Krabi - état d'esprit après 2 mois sur la route

Publiée le 20/12/2017
Deux jours off pour faire le point

Cela fait maintenant quasiment 2 mois que nous avons quitté la France. C’est à la fois peu et beaucoup. En effet c’est la première fois que nous passons autant de temps à l’étranger, et ce n’est que le début, il reste encore 3 mois.

Nous profitons de deux jours de repos total près de Krabi dans un hôtel un peu luxueux planté sur une plage déserte pour faire un petit point sur ce qui nous manque et au contraire ce qui ne nous manque absolument pas, mais également pour vous faire un retour sur nos sensations globales.

La baignoire extérieure qui fait plaisir

Notre première impression étrange est de se dire que dans 4 jours c’est le réveillon de Noël ! Autant en Nouvelle-Zélande Noël était omniprésent dès fin novembre autant ici en Asie, religion oblige, cette fête ne se ressent qu’à de rares endroits « à touristes ». Nous serons dans les montagnes du nord le soir du 24 et nous qui sommes tous les deux très attachés au réveillon et à la journée du 25 en famille ça risque de nous faire bizarre…

Voici maintenant un petit listing de ce qui nous manque et ce qui ne nous manque pas du tout. Il n’y a à priori rien de très original :

·       La nourriture ! Après 6 semaines de bouffe globalement très moyenne (et plutôt grasse) en Nouvelle-Zélande et 2 semaines de bouffe très bonne mais plutôt répétitive en Thaïlande, le pain nous manque, de même que le chocolat, une bonne pièce de viande, un petit déjeuner « français » et de vrais desserts… et pour moi, hiver oblige, la raclette !

·       La famille forcément, d’autant plus à l’approche de Noël, d’autant plus que nous avons respectivement 2 nièces et un neveu et 2 neveux (+ 1 en approche) en bas âge.


·       Les amis bien sûr, on aimerait de + en + pouvoir se faire une petite soirée avec eux et c’est là qu’on réalise qu’ils nous manquent.


·       Le cinéma. Nous qui sommes cinéphiles ça nous manque cruellement de ne plus se plonger dans les salles obscures. Ne pas voir Star Wars 8 est difficile aussi ^^ Et le risque de se faire spoiler est partout. Cela dit, nous regardons des séries le soir de temps en temps sur le PC.


·       Pour Cooking Milie cuisiner bien évidemment. Alimenter son blog commence à lui manquer, même si  on découvre plein de recettes délicieuses en Asie.


·       Pour moi quelques petites choses comme faire du sport, jouer de temps à autre aux jeux-vidéos et aux jeux de sociétés (même si on joue en voyage) et faire des grasses mats. En effet on se couche globalement très tôt (avant 22h) et on se lève généralement vers les 07h, et ce depuis 2 mois.


Ce qui ne nous manque pas :

·       Les transports en commun. Oui ce n’est pas original de dire ça mais c’est totalement vrai. A l’exception de Bangkok, quel bonheur de ne plus s’entasser dans des rames bondées pour voir toutes les personnes scotchées sur leur portable faire la grise-mine (oui c’est très cliché mais est-ce réellement faux ?).


·       La froideur des français et plus particulièrement des parisiens. Sans généraliser, plus on reste loin de la France plus on se rend compte à quel point les gens y sont peu souriants, peu avenants et méfiants les uns envers les autres.


·       Les actualités. Même si on suit toujours l’actualité française, qu’elle soit politique (plutôt pour moi) ou autre (RIP Johnny), que ça fait du bien de regarder tout cela de loin et prendre du recul. On se rend compte que c’est plutôt anxiogène et répétitif.


·       Pour Emilie adieu le boulot stressant, adieu la chape de plomb qu’était son quotidien professionnel depuis de nombreux mois, quelle libération !


·       Il faut bien l’avouer, ne pas avoir à courir pour acheter des cadeaux de Noël c’est pas mal : )


·       Plus de vaisselle, plus de ménage, plus de tracas quotidien, de multitudes de choses à penser… il ne faut pas se leurrer ça fait quand même du bien.

OKLM dans la piscine

Nous ne ressentons pas encore du tout le besoin de nous poser à un endroit fixe et c’est bon signe. Cela va peut-être arriver dans quelques temps mais pour le moment nous sommes bien dans cette vie de nomade. Que cela arrive le plus tard possible ! Nous avons un peu de mal à réaliser qu’il nous reste encore plus de trois mois à sillonner l’Asie et que nous ne serons à la moitié du voyage que début janvier. Rencontrer tout le temps des gens venant de tous les pays du monde est un vrai bonheur, cela permet d’échanger des bons plans et de discuter avec des personnes d’horizons différents. C’est une chose que l’on perd clairement durant sa vie parisienne et son rythme effréné : aller vers les autres, leur parler. Mais bon c’est certain que c’est beaucoup plus facile d’entamer une discussion dans notre cadre de voyage que sur le quai du RER A… Cette réflexion peu paraitre utopique ou basique mais ce sentiment est réellement exacerbé durant un voyage au long court.


En résumé, après deux mois, tout se passe extrêmement bien. Notre voyage suit son cours sans accroc, notre bronzage est au top et chaque jour apporte son lot de paysages, d’activités et de rencontres presque toujours réjouissants. Demain nous nous envolons vers le nord pour reprendre un rythme plus soutenu et nous en mettre encore plein les yeux et plein la tête. Pourvu que ça dure…

4 commentaires

Richard

Vous nous manquez aussi soyez-en sûrs. On sent que vous vivez une sorte de voyage initiatique, avec la prise de recul sur "le monde", sur le rythme de la vie que permet tout expérience de longue durée.
Bonne route vers le Nord !

  • il y a 2 ans

guilie

Merci ! Oui on prend petit à petit du recul inconsciemment sur pas mal de choses, tout en gardant les pieds sur terre bien sûr ! La bise

  • il y a 2 ans

Julien

Miss you les amis !
J'espère que vous trouverez l'occaz d'aller voir se SW qd même ! :-)
Encore un joyeux Noël et que me rêve continue !
Bizzz

  • il y a 2 ans
Alicia

AliciaMDS

Comme je suis d'accord avec ce listing,c'est exactement ça !
Plus je voyage plus je m'en rends compte, et même après 1 seule semaine loin de Paris... Profitez bien !

  • il y a 2 ans