancien
Pour la route, une glace dans une patisserie traditionnelle hongroise, les kürtöskalacs
Une des nombreuses églises de la ville
Rue du centre ancien
Maison du centre ancien
Rue du centre ancien

Visegrad

En continuant au nord de Budapest jusqu'à retomber sur le Danube, après Szentendre, nous nous sommes arrêtés afin de visiter ce qui n'était pour nous qu'un énième château perché sur la plus haute colline alentour...

En réalité, Visegrad est bien plus qu'un simple château... Pour commencer, c'était le château royal de Charles Robert de Hongrie en 1323, c'est également à cet endroit que fût signée une alliance entre la Pologne, la Bohème et la Hongrie contre la dynastie autrichienne des Habsbourg, et enfin, cette place forte fut décrite comme ''le paradis sur terre'' à Rome par un ambassadeur du Vatican et elle servait de résidence de campagne aux rois hongrois jusqu'à l'invasion turque de 1544.

Par la suite, l'endroit tomba dans l'oubli, et même si une première rénovation a lieu à la fin du XIXème siècle, il faudra attendre la fin du XXème siècle et la signature d'un traité de coopération entre la Tchéquie, la Slovaquie, la Pologne et la Hongrie (comme un écho historique à la rencontre de 1335) pour relancer l'intérêt de ce château. Cette alliance économique est appelée le groupe de Visegrad et servira à montrer leur volonté d'intégration avant leur entrée dans l'Union Européenne.

En bref, c'était une superbe balade. Nous étions garés sur un parking en contrebas de la colline d'en face du château. Un sentier de randonnée nous a amené jusqu'aux portes d'entrée et nous avons fait le tour de cette fortification à ciel ouvert, où même si plusieurs activités et expositions sont proposées (tir à l'arc, machines de siège, fauconnier, banquet en cire...) On voit bien que l'endroit suscite l'intérêt mais aurait bien besoin de la visite de maîtres tailleurs de pierre, ébénistes, charpentiers et autres forgerons!

Un projet de rénovation a été signé, devrait commencer sous peu et s'achever en 2035, pour le 700ème anniversaire de la rencontre royale de Visegrad.

Avant de repartir, Alexandra s'est essayée au drone pour capturer ce lieu symbolique depuis les airs!

Petite marche pour rejoindre le chateau
Remparts du chateau
Vue depuis le chateau
Vue depuis le chateau
Le tour des remparts
Intèrieur du chateau
Intèrieur du chateau
Musée avec des mises en scène de la vie au chateau
Musée avec des mises en scène de la vie au chateau
Présentation des tenus et armes
Intèrieur du chateau
Retour au camion !
Le chateau vue du ciel

Esztergom

À l'ouest de Visegrad, toujours le long du Danube, se trouve Esztergom qui a, elle aussi, un immense passé historique et religieux.

En arrivant, il est impossible de manquer la plus grande basilique d'Europe centrale au bout de son avenue qui surplombe la ville et sur laquelle est inscrite en latin en lettres d'or : ''tête, mère et maîtresse des églises hongroises''. Ça donne le ton!

Esztergom fût la capitale de la Hongrie pendant très longtemps. Elle fût envahie, détruite puis reconstruites à de nombreuses reprises. Ce sont pour ces raisons que l'on retrouve des minarets, des bains turcs mais également un château royal dans cette ville. La vue sur la ville et le Danube depuis ce château est d'ailleurs superbe!

En fin de journée, nous nous sommes arrêtés en forêt, un peu avant Sopron, la ville frontalière, et une nouvelle rencontre nous a permis de faire une balade avec un couple de locaux sur un ancien site d'entraînement militaire.

La magnigique cathédrale Saint Adalbert
La magnigique cathédrale Saint Adalbert
Pour vous donner une idée de sa taille... Vous avez Sylvain en bas de la colonne !
Les blasons des bâtisseurs ornent la façade d'entrée
Intérieur de la cathédrale
Intérieur de la cathédrale
Intérieur de la cathédrale
Intérieur de la cathédrale
Vue depuis le jardin derriere la cathédrale
Remparts du chateau à côté de la cathédrale
Vue depuis le jardin derrière  le chateau
Vue depuis le jardin derrière  le chateau
Descente vers la ville direction un point de vue
Vue sur le chateau
Vue sur une partie de la ville
Vue sur la cathédrale
Vue sur la ville en contrebas

Sopron

Dernière étape du pays dans cetite ville frontalière, où tout est traduit en allemand.

Le centre-ville pavé est en forme de calisson et comprend de nombreuses églises. Les façades sont colorées et certaines ont de superbes frontons sculptés!

Elle fait partie des jolies découvertes du pays.

Bienvenue à Sopron !
Eglise Saint Judas
Rue du vieux centre
Rue du vieux centre avec la vue sur l'église évangéliste
Eglise Orsolyita
Rue du vieux centre
Rue du vieux centre
Rue du vieux centre avec la vue sur l'église évangéliste
Place principale avec l'église Sainte Marie
En partant nous avons vu une dernière chapelle, la chapelle Saint Jacques
0 commentaire

1 Voyage | 43 Étapes
Sopron, Hongrie
91e jour (29/08/2021)
Étape du voyage
Début du voyage : 31/05/2021
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux