79. Giberville

Publiée le 10/09/2022
Retour à la maison...

Faute d'autre possibilité, nous avions prévu de camper à Lanchères vendredi, à Petit-Caux samedi, à Cany-Barville dimanche et à Etretat lundi avant de rejoindre mardi le Havre où nous devions passer la nuit chez Isabelle et Philippe qui nous avaient déjà accueillis au tout début de notre périple.

L'averse d'hier nous en a dissuadés. Nous avons déjà parcouru plus de 5.200 kilomètres. Nous ne sommes qu'à quelques jours de la fin prévue de notre voyage. 

Les prévisions météo sont franchement désastreuses. Si elles se réalisaient, la pluie et vent violent annoncés pour ces cinq derniers jours les rendraient difficiles et sans plaisir.

D'Amiens, il est possible de prendre le train pour Caen.

La SNCF n'étant décidément pas l'amie du vélo, il nous faudra passer par Paris – ce qui renchérit le prix du billet en conséquence -, voyager pendant cinq heures, retirer les sacoches pour descendre l'escalier à la gare d'Amiens où il n'y a pas d'ascenseur, monter comme on peut les trois marches qui donnent accès au train en portant les vélos, les tasser difficilement dans l'espace vélo qui n'a d'espace que le nom. Entre Paris en Caen, le train est au niveau de la plateforme, pas besoin donc de jouer les Hercules, en revanche, pas suffisamment de place non plus pour installer vélos et sacoches – une chance que nous soyons déjà en septembre. 

Hervé Morin n'est sans doute pas cycliste, pas plus que Xavier Bertrand...

Partis vers 10 heures 00, nous arrivons à la maison aux environs de 16 heures 00, partagés entre le regret d'avoir écourté notre voyage et le sentiment d'avoir pris une décision raisonnable.

Qu'importe. Nous aurons vécu une belle aventure, vu des paysages d'une beauté à couper souffle et rencontré des gens formidables. 

Rendez-vous l'année prochaine...

Pro manko de alia ebleco, ni estis planantaj tendumi en Lanchères ĉi-vendreoe, en Petit-Caux ĉi-sabato, en Cany-Barville ĉi-dimanĉo kaj en Etretat ĉi-lundo antaŭ atingi Havron kie ni devis tranokti ĉe Isabelle. kaj Philippe, kiuj jam bonvenigis je la komenco de nia vojaĝo.

La hieraŭa pluvego malpersvadis nin tiel fari. Ni jam bicikladis pli ol 5 200 kilometrojn. Ni estas nur kelkaj tagoj for de la planita fino de nia vojaĝo.

La veterprognozoj estas tute katastrofaj. Se ili konfirmiĝus, la pluvo kaj perforta vento anoncitaj dum la lastaj kvin tagoj malplezurigu nin. Ili estus sen plezuro.

De Amiens, estas trajno al Caen.

La SNCF certe ne estas la amiko de la biciklanto, ni devos trairi Parizon - tio kompreneble plialtigas la prezon de la bileto -, vojaĝi dum kvin horoj, forigi la sakojn por malsupreniri la ŝtuparon ĉe Amiens-stacio kie ne estas lifto , malfile grimpi  la tri ŝtupojn, kiuj donas aliron al la trajno portante la biciklojn, meti ilin malfacile en la biciklan "spacon", tre malvasta spaco. Inter Parizo kaj Caen, la trajno estas je platformnivelo, do ne necesas esti Heraklon, sed ankaŭ ne estas sufiĉe da spaco por instali biciklojn kaj sakojn - bonŝance jam estas septembro.

Hervé Morin verŝajne ne estas biciklanto, nek Xavier Bertrand...

Forirante ĉirkaŭ 10-a, ni alvenas hejmen ĉirkaŭ 16-a, disŝiritaj inter bedaŭro - ni malongigis nian aventuron - kaj la sento de malpezigo - ni prenis la plej prudentan decidon.

Ne gravas. Ni travivis belegan aventuron, ni vidis miridajn pejzaĝojn kaj renkontis ege bonkorecajn homojn.

Ĝis la venonta jaro.

4 commentaires

nanocha

Votre périple m'a fait rêver un peu chaque jour. Les photos, les textes de Bertrand, le sourire de Véronique ! Merci de nous faire voyager avec vous. Vivement le prochain défi ...

  • il y a 3 mois

ClaudineMichel

Bravo pour la sage décision qui vous a permis de bénéficier d'un dimanche chaud et ensoleillé à Giberville .

  • il y a 3 mois

jacou61

De très beaux souvenirs partagés, la joie et le plaisir dont vous avez fait montre tous les deux m’ont ravi à chaque étape. Merci pour toutes les émotions partagées et bienvenue chez vous. À bientôt j’espère.

  • il y a 3 mois

Cora

Vous pouvez être fiers de ce nouvel exploit. Bravo pour les plus de 5000 km parcourus et merci de nous avoir fait partager vos aventures. C'était un réel plaisir de lire vos récits toujours aussi bien écrits et illustrés par de magnifiques images.
A bientôt !

  • il y a 3 mois
2 Voyages | 178 Étapes
1 Rue du Centre, Giberville, France
104e jour (09/09/2022)
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux