Vang Vieng

Publiée le 17/01/2018
Une ville déstabilisante nichée dans un cadre superbe

Vang Vieng. Nous avions beaucoup lu et entendu sur cette petite ville. Lieu de débauche, blindé de touristes à la recherche d’alcool et de drogues, tout ce que le tourisme fait de pire. Cependant, suite à plusieurs morts en 2011 liés à de trop nombreux excès, notamment en tubing, le gouvernement s’est penché sur cette problématique et depuis la ville change petit à petit complètement de visage. Pour information le tubing est l’activité phare de Vang Vieng et cela consiste à suivre le cours d’une rivière dans une chambre à air de tracteur. Avec auparavant plein de bars le long du chemin qui proposaient alcool et drogues + plongeoirs tyroliennes etc… je vous laisse imaginer le mélange.

C’est donc avec cette image que nous débarquons ici. Dans un premier temps nous avons détesté cette ville : urbanisme dégueulasse, centre-ville sans aucun intérêt, groupes de touristes coréens en recherche de sensations fortes partout et pour couronner le tout, pénurie d’eau dans notre hôtel et donc pas de douche ni de toilettes. Mais Vang Vieng possède un atout conséquent, celui d’être construit au milieu d’une région merveilleuse. Il faut donc prendre son scooter pour découvrir les vrais charmes du coin, et nous n’avons pas été déçus, comme vous pouvez le constater ci-dessous.

Les environs superbes de Vang Vieng
Pause photo au milieu des rizières

Nous avons pu visiter de nombreuses grottes dont certaines très impressionnantes par leurs tailles ainsi que des lagons artificiels qui sont en fait des petites bases de loisirs avec tout un tas d’attractions maritimes. Le souvenir le plus marquant fut la water-cave qui n’est accessible, comme son nom l’indique, que sur l’eau. La visite se fait sur des chambres à air (comme le tubing) en suivant une corde et équipés de lampes frontales car le noir est total. Plutôt sympa, surtout que nous étions seuls.

Bien entendu nous ne pouvions passer à côté du fameux tubing. Et c’était top ! Nous étions encore une fois seuls ou presque pour descendre la rivière affalés sur nos grosses bouées au soleil. Seuls quelques troupeaux de coréens en kayak sont venus troubler notre quiétude. Une expérience vraiment sympa, agrémentée de rapides par moment pour nous réveiller et nous rafraîchir.

Tubing !
Une activité très zen

Enfin, le jour du départ, nous avons décidé de nous lancer dans une autre aventure, aérienne cette fois : le vol en montgolfière ! C’est au petit matin vers 6h30 que cela commençait afin de nous élever en même temps que les premiers rayons du soleil, et le résultat était impressionnant. Il faut l’avouer nous étions un peu fébrile au décollage mais cela s’est vite dissipé à la vue de ce qui s’offrait à nos yeux.

Le géant se gonfle petit à petit...
Nous prenons rapidement de l'altitude

Nous sommes montés à quasiment 1500 mètres de haut ( !) pour apercevoir les vallées embrumées, les formations karstiques majestueuses et le soleil qui émergeait derrière les montagnes. Un spectacle d’exception pour conclure ce séjour à Vang Vieng riche en émotions.

Les formations karstiques qui entourent la ville
Et le soleil qui pointe le bout de son nez !
Nos deux consoeurs

Vang Vieng est une ville très étrange, à la fois repoussante et improbable au premier abord puis improbable et finalement superbe. Superbe par sa nature environnante, repoussante par son urbanisme décousu et son côté festif quelque-peu sale. Dans tous les bars on nous a proposé de l’herbe et des champignons, sans oublier l’opium… On sent nettement au regard de tous les bars, restaurants et sites vides ou abandonnés que quelques années en arrière ça devait être un gigantesque défouloir. Maintenant la ville s’est calmée mais se cherche encore et nous sommes curieux de voir ce que cela va donner dans 5 ou 10 ans. Définitivement une ville aux nombreuses facettes qui mérite une halte de quelques jours.

1 commentaire

Julien

Une ville à faire donc !
Top le vol en montgolfière !

  • il y a 4 ans