Bilan des Philippines

Publiée le 22/03/2018
Conclusion de 3 semaines parfaites

C’est donc le tout dernier bilan d’un pays que nous publions, celui des Philippines. Et le moins que l’on puisse dire c'est que nous avons conclu notre voyage en beauté. Nous avons été envoûtés par ce pays qui a pu nous proposer une expérience à la fois proche et très éloignée des autres pays asiatiques précédents. Proche dans l’état d’esprit global des habitants, très souriants, dans l’ambiance relax et calme ou dans les transports plus ou moins rustiques mais éloigné sur pas mal d’aspects. Déjà c’est un pays qui adore la musique et le karaoké : les standards américains actuels et des années 80-90 résonnent partout et les Philippins chantent tout le temps. Bien différent du reste de l’Asie et très sympa ! Enfin sauf le karaoké géant tous les soirs jusqu’à 2h du mat à El Nido… Les Philippins sont un peuple résolument tourné vers la mer, ce qui est normal quand on sait que ce pays est constitué de plus de 7 000 îles. Et puis c’est un pays très catholique, exit les Bouddhas à toutes les sauces et places aux églises et aux extraits de la Bible rédigés partout. Nous allons maintenant dresser nos traditionnels tops et flops :

-          Les paysages ! On en a pris plein les yeux pendant 3 semaines. Entre Bohol (notre gros coup de cœur) avec sa superbe campagne composée de forêts, rizières et palmiers, sans oublier les Chocolate Hills, les nombreuses îles paradisiaques au sable blanc et les formations rocheuses escarpées fascinantes du nord de Palawan, tout était un enchantement pour les yeux. Et dire que nous n’avons fait qu’une infime partie des Philippines…

Paysage typique de Palawan
La campagne

-          Dans la même veine, les 3 islands hopping furent de grands moments. Se déplacer d’île en île, d’une plage paradisiaque à un lagon d’un bleu éclatant, faire du kayak, nager avec des tortues ou dans des lacs d’eau chaude, c’était à chaque fois un rêve éveillé. On se prend rapidement au jeu en se sentant comme un explorateur marin.

A la découverte d'une nouvelle île inexplorée (ou presque)

-          Les fonds sous-marins. Que ce soit en snorkeling avec notamment une dernière session à Coron fascinante et surtout en plongée c’était un régal à chaque fois. J’ai eu la chance de pratiquer 10 plongées ici et j’aurais pu continuer comme cela encore longtemps… Emilie s’est également initiée avec bonheur à ce plaisir maritime.

-          Les Philippins. Très enjoués, très tactiles, c’est peut-être le pays où nous avons eu le plus de sourires francs, surtout émanant des enfants. Ils sont les premiers à vous laisser une place pour vous asseoir ou vous aider. Une vraie bouffée de bonheur avant de retrouver la France.

Le basket, le sport national présent partout même sur les cocotiers

-          L'unique réel flop fut la nourriture. On était prévenus mais nous confirmons que ce n’est vraiment pas le point fort des Philippines. La nourriture est très américanisée et c’est le pays (avec la Nouvelle-Zélande) où nous n’avons que très peu mangé local. Mais c’est le seul vrai point négatif que nous trouvons sur ce pays, c'est dire notre engouement sur celui-ci !

L'intérieur du small lagoon à El Nido

Les Philippines se sont avérées être le lieu idéal pour conclure notre aventure. Un énorme coup de cœur pour ce pays bien différent des précédents qui mixe des influences asiatiques et océaniques. Nous sommes tombés sous le charme durant nos 3 semaines et particulièrement de Bohol, sa campagne authentique, ses tarsiers trop mignons, son ambiance unique et ses plongées d’exceptions. Nous sommes également très contents d’avoir pu visiter ce pays maintenant car même s'il est déjà touristique (notamment Palawan) on sent que son développement se réalise à vitesse grand V et que ça ne va pas tarder à se transformer en Thaïlande du sud bis, si ce n’est pas déjà le cas à certains endroits. Cela dit, c’est tellement vaste qu’il y aura toujours des endroits préservés loin du tourisme de masse. En bref courez-y vite tant qu’il y a encore des coins calmes, vous ne pourrez pas rester indifférent devant toutes ces merveilles de la nature et leurs habitants.

Encore et toujours Palawan...

C’est donc sur cette note idyllique que se conclut notre dernier bilan dédié à un pays. Nous publierons un ultime article pour faire un bilan global du voyage rapidement, avant de replonger entièrement dans notre quotidien français.

1 commentaire

Richard

Bon bah on prend nos billets alors !

  • il y a 2 ans