Angkor

Publiée le 14/02/2018
A la découverte des mythiques temples

Avant-dernier pays de notre voyage, voici le Cambodge. Et quoi de mieux pour débuter que l’ensemble de temples le plus connu au monde : celui d’Angkor. Afin de ne pas trop avoir à courir nous avions choisi de passer 4 jours à Siem Reap pour visiter en profondeur cette région où les temples sont légions. Nous avions forcément une grande attente de cette visite et nous n’avons globalement pas été déçus. Mais tout n’a pas été rose pour autant.

Commençons par les prix, qui flambent littéralement depuis quelques années. En 2017 le pass 3 jours est passé de 40 $ à 62 $, les prix des guesthouses et tuk-tuk se sont envolés également. Rappelons qu’une loi très récente interdit la location de scooter pour visiter Angkor, soit disant parce que c’est trop dangereux, mieux vaut prendre un tuk-tuk… Au total pour ces 4 jours, visiter tous les temples nous a coûté la bagatelle d’environ 110 $ (90 €) chacun, sans compter bouffe et hébergement. Nous avons loué un tuk tuk pour 2 jours, 1 voiture pour une journée (pour les temples les plus éloignés) et une journée en vélo.

Nous savions qu’Angkor était saturé de touristes. Ce n’est pas faux, c’est sûr que visiter Angkor Vat à 11h relève du masochisme mais en vous levant (très) tôt et en déjeunant en décalé on peut éviter le gros de la foule. De plus beaucoup de temples sont de vrais labyrinthes où il est facile de se retrouver seul même en pleine journée. Nous n’allons pas nous étendre sur les manières des touristes chinois (qui représente désormais près de la moitié des millions de visiteurs annuels, c’est assez dingue quand on y pense) qui vous poussent pour prendre leur selfie en mousse, qui vous rotent dessus et qui hurlent pour se parler dans des lieux où le silence est censé être respecté, sans oublier les guides avec leurs haut-parleurs intégrés. Rien de tout ceci n’est exagéré.

Malgré cela nous avons adoré la plupart des temples d’Angkor (plus d’une quinzaine visités) et nous sommes tombés en admiration devant certains, notamment ceux découverts au petit matin, sans la foule, dans la légère brume et le soleil levant. Voici notre top 5 de nos temples préférés :

5. Le Bayon

Un des plus connus, pour ses 37 tours ornées chacune de 4 visages souriants (qui illustrent les 4 vertus de Bouddha). Son agencement architectural est remarquable, on se demande bien comment cette pyramide complexe peut tenir debout. En prime des colonies de chauve-souris logent dans les enceintes des têtes, renforçant le côté unique et spécial de ce temple.

De bien beaux profils
Le soleil matinal vient souligner la qualité architecturale du lieu
Des visages haut-perchés
Un des coins où nous étions seuls
Le Bayon dans son ensemble

4. Preah Khan

Assez similaire au célèbre Ta Phrom, c’est le genre de temple que nous adorons : la végétation se mêle aux vieilles pierres, les banians et les fromagers (superbes et massifs arbres) chevauchent le site et c’est un véritable labyrinthe où il est facile de se perdre (volontairement) pour contempler tout cela. Un vrai régal !

L'entrée majestueuse de Preah Khan
Des ruines partout
De beaux restes malgré les années
Les premiers arbres "fromagers" de nos visites

3. Banteay Srei

Celui-ci se situe à une trentaine de km au nord d’Angkor Vat et il est minuscule. Sa particularité est de disposer des plus beaux bas-reliefs de tout Angkor (et sûrement les mieux conservés). Au petit matin avec les timides rayons du soleil qui éclairent ces œuvres délicates c’est fascinant et unique. Un lieu poétique où l’on peut rester des heures pour contempler ces chefs-d’œuvre. Nous sommes restés presque une heure jusqu’à ce que les cars de touristes débarquent ; )

Des bas-reliefs sublimes
Des coloris splendides le matin
Les singes gardent l'entrée
Quel sens du détail et quelle finesse...
La brume matinale, magique

2. Ta Prohm

Comme dit plus haut, celui-ci est similaire au Preah Khan mais en encore plus beau ! Il est surnommé officieusement « Angelina Jolie temple » depuis le tournage de Tomb Raider ici. Il est très fréquenté mais il faut bien avouer qu’il est superbe d’un bout à l’autre. Il correspond vraiment à l’image que l’on se fait d’un temple d’Angkor et tout comme le Preah Khan on peut facilement se retrouver seul pour admirer une ruine recouverte de mousse surplombée par un banian. Avec la lumière de la fin de journée le lieu est irrésistible.

Une galerie
Un mix parfait entre pierre orangée, mousse verte et arbres massifs
Quel arbre superbe !
Encore une fois la mousse resort parfaitement
Une partie de l'édifice
Emilie mise en lumière
Entouré de femmes seins nues !

1. Beng Mealea

Notre préféré est aussi le plus éloigné : environ 60 km. Il ne possède pas les bas-reliefs de Banteay Srei ou d’Angkor Vat, n’est pas le mieux conservé mais quelle atmosphère, quel régal ! A faire absolument tôt le matin pour une visite enchanteresse dans ce grand temple abandonné à la végétation. C’est le temple où vous pouvez le plus vous prendre pour un Indiana Jones en herbe, et c’est vraiment jouissif de débarquer dans cet ensemble, seuls, avec les bruits de la jungle comme uniques sons. De la mousse partout, des galeries sombres, des massifs murs d’enceintes, un rêve éveillé pendant plus d’une heure. Un réel coup de cœur.

Ce temple est immense
Admirez la couleur orangée sur le côté gauche
Indiana Gui !
Une ambiance magique
La végétation est omni-présente dans ce temple et c'est génial
L'une des anciennes tours

Il ne faut pas oublier certains autres temples dont le mondialement connu Angkor Vat qui est très impressionnant mais dont la foule à n’importe quelle heure retire malheureusement toute magie. Nous nous sommes levés à 4h du matin pour voir un beau lever de soleil, accompagnés de plusieurs centaines de badauds. Pas vraiment intimiste mais sympa à faire.

La photo "instagram"...
... et l'envers du décor
Ici aussi de beaux bas-reliefs
La tour centrale, où il y a plus de queue pour y accéder qu'Ikea un samedi à 16h
Ne pas oublier les singes, toujours aussi filous pour choper la nourriture des touristes
La très belle porte du temple Ta Som

Visiter Angkor n’est pas de tout repos mais ça vaut largement le coup malgré le coût et la foule. Avec de l’organisation vous pouvez passer entre les gouttes et vous procurer des émotions uniques dans certains temples. Ce site pose tout de même la question du tourisme de masse qui ne cesse de croître. Sans parler des infrastructures nécessaires pour accueillir tout ce monde, la pollution qui augmente fortement et dégrade les temples etc… Nous sommes conscients d’y participer mais d’une façon bien différente, plus discrète et respectueuse selon nous. Au Machu Picchu par exemple le nombre de touristes est désormais limité chaque jour afin de préserver le lieu. Peut-être une piste à explorer pour Angkor, même si cela semble utopique et que pour le moment le mot d’ordre semble être la rentabilité à tout prix. Pour preuve le gouvernement vient d’annoncer la construction d’un tout nouvel aéroport pour accueillir principalement les touristes venant… de Chine. Bref il y a de quoi être très inquiet pour le futur de ce site hors-norme.

En tout cas le Cambodge commence très très bien pour nous !

Banteay Srei, coeur avec les doigts
6 commentaires

Richard

On en veut Angkor !!!

  • il y a 2 ans

guilie

Angkor et toujours des jeux de mots bien placés

  • il y a 2 ans
Alicia

AliciaMDS

Ahh les manières des touristes chinois...

  • il y a 2 ans

Julien

Un site majestueux semble t-il malgré l'omniprésence du touriste chinois :(

  • il y a 2 ans

Wizdom

Magnifiques photos ! :)

  • il y a 2 ans

guilie

Merci : )
Oui on se répète sûrement pas mal sur les touristes chinois mais c'est vraiment désolant ce manque de respect, surtout sur des lieux religieux et normalement calmes

  • il y a 1 an