Pai, la plage dans les montagnes

Publiée le 28/01/2019
Trois nuits dans une ville aux allures de bord de mer, mais au milieu des montagnes ! Connue pour être un coin hippie, repère à backpackers, pour fumer et trouver des champignons magiques... Mais aussi de très beaux spots dans la nature ! >>>Auteur : Léo<<<

Nous embarquons de Chiang Mai dans un minivan. C'est parti pour 140km et environ 3h de route. Nous atteignons rapidement les premiers virages et l'ascension vers Pai. Le conducteur se croit dans Fast and Furious, grosses accélérations, gros coups de frein, accélérations, dépassement dans des virages sans visibilité... Sauf que ça monte, ça descend et qu'il y a 762 virages! Je plains ceux qui ont le mal des transports.

Nous arrivons néanmoins en entier et sans vomir à Pai en début de soirée dans la walking street, remplie de touristes. C'est la rue où on trouve toute la street food et quelques objets artisanaux.

Un aller retour à l'hostel, et nous faisons patiemment la queue à un stand qui nous a mis l'eau à la bouche : fallafel in pita bread -> une tuerie.

La nuit à l'auberge nous a réservé des surprises. D'ores et déjà l'établissement ne donnait pas confiance, les dortoirs se trouvent en face de la rue par rapport à l'accueil et tout le monde peut rentrer incognito. Ensuite tous les casiers qui ont un cadenas ont été explosés, et la seule porte qu'il y a est la porte d'entrée qui donne sur un hall, la salle de bain puis directement le dortoir. 

Au réveil, Eva me demande si j'ai bien dormi et je lui explique que j'ai eu un peu froid car un gars rentré dans la nuit a laissé la porte ouverte, et on est quand même dans le nord de la Thaïlande et dans les montagnes. Bon, j'aurai aussi pu me lever pour aller la fermer mais flemme!

Apparemment j'ai eu une nuit plutôt agréable : Eva me dit qu'un mec est rentré vers minuit avec une fille et qu'ils "n'ont pas joué au cartes". Ça a duré une heure et ça a recommencé vers 4h :-P je suis content d'avoir un sommeil lourd, je n'ai rien entendu.

En plus le mec en question a une tête louche, un bon mètre 90 et aucun respect, il met sa musique sur son portable dans le dortoir a 8h du mat alors que deux personnes sont encore en train de dormir. Bref on décide de se casser d'ici, on arrive à se faire rembourser les deux autres nuits qu'on avait payé d'avance puis on part dans un autre hostel, à peine plus cher et dix fois mieux. 

On se balade en ville puis on part se faire masser : un massage thaï chacun. 

On s'assoit sur une espèce de tatami puis c'est parti pour une heure à moitié douloureuse!! Les gestes ont l'air hyper techniques, certains points de pression ou mouvements font hyper mal, je me concentre sur ma respiration pour pas me tortiller dans tous les sens. La dernière partie du massage concerne le cou et la tête, le pire pour moi. Le massage est fini, ouf! Mais je me sens plutôt léger, et aucune douleur. On nous sert quelques gâteaux et un thé..  bien épicé ! Au gingembre et sacrément dosé !

 Le lendemain nous partons à  5h du mat, pour nous rendre à Pai canyon pour le lever du soleil. Il y a 8km à faire. Pas trop de monde sur la route si ce n'est des chiens qui nous aboient dessus, plus pour protéger leur territoire que pour nous attaquer mais on garde nos distances, avec la nuit ça ne rassure pas!

On arrive, le jour se lève. Mieux vaut ne pas avoir le vertige, on marche sur un petit sentier, de chaque côté le vide. Il faut même s'aider de ses mains pour descendre à certains endroits et il ne faut pas être gros!

Un pas devant l'autre, et pas trop vite
Belle vue
Ne pas tomber
.
.
Un peu plus tard
.
Sur le chemin du retour

Après un bon déjeuner nous partons pour les chutes de Mae Yen. Il faut deux kilomètres pour rejoindre le début du sentier et ensuite deux bonnes heures pour arriver à la chute d'eau. Le coin est superbe, quelques plantations de bananiers, puis on entre dans la jungle. On longe le ruisseau qui remonte vers la chute, puis on le traverse, une fois deux fois... Les deux premières fois on a enlevé nos sandales mais vu le nombre de fois où l'on a du le traverser (entre 2 et 10m de large) j'ai vite fini en mode barefoot, et Eva a gardé aux pieds ses Huarache !

Oui, on a finit à la frontale,  une petite expérience jungle by night qui met beaucoup plus en avant tous les sons environnants!

On s'est bien sûr bien fait plaisir sur la bouffe le soir après une bonne journée de 35/40km!

2 commentaires

Fanny

FannyFradon

je pense que je n'aurais pas bien supporté les virages :p et effectivement il faut faire attention aux chiens errants, c'est dingue le nombre qu'on peut croiser à l'étranger !

  • il y a 2 mois

EvaLeo

Ahah je comprends !! Et encore on avait pas le ravin a côté mais j'étais quand même pas hyper sereine sur la route😂😂
La région de Chiang Mai et Pai sont vraiment top! (E)

  • il y a 2 mois