La Paz et ses environs

Publiée le 16/10/2019
Petit Séjour dans la capitale Bolivienne, visite du site archéologique de Tiwanacu et randonnée de l'altiplano aux portes de la jungle avec le trek de trois jours d' El Choro!

Nous partons de Copacabana tôt le matin afin de rejoindre La Paz. Nous prenons le premier colectivo qui part même pas 10 min après. Il faut savoir que les "colectivos", des minivan d'une dizaine de places max, partent lorsqu'ils sont pleins. On arrive ensuite dans le port d'une ville, il faut descendre du colectivo et prendre un bateau pour traverser un des prolongements du lac Titicaca.  Notre colectivo lui, sera sur un bac qui le fera traverser.

20min après on remonte dans le colectivo et on trace vers la capitale ! Quand on arrive au niveau de la ville, on se rend compte vraiment à quel point cette ville peut être incroyable ! Et pour ça je vais vous faire un peu d'histoire! 

Petite histoire et géographie de La Paz

Son nom officiel n'est pas La Paz mais Nuestra Señora de La Paz ou Chuqi Yapu en aymara (nom du peuple originaire de la région du lac Titicaca au croisement de la Bolivie, du Pérou, de l'Argentine et du Chili). Elle est le siège du gouvernement de l'Etat plurinational de Bolivie. La ville a été fondée le 20 octobre 1548, et se situe à l'ouest de la Bolivie sur un canyon créé par le fleuve Choqueyapu à environ 3650m d'altitude (environ car elle possède un dénivelé de 1000m en fonction des zones de la ville. Min 3020m. Max : 4000m) et est surplombée par le mont Illimani. La ville doit sa prospérité à sa situation stratégique sur les routes coloniales. 

Aujourd'hui, La Paz compte environs 2,3 millions d'habitants et est divisée en 9 districts. Son climat est humide en été, et compte des température entre 17 et 20 degrés, l'hiver est sec et ensoleillé, et il peut exister des différences non négligeables selon l'altitude bien entendu.
Pour se déplacer à La Paz, il existes plusieurs transports : le taxi, les minis van, les bus, et le téléphérique! En effet 8 lignes ont été créées depuis 2014 et deux autres sont prévues, elles s'avèrent être très efficaces dans cette ville à la topographie hors norme, adieu les embouteillages. Le prix 3 bob ou 5 si on prend une correspondance soit respectivement 0,40€ et 0,66€.

Maintenant qu'on en sait un peu plus, on va aller visiter cette ville exceptionnelle et observer la vie locale.

Notre visite!

Nous avons arpenté la ville pendant quelques jours, on est tombé sur un nombre incalculable de marchés! Bon, vu la taille de la ville et le nombre de personnes... il vaut mieux! Tout les locaux vont au marché pour faire leur courses. très peu de personnes vont dans des supermarchés (enfin ça dépend le niveau social!)! Et en même temps c'est normal vu les prix bas des marchés comparé aux supermarchés!

un marché

Sur ces marchés, vous vous en doutez... on a trouvé de quoi manger!! Notamment des pains à la pâte friable au frommages, des vrais pains fourrés nommés "llaucha" avec une sorte de béchamel et du fromage! Délicieux!)

llaucha

Mais aussi des coupes de fruits avec de la gelée et de la crème fouetté!! Une tuerie!

ok on a partagé!

Dans les nombreux marchés que nous avons visités, celui de El Alto nous a le plus impressionné par sa taille! On y vend de tout et n'importe quoi, mais vraiment de tout! Si on ne trouve pas dans ce marché ce que l'on cherche, c'est qu'on ne le trouvera jamais ! !Bricolages, vaisselle, musique, vêtements, street food, produits frais, produits de beauté, chaussures...  J'ai lu sur ce marché qu'il fallait l'éviter, que c'était dangereux... bah ça n'a pas du tout été notre ressenti. Il ne nous a pas parut plus dangereux qu'un autre! Pour s'y rendre depuis le centre il est plus simple de prendre le téléphérique! La vue depuis celui-ci est vraiment sympa!

Le téléphérique et la vue en montant
Dans le marché il y a du monde
Les cholas
un des stands
Un stand de jus
cholitas (femme des campagnes)
Dans le marché

Il faut visiter ce marcher pour d'une part voir à quel point il est incroyable et authentique, et d'autre part pour la vue qu'il offre de la ville qui est spectaculaire!

Vue d'un bout de la ville, et le mont Illimani.

La descente en téléphérique vaut aussi le détour:!

Attention; on descend!!!

Petit tour au marché de Belen, un de ceux qu'on a le plus aimé!

Elles ne sont pas belles avec leurs chapeaux?
Il y a de quoi faire
.
.
.
Mieux que chez le fleuriste!
.

On a vue une drôle de curiosité sur un des marchés... on a eu envie de pleurer pour ces pauvres abeilles!

Ruche ambulante
...

En dehors de ses marchés, la ville vaut le détour également pour sa cuisine. On a trouvé deux restos végétariens bien sympathiques!
Le premier c'est le "Bolivian green kitchen" où nous avons mangé deux soirs. Nous nous sommes régalés le premier soir avec un risotto de quinoa et une salade de quinoa avec des boulettes de betterave, et avocats! Et en boisson, un smoothie à la framboise.et jus de fruits rouges.

Premier repas au Bolivian green kitchen

Pour notre second repas là-bas, nous avons partagé une pizza... parce qu"on avait trop manger le midi en visitant le marché ^^

Pizza fromage et betterave

Nous avons testé une des spécialités Bolivienne: les  salteñas au restaurant  "Paceña la salteña", Paceña signifiant "de la paz". C'est un chausson fait d'une sorte de pâte brisée fine, qui croustille, fourrée traditionnellement de poulet ou de boeuf. Chez eux on en a trouvé au légumes! Un régale!

Extérieur
Intérieur

Parmis les autres restaurants végétariens de la ville, nous avons été au Café Vida, où j'ai pu apprécier un burger de quinoa et Léo un Incas Bowl (quinoa, maïs, salade...) puis un carrot cake en dessert! Là aussi nous avons très bien mangé et pour pas cher!

Quinoa burger
Incas bowl

Bon que l'on se rassure, on n'a pas fait que manger à La Paz! On s'est aussi baladé dans la ville et visité des musées. On a choisit de visiter le musée Folklorique et Ethnographique , qui présente la manière de filer la laine de lama, d'alpaga et de tisser les tissus. Également une représentation des costumes de cérémonies traditionnelles des différentes parties de la Bolivie ainsi que l'évolution de la monnaie. Nous avons passé plusieurs heures dans ce musée très intéressant!
Nous avons également visité le musée des instruments de musique. Il est beaucoup plus petit que celui d'avant et ayant moins d'explication mais propose une grande variété d’instruments du plus classique au plus farfelu!
Nous n'avons pas de photos de l'intérieur des musées car c'est payant (pas des fortunes mais quand même ^^)ou interdit! Par contre nous avons des photos de la ville!

Calle Jaen (seule rue de la ville avec des vestiges de batiments coloniaux)
Batiment peint
Circulation dans la ville
Bus Old school
Eh oui ici tous les petits enfants sont portés ainsi!
street art
Ca grimpe!

Il y a un point de vue sur la ville qui vaut le coup de grimper, c'est le mirador Kili Kili. Je vous laisse apprécier la vu de cette ville tentaculaire!

Petit panorama
El alto, le haut de la ville, et ses téléphériques
Et hop de l'autre coté!
Vue sur le mont Illimani

En terme d’activités particulières, nous avons assisté à de la "Lucha libre de Cholitas". C'est tout simplement du catch féminin avec des femmes habillées de manière traditionnelle. Cela ce passe le jeudi et le dimanche en fin de journée. Nous avons choisit le dimanche car apriori c'est le jour le plus intéressant car l'ambiance avec les locaux est bien plus sympa! Le jeudi il y aurait beaucoup de touristes.

Pour y assister il y a deux solutions : soit on passe par une agence, soit on y va tout seul.( c'est ce que l'on a fait).
Nous sommes donc partis de l’hôtel pour prendre le téléphérique car les matchs se passent dans une salle multi sport d'El Alto. après s'être trompés de salle, nous arrivons au bon endroit. Il faut compter 60 BoB l'entrée par personne ( 7,9€), qui nous donne droit à une boisson gratuite (fanta ou coca : youhou --') à un goodie et un paquet de pop corn.

La salle est disposée de la manière suivante : il y a les gradins où les locaux sont assis (nous on s'est installé là), le ring au centre de la salle et autour des chaises où les touristes ont été mis, bien à part.
Le premier match est nul, on croirait à un mauvais remake des matchs de catch de la WWE (catch américain).
Les trois matchs suivant sont mieux, ils sont avec les fameuses Cholitas. Après ces combats, les touristes ont pu prendre des photos avec les Cholitas et sont ensuite tous partis... et c'est dommage car c'est là que les combats sont plus intéressants et authentiques. Les locaux sont à fond, surtout les femmes, elles crient, elles sifflent, applaudissent et jettent du pop corn!
On est porté par l'ambiance, les combats partent en cacahuète, ça se bastonne dans tout les sens pour le spectacle. On part un peut avant la fin.

On était les derniers touristes dans la salle.

Ce que l'on en a pensé :
Il est dommage que les touristes ne soient pas mélangé aux locaux, car c'est vraiment eux qui portent les matchs après les athlètes. Le spectacle est aussi bien dans les tribunes que sur le ring. Ensuite, il ne faut pas y aller en prenant les combats au premier degrés... c'est du catch, c'est du spectacle, rien de sérieux, mais de la technique!
Et pour finir, il faut vraiment rester jusqu'à la fin, ou presque la fin. c'est là que c'est vraiment intéressant.

Pour ma part, ça m'a fait beaucoup rigolé parce que ça m'a rappelé un petit bout de notre enfance avec mon frère quand lui et mes cousins et leurs amis étaient tellement fan de catch et des catcheurs de la WWE qu'ils reproduisaient toutes leurs entrées et qu'ils se prenaient en vidéo. (Moi aussi je vous aime les garçons 😂 😂 😂)

On vous mets quelques extraits! Non,  pas de mon frère et de ses amis hein, mais de ce que l'on a vu !

Dans le genre activité à La Paz, il est possible de visiter la "Valle de la luna". alors moi au départ je pensais que c'était une bonne rando d'une heure... mais en fait pas du tout. C'est un parc fermé où l'on peut observer des formations de "stalagmites". Sur les photos on croirait de la roche ...

Petite pluie

...en s'approchant d'un peu plus près, on se rend compte que le relief n'est pas constitué de roches mais d'argile! On est vraiment impressionnés car plusieurs endroit de la vallées où se trouve la ville sont constitués de ce type de sol! Et c'est donc l'érosion qui a façonnée cette vallée.

Vallée de la lune
.
.

Nous faisons le tour de l'endroit en un peu moins d'une heure. c'est relativement rapide. A la fin du sentier, on peut apercevoir un panorama superbe de la ville!

Petite vue sympa!

Le site mistérieux de Tiwanaku

Nous avons pris une journée pour visiter le temple de Tiwanacu car celui-ci se trouve à 70km de La Paz. Il n'est absolument pas difficile d'y aller. il suffit de se rendre au niveau du cimetière général de La Paz. C'est de là que partent les colectivos pour Tiwanacu.
Du coup c'est ce que nous avons fait. Nous avons dû attendre quand même une bonne heure avant que le colectivo soit plein pour partir.
1h30 de transport plus tard, nous voilà sur le site. 

Petite histoire du site de Tiwanacu :

Le site porte le nom de la civilisation précolombienne qui a construit les différents édifices et qui aurait existé il y a plus de 3500 ans jusqu'à il y a environs l'an 1000 et comme les Incas, il vénéraient les astres. Dans la communauté scientifique, il y a une divergence sur la datation du site. Effet, certains scientifiques estiment que le complexe auraient été construit il y a plus de 10 000 ans. Cette hypothèse est basée sur l'interprétation de dessin d'animaux disparu il y a environs 12 000 ans. Mais aussi sur l'interprétation d'une construction : ce serait des quais et cela ferait remonter les édifices à au moins 15 000 ans, lorsque le lac Titicaca était à un autre niveau et atteignait Tiwanaku. Aujourd’hui le lac est à une dizaine de kilomètres. L'autre argument des scientifiques est l'alignement des portes aux solstices et aux équinoxes qui ne correspondent pas avec ceux d'aujourd'hui et ceux d'il y a 2000 ans et il faudrait remonter à environ 10 000 ans pour que cela coïncide (phénomène de précession de la Terre pour les intéressés). Chose curieuse pour une civilisation qui vénéraient les astres. Quel âge à vraiment cette civilisation? C'est un grand mystère!

Le site de Tiwanaku compte deux pyramides :
- La plus grande Akapana mesure 18m de haut et 7 plateformes d'une dimension de 140m x 170m et possède un temple semi souterrain de 2m de profondeur.

-  la pyramide en T de Puma Punku qui aurait été dédiée au culte de la lune. Elle est aussi la plus ancienne des structures.

- le temple de Kalasasaya, qui fut un observatoire solaire. C'est dans ce temple qu'ont été retrouvé des monolithes taillés et sculpter d'un seul bloc!

Voilà pour la petite description rapide de l'endroit. il est temps de le voir en image ! eheh!

Nous avons commencé par temple de Puma Punku et son culte de la lune! La manière de tailler les pierres nous font penser au Incas, qui selon les hypothèses, auraient apprit de la civilisation Tiwanacu... impressionnant quand on sait que les incas sont apparus 2500 ans après la civilisation Tiwanacu...

Puma Punku
Puma Punku - Il y a encore des habitants sur place!!
Puma Punku

Nous avons continué notre visite par le temple d'Akapana et son temple semi enterré ainsi que le temple de Kalasasaya.

kalasasaya
Akapana

Je vous présente le temple semi enterré!

.
.
.

Et Voici Akapana, ses monolithes et la porte du soleil

le mur d'enceinte
Porte du soleil faite dans un seul bloc de pierre!
Monolithe
Monolithe
Monolithe
autre coté d'un mur d'enceinte

En plus de la visite du site, il y a deux musées a visiter. Celui de la céramique et l'autre regroupant les gravures et sculptures existantes du site.
Là encore il est interdit de faire des photos mais on en a quand même fait une d'un des trois monolithes (il y en a un que vous avez vu sur les photos plus haut)

.

Le site vaut vraiment le détour, il est vraiment très impressionnant! Pour nous il vaut le coup de faire 1h30 de voiture. Nous sommes resté 3h en tout. c'est le même colectivo qui nous a ramené en ville.

Le trek d'El Choro.

A "La Cumbre" a  30 min de La Paz se trouve le début du sentier du trek d'El Choro. C'est une rando de 60km qui commence à 4600m d'altitude sur l'altiplano et qui termine aux portes de la jungle à environ 1300m Du coté de Pacallo (eh oui ça en fait à descendre!)  Nous avons choisit de le faire sur deux jours et demi! ce trek n'a pas été de tout repos pour nous ; je vous explique!

Jours 1 :

Nous partons très tôt de l'hôtel pour prendre le téléphérique et rejoindre la station de bus d'où part le colectivo ou le taxi collectif qui nous amènera au départ du sentier. On galère un peu mais finalement nous le trouvons. Très vite après, nous décollons de La Paz. Arrivés à destination, nous commençons à nous diriger vers le sentier quand un groupe de gens nous interpelle pour faire une photo avec eux! C'est un groupe de musique locale : "Luz de la Victoria" qui fait un shooting sur le bord de la lagune. On se prend au jeu et on fait donc une photo avec eux!

Le groupe et nous

On les remercie et on commence vraiment notre rando. Il nous faut d'abord monter de 200m jusqu'à un col à 4900m puis descendre de 2000m pour cette première journée!
On grimpe facilement nos 200m, on est bien acclimaté à l'altitude. Plus on monte, plus la vue est incroyable!

Départ!
.
.

On arrive en haut du col; la vue est juste à couper le souffle!

Jump!!!

Après une pause contemplation de la vue, photo et boisson; on reprend notre route! C'est parti pour la descente!!

wahhhhaaaa
Enclos en pierre

Sur le chemin, on a trouvé quelques copains trop mignons et rigolos!

oh un lama!
.
oh il est beau le magneau!

Petit à petit on quitte la montagne rocailleuse pour la montagne végétalisée! On doit traverser la rivière que l'on suit depuis le début pour accéder au camping où l'on va dormir. Cette rivière est vraiment belle avec ces gros rochers blanc. Et avec la montagne... c'est encore plus beau!

.

Au camping, on a également trouvé un copain!

joli coq

On a planté la tente et ensuite nous sommes partis nous baigner dans la rivière... oui c'était super froid! Mais le bonheur pour les jambes!!! Ensuite on a joué aux cartes, mangé et dodo!

Bilan de la première journée : 18 km (bon 22km en comptant la marche en ville), 200 de D+ et 2000m D-!

Jour 2 :

Debout à 6h et départ à 6h40; on progresse tranquillement sur le sentier lorsqu'une bonne heure et demi plus tard... On entend gronder l'orage! On s'arrête donc pour ranger l'appareil photo, le stabilisateur et protéger les sacs avec les sacs poubelles bien plus étanchent que les sur-sacs. On ne tarde pas à voir la pluie arriver. Dix minutes plus tard, on tombe sur un cabanon... on s'y abrite!

Au bout de 5 min, l'averse de s'est pas arrêté, et vue l'état du ciel... il n'est pas prêt de s’arrêter de pleuvoir donc on repart! Deux bonnes heures plus tard, ça se calme enfin! On enlève les sur-sacs et on commence à se sécher un peu... On est bien bien trempé! La journée nous paraît interminable, on est crevé mais il nous reste 11km ! On n'en a fait déjà/que 12! On passe la rivière, et on commence à monter les marches d'Incas.

les marches de l'incas

Depuis le début on suit régulièrement un ancien chemin incas empierré. Au détour d'un virage, on tombe sur une jolie petite cascade!

Petite cascade

Quelques minutes après avoir commencé à monter les escaliers, je dis a Léo que heureusement qu'il n'a pas plu comme ce matin toute la journée, sinon je me serais assise et j'aurais pleuré!! Qu'est ce que je n'ai pas dis là!! Cinq minutes plus tard on entend l'orage gronder de nouveau! Et de nouveau, on enfile les sacs poubelles, et les vestes de pluies... Dommage.. on était presque sec! là encore on prend une grosse saucée. Les chaussures sont pleines d'eau Mais dans un sens ça nous motive à marcher plus vite. 1h plus tard, on arrive enfin au camping de Sandillani. On pose la tente, on part à la douche, trop heureux! Léo lave nos chaussettes et l'expression "jus de chaussette" est bien justifiée!. Entre temps, la pluie s'est arrêtée. On s'installe au soleil, trop heureux de prendre un peu le soleil. Le paysage s'est également dégagé, et la vue est de toute beauté!

.
.

On fini la journée comme ça, au soleil, à jouer! On mange tranquillou et dodo, cette journée nous a tué!

Bilan de la journée 2 : 

22km qui nous en a parut 40 et 1160 de dénivelé.

Jour 3 :

Comme la veille, départ à 6h40. La descente est tranquille et il ne pleut pas! OUF!!! On est  dans la jungle et ce matin il y a pas mal d'oiseaux en balade! On observe d'abord une espèce de Pintade, puis un joli colibri qui vol juste à coté de nous, une vingtaine de perroquets qui s'envolent en même temps. Je dis à Léo que la nature doit s'excuser des deux orages qu'elle nous a envoyé hier !  On arrive à un premier village, puis à la route où on essaie de faire du stop mais sans succès. On prend finalement un taxis qui va jusqu'à Coroico, puis ensuite un colectivo qui va jusqu'à La Paz. On arrive à la capitale sous devinez quoi?? Une superbe averse!! On prend le téléphérique puis enfin nous sommes à l'hôtel! Sacré périple n'est ce pas?

Bilan de la journée 3 : 15km et 881m de dénivelé.

Notre retour à La Paz

Nous sommes resté à La Paz quelques jours de plus pour faire...  un tatouage! chacun! Nous avions été dès le premier jour à La Paz voir le studio de tatouage Eternal Tattoo pour leurs présenter nos idées. Nous avons eu rdv la veille du tatouage pour valider les dessins et faire quelques corrections et nous y sommes donc retournés le lendemain pour se faire tatouer.
Pourquoi ce salon et pas un autre? Parce que Vick et Séba (le couple de belges du workaway de Cusco) s'étaient fait tatouer là-bas, que leurs tatouages étaient canon et qu'ils nous avaient dit que le salon était nickel.
Pourquoi on s'est fait tatoué? Parce que j'en voulais un autre (j'en ai déjà deux) et que Léo y réfléchissait depuis quelques temps... du coup avec ce voyage plein de sens et de découvertes, c'était le bon moment!

Nous avons eu rendez vous le samedi 5 octobre à 11h. C'est tout excités que nous prenons le téléphérique. Arrivé là-bas, ma tatoueuse me montre le dessin totalement fini de mon tatouage que je valide. Et elle part installer son matériel. Quelques  minutes après, la tatoueuse de Léo arrive et moi je pars à l'étage pour me faire tatouer. Léo valide son dessin une seconde fois avec un dernier changement puis Vivian (sa tatoueuse) arrive dans la pièce où je suis avec Cecilia. Elle installe le matériel puis Léo nous rejoint! C'est parti pour 1h15 de tatouage pour moi et 1h30 pour Léo!

Le salon côté table de dessin
Work in progress
Work in progress

Après donc 1h15 pour moi et 1h30 pour Léo, le travail est terminé! Est ce que l'on a eu mal? Non. Bien-sur ce n'est pas hyper agréable à certains moments et sur certaines zones mais ça ne fait pas mal.

Vivian et Cécilia emballent nos bras dans du cellophane et nous expliquent les soins que l'on aura à faire aux tatouages durant les prochains jours.

On repart de là-bas hyper content! On passe au supermarché acheter ce qu'il nous manque (cellophane crème et savon neutre)  et on se récompense avec une bonne petite glace!

Miam!

On rentre à l'hôtel on attend un peu puis on fait quand même des photos de nos jolis tatouages!

Eva
tatouage eva
Léo
Signification du tatouage de Léo

Et Voilà! c'est la fin de notre article sur La Paz et ses environs! Bravo pour l'avoir lu jusqu'au bout! On se donne rendez vous pour la prochaine étape! Le parc national de Sajama!

INFOS PRATIQUES

Teleferico : 3Bob le billet, 5Bob avec une correspondance.

Marché El Alto : Le jeudi et Dimanche.

Restaurants que l'on a aimés :  Bolivian Green Kitchen, Cafe vida, Paceña la Salteña

Vallée de la lune : 15BOB/pers

Tiwanaku :

-Colectivos depuis ici :  http://ge0.me/4ONXAyTZ3u/Mini-buses_to_Tiwanaku_%26_Copacabana

pour 30Bob/Pers AR

-Entrée site : 100Bob/pers

Lucha Libre Cholitas :

- Prix 60Bob/pers - mais ya moyen de rien payer ou beacuoup moins si on arrive vers 19h, et c'est là où c'est le plus intéressant.

- Rdv ici : http://ge0.me/8ONXAYoT4s/Cholitas_Wrestling

Trek el Choro :

- Départ depuis le terminal de Minasa en colectivos : http://ge0.me/0ONXCX_Qxy/Terminal_Minasa

- Prix colectivo : Terminal minasa - Lacumbre (direction Coroico) : 30Bob/pers

- Entrée parc El Choro, à payer niveau du village de Chucura : 20Bob/Pers

- Taxi fin du trek - Coroico : 20Bob/2pers

- Colectivo Coroico - La Paz : 30BOB/Pers +1Bob/pers de taxe de la gare routière

0 commentaire

1 Voyage | 62 Étapes
La Paz, Bolivie
265e jour (26/09/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 05/01/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux