Tout petit au milieu des géants

Publiée le 03/01/2022
Ça y est nous voilà après 1 mois et demi au Guatemala, dans un mélange d’excitation de découvrir ce beau pays et d’appréhension des montagnes que nous allons devoir franchir…

En route vers les volcans…
Important le petit dej même dans la chambre
La pause fruitée

Après 2 nuits dans les villes du Sud du pays dans les pleines côtières nous attaquons la montagne. Départ matinal de Escuintla pour rejoindre Antigua à 1500m d’altitude, et ça monte pendant 35km. Pour les connaisseurs c’est un peu comme si vous montiez le Mont Ventoux mais avec des vélos de 45kg, et bien c’est dur ! Heureusement il fait plus frais au fur à mesure que l’on monte. On passe entre les 3 majestueux volcans en admirant les explosions de fumée du Fuego, très régulières tout au long de la journée. On se pose dans un petit hôtel bon marché à Antigua, plus de vélo et on se balade à pied, le moyeu des roues commençait à se dévisser à cause des rues pavées. 

On ne voit pas le temps passer à se promener, flâner dans ces jolies rues. Un peu frustrés de ne pas pouvoir ramener dans nos sacoches des souvenirs et faire de beaux cadeaux. 

Mais surtout nous profitons des multiples restaurants avec des recettes venant de toute l’Amérique latine, un chocolat chaud par ci (avec du cacao d’ici un délice), un jus par là et puis le soir une bière locale dans un bar ambiancé bien sûr. 

Volcan de Agua (3762m)
El Fuego (3763m) qui crache son panache de fumée toutes les 20min environ
Antigua

Antigua

La beauté de l’ancienne capitale du pays séduit au premier coup d’œil. Son damier de rues aux façades colorées mêle aux bâtiments coloniaux joliment restaurés des ruines pittoresques entourées de végétation. 

Les 3 majestueux volcans dominants la ville rappellent le dur passé d’Antigua. Les séismes, inondations et éruptions volcaniques  ont presque tout détruit à plusieurs reprises. Les dernières décennies l’ont vu se reconstruire, elle est devenue classée au Patrimoine de L’UNESCO et la première destination touristique du pays (avec notamment des séjours linguistiques pour les étudiants du monde entier). L’ambiance est très détendue et ils y fourmillent de bons restaurants, cafés et bars où les murs semblent avoir une âme.

Convento Santa Clara
El parque central
.
En manque de bon vin…
.
El Palacio de los Capitenes
.
Cerro de la Cruz
Cathédrale San Francisco et les dégâts des tremblements de terre
Antigua Brewery

Acatenango treck

Nous voilà partis sur les pentes de l’Acatenango, le volcan le plus réputé du coin et donc aussi le plus fréquenté. Pas mal de monde sur les sentiers mais le paysage est splendide. On se retrouve rapidement au dessus des nuages et nous atteignons le camp pour le coucher du soleil en admiration devant le volcan El Fuego et ses explosions régulières. Après une soupe de nouilles on part avec 3 autres gars et un guide pour une petite expédition nocturne. Lampe frontale et casque sur la tête on s’approche le plus possible d’El Fuego. Le spectacle est hallucinant, des bombes de laves jaillissent du cratère et dévalent les pentes dans un grondement sourd faisant trembler la terre, le tout sous un ciel pur rempli d’étoiles. Mais il fallait quand même le mériter ; le froid, le sentier hyper technique de nuit, le dénivelé, l’altitude (entre 3400 et 3700)… on arrive au camp rincés (9h de marche au total) et le canadien fait un début de "mal aigu des montagnes". 

A peine quelques heures de sommeil et on se lève à 4h pour commencer l’ascension jusqu’au sommet de l’Acatenango (3976m). Les lumières de l’aube sur la chaîne de volcans sont sublimes. Puis bien sûr il faut tout redescendre et les cuisses ne nous disent pas merci. 

Après une grande sieste nécessaire l’après midi il est l’heure de fêter le nouvel An. Nous rencontrons des français voyageant en stop avec qui nous allons boire une bière dans un bar avec un concert super cool. Pour minuit le parc central noir de monde s’enflamme de feux d’artifice et les pétards résonnent partout dans la ville.

Début de la montée dans la forêt d’altitude
Sur les pentes de l’Acatenango
Avec le groupe venant du monde entier (Israël, US, Canada, Lituanie, Mexique..)
Arrivée au camp
El Fuego
Pas évident de s’imaginer sur juste une photo mais c’est vraiment impressionnant
.
Volcano Crew
L’ascension finale
Au sommet
.
.

Les questions des élèves Bretons

Qu’elle est la question la plus pénible posée par le douanier ?  C’est la demande de justificatif de sortie du territoire dans les 90j (durée des visas) 

Devant le champ de melons, quel est le nom de l'arbre qui ressemble à un poireau géant ?  C’est un palmier royal.  

Comment appelle-t-on ces cow boys au Nicaragua ? Les sabaneros

Avez vous peur du vol de vos vélos ?  Oui, on les laisse très rarement dehors sans être là et bien sûr toujours attachés. 

Durant la corrida, avez vous assisté à la mort d' un taureau ?  Non ils ne tuaient pas, les taureaux rentraient dans l’enclos après avoir été attrapés au lasso. 

9 commentaires

Delplolo

Coucou … si j’avais à voter… cette étape serait ma préférée à ce stade, bien que toutes nous font rêver ! Les photos du volcan sont splendides, lunaires ….. qu’est ce que ce doit être magique en vrai ! Plutot sympa pour débuter l’année … on est jaloux !! 😉 gros bisous, Delphine.

  • il y a 6 mois

Vicouz

Euuuh Max le crépuscule? Tu voulais pas dire l’aube ? 😜
Les élèves ne te pardonneraient pas ça !…

  • il y a 6 mois

famillerobin

Tu chipotes Vic ! Ahah le crépuscule du matin se dit aussi mais l’aube ou aurore aurait été peut être mieux certes ;)

  • il y a 6 mois

marieclaire41

Sous un ciel gris, brumeux, pluvieux.... dans le 41, on ne peut qu'être envieux. Continuez à nous faire voyager dans ces magnifiques paysages et BONNE ANNEE à tous les deux. Bisous de nous deux.

  • il y a 6 mois

carolefab

Merci pour ces vues magiques qui doivent être fabuleuses en réel! Vous devez être émerveillés!
On vous souhaite tous nos vœux de réussite en ce début d'année pour la continuité de ce fabuleux voyage! Surtout gardez la forme et soyez prudents 😊🌎
Amitiés, Carole Fabrice Alban

  • il y a 6 mois

JackdeFleury

C’est vrai que cette étape nous fait encore plus rêver que les autres … et qu’on est aussi un peu jaloux mais la récompense se mérite! Qui d’entre nous serait prêt à partir pendant 4 mois, à vélo avec des étapes dantesques (la distance et/ou le dénivelé est une chose … mais le poids de quasiment 40 kg de plus que celui d’un cycliste pro, c’est autre chose! Respect à vous, les sportifs! Moi, je vais continuer d'apprécier en direct de mon canapé… 👏👏👏

  • il y a 6 mois

boubou41

Je vous embrasse très fort 💕et vous souhaite une bonne année 2022 ,qu'elle vous emmène jusqu'au bout de votre incroyable périple🚴. Vous me faite baver d'envie mais beaucoup trop physique pour moi!!!🥵😭 mais je vous préviens il va falloir me faire un rapport détaillé de votre trip en rentrant...🤩😜 bisoussss

  • il y a 6 mois

jackyreveillere

BRAVO
C'est tout ce que je trouve à dire. Je suis vraiment impressionné par ce qui s'apparente à un exploit sportif.
Continuez de nous faire rêver avec des photos sublimes, à nous cultiver avec les pages d'histoire locale...
Et bonne continuation, bonne année 2022.
Jacky

  • il y a 6 mois

SeverineB

Bonjour,
Encore une étape sublime! Merci pour ce partage.
Je vous souhaite une très bonne année et bonne chance pour la suite de votre périple.
Séverine

  • il y a 6 mois