Parque Nacional de Sajama

Publiée le 26/10/2019
Récit de nos 4 jours dans le parc national de Sajama, à la frontière avec le Chili!

Jour 1

Pour aller dans ce parc national, c'est toute une aventure. Il faut dans un premier temps prendre un bus qui va jusqu'à Oruro, mais descendre à Patacamaya, et de là prendre un colectivo qui ne part qu'une fois par jour entre 10h et midi pour Sajama. Le colectivo part une fois qu'il est plein. Il faut aussi savoir que c'est le même qui part de Sajama à 5h30 du matin. Du coup si il y a des femmes qui partent du village faire le marché, elles ont d'office leur place de retour (ce qui est normal) du coup; il vaut mieux arriver tôt à Patacamaya,  surtout les jours de marché qui sont le jeudi et le dimanche. 

 Nous nous levons donc à 4h30 afin de prendre le bus de 6h. En arrivant à la gare routière, une dame crie  "Oruro" (Toutes les compagnies crient le nom de leurs destinations pour attirer le client... je vous laisse imaginer la cacophonie !) Du coup, nous allons voir la dame, et il s'avère qu'un bus part à 5h30, soit tout de suite. On embarque donc en demandant au chauffeur de nous laisser à Patacamaya. 

Le chauffeur oublie qu'il doit s'y arrêter.  Heureusement on s'en est rendu compte. Et c'est juste à la sortie de la ville qu'il s'arrête. On marche 2 km puis on arrive à l'arrêt où il faut prendre le colectivo pour Sajama. Il est 8h30. Il va falloir patienter jusqu'à midi maximum.  

Alors en attendant on joue aux cartes, on caresse les chiens qui passent... 

Midi arrive, on embarque. On a de la chance car il ne restait que deux places dans le van! Toutes les autres places sont occupées par les femmes de Sajama! Deux touristes arrivés après ont dû attendre le lendemain ou prendre un taxi privé. 

A 16h on arrive dans le village, nous n'avions pas réservé d'hôtel, une des femmes du bus nous propose de venir dans son hospedaje. On accepte et on la suit. Après avoir ranger nos affaires dans la chambre. Nous partons pour une petite marche jusqu'à un point de vue à 1h de marche. 

Oui oui on va grimper !
Avec le Parinacota et son copain le Pomerape
La vue en grimpant

On grimpe tranquillement, le ciel est tout bleu, il fait super bon! 

Nous arrivons en haut, là il y a du vent! Mais la vue est splendide ! On voit le mont Sajama, le volcan Parinacota et son compère le Pomerape. 

le Parinacota et le Pomerape

On attend que le soleil descende un peu puis on rentre. On arrive pilé à l'heure pour le repas du soir! Une soupe (bienvenue avec le vent froid qui s'est levé) puis du riz avec un œuf. 

Le ventre plein, nous partons nous coucher! 

Vue depuis la salle où nous mangeons

Jour 2

Lendemain, nous partons pour la laguna Huayna Khota. Mais avant je lave mes affaires de la veille. 10 minutes plus tard, Léo me dit que mes affaires ont gelées!! Et effectivement,  mes affaires ont gelées en 10 minutes alors qu'on n'avait pas l'impression qu'il faisait si froid... complètement fou! 

Après ce petit événement, nous nous mettons en chemin.  Le paysage est vraiment extra, on y voit loin. Le chemin que l'on prend n'est rien d'autre que de la route sablonneuse. Heureusement, en passant, les 4x4 tassent un peu tout ça. 

ils sont beaux!

Après deux heures de marche, nous arrivons à la lagune! Et là, surprise!!!! Il y a plein de flamands roses, des lamas et alpagas. Trop content!!!! 

On fait le tour de la lagune, et on fait tout plein de photos! 

Arrivée à la lagune
Les flamants roses!
Les flamants roses!
La lagune
!
Le Sajama

Le paysage est vraiment incroyable,  les montagnes et les volcans sont magnifiques, la vallée paraît immense ! On est vraiment sous le charme! 

panorama de la vallée
un petit bout de la vallée
.

Après s'être imprégné du paysage,  nous rentrons ! Nous prenons une bonne douche puis nous partons manger dans le restaurant d'un autre hôtel. 

Nous avons droit à une soupe, riz et légumes sautés et en dessert une poire au sirop. Miiiiam !! 

On part se coucher, on est fatigué, nous avons fait 26km aujourd'hui ! 

Sur la route

J-3

Nous changeons d'hôtel, on était bien là où nous étions mais nous n'avions pas la wifi dont on avait besoin à ce moment là, et ce nouvel hôtel a un salon commun en intérieur qui permet de profiter de la lumière du jour sans être enfermés dans la chambre.  Du coup nous nous rendons dans celui où nous avons mangé hier soir. 

Le programme d'aujourd'hui : randonnée jusqu'aux "lagunas de alturas" : les lagunes d'altitude. 

Nous nous sommes arrangés avec le propriétaire de notre nouvel hôtel afin qu'il nous avance de 10 km en 4x4. Ces 10 km nous les ferons au retour. 

Une fois déposés,  nous commençons notre randonnée ! Il est 8h15. 

1h15 plus tard, 4km et 400 de D+ nous voilà arrivés  à la première lagune avec un petit passage du côté chilien! 


début de la rando!
Les copains sur le chemin
Bolivie ou Chili??

On continue notre randonnée sur 1 km, jusqu'à la seconde lagune. C'est sur ce petit tronçon que nous tombons nez à nez avec.... Des chinchillas 😍😍 Mais pas les petits trucs que l'on voit dans les animaleries. Ils ont la taille d'un gros lapin, gambadent de rocher en rocher quand on s'approche trop près et sinon ils sont juste posés à prendre le soleil! Une petite séance photo s'impose pour ces animaux tout mignons!

Chinchilla
Chinchilla
Posé tranquillou en mode boule!

Hop nous voilà sur la seconde lagune entourée de montagnes ! Encore une fois le paysage est beau et le lieu respire la tranquillité, d'autant plus que nous sommes seuls.

Seconde lagune
piou piou

On reste une petite heure puis on fait demi-tour pour rentrer. Le chemin de retour est encore plus beau qu'à l'aller! Le paysage avec le mont Sajama et la vallée... je ne sais le décrire alors... photo! 

!!!

On s'arrête au niveau des geysers un quinzaine de minutes. On ne les aura pas vue cracher.. Dommage! 

Geysers
Geysers
Geysers

On fait les 8 derniers kilomètres qui nous reste et on arrive à l'hôtel! On aura bien crapahuté aujourd'hui encore! 

20km et 700 D+ , en commençant à 4200m pour arriver à environ 4900m à la deuxième lagune.

On se douche puis repas bien mérité le soir! 

Le Sajama

J-4

On fait une petite grasse matinée puis on part en courant jusqu'aux sources d'eau chaude. Nous avons 7km à faire. Après 2 km il faut que l'on s'arrête. Courir à 4000m me donne trop mal à la tête... alors on y va finalement en marchant. Arrivés à destination,  nous rencontrons un monsieur qui nous explique comment ça fonctionne,  qu'il faut payer 10 bob/pers et que si on veut il y a une autre source plus grande un peu plus loin, là où est sa femme. Si on veut y aller il nous dit de dire à sa femme Ines qu'on a  déjà payé à Florentino. Ok pas de soucis pour nous, il part. Nous on se change, protection des tatouages et hop dans l'eau! 

Sur la route, maisons en adobe
Power ranger!

Ouhhhh pour des sources chaudes... c'est chaud! Mais quel bonheur et dans un cadre tellement beau! 

Pas trop mal!

On y reste 15/20min puis on sort car si on reste plus longtemps on va cramer! On veut aller dans le froid de la rivière histoire de se donner plein d'énergie!  Voilà qu'arrive une dame pendant qu'on se sèche, on discute avec elle. Puis à la fin de la discussion elle nous dit que c'est 10 bob/pers. On lui explique que nous avons déjà payés à Florentino etc... Et là, bah on se rend compte que c'était pas les thermes de Florentino mais de cette dame qui habite plus bas. Du coup elle l'appelle,  ils discutent... bref le gars a essayé de l'escroquer de 20 bob. 

On les laisse s'arranger entre eux. Nous on part dans la rivière froide... qui n'est pas froide mais tiède 😂 vu que toutes les sources chaudes proches se jettent dedans. Tant pis pour la tonification des vaisseaux dans l'eau froide! 

On rentre jusqu'à l'hôtel. On ne fait rien du reste de la journée si ce n'est d'avancer un peu le blog et les vidéos.  

J-5

C'est à 4h45 que nous nous levons pour partir jusqu'à Sucre. Là encore c'est le parcours du combattant ! Il nous faut prendre le colectivo qui part pour Patacamaya à 5h30. De Patacamaya nous prenons un autre colectivo qui va jusqu'à Oruro. Sur la route, nous sommes arrêtés par la douane pour un contrôle des sacs de tout les passagers pour vérifier qu'il n'y a pas de drogue. Une fois à Oruro, nous prenons un bus pour Potosi puis de Potosi un bus pour Sucre. Nous aurons eu 12h de bus. On était heureux d'arriver à destination! 


Nous n'avons pas grand chose de prévu à Sucre, si ce n'est de prendre des cours d'espagnol!

INFOS PRATIQUES

Pour se rendre à Sajama

La Paz -Patacamaya :

- Départ Terminal de bus de La Paz : prendre bus pour Oruro mais s'arrêter à Patacamaya :

prix : 15 bob/pers

Patacamaya - Sajama :

- Départ de la rue principale, colectivo marqué au nom de "reserve national Sajama" ou "Sajama"
prix : 30 bob/pers


Entrée au parc National  et activités :

- Prix  entrée du parc : 100 bob/pers.
- Prix entrée aux thermes (les plus éloignés) : 10 bob/pers (sinon c'est 30 bob/pers pour les autres)

- Transport en 4X4 jusqu'à un peu après les geysers (pour notre rando): 120 bob

Hébergement et repas:

- Hospedaje chez l'habitant : 30 bob/nuit/pers (sans wifi)

- Hostal Oasis : chambre double avec salle de bain commune (avec wifi) : 40 bob/nuit/pers

- Repas : repas du soir ( soupe, plat, dessert) 30 bob/pers


Repartir de Sajama:

- Départ sur la place principale à 5h30 du matin par colectivo jusqu'à Patacamaya : 30 bob/pers

1 commentaire

Myriam

Maman

Superbe ! Vous n etiez pas gener par le monde 😃

  • il y a 2 mois
1 Voyage | 62 Étapes
Sajama National Park and Natural Integrated Management Area, Bolivie
275e jour (06/10/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 05/01/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux