Lete Kalapani 2535m -> Tatopani 1200m

Publiée le 12/03/2020
Eau chaude ! 26,8km - 9h

On repart vers 8h30 de Lete. Une longue descente vers Tatopani nous attend. 

Le chien a repéré quelques choses en contrebas. Il aboie et c’est la qu’on aperçoit un singe sauter d’arbres en arbres car le chien est parti à sa poursuite. Le singe fini par traverser la rivière ce qui fait abandonner le chien. 

Le chemin passe sur la route pendant plusieurs kilomètres et on aperçoit un bus à l’arrêt avec ses passagers descendu. Ce n’est finalement pas une pause volontaire, la route est en travaux et trois engins barre le passage. Nous a pied pas de soucis on peut continuer notre chemin même avec les travaux. 

Certains marcheurs décident de faire de même et de quitter le bus en attendant qu’il puisse repartir. 

On s’arrête un peu plus loin pour un thé et des toasts au miel pour soigner mes lèvres toutes abimés par le chaud froid vent soleil...

Leonard veut regarder les infos en Australie. On profite de la wifi et le chien qui était derrière ne nous a pas vu tourner. C’est mieux comme ainsi, ça présence lors des traversée de village et les rencontres avec les autres chiens étaient vraiment gênante.. 

On pense qu’il a du suivre un autre duo de marcheurs que l’on a aperçu qui semblait être sorti du bus. 

Et finalement quand on repart de la pause après quelques dizaines de mètre il est là. Seul au milieu de la route. On pense que les randonneurs sont remonté dans le bus à ce niveau là. Et que le chien s’est retrouvé seul. 

Il nous aperçoit et continue donc de nous suivre comme si de rien était. 


On doit quitter la route, en traversant la rivière pour retrouver le sentier de l’autre côté. On aperçoit un vieux pont en bois et même si le sentier n’a pas l’air très pratiquer on essaye. Je le lance le premier pour traverser le pont, c’est le plus abîmé que j’emprunte. Ce n’est pas rassurant mais ça passe. Et finalement arrivé au bout je me rend compte que c’est la falaise qui s’est effondrée et que le sentier est coupé. Nous ne pouvons pas aller dans la direction souhaité. Donc je fais signe à Leonard de ne pas continuer la traversée du pont. Demi tour ! 

Et finalement quelques mètres plus loin il y a bien un pont bien plus récent pour retrouver notre chemin. 


On croise ensuite un troupeaux de chèvres avec son berger et ... ses trois chiens.. ! Nouvelle bagarre.. notre compagnon n’attaque jamais, il veut juste passer son chemin et nous suivre. Il est sur la défensive et ne dit rien. Mais à chaque fois les chiens s’approchent et se montrent agressifs. Le berger laisse faire dans un premier temps avant de taper son bâton sur le sol mais séparer les chiens. Notre pauvre chien semble aboyer de douleurs mais finalement après quelques pas en boitant il est de nouveau dans nos pattes. 


On s’arrête dans le petit village de Dana pour le Dal Bath. Notre chien s’allonge et ne réclame toujours rien. Il regarde quand même ce qu’il y a dans nos assiettes. Après une bonne journée et demi sans le voir manger et sans vouloir le nourrir pour éviter qu’il nous suive, nous finissons par lui laisser un peu de riz. Il est si calme avec nous et mène pourtant la vie dur à chaque fois qu’il traverse un village. 


Notre chien ouvre la route et on l’entend aboyer contre des gros buffles. Il est peureux et n’ose pas passer le chemin étroit. Il nous embête un peu car nous aimerions bien traverser sans apeuré les buffles.. On ne sait jamais quelle réaction il pourrait avoir et la c’est la roche d’un côté et le ravin de l’autre. On passe finalement sans encombre mais le chien lui n’ose toujours pas passer. On avance en se disant qu’il finira bien par osé se lancer. 

On croise aussi une dame bâton en main pour ordonner à son cheval chargé comme un âne d’avancer dans les escaliers en pierre. Lui non plus n’a pas l’air d’avoir la vie facile ! 


Notre chien lui n’a pas peur des chevaux et a réussi à passer les buffles. Mais rebelote dans le village suivant.. cette fois ci pas de chien. Mais un buffle en plein milieu de la ruelle. Même histoire, on passe et le chien aboie quelques instants avant de raser le mur de la maison pour continuer à nous suivre. 


Mais dans l’un des derniers villages avant Tatopani, ce sont trois chiens vraiment agressifs qui passent à l’attaque. Les dames du village rassemblés observent la scène et tentent de lancer des pierres sur les chiens pour les disperser. Notre chien se démène comme il peut, on n’a pas de bâton, on ne sait comment l’aider. Et surtout il ne faudrait pas que les chiens changent de cibles et finissent par s’attaquer à nous... 

La bagarre se calme, mais notre compagnon est toujours cerné et du mauvais côté du village. On est mal à l’aise, mais on ne sait pas comment faire. Ce ne sont pas des petits chiens de compagnies qui obéissent à l’homme. Les villageois ne peuvent pas les attraper et les attacher le temps que notre chien passent.. les chiens ici sont libres. Et c’est la dur loi des territoires qui semble s’opérer. On s’éloigne du village en pensant peut-être que si notre compagnon réussi à venir jusqu’à nous les chiens ne viendront plus l’embêté. Mais il semble touché et fatigué. On l’aperçoit au loin, il s’est arrêté et les 3 autres chiens le surveille de près. On continue notre chemin en espérant que notre compagnon de voyage se fasse finalement accepter. Ou qu’il finissent par trouver refuge chez des locaux bienveillants. 

 

En arrivant a Tatopani on croise un couple de randonneur rencontré à Kagbeni. Ils nous indiquent le seul hôtel où on leur a proposé chambre gratuit. On hésite pas, on y file direct s’y installer. Et on les rejoins au Hot spring. Et qui on revoit la bas, Chris avec l’espagnol et la chilienne.. Les bains chauds de Tatopani qui veut dire Eau Chaude en Népalais sont parfait pour une soirée relaxante. 

On profite de la douche chaude et des bains à 38 degrés. C’est super agréable après une longue étape de 26km. 

Nous sommes plus qu’à 1200m d’altitude. Donc même à 18-19h il fait encore bon et nous n’avons pas froid à la sortie des bains. 

On s’offre un gros repas car les prix sont redescendu avec l’altitude ! 

Demain c’est jour de repos avant de remonter vers Ghorepani. 

Prêt à repartir
Le bus nous double
Demi tour, la falaise s’est écroulée ça passe pas
Cactus
Cheval porteur
Costaud 💪🏼
Route barrée ! Et ce trouillard de chien haha
Beau jardin et mandarine 🍊
Bain chaud 😎
Tumba
0 commentaire

2 Voyages | 113 Étapes
Tatopani, Népal
226e jour (06/03/2020)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/07/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux