Cusco et ses alentours

Publiée le 28/09/2019
Après notre trek nous avons profité de la magnifique ville de Cusco et de ses alentours en faisant une semaine de workaway et en allant voir le Winicunca : la montaña de 7 colores!

On est donc de retour à Cusco et on va pouvoir un peu plus explorer la ville. On reste une journée plutôt tranquille à errer dans la ville, faire un peu de shopping et manger pour 7 soles au marché San Pedro (1,9€), voire l'assiette ci-dessous.

L'assiette du marché pour 7soles

Le lendemain on a rendez-vous à 10h pour un tour gratuit dans la ville. On suit notre guide espagnole, comme à Lima et on commence le tour qui durera un peu plus de deux heures. On commence par le jardin botanique, très petit, où l'on trouve notamment une plante, le Cantu (Cantua buxifolia) qui a des propriétés pour traiter les maladies de peau de dépigmentation. RIP Michael Jackson. On arrive ensuite au gros marché du centre, le marché San Pedro où l'on trouve de tout en alimentation. Viandes, fruits, légumes, fruits secs, maïs, des gros pain ronds et plats censés copier ceux de La Cène! On trouve aussi des feuilles de coca, différentes infusions comme celle de muña (un genre de menthe, qui à de bonnes propriétés pour gérer l'altitude). Il y a une allée entière de jus de fruits, c'est assez drôle car chaque femme qui a son stand te tend la carte et t'interpelle pour que tu prennes ton jus chez elle. Et du coup tu choisis aléatoirement, à la tête, car de toutes façons, elles proposent toutes la même chose. Il y a le choix entre plein de fruits, et le moins cher revient à prendre un mix de fruit pour 3soles (0,8€) qui remplira trois verres! On trouve également des stands de fromages, ce sont quasiment tous les mêmes, qui n'ont pas énormément de goût et qui sont très salés.

fruits secs
Les pains de "La Cène"
L'allée des jus de fruits
Du maïs, des infusions...
Les fromages
Maïs

Une spécialité que l'on aura pas essayé, les gelées. Ils en vendent partout, dans le marché ou dans les rues, dans des verres en plastiques. Certaines (les marrons sur la photos) sont faites à partir de collagène issu des articulations des boeufs!

La gelée!

Dans les légumes on trouvera bien entendu les pommes de terres, car il y en a plus de 4500 variétés cultivées au Pérou. Des tubercules dans tous les sens! Et en continuant, du chocolat, miam, la plupart sont à 70%, nature ou avec de la coca, du piment, amandes... et on peut aussi acheter de la pâte pure de cacao pour se faire des chocolats chauds!
Toute une partie du marché est dédiée à la restauration, c'est là où l'on a mangé la veille, il y en a pour tous les goûts, et pour pas bien cher.

Les pommes de terres, "las papas"

Hormis l'alimentaire, on croise aussi des stand d'artisanat, plus ou moins artisanal, avec divers vêtements en alpaca, souvenirs, ... Et là haut, accroché en hauteur sur un stand, un foetus de lama séché, c'est original. Ils les achètent pour faire des offrandes à la "Pachamama", la terre-mère, surtout ce mois-ci qui lui est dédié.

Foetus de lama séché

A l'extérieur, plusieurs femmes ont de grand seaux en plastique contenant un liquide violacé : la chicha morada. C'est une boisson fermentée faite à partir de maïs violet. A l'origine, ce sont les femmes qui mâchaient le maïs puis le crachaient pour lancer le processus de fermentation. C'est très peu alcoolisé, avec un goût de maïs pas désagréable, et plus ou moins sucré. 

On trouve aussi des churros fourrés

On sort ensuite du marché pour continuer notre tour dans la ville. La guide, originaire de Cusco, nous fait comprendre qu'ici, on dit plutôt "Qosqo" son nom en quechua signifiant "nombril du monde"  et non "Cusco" qui en quechua veut dire "petit chien". On ne la vexera pas, on dira "Qosqo",hein?!

Le soir, on se fait un super restaurant végé, le GreenPoint. On s'en sort pour 150soles (40€)à deux pour entrée, plat, dessert et boisson. Les plats sont raffinés et aux arômes très bien équilibrés, on se régale. On terminera par une mousse au chocolat vegan pour Eva, délicieuse, et un tiramisu vegan au cacao pour moi, à tomber!

Cocktail sans alcool!
Causa with mushrooms
Tacu Tacu
Quinoa pie with mashed potatoes, vegan gravy and pan fried mushrooms
Mousse au chocolat
Tiramisu

Haciendo Murillo : Workaway chez Luis

Nous partons le dimanche pour Ttio, un village à une heure et demi de Cusco où nous allons faire 10 jours de Workaway. Luis, le propriétaire des lieux, a hérité de son grand père d'un terrain avec une ancienne chapelle et différents bâtiments, il retape un peu tout et construit d'autres bâtiments et recueille des chiens qu'ils trouvent dans la rue. Il y en a neuf actuellement. On est accueilli par deux couples francophones qui sont aussi là en workaway, dommage pour la pratique de l'espagnol!

La chapelle
La cuisine
Des oeuvres d'art!
Des oeuvres d'art!
Des oeuvres d'art!
Lio, avec la patte cassée après s'être jeté sur une voiture!

Le programme ici est cool, on travaille seulement le lundi mardi et jeudi de 9h à 12h. Sachant que j'aime travailler le bois, il me demande de faire une petite table centrale pour un abris qui est à l'extérieur. On est une quinzaine en tout, occupés à différentes tâches, dont certains sont en cuisine (extérieure) pour préparer le déjeuner.
L'ambiance est agréable, le lendemain je bricole de nouveau, enfin, je sélectionne le bois que j'ai besoin, et fais mes plans car il y a une coupure d'électricité et je ne peux pas faire grand chose!

Aujourd'hui c'est mardi et c'est donc "Pisco Pizza tuesday". Certains ont préparé la pâte à pizza, d'autres la garniture, et Percy un péruvien de Lima en workaway depuis plusieurs mois ici nous prépare du Pisco Sour en grand quantité! Leur four à pizza fait maison n'est pas terrible dans sa conception. Il ne permet pas de garder la chaleur et les pizzas mettent très longtemps à cuire. Du coup on passe tout l'après midi à boire et manger au rythme de la cuisson, et c'est pas désagréable!

Dans l'attente des pizzas!
La team
Répartition du dîner!
Daifa, toujours prête à aller courir après un bout de bois!

Le reste de la semaine passe tranquillement, je finis la table et on fabrique un Mölkky avec Seba!

Ma petite table hexagonale!
Mölkky

Winicunca : la montaña de siete colores

Le samedi on décide de partir avec Seba et Vick, le couple de belge, pour aller au Winicunca, la fameuse montagne aux sept couleurs. On prend d'abord le bus public, puis un taxi qui nous emmène pendant 45 minutes jusqu'à arriver au parking. Il n'y a pas grand monde sur le parking, mais on voit quand même pas mal de gens sur la crête en face de la montagne en question. On a 25 minutes à monter à pied pour arriver au point de vue à 5200m d'altitude. En montant on ne comprend pas trop ce que font les gens, car on a l'impression que personne ne bouge et on ne voit personne descendre, comme si les gens restaient tous en haut.

De notre côté, pas grand monde!
...De l'autre, la fourmilière!

Quand on arrive à notre tour on comprend mieux... Il y a deux côtés pour arriver à la montagne, et tous ceux qui arrivent de Cusco avec les bus arrivent de l'autre côté. On aperçoit alors cette file de gens, tels de fourmis qui vont et viennent du parking au point de vue. Le site a ouvert aux touristes en 2015, et quand je revois les photos de Fanny en 2017 il n'y avait pas grand monde... ça a bien changé!

L'équipe francophone!
le Winicunca!

Hormis la montagne aux sept couleurs, le panorama de la vallée est extraordinaire avec des tons de rouges incroyables, un sommet enneigé, ...

.
Hola! ¿Que tal?
Nous
Chico y su llama

On refait le chemin inverse et l'on rejoint l'hacienda Murillo pour un bon dîner concocté par nos soins!

En cuisine

Lundi, mardi je fabrique des bancs avec Percy pour aller autour de la table qui est en face du four à pizza. Et le mardi on passe encore toute l'après midi autour de cette table pour manger les pizzas et boire du pisco sour! On finira par une soirée karaoké assez drôle, au cours de laquelle Luis m'offre une bouteille de pisco maison dans laquelle il a fait macérer de la poire.

Le lendemain matin, je pars courir dans la montagne juste derrière. Et comme à son habitude, Daifa, l'une des chiennes débordante d'énergie, me suit!
C'est un sentier qui remonte la rivière, puis qui s'en écarte progressivement. Je croise plusieurs enfants qui partent  vers la route principale pour aller à l'école. La moitié ont un regard plutôt effrayé quand ils me voient arriver. Ils ne doivent pas trop comprendre ce qu'un blanc fais là, à courir dans la montagne en débardeur et short avec des sandales aux pieds. Idem pour les adultes que je croise qui me demandent où je vais. "heu, nulle part, je cours jusqu'à un endroit et ensuite je reviens".

Pause boisson pour Daifa!

Petite pause boisson pour Daifa, puis l'on repart de l'autre côté de la rivière en prenant la route en terre qui sera plus agréable pour la descente. J'arrive à hauteur d'un homme qui marche dans la même direction que moi, et il se met à courir lui aussi en me voyant arriver. On courre donc ensemble quelques minutes mais je finis par le laisser. Une bonne douche froide, puis on se prépare pour partir et rejoindre Cusco!

Mon compagnon de course pendant 5 min!

Cusco

On revient donc sur Cusco pour deux jours avant de repartir sur Lima prendre notre avion pour la France. On décide de prendre un "boleto turistico" pour le lendemain. Ce sont des billets qui permettent de visiter plusieurs sites touristiques et musées. Il y en a plusieurs, un complet valable 10 jours qui donne accès à plusieurs musées de la ville, les sites archéologiques autour de Cusco, et certains sites de la vallée sacrée. Et il y a aussi des billets partiels valables 1 ou 2 jours qui comprennent soit les musées, les sites de Cusco, ou ceux de la vallée sacrée. Nous prenons celui pour visiter les sites archéologiques autour de Cusco :Sacsayhuaman, Qenqo, PukaPukara et Tambomachay.

Avant de partir visiter ces quatre sites nous nous promenons à la fraîche dans les rues de Cusco encore vides et en profitons pour faire quelques photos.

Cusco fut fondée au XI ou XII siècle mais s'est vraiment développée après l'arrivée de l'Inca Pachacutec qui lance de nombreuses réformes urbaines en donnant à la ville la forme d'un puma (animal sacré faisant parti de la trilogie Condor/Puma/serpent) et en développant l'agriculture dans les environs. Cusco devient rapidement un centre politique administratif et culturel d'une bonne partie de l'empire Inca qui comprenait une partie de l'équateur actuel, le sud ouest de la Bolivie, le Nord du Chili et une petite partie de l'Argentine.
Son emplacement géographique la place au milieu de cet empire et les informations circulaient rapidement vers la capitale grâce aux chemins incas. En effet un grand réseau de routes a été créé comptabilisant plus de 22000km linéaires. La roue n'était pas utilisée par les incas et tout ce faisait donc à pied mais les messages pouvaient parcourir 240km par jour grâce aux coursiers qui se relayaient tous les deux à trois kilomètres!

Dans les rues de Cusco
"La piedra de 12 angulos", la pierre aux douze angles!
.
Un assemblage juste incroyable!
Les "suyos" étaient les quatre divisions de l'empire Inca.
Plaza de armas

Sacsayhuaman

On part désormais vers le premier site et le plus connu : Sacsayhuaman! L'avantage de ces quatres sites c'est qu'ils sont les uns à la suite des autres sur la même route, le plus loin étant à 8km, donc on fera tout à pied.

Sacsayhuaman est une immense forteresse et/ou centre religieux pour des cérémonies, dont la construction a débutée sous le règne de Pachacutec. On y trouve notamment trois remparts de 600m de long bâtis dans des blocs de pierre d'une taille impressionnante, et toujours avec un assemblage millimétré.

l'entrée du site, à 2km de la plaza de armas
Pano sur la ville
Sacsayhuaman
costaud Eva!
Sacsayhuaman
Sacsayhuaman
La taille des bloc est impressionante!
Les remparts en zig zag
Les remparts en zig zag
...et derrière, la ville.
Zone non finie
Sur le chemin

On file ensuite vers le site de Qenqo, puis de Pukapukara, pour arriver au dernier site de Tambomachay.

Tambomachay

Ci dessus, le site de Tambomachay où l'on trouve un édifice : le temple de l'eau où une source d'eau coule toujours.

Tambomachay

On en a donc fini pour notre tour et on prend un bus pour rentrer pour 1,5sol chacun (0,4€).
On a notre bus dans l'après midi pour repartir sur Lima et on ne manquera donc pas de déjeuner au GreenPoint une nouvelle fois, car c'était trop bon! On vous fait partager...

Green Point - Kombucha fruit de la passion/betterave - jus de fruit à base de framboise
Dumpling à partager, farcis aux légumes, sauces cacahuète/fruit passion/piment
Green Point salad & Green Point pesto pansotti
Raw Raspberry cheesecake

C'est le ventre rempli de bonnes choses que nous partons de Cusco. C'est maintenant 24h de bus qui nous attendent pour rejoindre Lima.

0 commentaire

1 Voyage | 56 Étapes
Cusco, Cuzco, Pérou
217e jour (09/08/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 05/01/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux